visiter palerme

Suggérer ce qu’il faut voir à Palerme n’est pas toujours facile, le centre historique regorge d’attractions et un jour ne suffit certainement pas pour découvrir pleinement la ville, mais il faut de la patience, de la curiosité et une âme exploratrice. Venez visiter Palerme !

L’histoire de la Sicile, et en particulier des régions entourant la capitale, a connu différentes périodes de domination. Ainsi la population locale a pu enrichir sa culture d’influences arabes et normandes qui se reflètent parfois dans les traditions, mais certainement sur l’art et l’architecture du passé. Le résultat sur Palerme est une série de merveilles dans lesquelles il est possible de retrouver ensemble les caractéristiques de l’architecture normande aux côtés de formes et de décorations plus nettement arabes.

Visiter Palerme : 10 choses à faire absolument

Il y a beaucoup de choses à voir à Palerme : il y a des églises arabes, une architecture normande, de grandes mosaïques dorées, des marchés locaux inoubliables et une cuisine de rue tentante à chaque coin de rue. Ci-dessous vous trouverez un guide complet de ce qu’il faut voir lors d’une visiter de Palerme avec les 10 plus belles choses à ne pas manquer et les informations pour les visiter à pied et en 1, 2 ou même 3 jours.

1. Que voir à Palerme en 1 jour

Pour visiter Palerme, cela prend au moins 4/5 jours, mais même si votre temps est limité, ne la manquez pas, et visitez le meilleur de l’une des plus belles villes d’Italie. Vous trouverez ci-dessous les choses à voir absolument à Palerme en une visite d’une journée à Palerme, particulièrement adaptées à ceux qui ne sont jamais venus dans cette ville.

Cathédrale de Palerme : on ne peut pas venir visiter Palerme et manquer sa cathédrale. Elle est presque un recueil parfait de l’histoire millénaire de la ville. Première basilique paléochrétienne; puis une mosquée, dans le contexte de la longue domination arabe; enfin à nouveau église avec les Normands. Quant au style, Ferdinando Fuga, architecte à la cour de Charles de Bourbon dans la seconde moitié du 18ème siècle, a imposé un tournant néoclassique décisif à l’édifice, réduisant considérablement les anciennes empreintes arabo-normandes, gothiques et baroques. Cependant, tout n’a pas été perdu. Des traces des styles précédents sont évidentes dans l’abside principale (arabo-normande), dans le portail d’entrée principal (gothique) et dans le dôme (baroque). Un mélange de styles qui ne laisse pas indifférent, et auquel s’ajoutent les tombes royales, dont le sarcophage de Frédéric II et, surtout, la tombe de Santa Rosalia, patronne de la ville.

  • Horaires : lundi-samedi 7h / 19h, dimanches et jours fériés 8h /13h et 16h /19h.
  • Entrée : libre
  • Horaires zone monumentale (tombes, trésor, crypte) : lundi-samedi 9h /17h
  • Horaires toits de la cathédrale : tous les jours 9h /17h
  • Prix pour toute la zone (crypte au trésor, tombes et toits) : adultes 7€ enfants 5€

cathédrale de palerme

Église della Martorana : construite en 1143 par l’amiral George d’Antioche, fidèle serviteur du roi normand Roger II, l’église della Martorana est l’une des églises byzantines les plus fascinantes d’Italie. En 1433, Alfonso d’Aragona céda l’église au monastère bénédictin voisin fondé par la noble Eloisa Martorana. D’où le nom de l’église. Les décorations en mosaïque à l’intérieur sont le point fort du bâtiment. Surtout, le « Christ Pantocrator » au sommet du dôme. Une représentation typique de l’art byzantin, avec la bénédiction du Christ entouré de quatre anges prostrés en adoration à ses pieds. L’église della Martorana peut être visitée tous les jours, sauf pour les fonctions sacrées. Le billet complet coûte 2€ (tarif réduit pour les groupes, les plus de 65 ans et les étudiants).

Théâtre Massimo : impossible de ne pas le remarquer le long de la Via Volturno centrale. Le Teatro Massimo de Palerme est le plus grand opéra d’Italie, le troisième d’Europe, juste derrière l’Opéra de Paris et l’Opéra national de Vienne. Inauguré à la fin du 19ème siècle, le théâtre est construit dans un style néoclassique et, en plus de la magnificence extérieure, il possède également une acoustique parfaite, avec des effets d’amplification naturels dans certaines pièces. Si vous venez visiter Palerme, vous devez absolument aller le voir !

theatre massimo palerme

Palazzo dei Normanni : le Palazzo dei Normanni, c’est beaucoup de choses. C’est la plus ancienne résidence royale d’Europe; c’est le siège de l’Assemblée régionale sicilienne; c’est l’un des monuments les plus visités de l’île; enfin, c’est le palais où se trouve la superbe chapelle palatine. Cette dernière, dédiée à l’apôtre Saint-Pierre, a été construite en 1130 à la demande de Roger II de Sicile. C’est une basilique à trois nefs célèbre pour ses mosaïques byzantines. La plus grande et la plus célèbre de toutes est le « Christ Pantocrator », un motif décoratif également présent dans l’église de la Martorana. Le plafond en bois avec des gravures et des sculptures évoquant la longue domination arabe de la ville est également très beau. Sans surprise, la chapelle palatine, avec la cathédrale de la ville, est sous la protection de l’UNESCO depuis juillet 2015. Il y a deux entrées au Palazzo dei Normanni. Le principal, réservé aux pouvoirs publics, se trouve sur la place du Parlement; celui des visiteurs, en revanche, se trouve sur la Piazza Indipendenza.

  • Horaires : lundi – samedi 8h15 / 17h40, dimanches et jours fériés 8h15 / 13h
  • Prix(Chapelle Palatine, Appartements Royaux) : 12€, réduit 10€

2. Que voir à Palerme en 2 jours

Lors de votre visite de Palerme en deux jours, voici quelques suggestions pour votre deuxième journée, la première étant ci-dessus : visiter Palerme en une journée. Ci-dessous, les belles choses à voir absolument si vous venez passer deux jours à Palerme.

Fontana Pretoria : au centre de la place du même nom, en face de la mairie, se trouve la « Fontana Pretoria » (fontaine prétorienne) ou, comme l’appellent les Palermitains, la « Fontana della Vergogna » (fontaine de la honte) en raison de la nudité des statues tout autour (d’autres soutiennent que la référence est due au lieu de la corruption des classes dirigeantes locales des 18ème et 19ème siècles). L’histoire de cette fontaine est assez unique, puisqu’elle était destinée à embellir un jardin à Florence, à savoir le jardin de Don Luigi di Toledo qui avait chargé l’architecte Francesco Camillani de réaliser l’œuvre.

fontaine pretorienne palerme

Les travaux ont été terminés en 1554 et elle a été vendue en 1573 au Sénat de Palerme (dit-on) pour faire face aux dettes accumulées par la noble famille espagnole. Le transport de Florence à Palerme fut assez compliqué. Certaines pièces sont restées à Florence; d’autres ont été endommagés en cours de route. Camillo Camillani, fils de l’artiste florentin, a été responsable de la réinstallation de la fontaine (pour lui faire de la place, la démolition de certaines maisons a été décrétée). Quant à la structure, la fontaine repose sur une base ovale, entourée d’une balustrade qui contient les autres bassins : trois disposés concentriquement les uns sur les autres, suivis d’une autre série de dimensions plus petites. Les statues représentent des divinités et des figures mythologiques (Hercule, Vénus, Apollon, Bacchus, Diane, Adonis etc.). Entre les années 90 et les années 2000, une phase de restauration longue et complexe a rendu la splendeur à la Fontana Pretoria.

La Zisa : le palais de la Zisa (ou la Zisa) est un château qui remonte à la domination arabe et qui était équipé d’un système de climatisation ingénieux, quoique primitif.

la zisa palerme

Catacombe dei Cappuccini : « Il luogo dove i vivi incontrano i morti » (L’endroit où les vivants rencontrent les morts). Ceci est écrit sur le site dédié au cimetière du couvent des frères capucins à Palerme. La phrase clarifie pleinement la raison pour laquelle les frères ont commencé à momifier les cadavres : pour donner aux familles la possibilité de continuer à rencontrer leurs proches, comme si ces derniers étaient vivants. Tout commence avec la coutume des frères capucins de l’église Santa Maria della Pace d’enterrer leurs frères dans une fosse commune sous l’autel dédié à Sainte Anne. Une habitude qui les a cependant obligés plus tard à creuser d’autres tunnels étant donné l’impossibilité de continuer à regrouper les corps sans vie dans un espace devenu trop étroit. Ce sont donc des impératifs logistiques qui ont conduit les frères à découvrir que les corps logés dans la fosse étaient restés dans un état presque parfait. D’où l’idée d’améliorer les processus naturels de momification et d’étendre cette pratique à la bourgeoisie de Palerme.

catacombes palerme

Cela explique pourquoi du 17ème au 19ème siècle, des milliers de personnes, pour la plupart des notables, ont décidé de confier les corps de leurs défunts aux capucins en échange de riches dons. Cette pratique a pris fin au début des années 1900, à l’exception notable de Rosalia Lombardo, une fillette de deux ans momifiée (quoique artificiellement) à la demande de son père et toujours logée dans les catacombes. Pour être précis, dans la chapelle de Santa Rosalia, au milieu de deux autres filles. Rosalia Lombardo, la « plus belle momie du monde », la « belle endormie de Palerme » y est depuis 1920 !

  • Les Catacombes des Capucins sont ouvertes tous les jours de l’année (y compris les jours fériés). Fermé le dimanche après-midi de fin octobre à fin mars.
  • Horaires : tous les jours 09h00 / 13h00 et 15h00 / 18h00
  • Prix : 3€
  • Site internet : www.catacombepalermo.it

Palazzo Branciforte : le Palazzo Branciforte est un bâtiment majestueux dans le centre historique de Palerme où une immense collection archéologique est exposée. Il y a des artefacts importants de Magna Graecia, y compris des frontons entiers de temple, de la poterie et des sculptures. Plus d’informations sur le site internet palazzobranciforte.it.

visite de palerme

Foro Italico : le Foro Italico, également connu sous le nom de Passeggiata della Marina (Promenade de la marina), est un immense espace vert qui va de la Cala à Villa Giulia et est l’une des belles promenades à faire lorsque l’on vient visiter Palerme et ses alentours.

Foro Italico palerme

3. Que voir à Palerme en 3 jours

Ceux qui visitent Palerme en 3 jours, ils peuvent profiter d’une excursion d’une journée en dehors de la ville et découvrir la beauté dorée de la cathédrale de Monreale ou la mer turquoise de la plage de Mondello. Il y a aussi du temps pour visiter certains des endroits les plus beaux et les moins connus de la ville. Découvrez que faire le troisième jour :

Plage de Mondello : pour un peu de fraicheur et de baignade, la plage de Mondello est accessible en une demi-heure / 50 minutes en bus depuis Palerme (bus 606 et 101).

plage de mondello palerme

Chiesa di San Giovanni degli Eremiti : c’est un symbole de Palerme et l’un des édifices religieux les plus fascinants d’Italie, un magnifique exemple de l’art sicilien-normand. Cette église fait partie de la route arabo-normande de Palerme, un site du patrimoine mondial de l’Unesco. Les visites sont ouvertes le lundi et dimanche de 9h00 à 13h30 et du mardi au samedi de 9h00 à 19h00. Le billet complet coûte 6 euros, le tarif réduit 3 euros.

 

Cathédrale de Monreale : Monreale est également facilement accessible en bus (au départ de la gare de Palerme) en moins d’une heure. Après une visite du centre historique, visitez la cathédrale et son incroyable plafond doré. Voir mon article pour visiter Monreale.

cathédrale de monreale

Museo Stanze al Genio : l’une des plus grandes collections de majolique au monde est située dans une maison privée à Palerme et mérite une visite passionnée avec l’hôte.

que voir à palerme

Casa Professa : l’église du Gesù, aussi connue sous le nom de Casa Professa, est une église sobre à l’extérieur, qui cache un incroyable stuc blanc à l’intérieur de style baroque.

La stanza Blu (la chambre bleue) : elle est connue sous le nom de Camera delle Meraviglie (Chambre des merveilles) et est située à l’intérieur d’un appartement. Elle n’a été retrouvée qu’après une rénovation récente et sa fonction est inconnue. Certains croient que c’était une mosquée secrète et d’autres un laboratoire d’alchimiste caché.

visiter palermeJardin botanique : s’il vous reste du temps après avoir visité Palerme pendant trois jours, pourquoi ne pas aller découvrir l’Orto Botanico ? Considéré comme un immense musée à ciel ouvert, il possède plus de deux cents ans d’activité qui lui ont également permis d’étudier et de diffuser d’innombrables espèces végétales en Sicile, en Europe et dans tout le bassin méditerranéen, dont beaucoup sont originaires des régions tropicales et subtropicales. La particularité de ce jardin est aujourd’hui représentée par la grande variété d’espèces hébergées, qui en font un lieu riche en expressions de différentes flores.

Palermo: Orto Botanico

D’autres lieux à visiter gratuitement à Palerme

Parmi les choses à faire gratuitement à Palerme, il y a ses marchés incontournables (Vucciria, il capo, Ballarò). Vous pouvez aussi vous promener jusqu’au Foro Italico et si vous aimez la randonnée, montez au Monte Pellegrino, symbole de Palerme : un chemin de 4 km mène au sanctuaire de Santa Rosalia et à un point de vue sur le golfe de Palerme.

Mercato Vucciria : le marché Vucciria est l’un des plus beaux marchés locaux de Palerme. Il existe depuis le 12ème siècle et a changé d’apparence à plusieurs reprises, laissant inchangés les cris fervents et les couleurs vives des poissons et des olives sur les comptoirs. Goûtez le poulpe bouilli (polpo bollito) sur place et assaisonnée uniquement avec un filet de citron. C’est un marché caractéristique de la ville, mais Vucciria est aussi un quartier animé et idéal pour passer la soirée. Sur la les lieux, de nombreux vendeurs ambulants préparent le dîner en plein air et certains clubs servent d’excellentes boissons à des prix très bas, c’est pourquoi les rues sont souvent très fréquentées ici.

Vucciria palerme

Mercato del Capo : le marché de Capo est l’un des marchés historiques de Palerme. Les sons, les couleurs et les odeurs sont inoubliables et l’atmosphère, avec les cris des commerçants et des scooters qui se frayent un chemin dans la foule, est une injection d’énergie. C’est le marché alimentaire le plus caractéristique de la ville, sur la Via Porta Carini. L’endroit idéal pour avoir un aperçu de la vie urbaine, où trouver des produits typiques, des premiers fruits de qualité et la cuisine de rue typique de Palerme. Les étals et les restaurants en plein air servent constamment de la sfincione (sorte de pain / pizza typique), de l’arancine et diverses autres spécialités. Les plus courageux (mais sachez que beaucoup de gens en raffolent vraiment) peuvent essayer de goûter le pani ca’ meusa, un sandwich fourré aux abats cuit selon la tradition : très spécial mais à tester !

Mercato del Capo palerme

Les autres choses à voir ou à faire gratuitement lors d’une visite de Palerme :

Centre historique : la première chose dont vous pouvez profiter gratuitement à Palerme est une promenade dans le centre historique. Il a une atmosphère vivante et dynamique, en particulier à l’intersection du Corso Vittorio Emanuele et de la Via Maqueta, où se forme peut-être la plus évocatrice des places de la ville. La Piazza Vigliena est la place octogonale qui représente le centre de la ville antique et est également appelée Teatro del sole ou Quattro Canti. La place est bordée par quatre ensembles architecturaux qui représentent les quatre « cantons » de la ville. Ces bâtiments s’articulent sur plusieurs niveaux. Ils sont décorés de fontaines représentant les rivières historiques de la ville (Oreto, Kemonia, Pannaria, Papireto), des statues de souverains espagnols (Charles Quint, Philippe II, Philippe III et Philippe IV), des allégories des quatre saisons et de quatre saintes (Sant’Agata, Santa Ninfa, Santa Oliva et Santa Cristina) affectées chacune à un quartier.

quattro canti palerme

Les murs : au cours des siècles, il y a eu plusieurs murs à Palerme. Ceux datant de la période punique ont été presque entièrement détruits. Il reste quelques artefacts dans la cathédrale. Des traces plus visibles des murs du bastion du 16ème siècle subsistent. Il entoura la ville jusqu’à la fin du 18ème siècle. Vous pouvez admirer quelques bastions (le long du Corso Alberto Amedeo, derrière le Teatro Massimo et près de la Piazza Magione), des pans des murs de la ville et même des portes de la ville qui permettaient d’entrer dans la ville. Parmi celles-ci, la Porta Nuova a été construite après la fermeture de la Porta del Palazzo en 1460. Elle est décorée de frises et de symboles et s’inspire des anciens monuments romains et de l’architecture de la Renaissance. Pour donner une entrée monumentale au Cassaro (l’actuel Corso Vittorio Emanuele), la Porta Felice est construite en 1582. Le nom « Felice » était un hommage à la femme du vice-roi, Donna Felice Orsini.

porta felice palerme

Jardin Villa Garibaldi : si vous venez en visite à Palerme et que vous aimez la nature, je vous conseille un passage au jardin Villa Garibaldi, un parc très agréable pour une petite promenade sous les arbres. Dédié au héros national Giuseppe Garibaldi, ce jardin est l’un des deux grands espaces verts créés dans la vieille ville de Palerme. Il est situé sur la Piazza Marina et est accessible depuis sa seule entrée située près de la Via Vittorio Emanuele. À l’intérieur du parc, se trouve un gigantesque ficus qui a été planté à l’occasion de l’indépendance. Connu et photographié par tous les touristes qui se promènent ici, avec ses trente mètres de haut et une largeur de couronne qui dépasse la cinquantaine, c’est l’un des arbres les plus grands et les plus anciens de la ville.

Jardin Villa Giulia : voici l’autre jardin public de Palerme, un jardin si spécial qu’un jour Johann Wolfgang Goethe l’a appelé « le coin le plus merveilleux de la terre ». Villa Giulia est né, entre 1775 et 1778, hors des murs de la ville, où se trouvait autrefois le jardin aristocratique de la famille Chiaramonte, comte de Modica, presque au bord de la mer. Agrandi vers 1866, ce lieu est devenu le premier parc public de Palerme. Conçu selon un dessin géométrique rigoureux et classique, le jardin a un plan carré et est entièrement clôturée. Le jardin est divisé par deux sentiers qui se croisent forment une place où au centre se trouve une fontaine circulaire, œuvre d’Ignazio Marabitti, avec un rocher artificiel sur lequel est placé un petit « Atlas » en marbre. Au cours du 19ème siècle, de nombreuses interventions ont changé l’apparence de Villa Giulia : des théâtres de musique, quatre exèdres (creux en demi-cercle, surmontés d’un demi-dôme), ont été construits.

villa giulia palerme

Que faire à Palerme : la cuisine locale

Visiter Palerme sans goûter aux meilleures choses de la cuisine de Palerme serait blasphématoire. Par conséquent, parmi les choses à faire à Palerme, les expériences culinaires se démarquent. Prenez un verre de vin à la Vinoveritas Enoteca. Au Vini del Paradiso (via Serradifalco 23), vous mangerez une cuisine sicilienne dans un restaurant historique tenu par la même famille depuis 4 décennies (il est ouvert uniquement pour le déjeuner). Pour goûter et découvrir la spécialité « arancina », l’un des meilleurs restaurants de Palerme pour cela est le Spinnato (Via Principe di Belmonte, 107).

Dans la cuisine de rue, ne manquez pas les stigghiole : des entrailles d’agneau, de chèvre ou de porc parfumées à l’oignon et au persil et grillées sur des braises.

stigghiole

Palerme avec des enfants

Palerme est une ville qui peut être bien explorée à pied, surtout si vous vous limitez au centre historique et à la zone maritime. Vous pouvez vous déplacer facilement, en passant par via dello struscio (via Maqueda) et de là en coupant sur les perpendiculaires. Le théâtre de marionnettes, bien qu’une tradition en déclin, est certainement une belle expérience pour les enfants. Le Teatro Argento, géré par une famille de marionnettistes, est l’un des théâtres de Palerme où vous pouvez assister à un spectacle de marionnettes.

Visiter Palerme à pied

Les rues étroites et les places de Palerme, toujours ornées de sanctuaires votifs, se prêtent à une visite à pied ou à vélo. Partez du Teatro Massimo et marchez le long du Corso Vittorio Emanuele. Au Quattro Canti, carrefour où les 4 saisons sont représentées dans un style baroque, on croise via Maqueda, la rue du struscio de Palerme. En continuant tout droit sur Corso Vittorio Emanuele, vous arrivez à la Piazza Pretoria avec sa célèbre fontaine et plus loin à la Piazza Bellini où se trouvent l’église de la Martorana et la basilique de San Cataldo. De là, vous atteignez la Vuccirìa et la cathédrale de Palerme.

rue de palerme

Beaux villages à visiter près de Palerme

En plus d’une visite à Monreale pour découvrir sa splendide cathédrale et de Mondello avec son incroyable plage, il y a beaucoup de choses à voir autour de Palerme. Vous pouvez par exemple découvrir les plus belles plages près de Palerme. À Cinisi, en plus de la belle plage de Magaggiari, il y a un ancien centre historique, avec des vestiges carthaginois et romains. À Polizzi Genorosa, entièrement entouré par le parc des Madonie, il y a des rues étroites et sinueuses qui bordent des beaux bâtiments historiques.

D’autres photos prises lors de notre visite de Palerme

Prenez votre temps pour visiter Palerme et découvrir ses trésors, Elle vaut vraiment le détour cette ville et réserve de belles surprises

D’AUTRES ARTICLES A DECOUVRIR EGALEMENT :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici