visiter bastia

Bastia, la deuxième plus grande ville de Corse avec une population d’environ 40 000 habitants, est située sur la côte est de la Corse, face à l’Italie et offre une vue sur l’archipel toscan. Directement au nord, et accessible en voiture ou en bus, se trouve Le Cap Corse, une péninsule sauvage parsemée de tours génoises et une vaste réserve naturelle devenue un paradis pour les randonneurs. Bastia est souvent oubliée pour d’autres destinations considérées plus pittoresques. Mais cette ville vaut vraiment le détour et si vous comptez visiter Bastia voici une petite liste de ce que vous pouvez faire.

Visiter Bastia à pied : explorer la vieille ville

La ville de Bastia a un centre historique qui conserve la saveur intemporelle et salée d’un ancien port méditerranéen. Son nom est dérivé du mot « bastion », en référence à la forteresse que les Génois ont construite ici au 14ème siècle en tant que fief contre les insulaires rebelles. La vieille ville se découvre à pied. Commencez par la vaste place Saint-Nicolas bordée d’un côté par des navires à quai qui dominent le port et de l’autre par deux pâtés de maisons de cafés populaires le long du boulevard Général-de-Gaulle.

visiter bastia

La place Saint-Nicolas du 19ème siècle est le véritable cœur de la ville de Bastia. L’origine du nom est la présence d’une chapelle qui a ensuite été démolie. Elle est très grande et plusieurs événements ont souvent lieu ici. C’est une sorte de point de rencontre de la ville.

Sur cette vaste place bordée d’arbres, vous trouverez tout ce dont vous avez besoin, des boutiques aux cafés, en passant par les bars et l’office de tourisme situé au nord de la place. Le dimanche, un marché aux puces a lieu sur la place et un marché du vêtement y est organisé le deuxième vendredi de chaque mois. Le marché en plein air traditionnel a lieu le week-end sur la place de l’hôtel de ville, au sud de la place Saint-Nicolas.

visiter bastia et ses environs

Fabriquée par Lorenzo Bartolini, la statue de Napoléon est arrivée à Bastia en 1854 et a été installée place Saint-Nicolas. C’est l’un des symboles de la ville à voir sur cette place.

que faire à bastia

La rue du côté ouest de la place Saint-Nicolas est le boulevard De Gaulle, en la suivant vers le sud cela vous mènera aux petites boutiques de la rue Napoléon. Arrêtez-vous à l’oratoire de la confrérie Saint-Roch et jetez un coup d’œil au riche intérieur baroque. Un peu plus loin se trouve l’oratoire de la confrérie de l’Immaculée Conception (1611), orné d’une mosaïque de galets, qui indique que l’église a été construite par les Génois.

que voir à bastia
Oratoire de la confrérie Saint-Roch

À partir de là, si vous vous sentez suffisamment en forme pour monter, poursuivrez votre route vers le vieux port qui regorge de restaurants, prochaine étape de notre visite.

Visiter Bastia à pied : explorer le vieux port

Une visite à Bastia ne serait pas complète sans passer par le vieux port qui est le cœur du vieux Bastia. La plus grande église de Corse, l’église Saint-Jean Baptiste datant du 17ème siècle, domine les bâtiments. Promenez-vous le long des quais du port en forme de U, où les maisons sont densément groupées sur les pentes de la ville. Elles sont peintes dans des tons ocres pâles et sont surmontées des tours jumelles de l’église baroque Saint-Jean-Baptiste. Au pied de presque tous les bâtiments du vieux port de Bastia se trouve un restaurant ou un café où vous pourrez vous asseoir en extérieur et contempler la forêt de mâts dans l’eau, en imaginant la flotte génoise ancrée dans ces eaux.

port de bastia

Dans l’autre direction, vous pourrez marcher le long des jetées pour prendre des photos des maisons proches et observer de plus près les anciens phares qui gardent l’entrée.

visiter bastia

Les meilleurs points de vue sur le port sont de la citadelle ou du parc à flanc de colline du Jardin Romieu, auquel on accède par un vieil escalier majestueux remontant du front de mer. Un nom très évocateur pour un jardin qui vous donnera l’une des plus belles vues sur le port. Le Jardin Romieu est situé au pied du Palais des Gouverneurs. Construit entre 1874 et 1875, il est composé d’une série de terrasses qui descendent vers la mer.

visite de bastia

Visiter Bastia : que faire dans et autour de la ville

La citadelle et le Palais des Gouverneurs : montez du vieux port et vous arriverez à la citadelle génoise. À l’intérieur des murs se trouve un quartier appelé Terra Nova (vous pouvez en savoir plus sur la création de ce quartier et sur l’histoire de Bastia ici). La construction de la citadelle a commencé en 1378 et s’est poursuivie jusque vers 1530. C’est ici que les gouverneurs de Gênes avaient leur palais, le Palais des Gouverneurs, qui abrite aujourd’hui le musée de Bastia, où vous pourrez en apprendre plus sur l’évolution de la société à Bastia et en Corse. Il y a beaucoup de restaurants avec de belles vues sur la mer et le vieux port ici; c’est un très bon endroit pour s’arrêter prendre un déjeuner.

palais de bastia

Enfilez des chaussures confortables pour explorer la citadelle au sommet des falaises au sud du vieux port. Je vous ai dit un peu plus haut que le nom de Bastia était un dérivé du mot bastion, en fait ce quartier fortifié était connu sous le nom de Bastiglia et est ainsi l’origine du nom de Bastia. La citadelle a été construite à partir de 1380 sur l’ordre du gouverneur génois Leonello Lomelli. Les Génois contrôlèrent la citadelle à partir de cette date, jusqu’en 1768, date à laquelle l’île fut cédée à la France. Les remparts ont été bombardés pendant la seconde guerre mondiale, mais ont été complètement restaurés.

visite bastia

Ces gouverneurs génois contrôlaient toute la Corse depuis le palais des Gouverneurs construit en même temps que le reste de la citadelle. Dans les temps les plus reculés, son objectif principal était la défense, en tant que tour de guet placée au-dessus de l’entrée du port. Quelques caractéristiques très innovantes rendraient difficile la conquête par siège, notamment deux immenses réservoirs d’eau souterrains pour assurer un approvisionnement qui durerait des mois. À la fin du 15ème siècle, il est devenu une résidence permanente des gouverneurs et a été décoré de manière appropriée.

visiter bastia

L’intérieur du palais est maintenant le musée de Bastia. Le musée provincial a été réaménagé au début de cette décennie et compte maintenant 17 salles. Des panneaux d’information détaillés vous donneront un résumé complet de la naissance et de la croissance de Bastia, de son rôle en tant que siège du pouvoir, de la culture qui s’est développée ici et des personnalités qui ont dirigé le palais du gouverneur. Il existe une maquette à grande échelle de la ville, des meubles, des peintures, des trésors liturgiques et une multitude d’objets maritimes, dont des coffres de marins, mettant en lumière l’importance de la mer pour les Génois. Vous pouvez également aller à l’extérieur du palais des Gouverneurs pour une vue suprême sur le vieux port depuis les positions de canon.

musée de bastia

L’église Sainte-Croix : la citadelle abrite également un oratoire baroque doté d’un intérieur rococo presque écrasant, rempli d’or, de statues, de marbre sculpté et de riches peintures murales. Avec toutes les boiseries, dorures et chérubins, vous pourriez vous demander si vous avez pénétré dans un salon appartenant à Louis XV. Un détail fascinant se trouve dans la chapelle du Christ noir des miracles : dans la niche au-dessus de l’autel se trouve une statue du Christ en chêne noirci d’origine inconnue, découverte flottant dans la mer par des pêcheurs d’anchois en 1428. Celle-ci devint le saint patron des pêcheurs de Bastia et se poursuit en procession dans le quartier de Terra Nova le 3 mai.

visiter bastia et ses environs

Pavillon des Nobles Douze : les « Noble Douze » étaient les délégués des églises et ce palais fut construit pour eux en 1703. Situé près du Palais des Gouverneurs, le duel opposant Giacinto Paoli et un noble de Bastia a eu lieu ici. Vous pouvez en savoir plus ici.

visite de bastia

Le village miniature : l’ancienne poudrière de la Citadelle présente un attrait particulier qui fera sourire les jeunes et les moins jeunes. Le maquettiste René Mattei a construit avec amour, au cours des trois dernières décennies, un village corse miniature du 19ème siècle à partir de dix tonnes de matériaux. Un grand groupe de figurines animées habite le village : un forgeron travaille et un villageois lave des vêtements dans un ruisseau. Vous aurez besoin de faire une pause devant les scènes pendant un moment pour saisir chaque détail et chaque pièce en mouvement, des pales du moulin au chemin de fer à vapeur. Si vous venez visiter Bastia et que ce mini village vous intéresse, plus d’informations ici.

que faire à bastia

La place du marché : voici une autre place photogénique de Bastia, la Place du Marché. Cette place est entourée d’immeubles d’habitation un peu vétustes mais élégants avec des volets peints. Elle est bordée de nombreux platanes offrant de l’ombre pour les tables de restaurant en plein air. Le week-end, la place est méconnaissable car les agriculteurs, artisans et fleuristes de la région viennent en ville pour vendre leurs produits. Vous aurez une idée de la culture corse dans tous les sens du terme avec spécialités comme le brocciu, le fritelli (beignet corse), le lonzu (porc fumé) et la coppa (viande de porc traitée).

place du marché bastia

La chapelle de Notre Dame de Monserrato : nichée dans la campagne juste à la sortie de Bastia et accessible en 20-30 minutes à pied depuis le centre ville (départ par un sentier démarrant à l’arrière du Palais de Justice), cette église baroque mérite une visite. Elle contient quelque chose que vous ne trouverez que dans quelques édifices chrétiens en Europe. Il y a un Scala Santa, un escalier saint que les pénitents religieux devaient gravir à quatre pattes pour se libérer de leurs péchés. Il en existe 10 dans le monde.

visiter bastia

Les glacières de Cardo : juste à côté de l’église, dans le village voisin de Cardo, se trouve le début d’une randonnée qui mènera à une tranche inattendue de l’histoire génoise. La randonnée est bien balisée et traverse des arbustes de maquis parfumés et passe par deux sources d’eau naturelles. En fin de compte, vous arriverez dans deux glacières, toutes deux relativement en bon état quand vous réaliserez qu’elles datent respectivement des années 1500 et 1800. Il y a une plaque d’information sur le site qui vous indiquera le fonctionnement des glacières et que le chemin que vous venez de prendre aurait été utilisé par des ânes pour ramener la glace à Bastia. Plus d’info ici.

glacières de cardo

L.N. Mattei : tenue par la célèbre distillerie de Bastia, cette boutique emblématique a l’aspect d’une épicerie des années 1900. La gamme attrayante de bouteilles inclut naturellement le Cap Corse, l’apéritif exclusif de Mattei, tandis que les gourmands pourront également s’approvisionner en farine de châtaigne locale, en sel à la figue (sel parfumé aux figues) et en marrons corses conservés dans de l’eau-de-vie Cognac). La fameuse boutique se trouve au 15 Boulevard du Général de Gaulle à Bastia.

que voir à bastia

Glacier Raugi : après avoir fini de visiter Bastia, pourquoi ne pas opter pour une petite pause gourmande au glacier Raugi, toujours actif après plus de 80 ans, ce glacier est une gloire aux saveurs corses telles que la châtaigne, la mandarine, la figue, la senteur de maquis aromatique et la myrte douce. En été, ils ouvrent une annexe près du vieux port.

que faire à bastia

Faire de la plongée : de vieilles guerres et des centaines d’années de faune sous-marine marine et colorée s’unissent pour donner à la Corse des sites de plongée étonnants. Et comme vous aurez la plus grande clarté de l’eau dans cette partie de la Méditerranée, Bastia sera peut-être l’endroit idéal pour franchir le pas si vous avez toujours eu envie de faire de la plongée. Les centres de plongée de Bastia proposent des excursions vers onze sites de la région, dont des épaves historiques et les restes d’un avion de chasse américain Thunderbolt p47. Il existe trois centres de plongée à Bastia et tous disposent du matériel nécessaires pour aider les gens à faire leurs premières plongées.

plongée bastia

Les plages : Bastia a quatre plages à quelques minutes de la ville, mais ce ne sont pas les plus belles. La plage de Miomo se trouve à peu de distance au nord et est toujours gardée par une tour de guet génoise, mais c’est une plage de galets. La plus grande plage de Bastia est l’Arinella, elle se trouve juste au sud de Bastia, facile à atteindre en prenant la route T11 et en suivant les panneaux.  Si vous venez visiter Bastia prenez votre voiture et vous pourrez plutôt vous rendre dans les incroyables baies de sable blanc qui font la renommée de la Corse : découvrez quelles sont les plus belles plages du nord de la Corse.

visiter bastia

L’étang de Biguglia : en longeant la T11 en direction du sud, en passant par la plage de l’Arinella, vous pourrez vous rendre à l’étang de Biguglia (ou de Chjurlinu). Cette lagune spectaculaire est un véritable trésor de biodiversité et est une excellente idée pour une excursion après avoir passé votre journée à visiter Bastia et explorer ses rues ! Vous pourrez également en profiter pour visiter l’écomusée du Fortin au cœur de la réserve.

visiter bastia et ses environs

Si vous venez visiter Bastia, pensez aussi à passer par l’office de tourisme. Notamment pour connaître les activités et loisirs.

Booking.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici