visiter alghero

Alghero est l’une des destinations les plus séduisantes de la Sardaigne. Si vous souhaitez visiter Alghero et ses environs lors de votre séjour en Sardaigne, voici les choses à faire et à voir à Alghero et au nord-ouest de la Sardaigne pendant vos vacances sur l’île.

Surtout connu pour ses belles plages environnantes, sa vieille ville et ses remparts et les paysages spectaculaires qui se trouvent à l’intérieur des terres, Alghero est un choix populaire pour tout vacancier se rendant en vacances en Sardaigne. En plus de ces attractions évidentes, il y a d’innombrables choses à voir et à faire dans la région.

Visiter Alghero et ses environs : les incontournables

Alghero est une belle ville médiévale située sur la côte nord-ouest de la Sardaigne. En été, c’est une station touristique animée mais qui ne perd pas son charme rustique. Un must absolu lorsque l’on visite Alghero est de marcher dans les murs de la vieille ville.

Histoire d’Alghero : la première colonie connue ici était un village nuragique (voir ici) préhistorique, occupé par les Carthaginois puis les Romains. Les fortifications initiales ont été construites en son temps en tant que port et ville génoise stratégique, entre le 12ème et le 13ème siècle. Cependant, une invasion catalane-aragonienne un siècle plus tard a entraîné l’expulsion du peuple sarde et la vieille ville a été repeuplée de Catalans. Alghero a été occupée par les Catalans, et plus tard par les Espagnols pendant une période d’environ 400 ans. Au fur et à mesure, Alghero est devenue une ville commerçante de premier plan, célèbre pour son précieux corail rouge. La construction de défenses structurelles supplémentaires s’est faite pendant la période médiévale, mais une grande partie des murs et des créneaux de pierre que nous voyons maintenant ont été construits au 16ème siècle (avec quelques ajouts ultérieurs). Aujourd’hui, Alghero est souvent appelée la petite Barcelone, en raison de son abondance d’architecture de style catalan.

remparts alghero

1. Visiter Alghero : la vieille ville

Des remparts du front de mer d’Alghero à son architecture religieuse impressionnante, vous rencontrerez plusieurs sites impressionnants lors d’une promenade dans la vieille ville. Elle est entourée de sept grandes tours et des vieux murs qui se dressent encore au bord de la mer. Ils remontent aux conquêtes catalano-aragonaises du 16ème siècle.

La zone piétonne de ce centre historique est parfaite pour profiter d’une promenade tranquille. Ici, vous pouvez trouver des cadeaux parfaits dans les nombreuses petites boutiques, déguster des produits locaux dans les restaurants et visiter les vieilles églises.

Les palais du 16ème siècle, le théâtre civique avec sa façade néoclassique, la cathédrale et le clocher du 16ème siècle de Santa Maria sont tous représentatifs d’un long héritage sarde; même les maisons du centre d’Alghero ont résisté aux bombardements de la Seconde Guerre mondiale. Le centre historique peut être défini comme une véritable mine d’histoire, de culture et de sites archéologiques, mais il ne fait aucun doute qu’un rôle d’une importance incroyable est couvert par des lieux de culte, très nombreux pour une ville qui ne faisait que quelques acres et qui avait environ 7000 résidents permanents !

La cathédrale de Santa Maria est l’une des principales églises d’Alghero, située dans le centre historique et construite autour du 16ème siècle. De deux styles différents, même si le style gothique catalan est mis en évidence, elle est célèbre pour le clocher qui se distingue du centre historique. Son entrée se trouve sur la petite Piazza del Duomo.

cathedrale santa maria alghero

Alghero est une ville fortifiée, l’une des rares en Italie à avoir conservé plus de 70% de ses murs défensifs. Une visite d’Alghero ne serait donc pas complète sans vous promener sur ses remparts et le long de ses tours, héritage des anciennes dominations des Aragonais d’abord, puis des Espagnols. Je vous conseille les remparts surplombant le port et la promenade Marco Polo, ainsi que les tours défensives qui entourent le centre-ville, dont la tour Sulis sur la place du même nom, puis la tour San Giacomo, la tour San Giovanni (qui abrite aujourd’hui des expositions) et celle de la Maddalena. Les remparts sont également un lieu idéal pour déjeuner ou dîner dans l’un des restaurants au-dessus du port !

2. Visiter le musée du corail

À Alghero, vous pouvez « vivre » une partie de l’histoire de la Méditerranée à travers une exposition dédiée au symbole de la côte de la ville catalane, rebaptisée Riviera del Corallo.

Une immersion dans la mer d’Alghero pour découvrir l’une de ses principales ressources, ainsi que son symbole identitaire, auquel elle doit une part de renommée et de richesse: le corallium rubrum. C’est ce que vous vivrez lors de votre visite au musée du Corail, installé dans la belle villa Costantino, de style Art Nouveau, qui tire son nom de la famille qui l’a érigée en 1927 à l’extérieur des murs de la ville, près des remparts démolis par la suite. Toute son exposition se concentre sur le précieux « or rouge ». L’exposition trace un chemin pour découvrir l’histoire, la culture et l’identité d’Alghero à travers les aspects historiques, scientifiques et économiques et les curiosités autour du matériau précieux. Et surtout, il vous fera découvrir les œuvres d’art que les artisans d’Alghero ont créées (et créent) avec du corail. Un voyage fascinant dans l’écosystème marin de ce qui n’est pas par hasard appelé la Riviera del Corallo (la riviera des coraux) : environ 90 km de côte avec une variété infinie de paysages, et dans l’histoire de ce précieux organisme vivant.

musée du corail alghero

3. Visiter le musée diocésain de l’art sacré

Le Musée diocésain de l’art sacré est situé dans le centre historique d’Alghero, à proximité immédiate de la cathédrale de Santa Maria. Il se trouve dans l’oratoire de Nostra Signora del Rosario, où la confrérie du même nom a été fondée. Dans le musée, inauguré le 30 juin 2000, le trésor liturgique de la cathédrale d’Alghero et des autres églises historiques de la ville est conservé. La collection du musée est divisée en six sections : argent, peintures, sculptures en bois, ébénisterie, pierre et bronzes.

musée diocesain alghero

Je vous conseille fortement de de prendre le billet avec la visite du clocher d’où vous aurez un superbe panorama à 40 mètres de haut ! Quelques euros de plus pour profiter de la ville de façon singulière. L’entrée adulte pour le musée est de 4€ et 6€ avec le clocher !

4. Paresser sur les plages

Je suis sûr que vous voudrez aller à la plage lorsque vous viendrez visiter Alghero. Vous n’aurez que l’embarras du choix avec ces neuf plus belles plages à explorer :

Speranza : il existe plusieurs plages accueillantes à proximité d’Alghero, telles que la plage Mugoni et la plage des surfeurs de Porto Ferro, mais selon moi, c’est la plage de Speranza qui est vraiment idéale. Située à huit kilomètres au sud d’Alghero, la sereine étendue de sable doré de Speranza est l’une des plus calmes de la région et ses eaux peu profondes sont idéales pour les familles avec de jeunes enfants.

plage speranza sardaigne

Lido Novelli et Lido San Giovanni : en plein centre de la ville, ces plages populaires sont le genre de plages couvertes de parasols dont je ne suis pas fan. Elles sont pratiques cependant, étant très proche du centre historique et il y a beaucoup d’hôtels dans ce quartier. La bande de sable est large, et les mers peu profondes, c’est donc une bonne option pour les familles, en particulier celles qui aiment le confort d’une plage aménagée.

plage alghero

Mugoni : l’une des plus belles plages de Sardaigne, vous devez absolument faire l’effort de vous rendre sur cette plage à environ 20 minutes de route au nord de la ville. C’est une magnifique bande de sable blanc soutenu par des forêts de pins, et les vues sur Capo Caccia rappellent celles trouvées en Thaïlande. Une plage de sable assez large avec une mer peu profonde en fait une autre excellente option pour les familles.

plage mugoni sardaigne

Lazzaretto  : dotée d’une pittoresque tour défensive perchée sur un éperon rocheux, la plage de Lazzaretto (20 min au nord d’Alghero) est connue pour ses eaux claires. Près de la tour, vous trouverez de nombreuses criques qui en font un bon endroit à explorer.

plage lazzaretto sardaigne

5. Explorer la nécropole d’Anghelu Ruju

À Alghero, il y a le plus grand complexe de grottes sépulcrales préhistoriques dans le nord de la Sardaigne, qui conserve les caractéristiques d’une civilisation vécue il y a cinq millénaires : la nécropole d’Anghelu Ruju, la plus grande nécropole de Sardaigne pré-nuragique, caractérisée par des tombes à domus de Janas (maison des fées et des sorcières). Situé dans l’arrière-pays, et à moins de 10 km d’Alghero, le complexe a vu le jour en 1903, lors de fouilles pour la construction d’une ferme, lorsqu’un crâne humain et un vase tripode ont été trouvés; des fouilles ultérieures ont conduit à la découverte de 31 hypogées (constructions souterraines s’apparentant à des tombes creusées dans le sol).

anghelu ruju alghero

6. Vivre l’histoire au complexe nuragique de Palmavera

Nuraghe Palmavera est situé dans une baie que les Romains appelaient le «port des nymphes». Vous y trouverez un village vieux de quatre mille ans, entouré de légendes, et parmi les ruines les plus importantes laissées par la civilisation nuragique.

À environ 12 km d’Alghero, ce magnifique complexe nuragique, composé de plusieurs tours reliées entre elles, est construit avec des blocs de calcaire et de grès et se compose d’un corps central avec deux tours, un contre-mur et un village de cabanes : les bâtiments ont été construits en plusieurs phases et les structures les plus anciennes, datant du 15ème-10ème siècle avant JC, sont la tour principale et quelques cabanes. C’est un joyau de la civilisation nuragique que vous ne devez absolument pas manquer.

nuraghe palmavera

7. Aller voir le promontoire de Capo Caccia

À 20 km d’Alghero, en direction du nord-ouest, il y a l’imposant promontoire de Capo Caccia, un énorme rocher karstique surplombant la mer qui comprend un riche gisement de fossiles d’un intérêt archéologique significatif. Le promontoire marque le point le plus extrême de la côte nord-ouest : un véritable mur naturel du passé, qui doit son nom aux nobles du 19ème siècle qui chassaient les pigeons en bateau ici. Dans les fonds marins environnants, il y a une belle variété de corail rouge, tandis que la grotte de Nereo est l’endroit idéal pour les amateurs de plongée. Du promontoire de Capo Caccia, il est également possible d’atteindre les merveilleuses grottes de Neptune !

Capo Caccia

8. Découvrir les grottes de Neptune

Il serait dommage de venir visiter Alghero et ses environs sans aller découvrir les magnifiques grottes de Neptune, l’une des plus grandes formations karstiques d’Italie, située dans le promontoire de Capo Caccia, à environ 24 km d’Alghero. Pour y accéder, vous pouvez le faire par voie terrestre, par un escalier de 656 marches le long du mur du promontoire de Capo Caccia, la célèbre Escala del Cabirol (escalier du chevreuil), ou par le bateau qui vous mènera de la marina aux grottes. Le spectacle naturel représenté par les formations de stalagmite et de stalactite est quelque chose à ne pas manquer.

Partez en bateau et plongez dans la beauté naturelle et le mystère de la grotte de Neptune. Ces grottes marines, situées sous une falaise abrupte, s’étendent à l’intérieur des terres sur environ 4 km, tandis que les marches de l’escala del Cabirol, creusées dans la falaise dans les années 1950, offrent de superbes points de vue sur le paysage côtier.

escalier capo caccia

Le trajet en bateau jusqu’à la Grotta di Nettuno est un circuit aller-retour de 3 heures qui offre une vue imprenable sur la ville, les vignobles locaux, la baie de Porto Conte et les collines au loin en vous dirigeant vers le promontoire rocheux de Capo Caccia.

bateau grotte de neptune

Dans la grotte, vous verrez les résultats du travail de la nature sur des millions d’années, les stalactites et les stalagmites se sont développées pour se rencontrer et se sont mélangées en formations étonnantes, toutes illuminées pour votre plaisir. Sous l’eau, les falaises de calcaire continuent de créer un vaste système de grottes sous-marines.

9. Faire de la randonnée à Punta Giglio

Punta Giglio est une autre des merveilleuses beautés naturelles à ne pas manquer lors d’une visite à Alghero, un promontoire calcaire situé dans le parc naturel régional de Porto Conte (à 16 km d’Alghero). C’est une véritable oasis naturelle au sommet de laquelle il est possible d’admirer la grotte de Dasterru, qui peut être visitée avec un équipement de base spéléo, tandis que dans la partie du niveau de la mer, il y a diverses grottes sous-marines qui peuvent être visitées en plongeant avec un équipement de plongée. Punta Giglio est également une destination pour les amateurs de trekking, avec cinq sentiers qui vous permettent de découvrir sa riche variété d’espèces animales et végétales.

Punta Giglio

10. D’autres photos prises lors de notre visite d’Alghero

Ce sont les choses incontournables à faire dans la région si vous souhaitez visiter Alghero et ses environs !

D’AUTRES ARTICLES A DECOUVRIR EGALEMENT :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici