visiter cinisi

La ville sicilienne de Cinisi est encadrée par différents paysages : d’un côté le ruban d’or de la côte, en contact avec le bleu surréaliste de la mer sicilienne; de l’autre côté le paysage sublime de la montagne, avec l’imposant sommet du mont Pecoraro et les pentes douces ornées d’oliviers, de caroubiers et de frênes. Surveillée par les tours côtières d’Orsa, Pozzillo et Molinazzo, Cinisi est une charmante ville de la province de Palerme, peuplée de près de 12 000 habitants et surplombant une Méditerranée cristalline. Si vous souhaitez venir visiter Cinisi, découvrez ci-dessous les choses à voir et à faire dans cette ville.

La ville de Peppino Impastato

Célèbre pour être le lieu de naissance de Peppino Impastato, qui a perdu la vie dans les années 70 en combattant la mafia, comme nous le raconte le film Les Cent Pas. Cinisi a un territoire varié, obtenu de la combinaison de différentes anciennes municipalités. Montagna Longa, par exemple, est à mi-chemin entre Cinisi et Carini, et une grande partie du noyau urbain est en contact avec les bâtiments de Terrasini à proximité, à tel point qu’il est difficile de comprendre où finit un village et où commence l’autre.

visite de cinisi

Plage de Cinisi : Magaggiari

La plage de Magaggiari, entièrement incluse dans les limites de Cinisi, est souvent attribuée au territoire de Terrasini. En réalité, c’est l’un des plus beaux scénarios de Cinisi, une magnifique plage de sable fin et doux sur le golfe turquoise de Castellamare : ici le fond méditerranéen est bas et rocheux, et les reflets du soleil filtrés par les vagues se dessinent sur la pierre claire. Il y a une eau claire extrêmement propre, dans laquelle nagent de nombreux poissons colorés, et la plage est une grande parcelle de sable fin, qui s’étend jusqu’à Punta Raisi et culmine sur la droite avec la Torre Mulinazzo du 16è siècle.

Ce petit paradis est bien entretenu et accueillant, plus propre que d’autres zones de la côte sicilienne, équipé de services modernes mais très abordables. Pour vous détendre au soleil, vous pouvez louer des parasols et des chaises longues à des prix abordables, mais il y a aussi une zone de plage gratuite préservée, où vous pouvez poser votre serviette directement sur le sable chaud. Ceux qui ne sont pas satisfaits de la détente et recherchent le plaisir peuvent faire une promenade en pédalo ou louer un canoë.

plage de Magaggiari

La Torre Mulinazzo raconte plus de 4 siècles d’histoire. En 1552, elle a été construite sur les ordres du vice-roi Juan de Vega. Elle fait partie du système d’observation défensif des attaques des sarrasins et était en relation visuelle avec la Torre Pozzillo et la Torre della Tonnara dell’Orsa, à l’est, avec la Torre Alba di Terrasini, à l’ouest. Également dans des conditions d’excellente visibilité avec la Torre Bennistra di Scopello et la Torre dell’Usciere à San Vito Lo Capo sur le côté ouest du golfe de Castellammare, et avec le château d’Alcamo sur le mont Bonifato. La Torre Mulinazzo (ou Molinazzo) est aujourd’hui inaccessible car elle est située à l’intérieur de l’aéroport de Palerme !

Si vous voulez vous approcher d’une tour, je vous conseille la Torre Pozillo qui a été construite dans la première décennie de 1600. Il y a une plage. Jusqu’en 1816, la tour était équipée d’un canon en bronze avec chariot sur roues et jusqu’à 28 boulets de canon prêts à l’emploi. L’objectif principal était l’observation de toute attaque de pirates sarrasins. La vue depuis la petite terrasse protégée par des murs de parapet est sympa.

La plage de Torre Pozzillo est située dans la municipalité du même nom, connue dans le dialecte local sous le nom de « Puzziddu », entre Cinisi et Carini.

plage de pozillo

La plage de Torre Pozzillo est principalement constituée de rochers sur lesquels s’allonger et à certains endroits se baigner dans la mer. De petites portions de plage de sable entrecoupées des falaises de Torre Pozzillo, la plus large est située à l’ouest de la tour, à la frontière avec Cinisi, et est donnée en concession aux établissements balnéaires où vous pouvez louer des transats et des parasols. Ici, le sable est de couleur dorée, la mer se fond dans différentes nuances de bleu et le fond marin est principalement rocheux.

Visiter Cinisi : que faire et que voir

Avec des conditions climatiques aussi agréables, la plage n’est pas la seule chose à savourer lorsque l’on vient visiter Cinisi : cela vaut également la peine de faire quelques excursions dans le maquis autour de Cinisi, ou de flâner dans les ruelles caractéristiques du village. Vous y trouverez des bâtiments intéressants, comme l’ancien couvent bénédictin maintenant utilisé comme hôtel de ville, qui avec sa façade imposante domine toute la ville et ses environs. Les tours cylindriques et les ailes latérales datent du 18ème siècle, et à l’intérieur on peut admirer des pièces élégantes et somptueuses, avec un beau plafond en bois peint dans la salle centrale, et des voûtes en pierre de tuf dans les autres pièces. De la cour du bâtiment, au rez-de-chaussée, vous pouvez accéder directement à l’ancienne église de Santa Caterina, qui sert aujourd’hui de salle du conseil.

mairie cinisi

À voir également, le sanctuaire de la Madonna del Furi, fondé en 1718 suite à une apparition mariale le long de la côte, gardien de trois précieux tableaux sur ardoise d’un auteur anonyme. Les œuvres représentent la Madonna del Rosario et San Giuseppe, et sont flanquées de nombreux ex-voto, preuve du fort sentiment religieux populaire.

Pour découvrir les traditions du village, il y a aussi le Museo delle Carrozze, une exposition unique fondée par un particulier, qui a décidé de récupérer une partie fondamentale de l’histoire de Cinisi : les calèches ne sont pas seulement un moyen de transport du passé, mais représentent un fait culturel et coutumier réel. Le musée abrite des calèches à deux et quatre roues, un wagon du 16ème siècle, des corbillards et des charrettes de travail, mais aussi des fouets, des outils agricoles et d’autres documents historiques. La cour du même bâtiment est habitée par quelques ânes, de pure race naine sicilienne, mais aussi par des chèvres (girgentana et maltaise) et par d’autres petits animaux.

musée du carosse cinisi

Vous pouvez aussi découvrir la Tonnara dell’Orsa : un centre culturel, de divertissement et de restauration inspiré de la tradition maritime et du territoire. Un lieu idéal pour des visites guidées, des événements et des cérémonies. À l’intérieur, il y a le musée de la mer.

visiter cinisi

Le projet de la Tonnara dell’Orsa reflète la nature éclectique du complexe monumental construit en 1300 et utilisé au cours des siècles à des fins diverses : religieuses, militaires, commerciales et sociales. En fait, la Tonnara dell’Orsa est née en tant que propriété de l’abbaye de S. Martino delle Scale. Par la suite, grâce à la fortification du baglio, la Tonnara fut utilisée à des fins de défense militaire par la Délégation du Royaume de Sicile, fonction qu’elle ne perdra pas avant la Seconde Guerre mondiale. La tour faisait partie du système des « tours côtières de la Sicile » en tant que système défensif d’observation des navires. La structure était également un port et un centre commercial, notamment pour les fromages et les produits agricoles. D’où l’idée d’une utilisation polyvalente.

Événements, festivals et fêtes à Cinisi

Enfin, vous pourrez déguster les saveurs et les couleurs traditionnelles de Cinisi à l’occasion d’événements et de festivals populaires, qui sont organisés tout au long de l’année dans la ville et ses environs. Cela commence en février avec les célébrations du carnaval et se poursuit en mai avec la fête du printemps et la célébration de la Madonna del Furi. L’été est la période la plus riche en propositions, avec la fête patronale de Santa Fara entre juin et juillet et la célébration en l’honneur de la Sainte Vierge de Trapani qui commence les premiers jours d’août et se termine à l’aube du 14 août.

En automne, entre septembre et octobre, les gourmands apprécieront le festival animé de la figue de barbarie, tandis qu’à Noël, vous pourrez vous émerveiller à la Novena dell’Immacolata ou devant la crèche vivante à travers les rues de la ville.

Comment venir à Cinisi

Bien que les atmosphères soient celles du passé, et vous font penser à un monde enchanté de calme, atteindre Cinisi n’est pas si difficile. Pour rejoindre la Sicile, vous pouvez utiliser le bateau ou l’avion : les bateaux de Gênes, Livourne, Naples et Cagliari arrivent au port de Palerme, et de là, vous pouvez continuer en bus jusqu’à votre destination. A 10 km du centre-ville se trouve également l’aéroport international « Falcone e Borsellino » de Palerme, dans la localité de Punta Raisi, dans la commune de Cinisi.

En autocar, depuis la gare de Palerme, vous devez prendre le bus en direction de Trapani et descendre à la gare de Cinisi, tandis que les automobilistes doivent emprunter l’autoroute A29 Palerme-Trapani-Mazara del Vallo depuis Palerme et sortir à la jonction Cinisi. Alternativement, toujours depuis Palerme, vous pouvez prendre la SS 113 en direction de Trapani et suivre les panneaux indiquant votre destination.

route de cinisi

D’AUTRES ARTICLES A DECOUVRIR EGALEMENT :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici