PARTAGER
où se loger en guadeloupe

Avant de choisir où se loger en Guadeloupe, la meilleure chose à faire est de décider quel type d’expérience de vacances vous aimeriez avoir. En tant que voyageurs avides, nous voulions voir et faire tout, des visites de la nature à la vie nocturne jusqu’à trouver la plage parfaite pendant les deux semaines de notre séjour. Avec cette information, j’ai alors décidé de chercher ce qu’il faut voir absolument en Guadeloupe et de vérifier les commodités et les activités qui m’intéressent pour choisir un emplacement en fonction de sa proximité. Après quelques recherches, j’en ai appris un peu plus sur la région de Le Moule et la ville de surf de Grande Terre. Le Moule est une ville d’habitants; et les surfeurs du monde entier viennent y prendre les plus grosses vagues (Je ne surfe pas mais c’était une beauté à regarder). Le Moule est voisine de quelques autres villes, comme Saint François, Sainte-Anne et Le Gosier, qui sont toutes parfaites pour les vacances !

La première chose à faire pour savoir où se loger en Guadeloupe est donc de choisir entre Grande-Terre à l’ouest et Basse-Terre à l’est

La Guadeloupe, 1 433 km2, 335 000 habitants, est composée de deux îles : Basse-Terre et Grande-Terre. Fondamentalement différentes l’une de l’autre, la première île est montagneuse et volcanique, riche en forêts, rivières et cascades; la seconde, s’étendant le long d’une bande de dépôts de calcium et de corail, est pratiquement plate à part une petite région appelée « Grands Fonds », formée par une série de ravins et de collines abruptes. Grande Terre et Basse Terre sont reliées entre elles par un pont qui traverse la Rivière Salée, un passage maritime de 3 km qui divise les deux îles.

Ce que vous trouverez à Basse-Terre

Basse-Terre tire son nom de la tradition du marin de nommer ses débarquements en fonction des vents. L’ironie de son nom est que Basse-Terre est la région qui abrite le volcan La Soufrière, 1467 mètres de hauteur, et une zone élevée d’environ 850 kilomètres, c’est également une région presque entièrement couverte de forêt.

Le volcan La Soufrière avec ses pics couverts de forêts domine l’île : une cathédrale de verdure qui descend vers la mer. La côte nord-est s’étend sur des collines cultivées, tandis que les forêts de la côte sud-ouest s’étendent jusqu’au bord de la mer. La région centrale, volcanique et montagneuse s’étend du sud au nord. S’étendant du volcan La Soufrière à la crête des Mamelles, qui font partie du parc national de la Guadeloupe : 17 300 hectares de forêt tropicale. Le parc, l’un des plus beaux des Antilles, abrite plus de 3 000 espèces de plantes, dont une centaine de variétés d’orchidées. Les nombreux sentiers pédestres à travers la forêt, le volcan et les belles cascades font de Basse-Terre un véritable paradis pour les amateurs de plein air, de trekking, de randonnée et de canyoning.

Outre la beauté naturelle de l’île, Basse-Terre est également intéressante pour ses points et aspects historiques. Un patrimoine important de l’île, qui comprend des trouvailles archéologiques à Trois Rivière et à la rivière Plessis, un fort témoignage de la civilisation pré colombienne de la Guadeloupe, ainsi que le Fort Delgrès, construit en 1650 pour défendre la Guadeloupe des Anglais, le temple hindou de Changy, le plus grand sur l’île, témoin de l’importante communauté indienne des îles. Il existe également de nombreuses plantations de la période coloniale qui sont ouvertes au public.

Ce que vous trouverez à Grande-Terre

Grande-Terre, beaucoup plus petite que Basse Terre, a été nommée ainsi par erreur par les premiers colons, à qui cela semblait être la plus grande île. Autrefois presque entièrement dédiée à la culture de la canne à sucre, elle abrite désormais les principales industries touristiques, grâce à ses plages de sable blanc et son climat sec.

Le Gosier, où se trouve la plus grande partie des hôtels de l’île, Sainte Anne, petit bourg réputé pour ses plages, et Saint François, l’un des plus importants centres touristiques de la Guadeloupe, représentent les zones les plus touristiques de la région. Les touristes attirés par les plages et le climat idéal viennent séjourner dans cette zone.

Le nord de Grande-Terre offre des vues splendides et en vous promenant à travers la campagne parsemée de moulins à vent en ruine, vous atteindrez la côte nord. Le littoral s’étend à une hauteur de 84 mètres à le Pointe de la Grande Vigie, tombant dans l’océan Atlantique. Porte d’Enfer, un des plus beaux et des plus impressionnants sites de la Guadeloupe, un autre paysage incroyable, est une langue de l’océan qui atteint l’intérieur des terres pour créer un lagon avec un littoral de roches et d’herbe.

Alors, où se loger en Guadeloupe ?

  • Si vous êtes un adepte de la nature, des grandes forêts, du calme, de la sérénité, de la plongée (la réserve Cousteau est ici) et de la randonnée, choisissez Basse-Terre.
  • Si vous êtes un adepte des belles plages, des restaurants, des activités nocturnes et diurnes, du shopping, du bronzage et du farniente, optez pour Grande-Terre.

Où se loger en Guadeloupe à Grande-Terre

Pour notre séjour de deux semaines en Guadeloupe, nous avions opté pour un logement à Saint François, idéalement situé près des plages et de Sainte-Anne (nous aimions beaucoup aller sur Sainte-Anne pour ses plages et ses restaurants les pieds dans l’eau). Le logement que nous avions loué à l’époque n’est plus disponible à la location mais vous pouvez trouver votre bonheur selon votre budget sur Booking ou sur Airbnb (si vous louez pour la première fois sur Airbnb, voici une réduction de 25 euros).

Retrouvez de nombreux autres logements à Le Gosier ou Sainte-Anne. Et voici une liste de logements à Grande-Terre, vous n’avez plus qu’à l’explorer pour choisir.

logement saint françois guadeloupe
La vue de notre logement à Saint François

Où se loger en Guadeloupe à Grande-Terre

Nous repartons pour la Guadeloupe le 13 juillet 2018 et cette fois nous avons opté pour un logement à Grande-Terre, à Vieux Habitants exactement. Nous souhaitons plus explorer cette partie de la Guadeloupe car en 2008 nous n’avions fait que la 3ème chute du Carbet, nous espérons donc cette fois faire les deux autres chutes mais aussi gravir La Souffrière. Nous devrions y rester pendant 1 an, donc on aura le temps de tout explorer. Et je pourrai vous faire de nombreux autres articles sur la Guadeloupe et ses trésors.

logement vieux habitants guadeloupe

Il y a de nombreux logements à Basse-Terre et pour toutes les bourses. Si vous y allez pour la plongée, je vous conseille de louer sur Bouillante, ainsi vous ne serez pas loin, même à pied, de la réserve Cousteau (nous y avions fait notre baptême de plongée).

PARTAGER