musée de la piraterie lanzarote

Le musée de la piraterie à Lanzarote (ou Museo de la Piratería) est situé dans le Castillo (château) Santa Bárbara perché au sommet du mont Guanapay à Teguise, l’ancienne capitale de Lanzarote.

La position des îles Canaries en faisait une escale populaire pour les navires qui allaient et venaient des Amériques, ils venaient reconstituer leurs réserves de nourriture fraîche et d’eau potable sur l’une des sept îles des Canaries, ce qui en faisait un terrain de chasse attrayant pour les pirates pendant les 15ème, 16ème et 17ème siècles.

musée de la piraterie lanzarote

Teguise, ou La Villa de Teguise, est l’un des plus anciens villages des îles Canaries, fondé par Maciot de Bethencourt en 1418. Le village a été nommé en l’honneur de Teguise qui était la fille du roi aborigène qui avait épousé Maciot. Sous les restes du village ont été trouvés de La Gran Aldea, l’établissement des premiers habitants de Lanzarote. Teguise a été souvent ciblée par les pirates, il y a une rue qui est aujourd’hui appelée Callejón de la Sangre à l’arrière de l’église Nuestra Señora de Guadalupe qui a été nommée en référence au sang qui coulait dans les rues pavées lors des invasion de pirates.

musée piraterie lanzarote

La première attaque de pirate a été initiée par les Portugais au 15ème siècle, une flotte sous le commandement d’Enrique du Portugal en 1450, qui a été suivie par Diogo da Silva à Rubicón en 1466. Lanzarote a fait l’objet de nombreuses attaques de pirates au cours de la seconde moitié du 16ème siècle. Le pirate français « Le Clerc » pilla la capitale de Teguise en 1551 sous le commandement de « Cachidiablo » qui était le fils d’un flibustier français. Dix-huit ans plus tard, en 1569, Teguise était de nouveau la cible du pirate nord-africain Calafat qui arriva à Arrecife avec dix navires et 600 membres d’équipage. Ils fouillèrent l’île pendant un mois et partirent avec 200 habitants pris pour esclavage.

musée de la piraterie lanzarote

Un autre pirate nord-africain Dogali « El Turquillo » a débarqué à Arrecife en 1571, ils ont été aussi jusqu’à Teguise où ils ont saccagé la ville et mis le feu à l’église paroissiale. Ce fut le tour des Français en 1581, lorsque Le Testu et La Motte apportèrent une flotte pour saccager l’île. Morato Arráez d’Algérie a ciblé Teguise en 1586, de violents combats ont éclaté entre les habitants et les pirates. Le pirate anglais William Harper attaqua un navire portugais qui se trouvait à Arrecife en 1593 avant d’atterrir dans le port de Las Coloradas, au sud de l’île, où il détruisit l’église de San Marcial del Rubicón. Un autre corsaire britannique, George Clifford, qui était le duc de Cumberland, jeta l’ancre à Arrecife en traversant une expédition aux Antilles. Ils attaquèrent le château de Santa Bárbara à Teguise pour voler les canons et les cloches de l’église paroissiale.

musée de la piraterie lanzarote

Walter Raleigh arriva à Lanzarote en 1617, pillant l’île et prenant de l’eau potable. La plus grande attaque au cours du 17ème siècle a été en 1618 par Tabac Arráez et Soliman qui ont apporté une flotte de 36 navires et 4 000 hommes. Ils ont volé la vierge de l’église Nuestra Señora de Guadalupe à Teguise ainsi que 900 habitants, l’un des kidnappings les plus importants lors des attaques de pirates dans l’archipel des Canaries. Le port de Las Coloradas a été la cible de deux navires algériens en 1749, les pirates ont réclamé la tour Torre de San Marcial, ont brûlé l’église et ont saccagé la ville de Femés.

musée de la piraterie lanzarote

Le Castillo Santa Bárbara est fascinant, les vues sont incroyables et il est facile de voir pourquoi le lieu a été choisi, principalement comme une tour de guet avant qu’une extension ait été ajoutée pour donner un abri sûr aux habitants lors d’une attaque. L’entrée du musée de la piraterie à Lanzarote est de 3€ pour les adultes et 1€80 pour les enfants. Il y a une mine d’informations disponibles dans les pièces du château avec des vidéos, des écrans d’information et des affiches sur l’histoire des pirates canariens.

musée de la piraterie lanzarote

Le musée de la piraterie de Lanzarote est ouvert tous les jours de la semaine, donc une visite ici peut être combinée avec un passage au marché du dimanche à Teguise ou tout en explorant l’île de Lanzarote. Prenez la sortie de la route principale de Teguise à Haría et suivez la petite route sinueuse jusqu’au sommet de Guanapay.

le musée de la piraterie lanzarote [mappress mapid= »30″]

Booking.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici