Accueil LES ÎLES Corse Visiter Biguglia : que faire et que voir sur cette commune de...

Visiter Biguglia : que faire et que voir sur cette commune de Haute-Corse

visiter biguglia

La commune de Biguglia est située sur la façade est de la Corse, près de 5 km au sud de l’agglomération bastiaise dont elle fait aujourd’hui partie. Elle se trouve dans le pays du « deçà des Monts » (Cismonte en corse) : les Monts sont une chaîne de montagnes plus élevées que toutes les autres dont l’île est couverte, et qui règne sur une étendue de près de 50 km depuis la pointe du petit golfe de Porto jusqu’à la tour génoise de Solenzara, à l’extrémité de celle de Porto Vecchio traversant l’île dans sa plus grande largeur. Si vous êtes en vacances à Bastia ou aux alentours, vous souhaitez peut-être visiter Biguglia, voici un petit aperçu de ce qu’il y a à découvrir et à faire sur cette commune.

Traversée par la RN193, Biguglia possède plusieurs quartiers qui s’étendent sur plus d’une dizaine de kilomètres, de la montagne où le point le plus haut de la commune est à 665 mètres d’altitude à l’étang de Chiurlinu (ou de Biguglia), véritable havre de biodiversité. La commune va même au-delà de l’étang avec une partie du cordon lagunaire où se dressent, entre la mer et l’étang, de nombreux lotissements mais aussi des campings, des clubs de vacances et des plages qui font le bonheur des touristes et des insulaires.

carte biguglia

Visiter Biguglia : l’ancien village

Ce village que je vous propose de visiter à Biguglia se trouve à environ 150 mètres d’altitude. Il est très facile à rejoindre et est clairement indiqué de la RN193 par un panneau « Biguglia – village » au niveau du rond-point près de l’hippodrome. Suivez la D664 jusqu’au village et garez-vous sur le grand parking public (gratuit) près de l’église.

parking biguglia

La première chose à aller voir de près est l’église près du parking. Il s’agit de l’église Saint-André datant du 16ème siècle. Si vous voulez en savoir plus sur cette église c’est ici.

eglise saint andre biguglia

À partir de l’église, je vous invite à prendre un des escaliers pour monter visiter le village. C’est un village corse à l’ancienne avec de nombreux escaliers, ruelles et petites arches. C’est un lieu très agréable à visiter d’où vous aurez de nombreux points de vue vraiment magnifiques sur le bas de la ville, sur la côte et également sur l’étang de Biguglia.

visiter biguglia

Magnifique randonnée au départ du village

Il y a une très belle randonnée qui part du haut du village de Biguglia, près d’un lavoir. Vous pourrez facilement voir des escaliers qui montent derrière le lavoir. Le sentier, ouvert en 2017 grâce à l’association Chjassi Di Biguglia (sentier de Biguglia), est ombragé sur la majorité du parcours et se termine à la chapelle romane de Sant’Andria di Fabrica. Je salue au passage cette association qui fait un boulot énorme et qui continue encore aujourd’hui d’ouvrir des sentiers sur la commune. Comptez plus ou moins 1H45 aller-retour !

lavoir bigugliasentier randonnée biguglia

C’est une randonnée relativement facile, 200 mètres de dénivelé : nous avons mis une bonne heure pour arriver en haut mais nous avons vraiment pris notre temps pour lire tous les panneaux informatifs présents sur la flore environnante et pour observer le paysage (du sentier, il y a de superbes vues sur la côte et l’étang de Biguglia).

panneau rando biguglia vue rando biguglia

Sur une bonne partie du sentier, on peut encore voir les dégâts qu’a fait l’incendie de 2017, mais on peut également admirer la force de tous les chênes lièges présents et toujours vivants : ils ont été protégés par leur épaisse écorce. Heureusement la nature a repris ses droits et a aussi beaucoup repoussé partout, faisant oublier cet évènement !

chene liège brulé chenes lièges brulés

Une fois en haut, la chapelle romane Sant’Andrea (13ème siècle) se dresse sur un piton rocheux à 343 mètres d’altitude, dominant toute la plaine, l’étang de Biguglia, la vallée du Lancone et la mer Tyrrhénienne : une vue exceptionnelle pour ce lieu. Aujourd’hui en ruine, le seul élément bien conservé est l’abside voûtée haute et étroite, dont les murs sont composés de dalles en calcaire, de tailles moyennes et méticuleusement agencées.

chapelle sant andrea biguglia vue sur etang biguglia

A l’extérieur de l’abside, la base de la fenêtre est soulignée par un linteau monolithe travaillé, et la nef regarde Rome (comme beaucoup d’églises bâties en Corse).

abside chapelle sant andrea biguglia

En 1986, en collaboration avec la FAGEC (Fédération d’Associations et Groupements pour les Études Corses), la Légion a entrepris de redresser tout un pan de la chapelle mais, hélas, les travaux ont été arrêtés par manque de crédits. Toutes les pierres rassemblées par les militaires à l’intérieur et à l’extérieur des murs attendent des jours meilleurs.

Au retour, une variante balisée est possible afin de faire une boucle. Vous verrez qu’un sentier part tout droit également (la boucle de retour part sur la droite) : si vous avez encore de la force dans les jambes, ça vaut le coup de monter jusqu’à la construction en pierre que l’on peut voir d’en bas. D’ici vous aurez une vue magnifique sur la côte. Le sentier monte ensuite encore plus haut jusqu’à arriver à une croix, mais ça grimpe !

vue baie de biguglia abri de berger corse randonnée biguglia

Si vous êtes monté pour la vue, revenez ensuite sur vos pas pour prendre le sentier de la boucle qui redescend au village. Sur ce sentier de retour, prenez le temps de chercher et d’admirer les œuvres d’arts dispersées un peu partout (l’artiste se prénomme Daniel). Nous avons beaucoup apprécié les sculptures, peintures et autres œuvres artistiques qui bordent ce sentier. Il faut bien observer pour les trouver parfois, mais c’est un réel plaisir et un vrai plus de cette randonnée. Voici quelques photos des œuvres de Daniel :

Et si vous aimez la randonnée, il y en a d’autres à faire au départ du village. N’hésitez pas à consulter la page Facebook de Chjassi Di Biguglia que je vous ai partagée plus haut.

L’étang de Biguglia

On ne peut pas visiter Biguglia sans aller découvrir cet immense étang, autrefois nommé étang de Chiurlinu ! C’est la plus vaste lagune côtière (1450 hectares : il s’étend sur pas moins de 11 kilomètres de long et 2,5 kilomètres dans sa plus grande largeur) de Corse et elle abrite près de 240 espèces d’oiseaux et de 350 spécimens de faune.

étang de biguglia

Pour savoir tout ce qu’il y a à faire ou à voir ici, lisez mon article sur l’étang de Biguglia !

Se prélasser sur la plage

La plage de la commune se trouve le long du cordon lagunaire, entre l’étang et la mer : c’est la plage de la Marana. Aussi appelée Lido de la Marana, cette plage est facile à atteindre : au rond-point près du stade de football, il suffit de suivre la direction de la mer (Lido de la Marana) et vous arriverez rapidement à un premier parking qui borde la plage.

plage de furiani

Cette vaste étendue de sable est rarement surpeuplée ; vous pourrez vous y promener et vous baigner. Vous aurez aussi tout l’espace nécessaire pour vous reposer en toute tranquillité et apprécier la beauté du décor naturel. Au large, vous apercevrez l’archipel toscan. Vers l’intérieur des terres, au-dessus des pins, vous verrez les montagnes corses.

Et si vous êtes juste de passage dans la région, ne manquez pas une visite de Bastia !

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici