visiter syracuse à pied

Visiter Syracuse à pied, c’est un peu plonger dans un passé glorieux, flanqué d’un présent fait d’une beauté décadente fascinante. Ortygie, l’îlot cœur et âme de la ville, est ce qui attire le plus le touriste, pour ses rues étroites, ses boutiques, qui deviennent lentement des cafés élégants et de grandes places, où la lumière d’émerveillement brille même le soir.

Le centre historique de Syracuse peut être visité à pied, en se perdant peut-être dans ses coins les plus reculés, qui cachent souvent des vues incroyablement romantiques.

Que vous aimiez l’histoire ou non, vous ne pouvez pas manquer Syracuse, l’une des plus belles villes de Sicile construite sur les rives de la mer Ionienne. Mais que voir à Syracuse en une seule journée ? Et à pied ? Poursuivez votre lecture pour découvrir les attractions incontournables qui peuvent être visitées en une seule journée.

Histoire de Syracuse

Syracuse est art, histoire et légendes. C’est une agglomération d’événements anciens dans laquelle partout où vous vous dirigez, vous trouverez des ruines de n’importe quelle période historique… bien mieux que de faire un voyage dans le temps !

ville de syracuse

Près de 2800 ans de vie : théâtres grecs, ruines romaines, églises gothiques et byzantines, grottes et châteaux normands, tous intégrés dans la ville moderne actuelle.

En 2005, Syracuse, la terre qui a donné naissance à Archimède, est devenue un site du patrimoine mondial de l’Unesco.  Syracuse s’étend en partie sur le continent et en partie sur l’île d’Ortygie, la partie la plus ancienne et le véritable centre historique de Syracuse relié à la côte par deux ponts, le pont Umbertino et le pont Santa Lucia.

Visiter Syracuse à pied en une journée : que faire et que voir

Dans cet article, je me concentre sur un itinéraire qui vous permettra de profiter au maximum de la ville même si vous ne restez qu’une journée à visiter Syracuse à pied. Mais c’est une journée qui sera assez intense, vous êtes prévenus !

Pour des raisons évidentes vous ne pourrez pas tout voir, à tel point que j’ai à contrecœur indiqué certaines attractions comme optionnelles, mais rien ne vous empêche de personnaliser un peu ma proposition, ainsi que de revenir en ville une seconde fois. Ou peut-être même une troisième fois. L’itinéraire proposé peut se faire à pied sans trop de problèmes car les distances sont courtes et les choses à voir sont concentrées dans deux zones : l’île d’Ortygie et le quartier qui gravite autour du parc archéologique.

1. Le parc archéologique

La première chose que je suggère de visiter est le parc archéologique, qui dans le passé était identifié comme Neapolis, le quartier où se concentraient la plupart des structures sociales et religieuses de la ville antique (théâtres, autels, sanctuaires) et qui n’était pas jamais habité. Allez-y tôt le matin, dès son ouverture à 8h30, afin d’éviter les groupes organisés et la foule qui se forme inévitablement après 9/9h30.

Dans l’ensemble, il y a pas mal de choses à voir : le théâtre grec, l’Oreille de Denys, l’amphithéâtre romain, l’autel de Gérone II et d’autres monuments, passez-moi le terme, mineurs, alors prévoyez d’y passer au moins une heure et demie à deux heures.

théâtre grec syracuse

Le théâtre grec est le monument le plus spectaculaire de la ville, ainsi que l’un des auditoriums grecs les plus grands et les mieux conservés. Il a été construit dans la roche avec une forme semi-circulaire et, au fil des siècles, a subi plusieurs changements. Aujourd’hui encore, pendant la saison estivale, il accueille des spectacles, même si l’on tente de limiter son utilisation pour des raisons évidentes de conservation.

Non loin du théâtre, il y a une petite route qui mène aux latomies, les anciennes carrières de pierre qui étaient également utilisées à d’autres fins, telles que les gisements et les greniers. Le but le plus connu et tristement folklorique, cependant, est celui de la prison : les prisonniers passaient un séjour vraiment désagréable ici, car les conditions à l’intérieur étaient invivables en été en raison de la chaleur excessive et en hiver en raison du froid. Dans l’ensemble, une bonne dose d’humidité qui ne manque pas dans ces pièces.

latomie à neapolis

La latomie del Paradiso est sans aucun doute la plus intéressante, également pour la grotte artificielle de 23 mètres de haut et 65 mètres de long, baptisée Orecchio di Dionisio (Oreille de Denys ou Oreille de Dyonisos). Ce nom a été inventé par Le Caravage, qui, comme nous le verrons plus tard dans cet article, a passé quelques temps dans la ville. Le célèbre artiste a remarqué la similitude avec une oreille et a voulu la « dédier » au tyran Dionysos (ou Denys) car on disait qu’il utilisait les qualités acoustiques de la grotte, pour amplifier les sons jusqu’à 16 fois, pour écouter les discours des conspirateurs politiques. Alors quand vous entrez dans ce lieu, faites attention à ce que vous dites !

Orecchio di Dionisio syracuse

Dans cette Latomie, il y a aussi une autre grotte appelée Grotta dei Cordari car, en raison de ses caractéristiques d’humidité, elle a été utilisée pendant des siècles par les fabricants de cordes (aujourd’hui elle est fermée au public pour des raisons de sécurité).

grotte cordari syracuse

L’amphithéâtre romain, de forme elliptique, date du 3ème siècle et a des dimensions monumentales, il semble être l’un des plus grands du monde. La fonction pour laquelle il a été construit était de satisfaire le désir des jeux de cirque de l’époque. Un témoignage résolument pulpeux raconte que des spectateurs malades, handicapés et infirmes à la fin du spectacle ont tenté de boire le sang chaud des corps et d’extraire les foies des animaux. Quelqu’un leur avait dit que de cette façon, ils seraient guéris plus rapidement.

amphithéâtre romain syracuse

Le billet d’entrée au parc coûte 10€, mais si vous prévoyez de visiter le musée archéologique ou le palais Bellomo à Ortygie, envisagez d’acheter le billet combiné de 13€50. À savoir : l’entrée est gratuite le premier dimanche de chaque mois.

2. Les catacombes de San Giovanni

Le sous-sol de la zone nord-est actuelle de la ville est plein de catacombes. En effet, à l’époque romaine, il y avait une interdiction d’enterrer les morts chrétiens dans les limites urbaines (la ville avait déménagé à Ortygie) et a donc dû se rabattre sur cette solution.

Les catacombes qui peuvent être visitées sont celles sous la basilique de San Giovanni, un labyrinthe souterrain complexe et fascinant dans lequel des familles entières ont été enterrées dans les milliers de niches creusées dans le sol et les murs. Ces catacombes étaient très convoitées car il y avait le tombeau de San Marciano, le premier évêque de la ville, et tous les mortels ordinaires voulaient avoir une place à côté de lui.

Les Catacombes de San Giovanni sont situées à Largo San Marciano 3 et ne peuvent être visitées qu’en participant à une visite guidée d’un coût de 8€ et d’une durée d’environ 45 minutes (les horaires varient selon la saison, jetez un œil sur cette page).

3. Le musée archéologique (optionnel)

Les amateurs d’archéologie peuvent (doivent !) faire un tour au musée archéologique régional Paolo Orsi, non loin du parc archéologique, car c’est le plus grand musée archéologique de Sicile et l’un des principaux d’Europe. Je fais principalement appel aux passionnés d’archéologie pure et dure car le musée est très grand et plein de choses intéressantes, vous risquez donc de passer plusieurs heures à l’intérieur et de cette façon la visite de Syracuse à pied en une journée est pour le coup écourtée !

Quelques infos pratiques sur le musée archéologique de Syracuse : il est ouvert tous les jours sauf le lundi. Les dimanches et jours fériés de 9H à 13H et les autres jours de la semaine de 9H à 18H. Le billet d’entrée est de 8€ mais vous pouvez obtenir un ticket cumulatif avec le parc archéologique de 13€50. Il est situé au 66 Viale Teocrito.

4. Le sanctuaire de la Madonna delle Lacrime

À quelques pas des catacombes et du musée se trouve le sanctuaire plus qu’imposant de la Madonna delle Lacrime, une structure qui a une forme étonnante et qui peut être vue pratiquement de n’importe où dans la ville. Sa forme est sensée ressembler à une larme géante : le Sanctuaire, datant de 1994, a été construit pour abriter une image miraculeuse de la Madone qui en 1953 a versé des larmes pendant 5 jours consécutifs. Vous pouvez donc imaginer à l’afflux de pèlerins (et de touristes), notamment les jours de prière.

Madonna delle Lacrime syracuse

Il est possible de visiter la basilique-sanctuaire tous les jours sauf aux heures où une fonction a lieu (vous pouvez les trouver sur le site officiel). L’entrée est gratuite.

5. Basilique de Sainte Lucie au Sépulcre (optionnel)

Si vous n’êtes pas trop serré avec les horaires pour votre visite de Syracuse en 1 jour et que vous pouvez marcher une dizaine de minutes, avant d’aller à Ortygie, faites un tour à la Basilica di Santa Lucia al Sepolcro et à l’opposé Sepolcro di Santa Lucia via Bignami 1.

Pour être juste, il faut dire que ce ne sont pas les attractions les plus incontournables de la ville (le tableau du Caravage qui contenait l’église a également été transféré ailleurs) mais, puisque le Saint Patron de Syracuse est impliqué, si vous avez le temps, allez-y. À l’intérieur du temple sépulcral, il y a une statue de Sainte-Lucie qui, apparemment, a « transpiré » pendant le siège espagnol de la ville comme un message de solidarité envers son peuple. Le site officiel dit que l’église a une pause déjeuner assez longue (de 12h15 à 16h), alors essayez de ne pas y arriver dans ce laps de temps, si vous voulez entrer.

Visiter Syracuse à pied : PAUSE DÉJEUNER

Après cette matinée bien chargée, vous devez avoir faim. Allez maintenant sur la belle île d’Ortygie. Avec une promenade d’une vingtaine de minutes vous franchirez enfin le seuil d’Ortygie, l’ancien noyau de Syracuse. Peu de temps après avoir traversé le pont Umbertino, il y a le petit marché très pittoresque. Il se termine par une partie de la via Emmanuele de Benedictis, qui est une succession d’étals colorés et bruyants !

Presque au bout de la rue, vous trouverez un lieu idéal pour manger un sandwich : le Caseificio Borderi, qui a commencé comme un magasin mais qui s’est imposé ensuite comme LE lieu où manger le plus gros sandwich de tous les temps. Il est ouvert tous les jours, sauf le dimanche, de 7H à 16H. Il faut faire la queue et attendre, le mot s’est vite répandu, mais pour un sandwich de cette qualité je dirais que ça vaut le coup !

Une alternative valable se trouve juste à côté : Fratelli Burgio. Le restaurant est né comme une épicerie fine où l’on peut acheter des charcuteries, des fromages fins et d’autres spécialités de la tradition méditerranéenne, puis est devenu une sorte de bistrot dans lequel on mange des sandwichs farcis (pas comme ceux de Bordieri mais en tout cas ils se défendent assez bien) ou faire une dégustation des nombreuses bonnes choses exposées au comptoir. Il est ouvert tous les jours sauf le dimanche de 8H à 15H30.

Visite de Syracuse à pied : découverte d’Ortygie

L’estomac plein vous pouvez reprendre votre visite de Syracuse à pied et aller découvrir Ortygie et ses secrets. C’est un îlot d’un km de long et de seulement 500 m de large où se concentre le véritable esprit de la ville et où plus de 3000 ans d’histoire sont préservés.

Il y a quelques arrêts incontournables à faire à Ortygie mais marcher sans but dans ses rues étroites surplombées par les maisons basses et les élégants palais baroques pour ensuite émerger sur le front de mer est une activité très agréable.

L’île d’Ortygie a été clairement négligée dans le passé et il y a encore du travail à faire, surtout si vous vous déplacez de la place centrale où se trouve le Duomo. Cependant, il faut reconnaître qu’une grande partie de l’île, après une restauration qui a eu lieu il y a quelques années, a retrouvé son magnifique lustre ancien.

1. Le temple d’Apollon

C’est le plus ancien temple dorique de Sicile et il faut un peu d’imagination pour pouvoir imaginer ce qu’il était à l’âge d’or puisqu’il n’en reste pas grand chose.

temple apollon syracuse

Au fil des siècles, le Temple a subi diverses transformations et adaptations : c’était une église chrétienne à l’époque byzantine, une mosquée arabe avec les musulmans et une caserne sous la domination espagnole. Heureusement, il est maintenant au repos et est tout simplement un monument à admirer à l’entrée de l’île d’Ortygie.

2. La Piazza Duomo et ses trésors

La place la plus belle et la plus pittoresque d’Ortygie mais aussi de tout Syracuse est sans aucun doute la Piazza Duomo, où se concentrent plusieurs grandes œuvres d’art. Ici, c’est le baroque qui dicte la loi et il le fait de manière superlative.

Commençons par la cathédrale de Syracuse (Cattedrale della Natività di Maria Santissima) où la belle et élégante façade baroque contraste avec un intérieur plus « rustique » dans lequel on ne peut manquer de remarquer les solides colonnes doriques incorporées dans la structure. C’est parce que la cathédrale a été construite sur le temple préexistant d’Athéna qui, apparemment, n’a pas été complètement démantelé. L’entrée est de 2€ et elle peut être visitée tous les jours de 10H à 18H30, sauf pendant les offices religieux.

À côté de la cathédrale, sur sa gauche plus exactement, se trouve la mairie de Syracuse, abritée dans un élégant palais baroque du 17ème siècle, le Palazzo del Vermexio. Le bâtiment tire son nom de l’architecte qui l’a construit, Giovanni Vermexio, figure de proue de la ville où il a laissé plusieurs témoignages. Le palais, construit entre 1629 et 1633, représentait à l’origine la plus haute expression du désir de géométrie qui caractérise toutes ses œuvres : c’était un cube parfait, stylistiquement divisé en deux par un balcon qui séparait un étage Renaissance d’un étage baroque. Vers la fin du 19ème siècle, l’équilibre souhaité par Vermexio a été modifié avec l’ajout du grenier.

Palazzo del Vermexio syracuse

Une autre attraction à ne pas manquer sur la place est l’église Santa Lucia alla Badia, dédiée au saint patron de la ville. Une façade belle et élancée contraste avec un intérieur pauvre où, cependant, le point culminant de l’église est conservé, l’inhumation de Santa Lucia par le Caravage. C’est une toile peinte en très peu de temps en 1608, par l’artiste tourmenté qui s’était récemment échappé de Malte et qui, à l’origine, était destinée à l’église de Santa Lucia al Sepolcro, mais qui s’est retrouvée ici après quelques temps. L’utilisation de la lumière, que Le Caravage a très bien fait, donne un drame extrême à la scène. L’entrée est gratuite et possible tous les jours sauf le lundi de 11H à 16H.

Santa Lucia alla Badia syracuse

Une autre attraction intéressante et curieuse présente sur la place est l’hypogée de la Piazza Duomo. Il s’agit d’un chemin souterrain redécouvert en 1869, composé d’une galerie principale qui relie la Piazza Duomo au Foro Italico (c’est de là que vous sortez ensuite) et d’autres tunnels secondaires. Il remonte à l’époque grecque mais a ensuite été agrandi pendant la Seconde Guerre mondiale quand il a été utilisé comme abri anti-aérien. À l’intérieur de l’hypogée se trouvent des panneaux explicatifs et des photos de sa transformation au cours des siècles, avec un accent sur le bombardement que la ville de Syracuse a subi le 19 juillet 1943 (il y a une vidéo dédiée). Pour y accéder, il faut passer par la petite ouverture le long du mur du jardin du palais de l’archevêque. L’entrée coûte 5€ et les horaires sont très généreux : ’Hypogée est ouvert du lundi au jeudi de 10h à 20h, et les vendredis, samedis et dimanches de 20h à 24h, vous pouvez donc le garder comme dernière attraction de la journée afin de finir votre visite en bord de mer.

Enfin, je voudrais souligner un super endroit pour admirer la tranquillité de la beauté de la place tout en sirotant une bière fraîche : la terrasse du Gran Caffé del Duomo, juste en face de ce dernier. Les prix sont plus élevés que dans un autre bar (mais pas trop) et le service est amélioré, mais en termes d’emplacement, eh bien, vous êtes au premier rang !

3. Palazzo Bellomo et son musée (optionnel)

Continuez maintenant votre visite d’Ortygie en direction du Palazzo Bellomo, à quelques minutes à pied de la Piazza Duomo. D’un point de vue architectural, le bâtiment représente un mélange intéressant d’éléments des 13ème et 15ème siècles et à l’intérieur il abrite un petit mais précieux musée où l’Annonciation d’Antonello da Messina joue la part du lion. L’œuvre a été peinte vers 1474 et plusieurs années plus tard, elle a été retrouvée dans une église de Palazzolo Acreide dans un état de détérioration assez avancé. Elle a été restaurée et, malgré certaines parties désormais irrécupérables, il est encore possible de l’apprécier. Le musée est ouvert du mardi au samedi de 9H à 19H, tandis que le dimanche c’est de 14H à 19H30. Le billet d’entrée coûte 8€ mais, comme mentionné ci-dessus, vous pouvez acheter un billet combiné avec le parc archéologique pour 13€50.

visiter syracuse à pied en 1 jour

4. Castello Maniace (optionnel)

À l’extrême pointe d’Ortygie se dresse l’un des bâtiments les plus importants de la période souabe à Syracuse. Le château, commandé par Frédéric II au 13ème siècle, se trouve là où des fortifications existaient sans doute déjà dans les périodes précédentes. Il n’y a pas de certitude absolue, mais la position plus que stratégique qui a permis de défendre le port sert un peu de confirmation. Le château tire son nom du général byzantin qui, en 1038, reconquit la ville qui était passée sous le contrôle des Arabes.

castello maniace syracuse

La disposition originale du château a été modifiée au fil du temps en raison de différentes dominations et de deux tremblements de terre. Il a été restauré et partiellement restauré à son ancienne gloire, mais imaginez-le encore plus enchanteur.

J’insère le château en option, à la fois pour les raisons habituelles de (peu) temps disponible mais aussi car il est possible de visiter l’intérieur uniquement le matin de 8h30 à 12h30 (ce sont les horaires de la billetterie, les derniers visiteurs sortent à 13h45). Si vous pensez que pour vous c’est une étape incontournable, essayez d’inverser l’itinéraire en venant le matin à Ortygie et en allant l’après-midi visiter le parc archéologique et ses environs. Le billet d’entrée coûte 4€, sauf le premier dimanche du mois qui est gratuit.

Quoiqu’il en soit, si vous venez visiter Syracuse à pied, allez voir l’extérieur du château l’après-midi, il vaut le coup d’œil avec la petite plage à côté et il offre de belles vues !

5. Fonte Aretusa (fontaine d’Aréthuse)

Si vous venez visiter Syracuse à pied le temps d’une journée, vous ne devez pas manquer ce lieu, c’est l’une des attractions les plus célèbres mais aussi singulières de la ville : Fonte Aretusa. Un étang semi-circulaire à quelques mètres de la mer, résultat d’une source d’eau douce où poussent des papyrus et où nagent de nombreux poissons.

fontaine d'Aréthuse syracuse

Un lieu lié à diverses légendes, dont la plus connue a pour protagoniste la nymphe Arethusa, qui demande l’aide de la déesse Artémis pour échapper à un prétendant insistant, Alfeo. Artémis le transforme en source, qui trouve sa place sur la côte d’Ortygie. Mais malheureusement pour elle, Alfeo se tourne également vers les dieux qui la transforment en rivière qui réussit enfin à réunir ses eaux avec celles de la source.

Sous la source, il y a un petit jardin avec des arbres assez inhabituels et, en continuant, vous arrivez dans une jolie avenue bordée d’arbres face à la mer où il y a plusieurs pièces avec des tables à l’extérieur où vous pouvez vous asseoir et prendre un verre. L’avenue est le Foro Italico que j’ai déjà évoqué quelques lignes plus haut alors que je parlais de l’hypogée, car c’est ici que vous sortez une fois que vous avez traversé ses souterrains.

Eh bien, avec cela je termine l’itinéraire d’une journée à Syracuse, consciente de ne pas avoir pu tout vous montrer. Il y a beaucoup de choses à voir dans la ville et toutes très intéressantes, mais si vous n’avez que 24 heures disponibles, vous devez faire des choix. Êtes-vous vraiment sûr de ne pas vouloir rester plus longtemps en ville ?

D’autres photos prises lors de notre visite à pied de Syracuse

Si comme moi vous aimez la Sicile, voici tous mes articles de voyage en Sicile !

D’AUTRES ARTICLES A DECOUVRIR EGALEMENT :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici