PARTAGER
Ladakh en inde

Un paysage aride qui possède une beauté incroyable : c’est ce que recherchent les gens qui visitent le Ladakh en Inde; et cette région énigmatique ne déçoit pas. Les environs du Ladakh sont dominés par des montagnes irrégulières et arides. Historiquement, la région est un ancien royaume bouddhiste, qui est encore aujourd’hui rempli de pittoresques monastères bouddhistes tibétains appelés gompas; et de drapeaux de prière colorés contenant des messages spirituels. Se rendre au Ladakh en Inde, c’est découvrir sa spiritualité profondément enracinée.

D’un point de vue politique, la région du Ladakh est située dans l’état très contesté de Jammu-et-Cachemire, dans le nord de l’Inde. Géographiquement, il est inclus dans une région connue dans le monde sous le nom de Trans-Himalaya, terres qui couvrent le Tibet, le Xinjiang et le nord du Pakistan. Alors que la population du Ladakh est divisée à peu près également entre les bouddhistes et les musulmans, la plupart des attractions touristiques sont liées à la culture bouddhiste tibétaine. Ainsi, les visiteurs passeront probablement la majeure partie de leur temps dans la partie est du Ladakh, proche de la frontière chinoise.

Ladakh

Que voir dans le Ladakh en Inde

Leh est l’une des principales villes touristiques du Ladakh. En raison de son large éventail de maisons d’hôtes et de restaurants, un certain nombre de voyageurs la choisissent comme base pour explorer le Ladakh. Leh est nichée à 3500 mètres d’altitude, il faut donc quelques jours pour s’acclimater à son altitude. D’autres attractions au Ladakh se trouvent encore plus haut, alors prenez le temps de vous ajuster pour éviter le mal aigu de l’altitude. Près de Leh, il y a quelques-uns des plus grands monastères de la région, qui sont tous assez proches les uns des autres pour être visités en une journée. Certains de ces monastères comprennent Shey, Thiksey et Hemis, et Stok Palace Museum.

Ladakh monastère

Aussi près de Leh, il y a Choglamsar, un village captivant avec une grande population tibétaine, et qui abrite un important centre de méditation. Si vous voulez faire l’expérience de la culture musulmane du Ladakh, partez à Kargil, une grande ville en comparaison, qui offre un accès facile à la belle région du Zanskar. Vous pouvez également vous arrêter au village habité de Turtuk, qui est très controversé car il se situe sur la « ligne de contrôle » entre le Baltistan, gouverné par le Pakistan et le Cachemire sous administration indienne.

Choglamsar
Choglamsar

Le léopard des neiges étonnant mais très insaisissable qui prospère habituellement à des altitudes de 1800 à 5400 mètres, peut être observé au Ladakh. Les scientifiques pensent qu’il y a plus d’une centaine de ces magnifiques créatures dans la région. Mais il est peu probable que les touristes les repèrent sans faire d’efforts considérables. Si vous voulez venir au Ladakh principalement pour voir cet animal célèbre, planifiez votre visite pendant l’hiver, car les léopards des neiges ont tendance à descendre vers le bas des montagnes pour chercher de la nourriture. Connectez-vous avec les habitants et les chercheurs de la région pour identifier les endroits où ces chats sauvages errent habituellement et vous serez peut-être récompensé par une observation de cet animal rare.

leopard des neiges

L’un des sites les plus populaires à visiter au Ladakh en Inde est la zone sur l’autoroute Leh-Kargil, autour du monastère Lamayuru, qui est appelée « Moon-land-view » (vue de la terre de lune) en raison de la forme de son paysage. Si vous avez le temps, vous devriez également visiter la vallée de la Noubra, qui abrite la ville du monastère de Diskit et les dunes de sable blanc de Hunder. Le lac Pangong Tso (ci-dessous) et le lac Tso-Moriri sont quelques-uns des lacs les plus populaires de la région du Ladakh en Inde.

Ladakh en inde

Prenez note que certaines attractions de la région se trouvent dans la section où il faut un « Inner Line Permit », comme pour la vallée de la Noubra. Vous aurez besoin d’un permis, qui est un permis d’accès à la zone réglementée pour une période de temps limitée, pour explorer ces attractions. Le permis est délivré par les organismes gouvernementaux gratuitement. Vous pouvez également demander à un agent de voyages d’organiser le permis pour vous en échange de frais de service raisonnables.

PARTAGER