ours polaire canada

En demandant l’autorisation électronique de voyage pour le Canada, la majorité des Français ont en tête une virée du côté du Québec, illustre province francophone du pays du sirop d’étable. Et pourtant, la diversité des points d’intérêt touristique du Canada n’a d’égale que sa vaste superficie. Avez-vous pensé à Churchill, capitale mondial de l’ours polaire dans laquelle vous allez pouvoir apercevoir cette espèce fascinante dans son habitat naturel ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur cette épopée glacée, de Churchill à l’archipel arctique du Nunavut !

Où chercher les ours polaires au Canada ?

Bien qu’elle ne soit pas la destination à laquelle on pense une fois que l’on a son AVE Canada en poche, Churchill est sans aucun doute LA destination phare pour voir les ours polaires dans leur habitat naturel. Sa situation sur la baie d’Hudson, dans l’extrême nord du Manitoba, en fait une destination de choix, car c’est là que les ours passent l’hiver une fois la baie gelée. Ils vivent sur la glace, car c’est le meilleur endroit pour chasser les phoques.

Baffin, dans le Nunavut, n’est pas seulement la plus grande île du pays. C’est également le lieu de résidence de centaines d’ours polaires, en raison de sa situation dans l’Arctique. Resolute, sur l’île de Cornwallis, abrite d’ailleurs une petite communauté inuit qui propose aux touristes des circuits balisés pour observer les ours polaires, mais aussi pour découvrir la vie au quotidien dans ces conditions extrêmes et hostiles. De belles aventures humaines en perspective donc, avec en arrière-plan un décor époustouflant et, avec un peu de chance, des aurores boréales de toute beauté.

Quelle est la meilleure période pour observer les ours polaires au Canada ?

Dans la région arctique du Nunavut, les excursions pour voir les ours polaires ont généralement lieu entre mai et juillet. Pendant cette période, sur l’île de Baffin, il fait jour 24 heures sur 24, ce qui maximise naturellement vos chances de croiser ces grands mammifères omnivores en train de chasser sur la glace.

Pour ce qui est de Churchill, la meilleure période pour voir les ours blancs s’étend d’octobre à novembre. C’est à ce moment que les ours polaires se rendent à leur « maison d’hiver », du côté de la baie d’Hudson. C’est à Churchill que l’on trouve la plus forte concentration d’ours polaires au monde, vers la mi-octobre, avec quelque 600 à 1 000 ours blancs qui se rassemblent le long de la côte entre les rivières Nelson et Churchill.

ours polaire

Il y a environ 20 000 à 25 000 ours polaires dans le monde, notamment en Alaska, au Canada, en Russie, au Groenland et au Svalbard (un archipel norvégien éloigné). Mais c’est le Canada qui offre les conditions les plus « confortables » et les plus sûres pour voir ces curieux animaux.

Comment observer les ours polaires en toute sécurité ?

Bien qu’ils paraissent adorables, les ours polaires restent des animaux sauvages. C’est simple : l’ours blanc est le plus grand prédateur terrestre au monde. Ne vous en approchez pas plus que de raison et suivez les directives de votre guide. Ne vous aventurez jamais seul à leur recherche. L’ours blanc est capable de traquer les humains. Plusieurs compagnies de voyage proposent des excursions depuis Churchill et au-delà, jusqu’au Nunavut. Les tour-opérateurs de Churchill sont équipés de véhicules spéciaux qui peuvent circuler efficacement dans un environnement marqué par la toundra.

Ces véhicules se déplacent sans problème sur la neige et la glace, avec un appui stable et fiable, ce qui les rend particulièrement adaptés à l’observation des ours polaires de près. Il faut dire que le côté curieux des ours polaires aide beaucoup à les apercevoir. À Churchill, on peut aussi observer les ours polaires en séjournant dans des gîtes sauvages sur la route de migration des ours, en faisant du canoë sur la rivière Seal ou en rejoignant les nombreux randonneurs qui se lancent dans des promenades guidées. Dans l’Arctique, vous pourrez partir en croisière sur un bateau tout confort pour observer les ours polaires.

En demandant l’autorisation de voyage électronique pour le Canada, la majorité des Français ont en tête une virée du côté du Québec, illustre province francophone du pays du sirop d’étable. Et pourtant, la diversité des points d’intérêt touristique du Canada n’a d’égale que sa vaste superficie. Avez-vous pensé à Churchill, capitale mondial de l’ours polaire dans laquelle vous allez pouvoir apercevoir cette espèce fascinante dans son habitat naturel ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur cette épopée glacée, de Churchill à l’archipel arctique du Nunavut !

Booking.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici