visiter monte argentario

Monte Argentario est un promontoire d’une rare beauté presque entièrement entouré par la mer. En fait, cette commune est reliée au continent par deux longues bandes de sable, appelées tombolos, qui enserrent la lagune d’Orbetello, emprisonnant la mer à l’intérieur. Si vous êtes en vacances dans la région, vous ne devez pas manquer de visiter Monte Argentario qui donne son nom à l’ensemble de la zone et qui compte deux principaux centres habités : Porto Santo Stefano et Porto Ercole. Orbetello, l’île de Giglio et Capalbio appartiennent aussi à la région de l’Argentario, connue sous le nom de Costa d’Argento.

Il y a de nombreux endroits qui méritent une visite à Monte Argentario, découvrons ensemble ce qu’il y a à voir et à faire sur cette superbe presqu’île de Toscane !

Visiter Monte Argentario : que faire et que voir sur la presqu’île

Que voir à Monte Argentario, dans la province de Grosseto, le long de la splendide côte de la Maremme en Toscane. Monte Argentario, entre autres, est connu pour être le lieu de mort du Caravage, le célèbre peintre lombard. Parmi les choses à voir à mentionnons Porto Santo Stefano, une petite station balnéaire bien connue, et Porto Ercole, une ville médiévale. Voici ce qu’il faut voir si vous venez visiter Monte Argentario dans la Maremme :

1. Porto Santo Stefano

Cette célèbre station balnéaire, déjà appréciée à l’époque de la Rome impériale, est le principal centre habité de Monte Argentario. La forteresse espagnole du 17ème siècle domine la partie supérieure de la ville, et à ses pieds, il y a de nombreuses ruelles et escaliers très suggestifs. La promenade le long du front de mer, conçue par Giorgetto Giugiaro, qui vous mène à la Piazza dei Rioni, où les yachts de luxe amarrés sont exposés pendant la période estivale est vraiment agréable. Ici, les tables des bars et restaurants donnent sur la mer et vous permettent de déguster la cuisine locale ou de siroter un verre en toute détente tout en admirant la vue sur cette ravissante ville balnéaire.

Le centre habité de Porto Santo Stefano se développe le long des deux ports. Le port de commerce, le plus grand, est le premier que l’on découvre en entrant dans la ville, où les bateaux de pêche et les ferries pour les îles de Giglio s’amarrent. Le petit port de Pilarella, quant à lui, est le lieu idéal pour flâner et se détendre à Porto Santo Stefano. Vous pouvez vous y rendre le long de la promenade du front de mer dont je vous ai parlée ci-dessus.

2. Porto Ercole

Les premiers habitants de Porto Ercole étaient des pêcheurs et encore aujourd’hui, en longeant le petit port, on rencontre de vieux loups de mer réparant les filets de pêche.

La partie la plus ancienne du village, celle sous la forteresse de la Rocca, n’est accessible qu’à pied et a conservé intactes l’architecture et l’atmosphère des siècles passés. Franchissez la porte pisane (ci-dessous) et promenez-vous au cœur du village entre ruelles, places surplombant la mer et escaliers qui vous mèneront à l’église du village puis à la forteresse de la Rocca aldobrandesca; l’impossibilité d’accès pour les voitures permet d’admirer le paysage accompagné uniquement des bruits de la mer et des mouettes.

porto ercole porta pisana

Au fil des années, la ville de Porto Ercole s’est ensuite développée le long de la baie naturelle qui forme le port, ici vous pouvez vous balader sur la promenade aménagée le long de la mer, où bars et restaurants avec terrasses alternent avec des boutiques de souvenirs et d’artisanat et des entrepôts de pêcheurs. À la fin de la promenade, vous pourrez observer les chantiers de construction dédiés aux travaux de réparation des bateaux et au déchargement des poissons des bateaux de pêche.

En plus de la beauté naturelle, le charme de Porto Ercole vient des imposantes forteresses espagnoles qui ont été construites au 16ème siècle pendant l’État des Présides : Forte Filippo, la Rocca et Forte Stella sont trois fortifications parfaitement conservées à partir desquelles, entre autres, vous pourrez avoir une vue magnifique sur la mer.

Pour profiter pleinement de la mer et des côtes de Porto Ercole je vous conseille de louer un petit bateau sur le port. Alternativement, les amateurs de sable et de plages faciles d’accès peuvent opter pour la plage de Feniglia dont l’accès est clairement visible sur la droite le long de la route quelques kilomètres avant d’entrer dans la ville. Pour les amoureux des fonds marins et de l’eau cristalline, prenez la route panoramique (une magnifique promenade en voiture, on en reparle) et descendez les sentiers qui vous mèneront à trois magnifiques plages telles que Le Viste, Spiaggia Lunga et l’Acqua Dolce.

Si cela vous tente, dans l’anse qui précède la ville, se trouve le port touristique de Cala Galera où vous pourrez voir de nombreux bateaux et yachts VIP qui s’amarrent. Une curiosité pour conclure : dans le village de Porto Ercole, en juillet 1610, Michelangelo Merisi da Caravaggio, dit Le Caravage, mourut dans des circonstances encore mystérieuses.

3. Les forteresses

Forte Filippo, La Rocca, Forte Stella (à Porto Ercole) et la Fortezza (à Porto Santo Stefano), remontent toutes à la période de domination espagnole. Elles sont toutes en excellent état, leur visite semble remonter le temps et vous pourrez admirer la vue sur la mer d’une incroyable beauté. Forte Stella accueille souvent des expositions mais elle est toujours ouverte aux visiteurs, la Fortezza abrite le musée des souvenirs immergés et est donc toujours ouverte, Forte Filippo et la Rocca sont des propriétés privées, mais elles peuvent être visitées en demandant des permis à la municipalité de Monte Argentario.

Pour en savoir, je vous invite à lire mon article sur les forteresses de Monte Argentario.

4. La route panoramique

Cette route longe la partie du promontoire qui surplombe la mer ouverte et va de Porto Santo Stefano à Porto Ercole. Avec la voiture, ce n’est pas entièrement praticable en raison d’un glissement de terrain dans le tronçon le plus sauvage, mais je vous conseille vivement de le suivre aussi loin que possible, à la fois de Porto Santo Stefano et de Porto Ercole, car les vues et les paysages sont d’une beauté désarmante.

que voir à monte argentario

Route panoramique de Porto Ercole : traversez la ville de Porto Ercole en voiture ou en moto, la route panoramique commence à Porta Pisana. Dès que la montée initiale se termine, sur la gauche il y a le détour qui vous emmène à la Rocca, allez tout droit et immédiatement sur le côté gauche où des vues époustouflantes se dévoileront. Après environ 1,7 km de virages en épingle à cheveux et de courtes lignes droites, sur la droite, vous trouverez le détour par Forte Stella, dans ce cas également, continuez tout droit et après environ 3 km, vous arriverez à l’entrée de l’hôtel Pellicano. De là, la route goudronnée s’arrête et vous ne pouvez continuer qu’avec un VTT ou un véhicule tout-terrain. De la ville de Porto Ercole, vous aurez parcouru un peu moins de 5 kilomètres.

Route panoramique de Porto Santo Stefano : la route panoramique longe la partie de l’Argentario surplombant la mer ouverte, relie les deux centres de Porto Ercole et Porto Santo Stefano, bien qu’actuellement, une interruption l’empêche d’être entièrement couverte en voiture. Conduire sur cette route est un plaisir unique, en plus d’admirer le splendide panorama, on peut apercevoir sur la droite, vers la mer, les vestiges d’une série de tours côtières. La première, visible à l’intérieur d’un parc privé, est la Torre di Lividonia construite au 16ème siècle. Suivi par la Torre della Cacciarella, celle de Cala Grande déjà réutilisée comme phare et aujourd’hui partie intégrante d’une maison privée, la Torre di Cala Moresca en face de l’îlot Argentarola, et la Torre Cala Piatti.

Toujours en continuant sur la route panoramique en direction de Porto Ercole, à la fin d’une montée raide le splendide panorama du golfe en contrebas s’ouvrira sous vos yeux où l’on peut facilement apercevoir l’île de Giannutri. À ce stade, laissez la voiture ou la moto et continuez à pied sur un chemin qui s’ouvre sur la droite. Votre objectif sera d’atteindre le chemin surplombant la mer, et de là continuer en direction des ruines que vous pouvez apercevoir au sommet de la colline sur votre droite. Ayant atteint l’objectif, vous pourrez admirer les vestiges de la tour Capo d’Uomo, qui avait probablement pour fonction de collecter les signaux émis par les tours de la côte sud-ouest du promontoire, puis de les retransmettre à Porto S. Stefano. La vue est d’une beauté étonnante !

De retour sur la route qui peut être parcourue en voiture, vous continuerez vers Porto Ercole et pourrez voir (beaucoup plus bas que la route) la tour carrée de la Maddalena. Celle-ci aussi, comme beaucoup d’autres tours, a été construite à l’époque de la domination siennoise et renforcée par la suite par les Espagnols. En continuant, vous verrez successivement la tour hexagonale de la Cannelle et la tour Ciana. À ce stade, la route devient un chemin de terre avec un sentier très irrégulier et avec la voiture, il n’est pas possible de continuer plus loin, vous serez obligé de retourner à Porto Santo Stefano, mais vous pouvez en profiter pour prendre des photos de vues à couper le souffle.

Toutes les informations que je vous ai données ci-dessus sont en fait celles que j’ai trouvées avant d’aller visiter Monte Argentario. Et il se trouve que nous avons fait le tour complet de la route panoramique avec notre Dacia Logan… bon j’avoue elle est un peu pourrie et on ne craignait pas trop les trous du coup, mais le trajet se fait bien au ralenti et la vue est vraiment spectaculaire tout le long et peut-être même encore plus une fois sur le chemin de terre. Peut-être que les sites touristiques passent cette info pour qu’il n’y ait pas trop de monde à la prendre en entier, quoiqu’il en soit c’est tout à fait faisable !

5. La Torre di Capo d’Uomo avec falaise et voies d’escalade

La Torre di Capo d’Uomo est située au sommet de la falaise du même nom, un mur d’une rare beauté qui s’enfonce dans la mer et est équipé pour l’escalade.

falaise capo d'uomo
La falaise du Capo d’Uomo vue de la route panoramique

Arrivé à Porto Santo Stefano, roulez le long de la Via del Campone jusqu’à la route panoramique, puis continuez sur la route panoramique jusqu’à ce que, après le front, une vue magnifique sur la mer s’ouvre devant vous où vous pouvez clairement reconnaître l’île de Giannutri. Garez la voiture immédiatement et continuez à pied le long du chemin de terre sur la droite, en direction des ruines de la tour déjà visibles au loin. La Torre di Capo d’Uomo est sans doute la plus évocatrice de tout le Monte Argentario grâce à sa position au sommet d’une falaise de 350 mètres surplombant la mer d’où elle domine toute la côte sud-ouest de la presqu’île. Vous pourrez admirer un panorama d’une rare beauté.

La tour, aujourd’hui en ruine, a été construite entre les 15ème et 16ème siècles, et faisait partie du système défensif de l’État des Présides et permettait la connexion avec des signaux lumineux entre la Torre di Cala Piccola et la Torre della Madeleine. Aujourd’hui, c’est une destination incontournable pour les amateurs de trekking et d’excursions.

La falaise sur laquelle se trouve la tour a été équipée pour l’escalade au milieu des années 90; puis en 2012, le guide alpin Eraldo Meraldi, s’est occupé du réaménagement avec du matériel en acier inoxydable, ouvrant de nouvelles lignes d’escalade et équipant aussi le bord sur la mer, en le dédiant au grand alpiniste et habitué de l’Argentario Walter Bonatti.

6. Le couvent des Passionnistes et le sommet du Monte Argentario

Entre Porto Ercole et Porto Santo Stefano, vous trouverez la route qui monte jusqu’au sommet du Monte Argentario. À 273 mètres d’altitude, vous trouverez le couvent des Pères Passionistes, arrêtez-vous pour profiter du splendide panorama depuis la place. Le couvent, entouré d’une végétation généreuse, a été construit à la fin des années 1700 à la demande de saint Paul de la Croix.  Le complexe se compose d’un couvent et d’une église. Cette dernière est de style 18ème siècle, avec une façade néoclassique et intérieurement décoré de stucs baroques. Elle conserve de nombreuses reliques de Saint-Paul et quelques œuvres importantes dont la « Présentation de Marie au Temple » de Sebastiano Conca da Gaeta, une copie précieuse du 19ème siècle du tableau de San Michele de Guido Reni et la « Vierge à l’Enfant » de Pietro Aldi. Aujourd’hui, le couvent des passionistes est sans aucun doute un lieu de paix, de tranquillité et de grand charme.

Le 12 décembre 2000, à la surprise et à la stupéfaction des moines présents, le pape Jean-Paul II s’est arrêté pour prier dans la petite chapelle du couvent.

De retour à la voiture, continuez la montée en laissant le couvent derrière vous, vous arriverez à une altitude de 645 mètres, le sommet de l’Argentario appelé Punta Telegrafo. Le spectacle panoramique est d’une beauté désarmante, vous pourrez admirer les îles de Giglio, Giannutri et dans des conditions particulièrement claires même l’île de Montecristo.

visiter monte argentario

7. La réserve naturelle de Duna Feniglia

Juste avant d’arriver à Porto Ercole, faites un détour par la plage de Feniglia, où vous trouverez une magnifique réserve naturelle. Vous pouvez la traverser à pied ou à vélo à l’ombre des pins immergés dans un maquis méditerranéen protégé peuplé de nombreux daims. Le bruit des grillons et des cigales se mêle aux vagues de la mer à quelques mètres de là. Dans cet endroit, en 1610, le corps de Michelangelo Merisi connu sous le nom du Caravage a été retrouvé, il est décédé peu de temps après à l’hôpital de Porto Ercole.

Quelques kilomètres avant d’entrer à Porto Ercole, suivez les panneaux indiquant la plage de Feniglia, laissez votre voiture sur l’un des parkings et continuez à pied ou à vélo (ils peuvent être loués sur place) pour accéder à la réserve naturelle de Duna Feniglia. C’est une dune de 6/7 kilomètres de long couvrant une superficie de 474 hectares et qui sépare la mer ouverte de la lagune à l’est d’Orbetello. Zone idéale pour courir ou marcher et faire du vélo au milieu de la verdure, il y a un chemin avec des équipements de gymnastique en bois, et même les jours les plus chauds, l’ombre des pins vous donne une agréable fraîcheur. À intervalles réguliers, des chemins mènent directement à la plage.

8. Le corps retrouvé du Caravage

Michelangelo Merisi, le Caravage, est mort à Porto Ercole où l’acte de décès est conservé et où, après de longues recherches, les ossements du célèbre artiste ont été identifiés et sont aujourd’hui exposés dans l’arche funéraire située dans le cimetière de Porto Ercole.

9. La Torre dell’Argentiera

Tour médiévale où le mystère et les légendes persistent. C’est la seule tour qui ne se trouve pas sur la côte. Des travaux de restauration ont été effectués dans les années 90 et elle est aujourd’hui en bon état. La tour est située à l’intérieur d’une enceinte d’environ 50 mètres de diamètre constituée de murs qui ont été mis au jour lors des travaux d’entretien. La tâche de la tour était de repérer les ennemis venant de la mer, en particulier l’arrivée des pirates barbaresques de l’est de l’Afrique du Nord qui pendant des siècles ont attaqué les côtes. À l’intérieur de l’enceinte, de nombreux vestiges archéologiques de différentes périodes historiques ont été découverts, de la préhistoire au 19ème siècle.

10. Orbetello : la lagune

La lagune d’Orbetello est une zone humide d’importance internationale pour sa grande biodiversité, également grâce au fait qu’elle est située le long des routes des oiseaux migrateurs. Dans ses étendues d’eau, vous pourrez admirer le flamant rose, le héron blanc, le héron cendré et le balbuzard pêcheur. C’est une belle expérience à faire, surtout (mais pas seulement) si vous avez des enfants. Le site internet se trouve ICI !

11. Excursion à l’île de Giglio

Cette île mérite des vacances à part : Giglio est une île magnifique, entourée d’une mer turquoise éblouissante et embellie par ses villages de Giglio Porto, Giglio Castello et Campese. Si cela ne fait pas partie de votre séjour mais que vous souhaitez quand même goûter à ce petit paradis, vous pouvez passer une journée sur l’île, en prenant un bateau (compagnies Maregiglio ou Toremar) depuis Porto Santo Stefano le matin et revenir le soir. La traversée dure environ une heure et à votre arrivée à Giglio Porto, même si vous n’avez pas de voiture, vous pouvez marcher jusqu’à la magnifique plage de Cannelle.

Ce coin de beauté est à environ 15 minutes du port, il possède un établissement balnéaire avec des locations de transats et de parasols mais aussi un morceau de plage gratuit. Avec 40 minutes de marche supplémentaires, bien indiquées par les panneaux, vous pouvez également rejoindre la plage de Caldane, un autre petit éden de l’île.

Visiter Monte Argentario : profiter des plages

Si vous venez visiter Monte Argentario, ne manquez pas de profiter également de ses longues plages de sable mais surtout de ses nombreuses criques fascinantes accessibles par la mer. Les plages de Monte Argentario ne sont pas toujours faciles d’accès, mais l’effort du trajet est toujours récompensé à la vue de ces paradis de mer cristalline.

1. Cala del Gesso

L’une des plus belles et des plus célèbres plages à voir ici est Cala del Gesso (ou di Gesso, je n’ai toujours pas compris). Pourquoi cela vaut-il la peine d’atteindre ce coin de paradis ? Cala del Gesso est une petite plage de rochers et de galets à l’abri du vent, avec une toile de fond parfaite pour la plongée et le snorkeling. Mais rappelez-vous que vous ne trouverez rien sur cette plage : pas de parasols, pas de bars et pas de douches.

Le long de la route panoramique de Porto Santo Stefano, vous trouverez le chemin qui descend vers la Cala après environ 5,9 km (après Cala Moresca) : sur votre droite, vous traverserez la Via dei Pionieri (vous pouvez entrer cette rue sur votre GPS). Une fois que vous avez emprunté cette route, après un certain temps, vous trouverez un portail après lequel vous devrez continuer à pied. De là, un chemin de terre d’environ 700 mètres vous mène à un escalier raide qui descend vers la Cala. En cherchant des infos sur internet, il m’a semblé que le chemin était très difficile; en réalité, ce n’est pas le cas : j’ai juste envie de vous conseiller de mettre une bonne paire de baskets et non des tongs.

Où se garer pour Cala del Gesso ? Il n’y a pas de véritables parkings pour rejoindre Cala del Gesso, soyez en effet très prudent car les amendes sont fréquentes. En théorie, il est interdit de descendre la Via dei Pionieri et de se garer le long de cette route. Dans la pratique, vous devrez trouver un trou le long de la route panoramique !

2. La Feniglia

Une autre des plus belles et célèbres plages de Monte Argentario est celle de La Feniglia, située sur l’une des trois bandes de terre qui relient le promontoire au continent. La plage de La Feniglia est faite de sable et mesure 7 kilomètres de long; vous y trouverez de nombreuses zones de plages libres et sauvages, mais aussi des établissements balnéaires avec douches, transats, parasols, bars et restaurants. Si vous recherchez de l’ombre, la forêt de pins de la réserve naturelle de Duna Feniglia est située derrière la plage. Contrairement à Cala del Gesso, La Feniglia est facile d’accès : vous pouvez la trouver très facilement avec le GPS et les parkings (payants) sont très proches de la bande de sable.

L’eau est propre et bleue, bien que l’effet ne soit certainement pas aussi évocateur qu’une crique; mais c’est une plage facilement accessible, avec un fond marin peu profond, adaptée aux familles avec des enfants… et surtout on peut aller aux toilettes !

Pour mieux apprécier la mer et les plages de Monte Argentario je vous conseille de louer un petit bateau à Porto Santo Stefano ou Porto Ercole, afin que vous puissiez longer le promontoire et admirer les criques les plus cachées, les grottes, les îlots, les plages plus secrètes ou celles accessibles uniquement depuis la mer et donc peu fréquentées. Mais, pour ceux qui n’ont pas l’intention de s’embarquer, je vous indique ci-dessous toutes les criques et plages de Monte Argentario qui peuvent également être atteintes par voie terrestre (en plus des deux plages déjà mentionnées : Cala del Gesso et La Feniglia) :

  • La Giannella
  • I Bagni di Domiziano
  • La Soda
  • Pozzarello
  • La Bionda
  • La Cantoniera
  • Il Moletto
  • La Caletta
  • La Cacciarella
  • Cala Grande
  • Cala del Bove
  • Cala Piccola
  • Mar Morto
  • L’Acqua Dolce
  • Lo Sbarcatello
  • La Spiaggia Lunga
  • Le Viste
  • Cala Galera

Visiter Monte Argentario : que voir aux alentours de la presqu’île

1. Talamone

Avant Monte Argentario, si vous arrivez de Grosseto, ou après si vous venez de Rome, vous trouverez la ville pittoresque de Talamone, au bout du parc de la Maremme. Sa forteresse se détache sur le promontoire d’où elle s’élève et d’où elle domine la mer jusqu’au Monte Argentario. La ville est entourée de murs médiévaux et est très agréable pour une promenade. Elle possède également des plages équipées et une marina.

talamone

2. Le parc naturel de la Maremme

Situé entre les municipalités de Grosseto, Talamone et Magliano in Toscana, le parc naturel de la Maremme est accessible depuis le centre d’accueil d’Alberese avec un transfert en bus pratique. Du point où vous descendez du véhicule, de splendides sentiers partent parmi le maquis méditerranéen parfumée qui, parmi les grands chênes verts et les majestueux oliviers, mènent à l’abbaye de San Rabano, aux tours de guet, à la magnifique Cala di Forno et à la plage du parc, idéale pour une parenthèse de détente après une balade dans la végétation luxuriante. L’entrée au parc de la Maremme, y compris le transfert en bus du centre d’accueil au point de départ des sentiers, est de 10€ pour l’ensemble et 5€ pour les enfants et les groupes. Le centre d’accueil où vous pouvez acheter des billets est ouvert tous les jours, y compris les jours fériés, de 8h30 à 16h00.

3. Ansedonia

Ansedonia se trouve juste au sud de Monte Argentario. Dans sa partie basse c’est une station balnéaire agréable, tandis que dans la partie supérieure vous pouvez admirez les ruines de la cité romaine de Cosa ouverte tous les jours de 10h15 à 18h30 du 1er avril au 24 octobre et de 8h30 à 16h30 pendant les mois d’hiver, billet 2,00 €, réduit 1,00 €.

4. Le jardin des Tarots

Sur les pentes du village de Capalbio, vous entrez dans ce monde qui est le fruit du rêve et du profond dévouement de l’artiste franco-américaine Niki de Saint Phalle appelé le jardin des Tarots. Dans les années 1950, la jeune Niki, en voyage à Barcelone, a été fascinée par le Parc Guell de Gaudi et tout au long de sa vie, inspirée par le grand maître espagnol mais suivant sa veine artistique, elle a poursuivi le désir de créer un lieu de sérénité et de paix pour elle et pour les visiteurs qui voudraient l’admirer.

Immergé dans un jardin méditerranéen spontané fait de lauriers, de myrtes parfumés, de romarin et de chênes duveteux, de grandes sculptures émergent qui représentent les Arcanes Majeurs du Tarot : l’Impératrice, dont l’artiste en avait même fait sa maison, Justice avec Injustice emprisonnés en son sein, le Pape, l’Empereur, le Pendu, la grande fontaine de la Roue de la Fortune et tous les autres vous feront abandonner pour un temps votre quotidien, ses soucis ou même simplement sa normalité.

Ouvert du 1er avril au 15 octobre de 14h30 à 19h30, entrée 10€50, tarif réduit 6€, gratuit pour les moins de 7 ans et les handicapés. De novembre à mars, une ENTRÉE GRATUITE est prévue pour tous les visiteurs le premier samedi du mois de 9h à 13h. Si ce samedi est un jour férié, le jardin sera ouvert le samedi suivant. Le produit des billets va à la fondation créée pour la préservation et la protection du Jardin et pour soutenir les nombreux travaux d’entretien qui permettent aux pièces délicates de rester en état.

5. Visite dans la campagne pittoresque intérieure

Si vous venez visiter Monte Argentario, profitez-en pour quitter la côte et la route nationale Aurelia de n’importe quelle sortie dans le tronçon Talamone-Capalbio et explorez l’intérieur : c’est merveilleux avec ses douces collines, ses vignobles, ses fermes isolées et ses villages suggestifs. En particulier, je vous recommande de visiter la belle ville de Magliano in Toscana, avec des murs médiévaux parfaitement conservés, un charmant centre historique et que de plus est très célèbre dans toute la province pour ses fameux et excellents restaurants. D’autres villes à visiter sont le village à tourelles de Pereta, Scansano, et un peu plus loin les villes de tuf de Pitigliano, Sorano et Sovana.

Où dormir à Monte Argentario

Pour ce séjour d’une nuit à Monte Argentario, nous avons choisi de dormir le long de la côte et non sur le promontoire, où les logements sont généralement plus chers. Le choix s’est porté sur le Tris Hotel d’Orbetello; en dehors du centre, mais facilement accessible, entouré de verdure, avec vue sur la lagune et équipé d’une piscine. Le personnel est sympathique et serviable, les chambres spacieuses et propres et le petit déjeuner bon et varié. Pour moi, c’était un excellent point d’appui pour se déplacer dans la région !

Mais si vous le souhaitez, n’hésitez à chercher un logement directement à Monte Argentario, il y a de nombreux hôtels et B&B disponibles et pour tous les goûts.

D’autres photos prises lors de ma visite de Monte Argentario

D’AUTRES ARTICLES A DECOUVRIR EGALEMENT :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici