visiter rennes

Visiter Rennes : que faire et que voir dans la capitale bretonne

Rennes a plus de deux mille ans : elle a été fondée par les Riedones (ou Redones), une tribu gauloise, au 2ème siècle avant notre ère. L’une des villes les plus importantes de l’ancien royaume, et plus tard, duché de Bretagne au Moyen Âge. Et, aujourd’hui, capitale de la Bretagne. Il est clair qu’il y a beaucoup à voir lorsque l’on vient visiter Rennes. Freinez votre impulsion abbatiale et promenez-vous dans ses rues afin de découvrir tout son charme.

Découvrir Rennes : un peu d’histoire

En fait, je peux vous dire que lorsque vous visitez Rennes, vous trouverez trois aspects différents d’un point de vue architectural. D’une part, ledit centre historique, qui est le quartier de la ville que les touristes visitent principalement.

De l’autre, la zone administrative et commerciale, cœur de la ville et résultat de la reconstruction qui a dû se faire après un grand incendie survenu en 1720.

Dans cet incendie, 9 000 personnes se sont retrouvées sans abri et plus de 900 des maisons à pans de bois typiques ont été perdues. C’est dans ce quartier que la ville a été reconstruite avec des bâtiments classiques en pierre à la française, construits par le même architecte qui a construit le quartier classique de la place de la Bourse à Bordeaux.

Et troisièmement, la ville la plus moderne, avec des zones d’expansion telles que le centre commercial François Mitterrand où l’on peut voir des bâtiments d’architecture contemporaine, dont le bureau du célèbre architecte français Jean Nouvel. D’un point de vue historique, Rennes était une ville romaine avec une petite enceinte qui a été conservée jusqu’au 15ème siècle, avec deux extensions postérieures qui ont été réalisées au Moyen Âge.

Un bon exemple de son caractère patrimonial est que l’Office de Tourisme de Rennes est situé dans le bâtiment de ce qui était la chapelle d’un hôpital du 15ème siècle.

Après la Révolution française, cette chapelle a été occupée par un magasin, et en 1980 elle a été acquise par la mairie pour permettre une exposition de la ville, et plus tard elle est devenue une partie de l’office de tourisme susmentionné.

Visiter Rennes : que faire et que voir

En vous promenant dans le centre historique de Rennes, vous verrez des maisons du 15ème au 17ème siècles dont les cours intérieures valent le détour, ce qui ne peut se faire que lors d’une visite guidée. Ce sont des maisons de structure médiévale que l’on peut mieux voir en accédant aux cours, avec une décoration de la Renaissance qui comprend des statues et des peintures sur certaines façades. Voici toutes les autres choses à voir à Rennes :

1. Le Parlement de Bretagne

L’un des joyaux touristiques de Rennes est le Parlement de Bretagne. L’imposant bâtiment a connu plus d’un épisode destructeur. Le premier a eu lieu en 1720 lorsque, onze ans seulement après son achèvement, il subit un incendie. Le même qui a ravagé une grande partie de la ville (bâtie en bois comme le palais lui-même) pendant pas moins de six jours, détruisant 20% de la ville ! Le dernier, en 1994 lorsqu’une manifestation contre la réglementation européenne de la pêche a une nouvelle fois mis le feu au palais.

Une curiosité pour le bâtiment : le soi-disant parlement n’a jamais servi comme tel. En effet, la capitale de la Bretagne historique, le Duché de Bretagne, était “partagée” entre Nantes (aujourd’hui capitale d’une autre région : les Pays de la Loire), Vannes et Rennes elle-même. Pourquoi s’appelle-t-il alors parlement breton ? Car le roi de France l’a fait construire après l’annexion du duché et il a voulu faire un clin d’œil à la soumission de l’ancien pouvoir breton, même si l’édifice ne fonctionnait que comme un tribunal.

Ce sont les mêmes ouvriers qui ont construit le château de Versailles qui l’ont décoré. Vous y verrez des fresques, des décorations à profusion, des peintures et des sculptures dans tous les coins… Bien que, après les incendies, une grande partie a été restaurée.

Une curiosité de plus : dans la Grand’Chambre, des tribunes ont été placées pour les rois. Des rois qui n’ont jamais visité le Parlement. Aucun escalier n’a été également aménagé pour accéder aux tribunes. Tout le monde savait qu’ils étaient décoratifs.

Le bâtiment est le siège du palais de justice où se déroulent les procès de la région. Gardez cela à l’esprit car, s’il y a des audiences importantes, il est possible que certaines salles soient fermées dans les visites guidées et que les contrôles de sécurité soient extrêmes à l’entrée.

2. Les projections monumentales sur le Parlement

C’est un jeu de lumière projeté sur la façade du Parlement breton. J’adore ce genre d’initiatives qui sont devenues à la mode ces dernières années et je dois dire que c’est l’une des meilleures que j’ai vues. Si vous venez visiter Rennes en été, ne manquez pas la série d’images surprenantes qui est projetée en boucle. Je vous promets que cela vous laissera bouche bée pendant les 5 minutes que dure la projection. Vous pouvez en savoir plus ICI.

3. La cathédrale Saint-Pierre de Rennes

Cinq villes bretonnes étaient les villes fondées par les Romains dans la Bretagne historique, mais seulement trois d’entre elles ont conservé leur statut au cours des siècles : Vannes, Nantes et Rennes. Pourquoi ? Parce que toutes les trois avaient des évêchés. Et évêché veut dire… cathédrale ! La “sobriété” de la façade néoclassique de la cathédrale de Rennes ne laisse aucune idée de l’intérieur avec ses orgues monumentaux, son autel roman, ses imitations de marbre, ses mosaïques et son baldaquin en bois.

4. Les plus belles rues de Rennes avec ses maisons à pans de bois

À partir du 16ème siècle, l’architecture traditionnelle de la Bretagne se composait de maisons à pans de bois. L’incendie qui a dévasté le parlement breton et une partie de la ville en 1720, en a détruit beaucoup (seulement 270 sur les plus de 1 000 ont survécu). Le bois comme matériau de construction a été ensuite interdit pour éviter de nouvelles catastrophes.

visiter rennesIl est impressionnant de voir les angles sous lesquels sont conservées certaines des maisons à pans de bois. Elles se soutiennent et, lorsqu’il manque quelque chose, le bois “bouge” et les maisons voisines s’inclinent comme si elles dansaient. Rassurez-vous, les menuisiers bretons étaient de vrais maîtres et il n’y a aucun danger que leurs créations vous tombent dessus.

La rue du Chapitre est l’une des meilleures rues pour profiter de ce type d’architecture. Le Moyen Âge est encore présent dans son tracé et dans ses maisons. Regardez à l’intérieur des magasins et vous pourrez voir les poutres en bois qui soutiennent les étages supérieurs des bâtiments. Dans cette rue se trouve le restaurant Au P’tit Grenier avec sa façade du 17ème siècle unique pour être décorée en trois couleurs, puisque tous les autres n’en ont que deux.

La rue du Champ Jacquet, la rue Saint-Georges, la rue Saint-Guillaume, avec la maison des chanoines, la rue Monnaie, avec la Maison Ti-Koz, ou la rue Saint-Michel et place Sainte-Anne sont d’autres lieux pour profiter de cette architecture unique. Cherchez les sculptures en bois qui ornent certaines façades, presque toutes issues d’anciennes boutiques.

maisons pans de bois rennes

LE SAVIEZ-VOUS : au moment de la construction de ces maisons à pans de bois, les lattes de bois étaient recouvertes d’un enduit. C’est avec l’arrivée du tourisme à partir des années 1970 que ces couches ont été supprimées et que le bois a été laissé en vue. Curieux, hein ?

5. La place de la Mairie : la mairie et l’opéra

Le bâtiment de la mairie de Rennes date de 1730 et est de style classique avec des éléments de décoration baroque. Il est configuré en trois parties, avec une tour centrale dans un espace où jusqu’à la Révolution française se trouvait une statue du roi Louis XV, et deux zones latérales, dont l’une est le siège de l’hôtel de ville, et l’autre du Palais de Justice.

mairie de rennes

En face de l’hôtel de ville se trouve l’élégant bâtiment de l’Opéra. Bien qu’étant le plus petit opéra de France, il se targue d’offrir une programmation à la hauteur des salles les plus importantes. Il a été construit en 1836 et conçu avec un style italien défini, suivant la mode de l’époque. C’est pourquoi il n’a pas été apprécié au départ par tous les habitants, mais au fil du temps, il est devenu une source de fierté. Vous pouvez jeter un œil à son programme intéressant ou simplement faire une visite guidée (5 €) à l’intérieur. Vous pouvez réserver ICI.

opéra de rennes

6. Le palais du Commerce

Ce palais majestueux se trouvant sur la place de la République était à l’origine le siège de l’ancienne Bourse de Rennes et de la Poste. Mais ce n’étaient pas ses seules fonctions, puisque depuis sa construction à la fin du 19ème siècle, il a abrité l’ancienne bibliothèque municipale, l’École des Beaux-Arts et d’autres organismes officiels.

Depuis 2018, sous le nom de “La Renaissance”, ils mènent un projet pour récupérer la grandeur de l’édifice. Les travaux devraient être terminés d’ici 2025.

7. Les Portes Mordelaises

La ville de Rennes a eu trois murs tout au long de son histoire : l’enceinte romaine, dès le 3ème siècle ; la médiévale, construite pour se protéger de la France au 15ème siècle ; et la dernière, du 16ème siècle, qui fut détruite avec l’annexion à la France. Peu de vestiges subsistent de nos jours, mais une porte du 15ème siècle est encore présente : les Portes Mordelaises (ou la Porte Mordelaise, les deux s’utilisent), rue des Portes Mordelaises.

La commune s’active actuellement pour récupérer une partie du mur et mettre en valeur ce patrimoine désormais bien caché. Vous pouvez en savoir sur cette page.

8. Le parc du Thabor

Rennes est une ville très verte et la preuve en est le Parc du Thabor, l’un des plus célèbres de France (selon les Rennais). Il faut dire que c’est une merveille de symétrie, de soin, d’organisation… Sur ses dix hectares il combine un parc à la française, un à l’anglaise, une serre et un jardin botanique. Lorsque nous sommes passés, des fleurs décoraient chaque coin et l’herbe posait le parfait tapis vert.

Cette petite oasis de verdure se trouve à quelques minutes à pied du centre-ville. Sur ses 10 hectares, il abrite de beaux jardins (dont un botanique), des sculptures de style classique, des fleurs du monde entier, des cascades et de fantastiques espaces boisés pour les jours d’été. Il dispose également d’une cafétéria avec terrasse. Le Parc du Thabor, l’ancien jardin des moines de Saint-Melaine, est aujourd’hui le théâtre de concerts et de spectacles en plein air, des manifestations beaucoup moins religieuses que par le passé.

9. Le palais Saint Georges

A quelques mètres du parc du Thabor, on trouve cet autre palais du 17ème siècle et ses magnifiques jardins attenants. Il a été construit sur l’emplacement d’une ancienne abbaye, d’où il tire son nom. Pendant la Révolution française, il a été utilisé comme siège et ces dernières années, il a été autorisé à accueillir différents services municipaux.

palais st georges de nuit
Le palais Saint Georges s’éclaire à la nuit tombée

10. La basilique Saint-Sauveur de Rennes

Cette église est également connue sous le nom de Notre-Dame des Miracles et des Vertus, pour les prétendus miracles qui lui sont attribués. De ce fait, elle jouit d’une grande ferveur pour les paroissiens rennais. En effet, après plusieurs événements dits “miraculeux” aux 14ème et 18ème siècles, le culte de Notre Dame s’y développe grandement pour aboutir à une érection en basilique en 1916. De style classique, elle se distingue à travers son mobilier : baldaquin du maître-autel, chaire en fer forgé, orgue et ex-voto déposés par les fidèles.

11. Le couvent des Jacobins à Rennes

Au bout de la rue Saint-Michel, sur la place Sainte-Anne, se trouve l’ancien couvent des Jacobins, qui a récemment été entièrement rénové pour en faire un grand espace événementiel : le centre des congrès de Rennes.

Dans cet espace il y a des expositions comme celle que nous avons vu, la Collection Pinault du collectionneur français d’art français François Pinault, l’un des plus importants collectionneurs au monde, qui est était ouverte jusqu’au 8 septembre 2020. Sa collection, régulièrement exposée au Palazzo Graci de Venise, intègre des œuvres de dénonciation sociale marquée, parmi lesquelles certaines sculptures hyperréalistes retiendront votre attention, comme le garçon priant à genoux dont le visage est celui d’Hitler.

 

12. Les Champs Libres

Ce centre culturel d’avant-garde réunit le Musée de Bretagne, la bibliothèque municipale et l’Espace des Sciences. De tous, le plus intéressant est ce dernier, qui contient différentes zones et est particulièrement intéressant et amusant pour les enfants de tout âge, car il dispose d’espaces interactifs très amusants. Vous pouvez consulter toutes les informations pratiques (tarifs, horaires, etc) et les expositions temporaires sur le site internet.

Le musée de Bretagne retrace son histoire à travers des objets plus ou moins curieux. Au dernier étage de la bibliothèque de six étages, il y a des fenêtres avec de belles vues.

champs libres rennes

13. Le marché des Lices

Si vous avez la chance de visiter Rennes un samedi matin, vous ne pouvez pas manquer le marché de la place des Lices. Au Moyen Âge, c’était le lieu où s’organisaient joutes et tournois et cette place abrite aujourd’hui un des plus grands marchés en plein air de France. L’après-midi, c’est un espace bar où les Rennais sortent pour profiter du beau temps.

La principale caractéristique de ce marché alimentaire est la forte présence de petits producteurs qui vendent directement ce qu’ils produisent dans leurs jardins et leurs fermes, mettant en valeur la zone de vente de légumes et de fruits biologiques. Sur les étals de poissons et fruits de mer, vous pouvez voir de gros crabes pesant jusqu’à deux kilos pêchés au large de la côte voisine de Saint Malo, et vous pouvez aussi acheter du cidre local.

14. Le musée des Beaux-Arts

La Bretagne est une région assez pluvieuse et un bon plan pour ces jours de pluie est de visiter le Musée des Beaux-Arts. Il possède une collection intéressante et l’accès à l’exposition permanente est gratuit. Les expositions temporaires sont à 4 € (2 € réduit).

musée des beaux arts rennes

15. La gastronomie bretonne

Le plat national par excellence en Bretagne est la galette dans ses différentes variétés. C’est une sorte de crêpe salée (au blé noir) fourrée des produits les plus variés. Vous les trouverez beaucoup de restaurants (surtout dans les crêperies) et beaucoup d’entre eux proposent des menus à très bon prix. Restaurants rennais à tester :

  • Crêperie Colibri : c’est l’une des crêperies les plus recommandées pour essayer les galettes. Le midi, ils servent une formule galette et crêpe à 9,90 €.
  • La Petite Ourse : ce restaurant a attiré l’attention des convives et des critiques gastronomiques en très peu de temps. A tel point qu’il a été reconnu dans le guide Michelin pour son rapport qualité/prix. Ils préparent une cuisine de qualité basée sur la tradition bretonne avec une touche créative. Ils ont un menu déjeuner à 14,50 €.

galette bretonne

Vivre la fête à Rennes

Rennes est une ville universitaire et la vie est donc très animée. Chaque ville bretonne qui se respecte possède une rue de la soif. Ce nom explique tout : ce sont des rues pleines de bars où les gens vont se désaltérer. A Rennes, la “rue de la soif” est la rue Saint-Michel. On y fait d’une pierre deux coups : en plus de profiter de ses maisons à pans de bois, on peut s’asseoir sur l’une des terrasses des bars pour regarder la vie passer.

Sur la place Saint-Michel et la place Sainte-Anne, vous pourrez également étancher votre soif et votre envie de voir des maisons à pans de bois. Si vous voulez goûter aux boissons typiquement bretonnes, ne manquez pas de vous arrêter chez Ty Anna Tavarn, sur la place Sainte-Anne. D’ailleurs, il y a une boisson au cola bretonne appelée Breizh Cola ! C’est pareil que l’original, mais en mieux (oui, je suis bretonne).

visite de rennes

Il n’y a pas que les maisons à pans de bois qui ont changé d’activité. La même maison des chanoines était un restaurant servant une cuisine typiquement bretonne jusqu’à il y a quelques années. Mais le cas le plus marquant est celui d’une ancienne prison, active jusqu’au milieu du 19ème siècle, qui a été reconvertie en espace de loisirs avec quatre restaurants et quatre bars à l’intérieur, La Prison Saint-Michel, au 7 Allée Rallier du Baty.

Où dormir pour visiter Rennes ?

Pour dormir, nous nous sommes éloignés un peu du centre et du quartier le plus vivant. Notre choix s’est porté sur l’Hôtel le Magic Hall, une ancienne salle de cinéma reconvertie en hôtel dont la décoration rappelle son passé cinématographique. Ils nous ont dit que, poursuivant cet air artistique, l’hôtel dispose d’une petite salle d’enregistrement dans laquelle certains groupes ont enregistré leurs démos.

La “surprise” était que l’on s’attend à une certaine noirceur dans un cinéma… eh bien non, la salle est entièrement blanche et très lumineuse avec vue sur le parc qui entoure l’hôtel. Vous pouvez voir ici les tarifs et disponibilités de l’Hôtel le Magic Hall, et ici ceux des autres hôtels de Rennes, au cas où vous préféreriez un autre quartier de la ville.

Comme vous êtes nombreux à venir visiter Rennes en voiture, je vous propose deux autres hébergements avec un excellent rapport qualité/prix et un parking privé :

  • Hôtel Anne de Bretagne : un hébergement cosy en plein centre-ville avec des chambres impeccables et un parking pour seulement 10 € la nuit. Un vrai succès. Vous pouvez réserver au meilleur prix et avec annulation gratuite ICI.
  • Garden Hotel : hôtel central à un prix avantageux. Personnel amical et gentil. Parking privé pour 12,50 €. Trouvez votre offre avec annulation gratuite ICI.

Visiter Rennes est un incontournable lors d’un séjour en Bretagne, ne manquez pas son centre historique et ses maisons à pans de bois !

Ajouter un commentaire

Booking.com
chasse voyage