piscine naturelle zoza

Piscines naturelles de Zoza : accès, informations et photos

Zoza semble enfermée dans une impressionnante confusion montagneuse, traversée par l’impétueux fleuve Rizzanese. La «Punta di casteddu» (on peut encore voir ses fondations), située au-dessus du village, est un point d’observation idéal sur cette portion de la rivière Rizzanese. Les différents quartiers de Zoza abritent de grandes maisons en pierre, typiques des villages de montagne. Plus bas, il y a l’église en granit de Santa Margharita. Son élégant clocher latéral, élancé et ajouré, domine les jardins en terrasse. En venant de Sainte Lucie de Tallano, à l’entrée ouest, une croix en bois assez imposante vous accueille. Et pour une baignade bien méritée après une visite du village, allez à pied jusqu’au Ponte Vecchju qui traverse la rivière Rizzanese. Là, une belle cascade et, plus en aval, deux piscines naturelles sont très appréciées l’été pour se baigner : ce sont les piscines naturelles de Zoza.

Accès aux piscines naturelles de Zoza

En arrivant de Sainte Lucie de Tallano, vous devez traverser le village et à la sortie de celui-ci, sur la gauche, vous verrez un parking : garez-vous ici ! Avancez vers le village à pied et prenez le première à droite où il y a un panneau “sans issue” et “interdit sauf aux riverains” : 50 mètres plus loin, vous verrez une piste qui descend sur la droite avec un grand portail en acier, descendez ici, c’est le sentier pour atteindre les piscines naturelles de Zoza et le pont.

Si vous arrivez de Quenza ou Aullène, vous verrez le parking sur votre droite dès l’entrée du village, pour la suite, l’accès aux piscines naturelles de Zoza est le même.

La piste descend assez rapidement jusqu’à la rivière, comptez plus ou moins 15 minutes de marche pour arriver en bas. Pour remonter ce sera un peu plus long et vous vous apercevrez peut-être que d’autres petits sentiers arrivent sur cette piste. Ces sentiers partent ou arrivent au cœur du village de Zoza, c’est donc aussi un bon moyen de visiter le village à votre retour !

Le Ponte Vecchju, la cascade et les piscines du Rizzanese

Lorsque vous arriverez en bas de la piste, vous tomberez directement sur le Ponte Vecchju (vieux pont) qui traverse le Rizzanese. Sur votre droite, vous découvrirez un bassin fermé avec la cascade (un superbe endroit pour des photos). Et sur la gauche du pont, il y a deux belles piscines naturelles : un endroit idéal pour une baignade rafraichissante en été.

L’accès aux piscines au pied du pont n’est pas très évident, prévoyez de bonnes chaussures de marche pour arriver ici et soyez prudent en descendant vers la rivière. En prenant à gauche au tout début du pont il y a de gros rochers pour descendre, juste en bas, sur votre gauche vous pourrez également découvrir les vestiges d’un ancien moulin.

ancien moulin rizzanese

En saison, s’il y a du monde, vous pouvez également descendre plus loin sur la gauche du pont et vous trouverez d’autres petites piscines naturelles plus au calme (il faudra crapahuter sur les rochers), mais elles seront loin d’être aussi belles que celles qui se trouvent près du pont. L’environnement avec le vieux pont, la cascade et les piscines naturelles est vraiment magnifique et vaut vraiment le détour si vous êtes en vacances dans les environs !

U Rizzanesi (le fleuve Rizzanese)

Zoza est un village situé à 300 mètres d’altitude, dans une vallée étroite, traversée par le Rizzanesi qui s’écoule d’Est en Ouest, entre deux massifs dominés par Uncineddu au nord et la Sorrado au sud. Ce fleuve long d’une cinquantaine de kilomètres, prend sa source dans le massif de l’Alcùdina et se jette dans la mer au sud de Pruprià. Son embouchure sépare ainsi deux plages : celle de Capu Lavurosu au nord et celle de Purtigliolu au sud.

le rizzanese

Ce cours d’eau dispose d’une faune et d’une flore particulièrement riches et exceptionnelles comptant notamment des espèces endémiques et protégées, comme le discoglosse corse (un amphibien) et la truite de Corse.

L’embouchure du Rizzanesi est une zone qui abrite une espèce végétale rare en danger critique d’extinction : la buglosse crépue originaire de Corse et de Sardaigne dont les fleurs bleues et petites se présentent en grappe. Elle pousse en particulier sur les dunes des plages de Capu Laurosu et de Portigliolu. On y trouve aussi une autre espèce protégée : la cistude d’Europe, tortue aquatique, à la carapace noirâtre et aplatie parsemée de tâches jaunes.

Barrage du Rizzanese

Lors de votre passage aux piscines naturelles de Zoza, si vous avez du temps et que vous souhaitez faire une autre visite, je vous conseille d’aller voir le barrage du Rizzanese (aussi appelé barrage de Zoza). Reprenez la D20 en direction de Quenza et roulez quelques kilomètres, à un moment donné il faudra tourner à droite (il y a un panneau pour tourner mais je ne me rappelle plus si c’est écrit barrage ou centrale électrique, restez attentif).

barrage du rizzanese

Si vous souhaitez utiliser votre GPS, je vous conseille de chercher Diga EDF à Sorbollano :

Le barrage, à 530 m d’altitude, se trouve “à cheval” sur les communes de Sorbollano et Levie. Il a été financé par EDF. Ses turbines ont été construites par Alstom alors que le barrage en lui-même a été construit par un consortium comprenant Bec, Razel et Vinci, enfin l’usine hydroélectrique a été construite par Vendasi, une entreprise corse.

Le barrage du Rizzanese, ayant pour émissaire le fleuve Rizzanese, a créé un lac artificiel de barrage, le lac du Rizzanese. C’est une visite relativement courte mais très belle en été !

Ajouter un commentaire