Visiter Raguse

Raguse (Ragusa en italien) est située au cœur de la vallée de Noto, au sud-est de la Sicile. Immergée dans une région très riche en beautés naturelles et architecturales à visiter, la ville s’élève sur les montagnes d’Iblei et est située à côté de la rivière Irminio, dont l’embouchure fait partie d’une réserve naturelle située entre Marina di Ragusa et Donnalucata. L’architecture baroque, qui se distingue par son flair et par la richesse des éléments décoratifs sur les voûtes, les colonnes, les chapiteaux et les façades, est le style le plus répandu dans la région de Raguse, où il s’est épanoui après le tremblement de terre de 1693. L’importance du patrimoine historique et artistique de la ville a fait qu’en 2002, elle est devenue une partie du patrimoine mondial de l’UNESCO. Visiter Raguse, c’est entrer dans une ville baroque exceptionnellement incroyable et étonnante !

Visiter Raguse est également une bonne occasion de goûter à la cuisine locale, riche en produits typiques tels que la scaccia (un pain plat farci) et le provola ragusana (un fromage). Passez vos vacances dans l’une des plus belles villes de Sicile, ou venez juste l’explorer, et découvrez les lieux du commissaire Montalbano, la série télévisée policière qui a contribué à rendre célèbre ce coin de la plus grande île de la Méditerranée.

1. Visiter Raguse : que faire et que voir dans la ville baroque

Le tremblement de terre qui a détruit tout le sud-est de la Sicile en 1693 a forcé les habitants à reconstruire leur ville, lui donnant un visage complètement nouveau et évocateur. Raguse a ainsi été divisée en deux grands quartiers, Ragusa Superiore et Ragusa Ibla, reconstruits sur son ancien plan médiéval.

ragusa ibla

Ragusa Superiore constitue la partie la plus moderne de la ville, également appelée la ville des ponts en raison de la présence de trois ponts pittoresques qui s’élèvent au-dessus d’une vallée verdoyante. Traversez la ville d’un bout à l’autre du Ponte Vecchio, du Ponte Nuovo et du Ponte Giovanni XXIII (ou Ponte San Vito) en observant la Cava di Santa Domenica d’en haut, où vous pouvez voir des sentiers, repérer d’anciennes cabanes en pierre et écouter le son d’un ruisseau caché dans la verdure.

Si tout cela vous intrigue et que vous êtes un amoureux de la nature, vous pouvez visiter cette zone naturelle pleine de latomies et de plantes typiques du maquis méditerranéen, mais je vous recommande de le faire avec un guide local ou un trek organisé.

Que faire et que voir à Ragusa Ibla

En 2002, la ville de Raguse est devenue une partie des sites proposés par l’UNESCO comme site du patrimoine mondial, avec d’autres centres baroques de la vallée de Noto. Ragusa Ibla représente le centre historique de la ville et contient en lui-même un trésor d’une richesse extraordinaire, qui incarne son expression maximale de beauté dans la cathédrale de San Giorgio. La large rue qui mène à l’église est légèrement en montée, c’est pourquoi, grâce à un savant jeu de perspectives, la cathédrale peut être admirée dans toute sa grandeur, grâce aussi au majestueux escalier qui la précède.

cathédrale saint george raguse

Le jardin Ibleo est particulièrement charmant, plein de plantes typiques de la région, à l’intérieur duquel se trouve une terrasse surplombant la magnifique vallée qui entoure le centre historique. De là, vous pouvez profiter d’une magnifique vue panoramique.

Le labyrinthe d’escaliers, de rues, de palazzo et de maisons offre des vues vraiment uniques, en particulier depuis les marches de Santa Maria delle Scale et de l’ancien quartier militaire d’Ibla. De ces endroits, vous pouvez profiter de paysages à couper le souffle.

Santa Maria delle Scale raguse

Il y a 18 monuments Unesco à Raguse, situés entre Ragusa Ibla et Ragusa Superiore :
  • Cattedrale di S. Giovanni
  • Duomo di S. Giorgio
  • Chiesa di S. Maria dell’Itria
  • Chiesa di S. Maria delle Scale
  • Chiesa di S. Filippo Neri
  • Chiesa di S. Francesco all’Immacolata
  • Chiesa delle Santissime Anime del Purgatorio
  • Chiesa di S. Giuseppe
  • Chiesa di S. Maria del Gesù
  • Chiesa S. Maria dei Miracoli
  • Palazzo Zacco
  • Palazzo Sortino-Trono
  • Palazzo Cosentini
  • Palazzo La Rocca
  • Palazzo Bertini
  • Palazzo della Cancelleria o Nicastro
  • Palazzo Battaglia
  • Palazzo Vescovile Schininà

La cathédrale de San Giovanni (Cattedrale di S. Giovanni)

La ville est connue pour avoir deux saints patrons, San Giovanni pour Ragusa Superiore et San Giorgio pour Ragusa Ibla. La cathédrale de San Giovanni Battista à Raguse est l’une des principales églises de la ville. Après le tremblement de terre, l’église de San Giovanni Battista a été construite dans ce qui est aujourd’hui le centre historique de Raguse. Elle représente le lieu de culte catholique le plus important de la ville.

San Giovanni ragusa

La cathédrale de San Giovanni Battista est aujourd’hui une église majestueuse à laquelle les habitants sont très dévoués. Sa façade est caractérisée par des sculptures et des gravures de grande valeur et est divisée en cinq parties par de grandes colonnes et pilastres qui se perpétuent sur les côtés du bâtiment. Les espaces intérieurs accueillent le musée de la cathédrale, ouvert du lundi au vendredi de 10h00 à 12h30 et les jours impairs de la semaine (lundi, mercredi et vendredi) également l’après-midi de 15h30 à 18h30.

Le Duomo di San Giorgio (cathédrale Saint-Georges)

L’une des plus grandes expressions de l’architecture sacrée baroque est le duomo di San Giorgio di Ragusa Ibla, conçu par l’architecte Rosario Gagliardi, une figure éminente du mouvement artistique de cette époque. Son grand dôme néoclassique se voit de loin. Sur place, c’est une superbe envolée de marches qui attire le visiteur vers la façade rosée, élégante et harmonieuse. De jolis motifs sculptés décorent le portail et mettent en valeur la représentation de saint Georges frappant le dragon de sa lance.

duomo san giorgio ragusa

Un autre joyau à ne pas manquer lors de votre visite ici est le petit musée de la cathédrale de San Giorgio qui abrite les découvertes qui ont survécu au tremblement de terre catastrophique de 1693 qui a frappé la vallée de Noto. Le musée est ouvert tous les jours de mai à septembre et le week-end en période hivernale pour un prix de 3€.

2. Que voir à Raguse en une journée

Parmi les monuments et églises que vous pouvez visiter à Raguse en une seule journée, vous ne pouvez pas manquer certains des 18 monuments Unesco de la ville de Raguse. La plupart sont situés dans le centre historique de Ragusa Ibla, mais certains sont situés dans la « nouvelle » partie de la ville (le quartier Ragusa Superiore).

En partant de la Piazza San Giovanni, vous pourrez admirer la cathédrale de San Giovanni Battista, qui date du 17ème et 18ème siècle. Sa façade, magnifique exemple du baroque, est divisée en cinq parties par de hautes colonnes et présente de nombreuses sculptures.

Immédiatement à côté, sur la via Roma, se trouve le Palazzo Vescovile, le plus grand bâtiment de la fin du 18ème siècle à Raguse. En continuant ensuite le long du Corso Italia, vous atteignez le Palazzo Bertini, dont la façade montre trois personnages de la culture baroque sous forme de masques de pierre : un mendiant, un noble et un marchand.

Le quatrième et dernier monument classé au patrimoine mondial de l’Unesco présent dans la nouvelle partie de Raguse est le Palazzo Zacco, qui abrite le Museo del Tempo Contadino où vous pouvez voir les instruments de la tradition rurale locale.

Continuez votre exploration de Raguse à la découverte des trois ponts : le Ponte Vecchio ou Ponte dei Cappuccini, construit en 1843, est le plus ancien des trois et rappelle beaucoup les anciens ponts en arc romain. Le second, Ponte Nuovo, a été construit en 1937 et mène à Piazza Libertà, tandis que le troisième et dernier, Ponte Giovanni XXIII a été construit en 1964 et relie le Quartiere del Carmine au Quartiere dei Cappuccini.

Parmi les rues historiques de ce quartier, vous pourrez admirer certaines des curieuses peintures murales présentes dans différents bâtiments de la nouvelle ville. Cela vaut vraiment la peine de flâner dans les rues de Raguse pour découvrir ces exemples d’art de rue qui valorisent et donnent une touche de couleur au centre urbain.

3. Plages, côtes et promenade

Les plages de sable fin et doré, les fonds marins peu profonds et en pente vers le large et une mer merveilleusement bleue rendent la côte de Raguse particulièrement adaptée aux familles avec enfants. Mais ce n’est pas tout : les nombreux clubs, restaurants et bars donnant sur la mer à Marina di Ragusa animent la vie nocturne de la côte, très appréciée des jeunes et des touristes. Marina di Ragusa est, en fait, le cœur battant de la vie nocturne estivale de la côte et est l’une des stations balnéaires les plus populaires de l’île.

visiter raguse

Les plages de Raguse s’adaptent aux besoins de chacun. Ceux qui souhaitent se détendre dans des zones calmes et paisibles trouveront dans la réserve de Randello l’endroit idéal pour rester en contact avec la nature et profiter d’une mer claire et propre.

Pour les plus fervents fans du commissaire Montalbano, la plage de Punta Secca offre un attrait certain : la maison du plus célèbre policier sicilien peut être prise en photo souvenir.

4. Les musées de Raguse

Vous souhaitez en savoir plus sur les origines de Raguse et les traditions de la région ?
Si vous voulez en savoir plus sur l’aspect historique et archéologique d’une région où règne non seulement l’art baroque, mais aussi l’art grec et romain, je vous recommande de visiter certains des musées de la ville. Découvrez-les ci-dessous :

  • Le musée archéologique hybléen est situé sur la via Natalelli au premier étage du Palazzo Mediterraneo et conserve des objets trouvés sur le territoire de la province de Raguse, datant du néolithique à la fin de l’Antiquité. Pour plus d’informations sur les tarifs et les heures d’ouverture, visitez le site du patrimoine culturel.
  • Le site archéologique de Kamarina est l’une des zones archéologiques les plus importantes de Sicile et est situé près de Scoglitti. Les vestiges de l’ancienne colonie de Kamarina sont conservés dans le musée régional de Camarina, adjacent au site.
  • Le parc archéologique de Caucana est situé le long de la route provinciale qui relie Punta Secca à Marina di Ragusa et montre les vestiges de l’ancienne ville de Kaukana.

5. Que faire à Raguse : divertissements

En plus de visiter la ville et son centre historique, je vous propose des événements, fêtes et spectacles auxquels vous pouvez assister à différentes périodes de l’année. Visiter Raguse, c’est aussi s’immerger dans ses anciennes traditions populaires et événements.

Événements et spectacles : en vous promenant dans les rues de Raguse, vous remarquerez que les façades latérales de plusieurs bâtiments sont couvertes de peintures murales. Ces œuvres sont le résultat de l’événement d’art public le plus au sud d’Europe. Le Festiwall est, en fait, un moment artistique dans lequel les murs du centre urbain se transforment en grandes toiles prêtes à recevoir une touche de couleur des mains d’artistes de renommée internationale, tels que Guido Van Helten et Sebastián Velasco. Après différentes éditions du festival, Raguse s’est transformée en musée à ciel ouvert !

Si, en revanche, vous êtes amateur de théâtre et même en vacances vous souhaitez assister à une pièce de théâtre ou à un concert, Raguse en tant que ville d’art et de culture ne vous décevra pas : ses nombreux théâtres et cinémas proposent toujours des spectacles d’un grand intérêt. Vous pouvez visiter le site Web de la municipalité de Raguse pour consulter le calendrier des événements culturels et des spectacles programmés.

Fêtes et concerts : bien que le cœur des fêtes traditionnelles soit Ragusa Ibla, Ragusa Superiore a également son saint patron, San Giovanni, à qui la ville consacre de grandes célébrations le 29 août de chaque année. La fête de San Giovanni est, avec la fête de San Giorgio di Ibla, l’événement religieux et folklorique le plus important de la ville. Y assister, c’est s’immerger dans le mariage du sacré et du profane de la Sicile, où la fête religieuse solennelle est presque toujours accompagnée d’une émeute de joie et de folklore local. La procession du saint, représentée dans une ancienne statue de calcaire du début des années 1500, est accompagnée d’un groupe de musique dans les rues de la ville. Cela s’accompagne d’un marché de produits typiques, d’une débauche d’arômes et de couleurs et de divers autres événements, notamment des expos et des défilés de charrettes.

Si vous venez à Raguse plutôt en hiver, vous aurez l’occasion d’entendre le son original des anciens orgues des églises baroques de la ville : le Festival Organistico a lieu en novembre et décembre et les concerts ont lieu dans les plus belles églises de Raguse, comme l’église del Purgatorio, l’église Ecce Homo et l’église Santa Maria dell’Itria.

Marchés et festivals : en août, venez à Raguse et goûtez plus de 100 bières artisanales tout en dégustant l’excellence de la cuisine de rue sicilienne : au Birrocco tout cela est possible ! Cet événement se déroule dans le centre historique de Ragusa Superiore et bénéficie également de la présence d’artistes internationaux et nationaux, ainsi que de l’organisation d’ateliers sensoriels et de dégustations sur des stands équipés. Vivez le plaisir de flâner dans les rues baroques du centre historique tout en dégustant d’excellentes bières italiennes accompagnées de plats typiques, une combinaison parfaite de « bière et tradition » capable de stimuler vos sens. L’entrée de cet événement est gratuite, tandis que pour participer aux ateliers du goût, vous devez réserver : vous pouvez trouver toutes les informations nécessaires sur le site de Birrocco.

visiter ragusa

Si vous souhaitez visiter un marché local à Raguse, vous pouvez vous rendre à Contrada Selvaggio le mercredi de 8h à 13h : vous trouverez ici toutes sortes de produits, des produits locaux frais aux vêtements. Le Marché est un lieu plein de coutumes anciennes, où se retrouver, partager culture et traditions… et pour faire également de bonnes affaires sans négliger les saveurs authentiques des produits alimentaires locaux.

Que faire le soir : si vous n’êtes pas trop fatigué après votre visite de Raguse, la vie nocturne de la ville peut offrir d’agréables moments de convivialité et de plaisir. Habituellement, les jeunes se rassemblent sur la Piazza San Giovanni et s’assoient sur les marches du cimetière pour prendre une bière et discuter. Les soirées siciliennes se passent en plein air entre un club et un autre, sauf s’il fait trop froid. Dans ce cas, vous pouvez vous réfugier dans l’un des nombreux endroits chics de la ville pour déguster un apéritif local ou prendre un excellent thé dans un café littéraire. Si vous voulez passer une soirée plus calme, les spectacles, concerts et critiques théâtrales ne manquent pas. En été, cependant, le cœur de la vie nocturne est à Marina di Ragusa. Ici, vous pouvez vous déchaîner au rythme de la musique jusque tard dans la nuit, prendre un apéritif, manger une pizza et danser sur la plage. La vivacité de cette station balnéaire, l’une des plus prisées de Sicile, attire de nombreux jeunes et des touristes du monde entier.

6. Que voir aux alentours de Raguse

La province de Raguse, située dans la partie sud-est de la Sicile, offre d’innombrables beautés architecturales et paysagères. De larges plages de sable doré entrecoupées de falaises déchiquetées s’étendent sur tout le littoral. Des oliviers et des caroubiers entourent d’anciennes fermes rurales délimitées par les murs « secs » typiques, en calcaire.

Les villes baroques de la vallée de Noto et du patrimoine mondial de l’UNESCO de Modica et Scicli (en photo ci-dessous) témoignent de la valeur artistique et culturelle de cette province, riche en églises, monuments architecturaux et sites archéologiques.

Un territoire où l’histoire, l’art et la tradition contribuent à faire de la région hybléenne l’une des destinations touristiques les plus connues et appréciées de la Sicile aujourd’hui.
La province de Raguse possède un patrimoine artistique et culturel important grâce à la valeur de l’architecture baroque. Ispica et Comiso, perles de la vallée de Noto et patrimoine de l’Unesco, offrent d’innombrables monuments, églises et palais baroques.

Le baroque tardif, propre au baroque européen, est né de l’habileté des artisans locaux qualifiés qui ont sculpté le calcaire local donnant lieu à des façades pittoresques, des visages furieux ou souriants, des corbeaux, des angelots, des masques et des balcons aux formes arrondies. Une architecture exubérante et grotesque qui témoigne de la haute valeur artistique, historique et culturelle du territoire hybléen.

La campagne de Raguse, riche en murs de pierres sèches, en étendues de caroubiers, d’oliviers, d’amandiers et de figues de barbarie, est une oasis de paix, un lieu où la typicité des fermes siciliennes se mêle au milieu naturel environnant, créant un paysage harmonieux et enchanteur. Les collines calcaires offrent diverses formations rocheuses, des grottes naturelles et artificielles, des sites archéologiques et des sentiers à explorer.

Célèbre pour être le lieu de l’un des épisodes du commissaire Montalbano, la grotte de Trabacche (catacombes) représente un témoignage significatif de l’architecture funéraire. La grotta delle Trabacche est située à 5 km de Raguse à Contrada Buttino, immergée dans la campagne hybléenne et pouvant être choisie comme destination finale pour les amateurs de promenades en plein air. Le lieu n’est pas soumis au paiement d’un billet d’entrée mais je vous recommande fortement de vous renseigner sur l’ouverture du site.

Parmi les zones archéologiques-naturalistes à visiter absolument, on trouve le Parco Archeologico della Forza, situé sur les pentes de la colline sur laquelle se dresse Ispica. Mais également Cava d’Ispica, une zone archéologique et naturelle à mi-chemin entre Ispica et Modica. Ce sont deux sites qui réunissent les particularités géologiques et historiques de la région de Raguse, à partir des temps anciens.

À environ 15 km de Raguse se trouve le Castello di Donnafugata, une magnifique demeure du 19ème siècle unique en son genre, avec un riche jardin de plantes méditerranéennes et exotiques. Il a également été choisi comme lieu de tournage de certains films, dont I Vicerè et Il commissario Montalbano. Le Castello di Donnafugata a été construit par Bernando Cabrera, grand bourreau du royaume de Sicile et fut plus tard la résidence d’été de la noble famille Arezzo. Aujourd’hui, l’ancien bâtiment est un musée qui abrite à l’intérieur des pièces d’une rare beauté et des meubles d’époque tels que la galerie de tableaux et la galerie des miroirs, une salle avec de grands miroirs qui couvrent presque tous les murs, avec de beaux rideaux et un ancien piano à queue.

Offrez-vous un moment de détente dans la station balnéaire voisine de Marina di Ragusa (aussi connue sous le nom de Mazzarelli), à 20 km. Sa promenade, l’embarcadère du port touristique et ses plages de sable doré sont une destination parfaite pour faire une simple promenade en bord de mer ou profiter du soleil et des eaux de ce coin de la Sicile. Marina di Ragusa propose de nombreux restaurants et bars où vous pourrez déguster des plats de poisson frais et de bonnes glaces. C’est une excellente alternative à une visite des villes baroques, pour enrichir vos vacances avec quelque chose de différent et vous laisser dorloter par la douce brise marine au printemps ou profiter du soleil en plein été.

D’autres photos prises lors de notre visite de Raguse

D’AUTRES ARTICLES A DECOUVRIR EGALEMENT :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici