visiter léhon

Visiter Léhon : une petite cité de caractère en Bretagne

Si vous êtes en vacances dans les Côtes d’Armor, je vous conseille d’aller visiter Dinan et ses alentours. En effet, cette cité médiévale a beaucoup de charme. Profitez de votre excursion à Dinan pour prolonger votre séjour et allez visiter Léhon, labellisée petite cité de caractère !

Tous les visiteurs de la région ne viennent pas explorer Léhon, fier village de granit agglutiné autour du prieuré fondé, vers 850, par le fameux Nominoé, “roi des Bretons”, et dédié à Saint Magloire. L’église actuelle, bien plus récente, ne date que du 13ème siècle. Mais l’élégance de son portail et l’allégresse de ses hautes voûtes gothiques font moins regretter l’ancienne prieurale romane dont le porche, isolé, subsiste dans le cimetière. Elle abrite les nombreux gisants (sculptures de personnages allongés) de la puissante famille des Beaumanoir : en particulier ceux de “Dame Tiphaine” Du Guesclin et de Jean II, héros du combat des “Trente”.

Le cloître et l’ancien dortoir des moines sont les seuls restes des bâtiments conventuels, dominés par la butte où se dressait la citadelle des vicomtes de Dinan. Construite au début du 12ème siècle, elle fut détruite par Henri II Plantagenêt, roi d’Angleterre, en 1169. Reconstruit de 1175 à 1186, le château fort devint possessions de Jean Ier, duc de Bretagne, en 1283. Abandonné à la fin du 15ème siècle, il était déjà en ruine un demi-siècle plus tard. Les débris de l’enceinte, flanquée aux angles de 4 tours rondes, et sur ses faces de 3 bastions semi-circulaires, proclament encore la puissance de cette importante forteresse féodale

Où se trouve la petite ville de Léhon ?

La ville de Léhon est très proche de Dinan, à 2 kilomètres. C’est plus ou moins 30 minutes de marche depuis le centre-ville. Et le chemin est très agréable car les environs de Léhon sont constitués de nombreuses forêts. Vous pouvez bien sûr y aller aussi en voiture !

Pour vous rendre à Léhon à pied, il faut suivre la rivière appelée “La Rance” et, en suivant ce chemin très agréable (vous pouvez aussi le faire en vélo), vous arriverez à Léhon. Si vous choisissez la rive droite, la rivière vous conduira directement dans le village. Si vous choisissez la rive gauche, vous arriverez devant un vieux pont de pierre (à quelques mètres de l’entrée du village) : un site à photo d’où vous aurez aussi une belle vue sur l’abbaye !

visiter lehon

Visiter Léhon : que faire et que voir ?

Une fois dans la ville, il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour visiter Léhon, comme visiter l’Abbaye Saint-Magloire. Son petit cloitre est beau et très calme (en tout cas hors saison, en été il faut s’attendre à un peu plus de monde). L’abbaye est chargée d’histoire car elle existe depuis le 9ème siècle. Vous pouvez aussi visiter les ruines de l’ancien château.

1. Abbaye Saint-Magloire

L’abbaye Saint-Magloire est un ancien monastère bénédictin située sur une petite colline surplombant le village de Léhon. L’abbaye, qui a été fondée au 9ème siècle par Saint Maglorius, est entourée d’un haut mur avec une seule porte d’entrée.

La première mention de l’abbaye provient d’une charte de 639, alors qu’elle s’appelait à l’époque “Sanctus Magnus Abbatia”. C’est l’un des rares monastères de Bretagne à avoir échappé aux destructions provoquées par les invasions vikings.

L’abbaye a été occupée par des moines pendant des siècles et est classée monument historique depuis 1841. C’est une structure imposante avec de nombreuses belles caractéristiques à l’intérieur et à l’extérieur. Incontournable si vous venez visiter Léhon.

Informations pratiques pour visiter l’abbaye :

  • Tarif : gratuit (abbaye, cloître et jardin médicinal).
  • Horaires mai et juin : ouvert de 14h00 à 18h30 (week-end et jours fériés).
  • Horaires juillet et août : ouvert tous les jours de 10h30 à 19h00.
  • Horaires septembre : ouvert de 14h à 18h30 (semaine) et de 10h30 à 19h (week-end).
  • Visite guidée de l’Abbaye : payant (réservation à l’office de tourisme et en ligne).
  • À savoir : les chiens ne sont pas autorisés dans l’abbaye (même les petits, ou portés).

2. Château de Léhon

Après un premier château construit en 1168, peut-être même avant, l’actuel château de Léhon fut reconstruit entre 1200 et 1230 à l’initiative de Juhel de Mayenne, seigneur de Dinan Bécherel. Composé d’une enceinte géométriquement disposée à l’origine protégée par huit tours (sept sont encore existantes aujourd’hui) le château est un exemple remarquable de l’architecture philippienne. Pour en savoir plus sur son histoire, allez ICI.

La restauration du château de Léhon effectuée entre 2000 et 2006 facilite l’accès aux passerelles, aux escaliers, aux chemins de ronde… permettant aux visiteurs de profiter de belles vues et de découvrir de manière intéressante cet ancien château féodal.

Informations pratiques pour visiter le château :

  • Accès : le château étant situé sur un massif rocheux, il vous faudra monter à pied pour l’atteindre. Mais c’est rapide, vous y serez en 5 minutes à peine.
  • Horaires : ouvert toute l’année
  • Tarif : gratuit.

3. Visiter Léhon : le vieux bourg

Visiter Léhon c’est aussi découvrir les jolies maisons de granit et les quelques rues du vieux bourg. Ce n’est pas très grand et cela ne vous prendra pas beaucoup de temps mais c’est à faire si vous venez ici. Vous pourrez voir des maisons bretonnes typiques en pierre de granit !

Cette Petite Cité de Caractère de Bretagne est connue pour son charme et son authenticité, notamment à travers son patrimoine historique et religieux unique, et ses vestiges rappellent la place importante qu’occupait cette petite ville au Moyen Âge.

visiter lehon

4. Écluse et canal d’Ille et Rance

Après avoir visité le château, l’abbaye et le vieux bourg de Léhon, ne manquez pas de passer sur le pont en pierre pour aller jusqu’à l’écluse un peu plus loin. C’est une courte promenade très agréable au bord de la Rance, sur le chemin de hallage (idéal aussi pour le vélo).

Avec l’ouverture du canal d’Ille-et-Rance en 1832, le trafic sur la rivière s’alourdit. Pendant un demi-siècle, les marchandises du cœur de la Bretagne (produits agricoles et bois) sont acheminées vers le port de Dinan, où les navires marchands les exportent vers les principaux ports de l’Arc Atlantique. Les vannes de Léhon (les dernières avant Dinan) ont clairement eu un impact sur la ville. En 1863, le maire demande la construction d’une plate-forme de déchargement en amont du pont. Les écluses encore en usage depuis les années 1930 ne peuvent accueillir que des navires de plaisance. Vous aurez peut-être la chance d’en voir un.

Si vous aimez la marche, il y d’autres randonnées à faire lors de votre visite à Léhon.

petite maison bretonne

5. Pont de Léhon

Pour terminer votre visite de Léhon, revenez vers le pont pour prendre quelques photos ! Ce lieu était un endroit très stratégique autrefois. Le château permettait de contrôler l’accès à ce pont, dit “pont-aux-ânes”. Le pont commandait la progression sur la rive ouest de la Rance.

On s’étonnera moins dès lors des nombreuses aventures et mésaventure qui lui sont advenues. En 1701, il tombe en ruine. Le roi le fait rebâtir. En 1799, il est coupé pour stopper l’armée des Vendéens qui tenait Dol. Longtemps, il eut 4 arches. Mais les exigences de la batellerie firent que l’une d’entre elles fut remplacée par une passerelle.

Les Allemands endommagèrent aussi le pont pour ralentir l’avance des Américains à la Libération. Aujourd’hui, c’est un édifice à 3 arcs qui enjambe la Rance. On peut maintenant l’emprunter gratuitement. Jusqu’en 1767, il fallait acquitter un péage dont le produit, de même que pour le vieux pont de Dinan, revenait à la famille de Coëtquen.

Pour quelques sous, on pouvait ainsi franchir la rivière, mais cela variait selon la nature du passager comme sur nos autoroutes. Une personne à cheval valait une bête de somme chargée. Et un porc acquittait la même redevance qu’un piéton.

Léhon

Ne manquez pas de visiter Léhon si vous venez à Dinan, cette petite cité de caractère vaut vraiment le détour !

D’autres photographies prises lors de notre visite de Léhon

Ajouter un commentaire

Booking.com
chasse voyage