Visiter Ploumanac'h

Visiter Ploumanac’h : les rochers, le phare, la plage, la ville…

Sur toute sa longueur, le littoral breton est extrêmement dentelé, chaque petite crique successive cachant une autre crique boisée ou une plage de sable fin. Mais une des côtes les plus spectaculaires de Bretagne se trouve dans les Côtes D’Armor, dans la partie dite de la Côte de Granit Rose. Le village de Ploumanac’h est le lieu de plusieurs charmantes stations balnéaires situées dans ce paysage rocheux surréaliste composé de rochers scintillants de roses, de falaises et de rochers mal formés. Venez visiter Ploumanac’h lorsque la marée est haute et vous vous retrouverez face à une exquise petite plage en croissant, dominée par quelques hôtels, et orientée vers l’ouest à travers un estuaire parsemé d’îlots minuscules. Lorsque la mer se retire, le sable s’étend de plus en plus loin, des affleurements solitaires émergent pour former de solides monolithes et les îlots deviennent des îles.

La pièce maîtresse de la plage de Ploumanac’h est le petit château qui sort du chaos rocheux en face. Étrangement, c’est là que l’auteur polonais Henryk Sienkiewicz a écrit Quo Vadis, une saga sur la Rome antique qui lui a valu le prix Nobel. La château et l’île de Costaérès appartiennent maintenant à un comédien allemand et n’est pas ouvert aux visiteurs.

A l’origine lieu de prière (en breton, “plou” signifie paroisse et “manac’h”, moine), Ploumanac’h conserve une chapelle médiévale, tandis qu’un rocher partiellement submergé sur la plage est surmonté d’un ancien oratoire. De nos jours, cependant, c’est une station balnéaire très familiale. Il n’y a qu’une seule route pour venir à Ploumanac’h, dans les impasses juste avant la plage, au milieu d’un groupe d’hôtels et de restaurants, tandis que les promontoires au-delà de la plage de Ploumanac’h ne sont accessibles qu’à pied.

Visiter Ploumanac’h : explorer la côte

La promenade la plus populaire au départ de Ploumanac’h part de la plage principale et longe le Sentier des Douaniers, l’ancien sentier des douaniers, sur une distance de cinq kilomètres. Dans d’autres régions du monde, le granit est une pierre sombre et réfractaire. Ici, altéré par des formes oniriques douces et brillant de chaleur rouge lorsque le soleil se couche, le granit est un enchantement. De nombreux rochers emblématiques du parcours ont été baptisés avec des noms tels que le rocher du roi déchu, la bouteille, la coquille Saint-Jacques ou le lapin. Pour ma part, je trouve que beaucoup d’entre eux ressemblent à des têtes de trolls. Il y a aussi un magnifique phare entouré de roches immenses, ainsi que d’innombrables petites baies cachées. Le sentier des douaniers, qui fait partie du sentier de grande randonnée GR34, mène à la ville de Perros-Guirec.

sentier des douaniers

C’est un sentier facile à suivre avec quelques passages rocheux, mais dans l’ensemble c’est relativement plat et facile d’accès, même pour les enfants qui vont adorer faire un peu d’escalade à certains endroits (gardez toujours un œil sur eux), les rochers vont forcément leur donner envie de grimper. Certains passages peuvent tout de même être problématiques pour les personnes âgées et les personnes à mobilité réduite.

Pour faire cette marche le long de la côté de Ploumanac’h, garez-vous sur le parking dans le bourg, c’est le seul mais il est très grand. Pas de problème pour se garer hors saison. Par contre si vous venez en été, je vous conseille de venir visiter Ploumanac’h le matin car à site exceptionnel, foule exceptionnelle ! Dirigez-vous ensuite vers la plage, suivez les commerces le long de la rue près du parking et vous ne pourrez pas la manquer ! Avant d’entamer votre promenade le long du Sentier des Douaniers, prenez le temps d’aller explorer à gauche de la plage, derrière l’hôtel Castel Beau Site, vous pouvez grimper par les marches jusqu’à la charmante chapelle Saint-Guirec qui vous offrira déjà une très belle vue sur la plage et l’oratoire de Saint-Guirrec, idéal pour prendre des photos.

Il y a une petite promenade qui continue pour aller voir l’autre côté de la baie. Montez sur la droite après la chapelle, une fois en haut de la butte, vous aurez une superbe vue sur toute la baie et sur le château de Costaérès, en face sur la petite île. Ensuite, le chemin redescend, suivez-le et bifurquez rapidement sur la droite, vers un recoin de roches qui semble un peu inaccessible, mais allez-y et vous m’en direz des nouvelles : vous allez arriver sur un petit promontoire rocheux où vous pourrez vous installer pour admirer la vue. C’est l’endroit idéal pour manger votre pique-nique si vous en avez prévu un.

plage de saint guirec

Lorsque vous avez exploré le côté gauche de la plage de Ploumanac’h, dirigez-vous sur le côté droit de la plage, le sentier des douaniers commence au bout de la plage. C’est un chemin de terre qui s’éloigne tout d’abord de la mer pour contourner la maison “Eiffel” (ne maison construite en 1903 pour Albert Eiffel, le fils de Gustave) et revient ensuite au bord de l’eau : à partir de là, vous n’avez plus qu’à suivre la piste pour en prendre plein les yeux (réellement plein les yeux). Vous découvrirez différentes criques, des rochers étranges et mystiques, une ancienne tour de guet, le célèbre phare de Ploumanac’h : il y a un chemin qui bifurque pour aller jusqu’au phare, allez-y pour le voir de plus près et revenez ensuite sur le sentier pour continuer votre découverte des lieux.

Un peu plus loin sur votre chemin, vous découvrirez d’étranges rails qui se jettent dans la mer à partir d’un bâtiment. C’est une rampe de lancement pour les bateaux de sauvetage qui vont aider les bateaux en détresse pendant les tempêtes ou à la suite d’avaries, d’ailleurs ce lieu s’appelle l’abri du canot de sauvetage. Les rails vont loin dans la mer pour que les bateaux puissent sortir même à marée basse. De nos jours, cette rampe est moins utilisée qu’à l’époque où elle a été construite (il y a une autre base SNSM pas loin). Mais le Président Toutain, le canot tout temps de la Société Nationale de Sauvetage en Mer de Ploumanac’h (SNSM) est encore appelé à la rescousse de temps en temps.

cote de ploumanach

N’hésitez pas à explorer tous les petits chemins qui longent la côte de Ploumanac’h. C’est une côte exceptionnelle ! Revenez ensuite sur vos pas et faites une pause soleil sur la plage ou une pause gourmande au restaurant le Coste Mor (s’il n’y a pas trop de monde) qui a une terrasse au bord de la plage (les galettes sont délicieuses, parole de bretonne).

Visiter Ploumanac’h : que faire et que voir

Promenade : je ne vais pas reparler de la promenade le long de la côte (c’est déjà fait ci-dessus), mais c’est définitivement un incontournable si vous venez visiter Ploumanac’h. C’est d’ailleurs très certainement le premier objet de votre visite à Ploumanac’h.

Flâner dans les rues : comme beaucoup de villes côtières bretonnes, Ploumanac’h possède 2 sections bien distinctes : la plage et le centre du village. La rue commerçante près de la plage est agréable si vous souhaitez faire un peu de shopping ou prendre un déjeuner ou une gourmandise (il y a de très bonnes glaces artisanales). Mais vous pouvez également vous faire le tour de la ville à pied en partant sur la gauche avant la plage, vous arriverez jusqu’au petit port très agréable. Tout le long de votre parcours, vous croiserez également de très belles demeures en pierre faites de granit (rose et / ou gris).

Excursion en bateau : en été, des excursions en bateau partent du petit port de pêche qui jouxte le bourg. Ils se dirigent vers le sanctuaire d’oiseaux de mer de l’archipel des 7 Îles (Rouzic, Malban, Les Costans, Bono, l’Île-aux-Moines, l’Île Plate et Le Cerf). Cet ensemble d’îlots rocheux abrite 27 espèces d’oiseaux nicheurs. Durant cette excursion, vous découvrirez les différentes îles de l’archipel et la Côte de Granit Rose. Si vous choisissez l’excursion de 2h30, vous aurez la possibilité de faire escale pendant 45 minutes sur l’île aux Moines et de découvrir son fort Vauban, son phare ainsi qu’un très joli panorama sur l’archipel. Vous pouvez en savoir plus avec Armor Navigation.

La plage : la plage de Ploumanac’h se nomme en fait la plage de Saint-Guirec, c’est une plage de sable fin agréable. À marée basse vous ne pourrez pas profiter de l’eau qui sera loin de la bande de sable. Je vous invite à vérifier les horaires de marées selon que vous voulez visiter Ploumanac’h à marée haute ou à marée basse. L’ambiance ne sera pas du tout la même et je vous invite même à venir à Ploumanac’h à marée haute et d’y revenir une autre fois à marée basse si vous le pouvez. Hors saison, la plage de Ploumanac’h aura toujours une place pour vous accueillir et, à marée haute, les enfants pourront s’amuser au bord de l’eau en toute sécurité, la plage descend en pente très douce.

En saison, en après-midi, cela peut parfois être un peu compliqué de trouver un petit coin au calme pour poser sa serviette sur la plage, venez plutôt le matin ou en fin d’après-midi.

plage de saint guirec ploumanach

Si la mer n’est pas trop haute, il y a aussi une autre bande de sable agréable en partant à gauche sur la plage. Vous l’aurez peut-être déjà découverte en allant explorer cette portion avant d’aller sur le sentier des Douaniers, comme je vous l’ai proposée plus haut.

Nous sommes le 8 février 2019, c’est l’hiver, j’aime pas l’hiver, le ciel est tout le temps gris, il pleut… on ne peut (presque) pas aller se promener sur la côte bretonne, ou alors emmitouflé dans une grosse doudoune (j’aime pas les doudounes non plus)… et je ne peux pas faire de photos, mon passe-temps favori ! En Bretagne, nous vivons à 30 minutes de Ploumanac’h et nous adorons visiter Ploumanac’h, c’est notre sortie favorite dans le coin. On adore aller se poser sur des rochers de la côte, flâner un peu sur le sentier et finir notre visite par une bonne galette au Coste Mor. Et bien sûr, j’en profite à chaque fois pour faire des photos.

S’étendant sur plus de 15 km, la Côte de Granit rose et ses rochers aux formes insolites offrent un spectacle coloré au gré de la lumière et des saisons. C’est l’un des lieux les plus visités en Bretagne Nord.

Entre Trébeurden et Perros-Guirec, la côte festonnée et semée de galets forme un paysage unique, aux couleurs rougeâtres avec, en point d’orgue, les chaos de Ploumanac’h, composés d’énormes blocs rocheux sculptés par le temps et les éléments.

Sur un parcours de 3h, par le chemin des douaniers, de la plage de Trestraou à Trégastel, on découvre au fil d’un parcours balisé les rochers aux formes et aux noms évocateurs : la Sorcière, la Bouteille, le Chapeau de Napoléon ou la Tortue, certains semblant posés en équilibre précaire. Le site entretenu par le Conservatoire du littoral préserve la faune et la flore locales qui prolifèrent malgré les milliers de visiteurs. Le Phare de Pors-Kamor ne se visite hélas pas, mais sa construction en pierre rose lui donne une teinte qui varie au fil des heures. C’est au petit matin ou à la tombée du jour que le site prend ses plus belles couleurs.

D’autres photographies de Ploumanac’h

Vous savez maintenant comment visiter Ploumanac’h sous tous les angles ! Et vous, êtes-vous déjà venu visiter Ploumanac’h ?

2 commentaires

  • Bonjour,

    Magnifique balade! Il me tarde d’y aller… Après Cancale, nous faisons une halte de 3 jours dans la région dès le 30 mars prochain. Je souhaitais également aller l’Ile de Bréhat. Avez-vous une suggestion ou conseil à me donner?

    Merci pour vos conseils 🙂
    Bonne soirée,
    Bien cordialement,
    Sonia

    • Bonjour Sonia, vous allez adorer, j’ai vécu longtemps dans les Côtes d’Armor et Ploumana’ch est mon petit coin de côte préféré ! Pour l’île de Bréhat, ce n’est pas très grand, comptez une demi journée pour l’explorer, c’est également un endroit superbe et la courte traversée en bateau est très sympa !

Booking.com
chasse voyage