plage de roccapina

Plage de Roccapina : baignade, snorkeling et randonnée

Si vous êtes à la recherche d’un petit coin de paradis, ne cherchez pas plus loin : la beauté enivrante de la plage de Roccapina vous transportera dans un endroit exceptionnel. Cette plage est située dans une zone protégée du sud-ouest de la Corse appelée la région du Grand Valinco. C’est une région célèbre pour ses nombreux sites préhistoriques et anciens châteaux (casteddi), mais aussi pour la beauté naturelle de sa végétation luxuriante.

La plage de Roccapina est située sur le côté sud-ouest de l’île, à 20 km de la ville de Sartène. La plage est réputée non seulement pour la beauté de son sable et de la mer turquoise qui la baigne, mais aussi pour une particularité géologique qui la rend unique : elle est dominée par une sculpture naturelle représentant un lion, œuvre de l’érosion du vent et de la pluie. Roccapina vaut le détour pour ses paysages sauvages et ses eaux scintillantes.

Comment venir à la plage de Roccapina

Roccapina est accessible par une route non goudronnée de 2,5 km partant de l’Auberge Coralli sur la T40. L’état de la piste en nids de poule laisse beaucoup à désirer, donc une conduite lente et prudente est conseillée. La piste est praticable avec une voiture ordinaire, pas nécessairement équipée de 4 roues motrices, mais roulez doucement !

A la fin de la descente, vous trouverez un parking de terre avec un peu d’ombre.

parking roccapina

La plage de Roccapina

La plage est célèbre pour ses eaux turquoises cristallines et son étendue de 400 mètres de sable blanc poudreux abrité par des rochers de chaque côté. Étant un lieu de baignade sûr, Roccapina est très populaire auprès des familles, mais elle peut être bondée en été.

La plage de Roccapina est totalement gratuite (le parking aussi), mais il n’y a aucune installation, alors pensez à emporter un parasol (si besoin), des boissons et de la nourriture.

C’est une plage magnifique. Le simple fait de la voir d’en haut, de loin, de la côte… vous laisse sans voix. Mais cette plage est aussi magique, unique et émouvante en basse saison qu’un peu décevante en haute saison, car elle est littéralement assiégée par des centaines de touristes. La période pendant laquelle vous la visitez fait vraiment une différence. Selon moi, la foule gâche un peu la relation avec la merveilleuse nature environnante, je pense.

En basse saison, je vous recommande d’aller jusqu’au parking près de la plage en voiture, en allant très lentement car la route est pleine de trous. Une fois que vous êtes au niveau de la mer, il y a de l’ombre donnée par un buisson dense qui se trouve juste derrière la plage, où vous pouvez pique-niquer ou vous reposer à l’ombre de votre voiture ou camping-car.

En haute saison, cependant, je déconseille de descendre en voiture, l’espace est limité et tant la descente que la remontée deviennent un pur stress en raison du va-et-vient continu des véhicules. Il vaut donc mieux descendre à pied en laissant le véhicule juste à côté de l’Auberge Coralli (ils ont une bière blanche à la pression exceptionnelle !).

La plage est très grande et longue, toute de sable doux et léger. La mer, lorsqu’elle est calme, est d’une beauté extraordinaire, turquoise et bleue, c’est comme nager dans une piscine. Les couleurs sont magnifiques grâce également au sable blanc des fonds marins.

panorama roccapina

Le lion de Roccapina

Le golfe est dominé par un affleurement rocheux de granit façonné par l’érosion en forme de lion accroupi. Selon une légende, un seigneur appelé “le Lion”, ayant invoqué la mort, s’est transformé en pierre dans un acte de douleur causé par un amour insatisfait.

L’escalade de la formation rocheuse est très dangereuse, voire mortelle, et ne peut être effectuée que par des grimpeurs très expérimentés. Un sentier part de la plage et va jusqu’à la tour génoise, il vous rapprochera un peu du lion mais pour l’atteindre il faudra ensuite faire de l’escalade. Je vous déconseille donc d’essayer de le rejoindre, faites plutôt la randonnée jusqu’à la tour génoise d’où vous aurez de superbes vues sur la plage de Roccapina d’un côté et la plage d’Erbaju de l’autre. En étant attentif à votre environnement, vous pourrez aussi apercevoir une tête d’éléphant (sculpture naturelle, tout comme le lion de Roccapina).

Randonnée à la tour génoise

La Torra di Roccapina à 140 mètres d’altitude, un autre point de repère dominant la plage, est située sur le même sommet de Capu di Roccapina et peut être atteint via un chemin pierreux partant de la plage : il y a un sentier qui part derrière la cabane en bois présente sur la plage et un autre sentier qui démarre juste avant la plage (sur votre droite en arrivant). En partant derrière la cabane en bois, vous rejoindrez un peu plus loin l’autre sentier.

départ randonnée roccapina

Il n’y a aucun balisage sur le sentier, mais le trajet jusqu’à la tour est assez intuitif : comptez plus ou moins 30 minutes de marche pour l’atteindre. À un moment donné, lorsque vous approcherez de la tour, vous pouvez aller tout droit ou sur un sentier qui part à droite : je vous conseille de prendre à droite. Nous avons continué tout droit, sommes passés sous la tour pour l’atteindre par derrière mais l’accès est plus difficile par là et il faut un peu escalader pour enfin arriver à la tour. Une fois là-haut, les vues panoramiques sont à couper le souffle.

vue tour de roccapina

La vaste et magnifique étendue de sable blanc de 2 kilomètres de long au nord de Punta di Roccapina est la plage d’Erbaju. Inaccessible en voiture, cette belle plage sauvage est accessible via une piste caillouteuse en 20 minutes environ.

La tour de Roccapina, tour génoise du 16ème siècle, est inscrite Monument historique. Son édification est inscrite dans un document de 1573, qui dresse le programme de la dernière tranche de construction des tours du littoral. Elle n’était plus gardée au début du 18ème siècle. Cette tour circulaire s’élève sur trois niveaux traditionnels : base aveugle, étage percé d’une porte, et terrasse. Les mâchicoulis de la couronne sont remplacés par des bretèches.

tour de roccapina

C’est une randonnée assez facile mais ça grimpe tout le long (faites des pauses et admirez la vue) et il y a quelques passages caillouteux : il faut parfois crapahuter sur les rochers.

Que faire à la plage de Roccapina

Le cadre idyllique de la plage de Roccapina avec sa mer éblouissante et sa toile de fond luxuriante de forêts de pins est une destination de choix pour les amoureux de la nature à la recherche d’un peu de repos, de baignade, de randonnée et de farniente !

Outre la randonnée vers la tour génoise, vous pourrez profiter de la baignade et du farniente comme sur toutes les plages de Corse, mais vous pourrez aussi pratiquer le snorkeling pour les adeptes du masque et tuba. Allez nager près des nombreux rochers pour découvrir la faune et la flore sous-marine de la plage de Roccapina. Il y a beaucoup de poissons à observer sur les côtés de la baie et la baignade ici est un vrai plaisir !

Roccapina est l’une des plus belles plages du sud de la Corse; sable doux et fin et mer turquoise transparente peu profonde abritée par des rochers à chaque extrémité. Le bord de mer est assez large et relativement plat, ce qui le rend idéal pour les jeux de plage et comme la mer est peu profonde, elle est très populaire auprès des familles. Il n’y a néanmoins pas de services à Roccapina, ni beaucoup d’ombre, il est donc important d’emporter vos propres provisions et parasol. Le sable ici est parfait pour les châteaux de sable : lancez-vous avec vos enfants dans la conception de châteaux, de pyramides, de sphinx, etc.

Camper à Roccapina ?

Peut-être trouverez vous, dans d’anciens guides sur la Corse, des mentions de l’ancien camping à Roccapina. Effectivement, ce camping municipal a existé pendant des années. Dépendant de la commune de Sartène, la gestion était devenue trop complexe et trop polémique d’après les informations restantes. Le camping à donc été fermé et abandonné en 2012, comme en témoignent les traces encore visibles en bas de la piste, un peu avant d’arriver sur le parking final. Aujourd’hui, tout camping sauvage est bien sûr interdit dans cette zone hautement sensible, protégée par le conservatoire du littoral.

D’autres photographies prises à la plage et à la tour de Roccapina

Toutes les photos de cette page ont été prises en hiver (janvier), ne soyez donc pas étonné de voir beaucoup de posidonie ! Contrairement à ce que peuvent penser certaines personnes, ce n’est pas une algue, mais une plante sous-marine très utile… et qui témoigne de la pureté des lieux ! La majorité des plages touristiques de Corse sont nettoyées avant la saison, c’est le cas pour la plage de Roccapina. Cliquez sur une photo pour l’agrandir.

Ajouter un commentaire