visiter sorrente et ses environs

Terre de couleurs, de sirènes, ville de jardins : il y a tant de définitions attribuées à Sorrente, patrie du grand Torquato Tasso. En fait, dans chacune d’elles il y a un fond de vérité, un morceau d’histoire de cette ville millénaire influencée au cours des siècles par différentes cultures : Grecs, Romains, Normands, Aragonais sont tous passés par ici, laissant à chaque civilisation sa propre marque et recevant en échange des fruits d’une nature généreuse et des paysages poignants de l’une des plus belles étendues de côte au monde. Depuis le 19ème, nombres de personnes aiment visiter Sorrente et ses environs.

La ville a avec un lien fort avec le monde anglo-saxon qui remonte à l’époque du célèbre «Grand Tour», lorsque la connaissance de la Méditerranée était essentielle pour la formation de l’aristocratie d’Europe centrale. Le résultat a été une atmosphère très différente par rapport aux autres stations touristiques de Campanie. Peut-être moins enclin au folklore, mais certainement plus ordonné, plus accueillant, plus civilisé. Quant aux choses à faire, il y en a tellement. Découvrez les choses à faire à Sorrente ci-dessous.

VISITER SORRENTE : QUE FAIRE ET QUE VOIR DANS LA VILLE

Comment ne pas tomber amoureux devant le magnifique panorama de la magnifique côte de Sorrente ? La côte irrégulière et dentelée de cette péninsule, qui semble vouloir protéger toutes les maisons colorées et les rues caractéristiques des zones intérieures de la mer, vous accueillera dans ce que beaucoup appellent un véritable paradis sur terre. Parfum de citrons, parfums doux-amers de fruits et de fleurs, mer cristalline et toute une série de villes merveilleuses qui parsèment la péninsule, sont la véritable source de richesse de cette ville incontournable. Voici les attractions à ne pas manquer en ville :

1. Piazza Tasso

Traversée par le très animé Corso Italia, la Piazza Tasso est la place principale de Sorrente, le cœur de la vie citadine, l’emblème d’une réalité touristique de renommée internationale.

piazza tasso sorrente

À l’origine, la place s’appelait Largo del Castello en vertu du château construit par Ferdinand d’Aragon au 15ème siècle. Avec la transformation urbaine opérée au 19ème siècle qui a marqué la disparition du château, des anciens remparts du 16ème siècle et de l’ancienne Porta del Piano, la place a pris son aspect actuel. Nommée d’après le plus illustre citoyen de Sorrente, Torquato Tasso (Le Tasse), à qui un monument du sculpteur Gennaro Calì est également dédié, la place est ornée de la statue de Sant’Antonino Abate, saint patron de la ville. Parmi les bâtiments entourant la place se détachent la maison Correale avec une belle cour carrelée (côté sud de la place), l’église Santa Maria del Carmine avec sa riche façade baroque et l’élégant Grand Hotel Vittoria (côté nord de la place).

2. Villa Comunale

Le parc de la Villa Comunale est un must absolu pour toute visite à Sorrente. Situé dans le centre-ville à 5 minutes de marche de la Piazza Tasso, ce petit parc offre des jardins magnifiquement entretenus et l’une des plus belles vues du sud de l’Italie. De la terrasse du parc, vous pourrez admirer le golfe de Naples avec ses monuments à l’horizon tels que les îles d’Ischia et de Procida avec l’impérieux mont Vésuve en arrière-plan.

Que vous veniez ici pendant la journée ou pour la soirée « passeggiata », vous y trouverez l’un des endroits les plus romantiques de la ville. Ce sentiment de romance est renforcé par la proximité de l’église et du cloître de San Francesco. L’entrée de l’église est à côté de celle du parc lui-même et si vous marchez à gauche une fois à l’intérieur du parc, vous trouverez quelque chose de très utile, l’ascenseur de Sorrente qui vous emmène à Marina Piccola et ses clubs de plage. Vous pouvez également emprunter le sentier menant à la marina qui se trouve à proximité de la terrasse avec vue sur la mer.

Il y a des expositions d’art occasionnelles et d’autres événements qui ont lieu dans le parc et une fois que vous en avez assez de vous promener, vous pouvez soulager vos pieds et prendre un verre ou une bouchée à la Villa Ristobar qui profite d’une vue imprenable.

3. Couvent de San Francesco d’Assisi

Le couvent de San Francesco d’Assisi composé de l’église, du cloître et du monastère. Au 14ème siècle, les frères franciscains ont fait construire une église sur le site de l’ancien oratoire fondé par Sant’Antonino, qui a ensuite été modifié en style baroque.

Entièrement remanié au début du 18ème siècle, il conserve l’architecture de cette époque à l’exception de la façade en marbre blanc datant de 1926 et de la porte incrustée du 16ème siècle. L’intérieur à nef unique avec de riches décorations en stuc, conserve une statue en bois du 17ème siècle de Saint-François et, sur le maître-autel, la toile avec Saint-François recevant les stigmates (1735) d’Antonio Gamba, élève de Solimena.

cloitre San Francesco sorrente

Près de l’église se trouve le monastère bénédictin fondé au 7ème siècle et vendu aux frères conventuels au 14ème siècle qui vivent encore dans une partie de celui-ci de nos jours. Le cloître du 14ème siècle avec sa structure voûtée est une fusion harmonieuse de différents styles due aux restaurations des différentes époques, avec un placement pittoresque de plantes et de fleurs. En plus de sa beauté, le cloître est célèbre pour accueillir des expositions ainsi que des événements musicaux de l’été de Sorrente.

4. Museo Correale

« Le plus beau musée provincial d’Italie », c’est ainsi que s’est défini le musée Correale avec son intéressante collection d’arts mineurs des 17ème et 18ème siècles.

Museo Correale sorrente

Le musée est situé dans ce qui était la résidence des Correale (Villa alla Rota, du 18ème siècle), comtes de Terranova, donnée par les frères Alfredo et Pompeo Correale à la ville de Sorrente avec les collections familiales d’art pictural et décoratif pour en faire un musée ouvert au public. Inauguré en 1924, le musée est divisé en 24 salles où sont exposées des trouvailles grecques, romaines et médiévales, des meubles des 17ème et 18ème siècles, des porcelaines et des majoliques de Capodimonte et d’autres manufactures, du verre vénitien, des cristaux de Bohême, un groupe de bergers Napolitains du 18ème siècle, des montres, des peintures, etc. Ne manquez pas le magnifique jardin qui entoure le bâtiment et la terrasse-belvédère surplombant le golfe de Naples. Voir le site internet.

5. Marina Grande

Le nom de Marina Grande (Grande Marina) est souvent source de confusion et il est facile de comprendre pourquoi. La plus grande des deux principales marinas de Sorrente s’appelle Marina Piccola (Petite Marina), et Marina Grande est un petit port de pêcheurs.

C’est en fait l’un des plus beaux coins de Sorrente, presque une communauté en soi avec ses propres boutiques, bars et une église (Chiesa di Sant’Anna). Le 26 juillet dans la marina, est célébrée Ste Anna, protectrice du village, à qui l’église est dédiée. C’est aussi l’un des rares endroits dans et autour du centre-ville avec une plage de sable gratuite et, en tant que tel, il y a toujours beaucoup de monde, en particulier pendant la haute saison.

Il est également remarquable pour une série de merveilleux restaurants où vous pourrez déguster une cuisine typique de Sorrente avec du poisson, évidemment, au cœur de cela.

Village balnéaire pittoresque accessible par un escalier de pierre étroit et en traversant l’ancienne porte grecque, Marina Grande conserve le charme du village de pêcheurs qu’il était autrefois avec ses maisons colorées, ses bateaux et ses filets tirés sur le rivage. Il ne reste cependant rien des chantiers navals qui ont construit dans le passé les fameux « gozzi Sorrentini », des bateaux à rames et à voile en bois, adaptés à la pêche.

6. Basilica di Sant’Antonino

Sant’Antonino est le « patron, avocat et père » de Sorrente et de toute la péninsule. La basilique de la place du même nom est dédiée au saint qui protège la ville des calamités, des épidémies et à qui de nombreux miracles sont attribués.

Probablement construite vers l’an 1000 sur l’oratoire près du tombeau du Saint, l’église a fait l’objet aux siècles suivants de restaurations et de transformations qui ont contribué à lui donner son aspect baroque actuel. A l’entrée de la basilique, deux ossements de cétacés rappellent le miracle le plus célèbre accompli par saint Antonino, à savoir celui d’avoir sauvé un enfant qui avait été avalé par une baleine.

L’intérieur est divisé en trois nefs divisées par douze colonnes (6 de chaque côté), provenant en partie de villas romaines. Le plafond de la nef centrale est orné de trois tableaux de Giambattista Lama (1734) : au centre est représenté saint Antoine en train de libérer du diable la fille de Sicardo, prince de Bénévent; les saints Gaetano Thiene et Andrea Avellino sont représentés dans les cercles latéraux. Depuis les bas-côtés, vous descendez dans la crypte avec une voûte reposant sur huit colonnes. Au centre de l’hypogée se trouve l’autel sur lequel se dresse la statue de Saint-Antoine derrière laquelle se trouve la lampe à huile éternelle. Les restes du saint patron sont conservés sous l’autel; sur les murs une riche collection d’ex-voto, un cadeau de marins qui ont survécu à des naufrages, et des peintures représentant des sauvetages miraculeux.

7. Cathédrale de Sorrente

Reconstruite au 15ème siècle en style roman sur un ancien lieu de culte, la cathédrale dédiée aux saints Philippe et Jacques a subi diverses restaurations qui ont complètement changé d’aspect, jusqu’à ce que la façade soit reconstruite en 1924.

Le seul élément original est le portail latéral en marbre (1479) qui montre dans l’architrave les armoiries de Sixte IV, de la maison d’Aragon et de l’archevêque De Angelis. L’intérieur avec une croix latine et trois nefs, les plafonds sont décorés de peintures baroques d’Oronzo et Nicola Malinconio et Giacomo del Po, et conserve des œuvres de grande valeur. Dans la première chapelle, en plus du baptistère dans lequel Torquato Tasso a été baptisé, se trouve un magnifique relief en marbre du Rédempteur de 1522 encadré de douze panneaux du 14ème siècle. Dans la nef centrale, vous pourrez admirer le trône archiépiscopal et une chaire ornée d’une «Vierge à l’enfant et les deux San Giovanni» de Silvestro Buono (1580), tous deux du 16ème siècle; dans le presbytère, le chœur en bois est un exemple notable de la marqueterie sorrente du début du 20ème siècle. Enfin, dans la chapelle du Saint-Sacrement, un précieux crucifix en bois du 15ème siècle domine l’autel du 17ème avec des angelots latéraux de l’atelier de Domenico Antonio Vaccaro. À quelques mètres de la cathédrale, sur Corso Italia, se dresse le clocher rouge de cinq étages. La partie basse et les trois premiers étages datent probablement du 11ème siècle, tandis que la partie supérieure avec l’horloge en céramique a été construite au 18ème.

8. Vallée des moulins

La Vallone di Mulini (vallée des moulins), situé derrière la Piazza Tasso, domine le centre-ville depuis des siècles. Bien qu’elle ne figure pas parmi les sites touristiques les plus populaires de Sorrente, le célèbre site d’information américain Buzzfeed, qui compte plus de 80 millions de visites, l’a inclus dans sa liste des 30 endroits les plus fascinants de la planète. En 2013, la vallée a également conquis les réseaux sociaux : immortalisée par « Nature », l’un des profils Instagram les plus consultés, Vallone dei Mulini a obtenu des millions de vues, récoltant plus de trois cent mille « likes » en quelques heures.

En l’observant d’en haut, depuis la balustrade de la via Fuorimura, la vallée apparaît comme un sillon profond qui traverse la montagne. L’origine de ce paysage suggestif remonte à 35 000 ans, à l’époque où la plus grande éruption qui a choqué la Campanie a eu lieu. Vallone dei Mulini fait partie d’un système de cinq vallées qui, dans l’Antiquité, traversaient la péninsule de Sorrente et indiquaient les frontières entre les villes.

vallée des moulins sorrente

La région doit son nom à la présence d’un ancien moulin, utilisé dans l’Antiquité pour moudre le blé. À côté du moulin, dans la vallée, il y avait aussi une scierie, alimentée par les eaux de source qui descendaient des collines et qui était utilisée pour le traitement de nombreux types de bois, tels que le cerisier, l’olivier et le noyer, utilisés par les ébénistes pour fabriquer des objets artisanaux. Dans la Vallone dei Mulini de Sorrente, il y avait aussi un lavoir public, où les femmes du peuple allaient faire leur lessive.

Actuellement, la vallée n’est accessible que par une petite porte, visible depuis la route qui relie la Piazza Sant’Antonino au port. La construction de la Piazza Tasso en 1866 a, en effet, isolé la vallée, fermant toutes les voies de communication et provoquant des conditions climatiques invivables pour l’homme, étant donné que le taux d’humidité reste constant à environ 80%. Le microclimat particulier a cependant favorisé le développement d’une végétation spontanée luxuriante dont l’élément dominant est le Phyllitis Vulgaris, un splendide et rare spécimen appartenant à la famille des fougères. Un lieu de la ville à ne manquer sous aucun prétexte si vous venez visiter Sorrente et ses environs !

9. Sedile Dominova

Construit au 14ème siècle sous le nom de Domus Novae (d’où Dominova), ce petit bâtiment carré du centre historique est le seul témoignage en Campanie des anciens sièges nobles, les institutions médiévales chargées de l’administration de la république.

Le Sedile Dominova, qui reflète une architecture de type Renaissance résultant des nombreuses modifications effectuées au fil du temps qui ont annulé son aspect d’origine, ressemble à une loggia voûtée fermée des deux côtés par des balustrades tandis que de spectaculaires fresques en perspective ornent les deux autres murs.

sedile dominova sorrente

À l’intérieur, vous pourrez admirer des fresques, dont l’une reproduit les armoiries de Sorrente entourées d’anges. La loggia est surmontée d’un dôme du 17ème en majolique verte et jaune. Dans la voûte du dôme sont représentés les insignes héraldiques des familles nobles qui faisaient partie du siège. La petite salle adjacente à la loggia, utilisée par les familles nobles de l’époque pour des réunions non publiques, est le siège de la Società Operaia per il Mutuo Soccorso (Société des travailleurs pour l’entraide) depuis 1895.

10. Marina Piccola

Marina Piccola est le port de Sorrente, un important lieu de débarquement pour les ferries et les hydroglisseurs, situé non loin de la Piazza Tasso centrale. Le port, situé dans une belle crique, s’appelait autrefois Marina di Capo Cervo du nom du promontoire qui le surplombe. Les travaux pour sa construction (1912) ont transformé l’aspect original du lieu qui ne subsiste que dans la petite chapelle dédiée à Santa Maria de Soccorso.

Marina Piccola possède deux zones principales : le port de ferry et d’hydroglisseur de Sorrente, ce côté est le principal centre de transport de Sorrente pour tout voyage en mer à partir duquel vous pouvez prendre des bateaux vers les îles d’Ischia et Capri, les villes de Naples et de Salerne ainsi que les villes le long de la côte amalfitaine, y compris Positano et Amalfi. Ensuite, une courte promenade vers l’ouest vous amène à son côté le plus tranquille où vous trouverez un éventail d’établissements et de clubs de plage.

VISITER SORRENTE ET SAVOURER SES PLAISIRS : QUE MANGER

Qu’il s’agisse de restaurants « étoilés » ou de trattorias caractéristiques, à Sorrente, la cuisine est un art. La gastronomie de Sorrente a une tradition ancienne inspirée par le respect de la qualité et de l’authenticité des matières premières, le résultat d’une nature somptueuse et d’un climat doux. Des ingrédients naturels, des produits locaux (huile, vin, légumes, noix, fromages, citrons) et une variété de plats sont à la base des spécialités les plus populaires de la cuisine de Sorrente, basées sur les saveurs et les arômes de la mer et des montagnes. Parmi les plats les plus connus, les légendaires « gnocchi alla sorrentina » à la tomate, au basilic et à la fiordilatte, les cannelloni à la ricotta, le homard bouilli ou cuit à la tomate, les aubergines gratinées au parmesan, les crevettes sautées ou frites et parfois légèrement panées, le poulpe en cocotte. Des plats simples mais au goût inimitable qui se marient très bien avec vin blanc ou rouge de Sorrente.

Enfin, la pâtisserie locale, dominée par le parfum des agrumes : le sorbet au limoncello, le delizia al limone (génoise enrobée et fourrée d’une douce crème au citron) et le baba parfumé au limoncello sont délicieux. À goûter également si vous venez visiter Sorrente : le zeppole (choux frits remplis de crème), la sfogliatella et les «follovielli». Et pour digérer, il n’y a rien de mieux qu’un bon limoncello produit localement, servi froid dans de petits verres, également froid, ou un nocino, l’autre liqueur typique de Sorrente.

VISITER SORRENTE ET SES ENVIRONS : QUE VOIR AUX ALENTOURS

Sorrente est magnifique et offre aux touristes tout ce dont ils ont besoin pour des vacances époustouflantes. Cela dit, à seulement 20 minutes en voiture (un peu plus en bus) se trouve la côte amalfitaine : Positano, Praiano, Maiori, Minori, Amalfi, Ravello et Vietri : des endroits merveilleux qui méritent d’être vus au moins une fois dans sa vie. Les destinations à ne pas manquer sont Positano et Amalfi, les deux joyaux de la côte amalfitaine. Positano est l’une des perles de cette région, qui bénéficie d’une vue de carte postale. De plus, le village se caractérise par des rues étroites qui mènent à la mer et une atmosphère à l’ancienne pleine de charme. De Positano, vous pouvez facilement rejoindre la ville d’Amalfi en voiture, en bus ou par la mer. Une fois arrivé à Amalfi, une visite de la cathédrale avec son cloître est obligatoire. Les étroites ruelles et la place de la ville sont merveilleuses, où vous pourrez déguster une assiette de scialatielli all’amalfitana.

visiter amalfi

Au sud de Sorrente se trouve Massa Lubrense, une destination fascinante à explorer. La ville qui, selon une ancienne légende, abritait les sirènes qui ont captivé Ulysse et ses compagnons avec leur chanson. Également pour cette raison, Massa Lubrense est connue comme le « pays des sirènes », ce qui en fait une destination encore plus fascinante.

Sans oublier l’autre côté : à une heure de route se trouvent les sites archéologiques de Pompéi et d’Herculanum (voir mon article sur Herculanum), sans oublier bien sûr la ville de Naples. Bref, vous avez l’embarras du choix lors de votre séjour à Sorrente !

Découvrez aussi les Bagni della Regina Giovanna

Fantastique, enchanteur, merveilleux, inoubliable. Il suffit de lire les critiques en ligne de ces piscines naturelles pour se rendre compte, en partie seulement, de la beauté des lieux.

Bagni della Regina Giovanna sorrente

Sorrente ne possède pas de plages de sable mais, ne vous inquiétez pas, les Bagni della Regina Giovanna sont beaucoup mieux. Pour atteindre ce lieu, vous devez d’abord arriver à Capo di Sorrento. Compte tenu de la difficulté à trouver un parking pour se garer (il y en a un juste avant le tronçon à pied), il est plus que préférable de prendre le bus pour venir même si, évidemment, cela dépend fortement de la période de l’année.

Mais attention, c’est un coin de paradis qui ne convient pas aux familles avec de jeunes enfants. Il est possible d’accéder librement aux imposantes terrasses rocheuses érodées par le vent, propices à une expérience balnéaire plus « naturelle », tandis que pour ceux qui aiment le confort, il suffit de continuer quelques centaines de mètres plus loin pour rejoindre Lido la Solara, avec des chaises longues et un restaurant avec musique lounge.

Ne manquez pas le moment du coucher du soleil, pour une expérience inoubliable !

Et ne manquez surtout pas une visite de l’île de Capri

La célèbre île de Capri est située tout près de Sorrente et est très facile d’accès grâce aux nombreuses excursions organisées. L’excursion en bateau vers la Grotte Bleue, la visite de la Villa San Michele et de l’incontournable Piazzetta, d’où vous pouvez partir pour une promenade vers les Jardins d’Auguste et le long de la Via Camerelle jusqu’à Punta Tragara.

capri

Mais il y a de nombreuses autres choses à voir à Capri, c’est une île magnifique ! Et vous pouvez visiter Capri en une seule journée sans manquer les choses incontournables !

LES LOGEMENTS DE VACANCES À SORRENTE

Depuis près de deux siècles, destination touristique d’excellence pour les nobles, les artistes et les gens du commun, Sorrente dispose d’un grand et bon niveau d’hébergement touristique avec des prix pour tous les budgets.

Il existe de nombreux hôtels, B&B et chambres d’hôtes et un grand nombre de chambres d’hôtes dans le centre historique et à proximité immédiate. La ville de Sorrente est assez petite, donc où que vous soyez, vous n’avez pas besoin d’utiliser une voiture pour vous déplacer. La ville est une destination de tourisme international toute l’année, et pendant la haute saison (Pâques, Noël, longs week-ends et vacances d’été, il n’est pas facile de trouver une place gratuite à bon prix. Une bonne alternative sont les hôtels et, surtout, les chambres d’hôtes dispersées le long de la côte de Sorrente). Dans tous les cas, il est fortement recommandé de réserver votre logement de vacances à l’avance….

Vous savez maintenant que faire et que voir si vous venez visiter Sorrente et ses environs !

D’AUTRES ARTICLES A DECOUVRIR EGALEMENT :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici