visiter algajola

Algajola (ou Algaiola en corse) est une ville balnéaire située dans le nord de la Corse, commune de 300 habitants qui fait partie intégrante de l’arrondissement de Calvi. Cette ville côtière de Balagne peut être divisée en zones avec des attraits et des caractéristiques assez homogènes mais présentant des traits distinctifs : il y a le centre urbain, ordinaire, avec son joyau personnel l’église Saint-Georges du 15ème siècle, le seul lieu de culte pour la population résidente; le passé riche en histoire résonne avec éclat sur les vestiges des anciens remparts et sur les murs du château-fort, héritage du 16ème siècle qui domine fièrement l’horizon marin d’une propension sans bornes; enfin, il y a la zone la plus touristique, la côte, parsemée de vagues d’une mer si bleue qu’elle se confond avec le ciel.

Le nom de la commune (petite algue) viendrait peut-être, du fait que la plage d’Aregno est recouverte de posidonies en hiver; mais c’est sans doute une étymologie populaire.

Visiter Algajola en Corse : que faire et que voir

Place génoise fortifiée surplombant la mer. C’est une destination idéale pour les familles et les visiteurs réguliers qui souhaitent échapper à la ruée vers Calvi : en fait c’est une station balnéaire tranquille avec une longue plage de sable fin qui s’étend sur 3 km. Comme dans toutes les stations balnéaires de Corse, vous pourrez pratiquer des sports nautiques comme la planche à voile, le canoë, le paddle, le surf, la plongée avec tuba, etc.

1. Le centre historique et l’église Saint-Georges

Commencez votre visite d’Algajola par son petit et charmant centre historique. L’entrée se trouve près d’une ancienne fontaine qui date de 1856 (idéal pour se rafraichir avant ou après la visite d’Algajola). On passe généralement devant la fontaine en voiture lorsque l’on arrive pour aller se garer sur le parking de la gare un peu plus loin (parking gratuit). La fontaine étant sur la gauche et l’entrée du centre historique sur la droite.

fontaine algajola

Passez sous la voûte pour accéder aux ruelles pleine de charme du centre historique et qui sont vraiment très agréables et rapides à parcourir. Vous y verrez de nombreuses bâtisses anciennes typiques de la Corse et ne manquerez pas de découvrir l’église.

L’église Saint-Georges a été bâtie au 15ème siècle. Elle a été incendiée par les Sarrasins, et remaniée en 1618. L’édifice intégré au système défensif du village a un clocher carré.

église saint georges algajola

Des concerts de chants polyphoniques sont proposés tous les étés dans l’église.

2. Le chemin côtier et le château-fort

Continuez ensuite votre visite en vous rapprochant de la côte, il y a un chemin que vous ne pouvez pas manquer. On ne reste pas indifférent devant l’imposante forteresse qui représente Algajola sur de nombreuses cartes postales. Le château-fort, qui faisait partie de ce qui était autrefois une place forte génoise, est aujourd’hui une propriété privée.

chateau fort algajola

Le château-fort d’Algajola (U Castellu) a été construit au début du 16ème siècle sur les ruines de la tour des Lomellini (noblesse génoise) pour être la résidence du gouverneur de Balagne pour Gênes jusqu’en 1764. Les pieds dans l’eau, le castellu faisait partie du dispositif de défense mis en place par les Génois sur tout le littoral de l’île.

Il y a un chemin côtier, appelé chemin de ronde, qui longe la côte d’Algajola et passe près des imposants murs du château-fort. C’est une balade courte et très agréable qui vous emmènera à la découverte d’une côte parsemée de roches jusqu’à la plage.

Près de la petite plage du centre historique, vous pourrez aussi observer la charmante et adorable petite chapelle Saint-Michel construite en bord de mer au 12ème siècle.

3. La baignade et les plages à Algajola

Vous avez plusieurs options pour vous baigner sur la commune d’Algajola :

  • À partir des rochers au pied du château-fort (idéal pour le snorkeling).
  • À la petite plage de sable dans le centre historique (peut être fréquentée en été).
  • À la grande plage d’Algajola-Aregno d’où vous aurez une superbe vue sur le village d’Algajola. Ici, vous aurez également accès à de nombreuses activités sportives : paddle, planche à voile, kite surf et activités tractées. Les jours de vent, les amateurs de sensations fortes s’y donnent souvent rendez-vous pour des moments de glisse.
  • À la petite plage au niveau du port de San Damiano (moins fréquentée).

plage d'algajola

4. Le petit port de San Damiano

La ville si romantiquement décrite remonte aux témoignages de l’époque phénicienne. Une époque qui a cédé la place à une émancipation lente mais inexorable d’un pays dont la vocation lui permettait de prendre les allures criardes d’une station balnéaire un peu animée surtout au printemps et en été, saisons capables de valoriser les plus beaux points panoramiques, le joli petit port « San Damiano » (on dit que même San Paolo y est passé quand son bateau a accosté) et les petites rues intérieures aux couleurs vives.

algajola port

Le port de San Damiano n’est pas une visite incontournable d’Algajolo, mais une promenade jusqu’au bout de la jetée vous offrira une belle vue sur la côte. Vous y trouverez aussi une petite plage moins fréquentée que celles présentes de l’autre côté !

5. Villes et villages à visiter autour d’Algajola

Calvi (14 km) : visitez l’ancienne citadelle et observez les yachts dans le port chic de Calvi. Sortez de la ville et allez jusqu’à Notre Dame de la Serra pour un superbe point de vue ! Pour en savoir plus, je vous invite à lire mon article pour visiter Calvi.

Ile Rousse (8 km) : rendez-vous au marché le matin pour acheter du poisson frais, des saucissons et de nombreuses autres spécialités. Cela vaut également la peine de se rendre au phare sur les îles rouges de la Pietra, qui ont donné le nom à la ville. La vue d’en haut est fabuleuse ! Là encore, n’hésitez pas à aller lire mon article pour visiter l’île Rousse.

Pigna (9 km) : le charmant village de Pigna compte au moins 10 « Artisans-boutiques » avec poterie, peintures, bijoux, jouets musicaux, épicerie fine, etc.

Sant’Antonino (15 km) : ne manquez pas de visiter Sant’Antonino, un magnifique village perché de Balagne. La Voute sert d’excellentes pizzas pour le déjeuner.

Corbara (8 km) : il y a une petite chapelle perchée à Corbara d’où il y a une vue magnifique sur la côte (il faut suivre les panneaux « Chapelle Notre Dame des Sept Douleurs » lorsque vous êtes à Corbara). Un lieu unique et exceptionnel !

D’autres photos prises lors de notre visite d’Algajola

D’AUTRES ARTICLES A DECOUVRIR EGALEMENT :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici