Visiter Monreale en Sicile : que faire et que voir

visiter monreale

La commune de Monreale est située à moins de dix kilomètres de Palerme et s’élève en continuité urbaine avec la capitale sicilienne, même si elle est placée en position élevée par rapport à cette dernière et à la plaine de la Conca d’Oro. La ville de Monreale est célèbre dans le monde entier et en 2015 même l’UNESCO a reconnu son importance artistique et architecturale : sa célèbre cathédrale est l’un des lieux d’intérêt historique et culturel du site appelé « Palermo arabo-normanna e le cattedrali di Cefalù e Monreale ».

La ville de Monreale est l’une des destinations touristiques les plus recherchées par les voyageurs visitant le magnifique nord de la Sicile; visiter Monreale et ses principales attractions nécessite au moins une journée entière pour apprécier pleinement un endroit vraiment magnifique. Monreale est reliée à Palerme par des lignes de bus qui vous permettent de l’atteindre, même si les temps de transit ne sont pas très fréquents.

L’histoire de Monreale

L’histoire de Monreale est longue et empreinte de légende. En fait, on raconte que Guillaume Ier, roi normand de Sicile, après une chasse, s’endormit sous un caroubier. Dans un rêve, la Madone lui apparut et lui montra l’endroit où se cachait un trésor avec lequel il aurait dû construire son église, appelée Santa Maria Nuova. La ville de Monreale se trouve juste à côté de sa cathédrale; sa « communauté » est l’un des premiers exemples d’une société multiethnique, caractérisée par la présence d’Arabes, de Byzantins, de Normands, d’Espagnols où chaque groupe a apporté sa contribution, même à l’architecture de la ville.

monreale sicile

La genèse de la superbe ville de Monreale est donc principalement due à la construction de la cathédrale bénédictine au 12ème siècle, autour de laquelle ont été construites des habitations civiles dont la plupart appartenaient à des ecclésiastiques. À la même époque, la résidence du roi, le palais de l’archevêque et la cathédrale ont également été construits. Aujourd’hui, c’est une ville avec diverses notes et accents baroques, étant donné que la formation urbaine a été consolidée principalement au 17ème siècle et au 18ème siècle.

Visiter Monreale : la cathédrale

La cathédrale de Monreale est une merveille architecturale inégalée, un véritable joyau d’art capable de fasciner même les agnostiques les plus convaincus par sa majesté et son caractère sacré, à tel point que cette ville à quelques kilomètres de Palerme est considérée par tous comme une étape obligatoire de chaque voyage en Sicile.

cathédrale de monreale

La magnifique cathédrale de Monreale, considérée à l’unanimité comme le chef-d’œuvre architectural de la période normande et des plus hautes manifestations du Moyen Âge italien, a été construite par la volonté du roi de Sicile Guillaume II.

Selon une légende, le roi aurait voulu construire une église à la suite d’une apparition de la Madone; selon une autre théorie, la construction de la cathédrale est due à une raison beaucoup moins noble, à savoir la volonté de Guillaume II de rivaliser avec la cathédrale de Palerme pour affirmer sa supériorité. Une autre histoire, à la fin tragique, raconte la compétition entre deux frères architectes, l’un responsable du projet de la cathédrale de Monreale et l’autre de la cathédrale de Palerme : ils se sont tous deux suicidés en se sentant vaincus devant la magnificence de l’église rivale. Quelle qu’en soit l’origine, on sait que les travaux de construction ont commencé en 1174 et se sont terminés une dizaine d’années plus tard; au fil des siècles, il y a eu des extensions et des rénovations.

La cathédrale de Monreale est l’excursion typique à faire en une journée pendant des vacances à Palerme. Avec une visite guidée vous optimiserez les temps et vous aurez un guide compétent qui vous montrera l’histoire de cette splendide église.

La cathédrale de Santa Maria Nuova est inscrite sur la liste de l’Unesco et est considérée comme l’une des églises médiévales les plus importantes du monde. Une variété de styles et une originalité structurelle vraiment unique s’y rencontrent. A l’est, les deux absides se font face, visibles dans leur magnificence, même à des kilomètres de distance; l’extérieur de l’église est massif, mais en même temps simple dans ses formes.

L’intérieur de l’église est une croix latine à trois nefs, divisée par 18 colonnes de marbre ornées de chapiteaux différents. La cathédrale est connue dans le monde entier pour ses mosaïques : une superficie de plus de 6000 mètres carrés et plus de 130 mosaïques byzantines qui ornent l’église et représentent des épisodes de l’Ancien Testament, du Nouveau Testament et de la vie des saints. Les représentations sont divisées en cycles selon l’histoire qu’elles racontent; ce sont des mosaïques en or, commandées par Guillaume II et réalisées par des artisans vénitiens de style byzantin. Ces œuvres d’art représentent la richesse et la puissance que le royaume de Sicile a atteint pendant la domination normande. La représentation de l’évêque anglais Tommaso Beckett, adversaire du roi Henri II, dont la figure n’a jamais été représentée dans d’autres églises italiennes.

Au centre de l’église, dans l’abside, se dresse la grande mosaïque du Christ Pantocrator qui, éclairée par la lumière extérieure, crée un effet visuel unique. Il est possible d’accéder, moyennant un supplément, à différentes zones de la cathédrale, comme les terrasses.

Christ Pantocrator monreale

Après votre visite à la cathédrale, allez jeter un œil au cloître du couvent bénédictin, un autre bel exemple de l’architecture byzantine. Réalisé à la fin des années 1100, il a une forme carrée de 47 × 47 et est agrémenté d’une série d’arcs soutenus par plus de 200 colonnes décorées en relief de motifs d’animaux, de fleurs et de feuilles. L’entrée du cloître bénédictin se trouve à droite de la façade de la cathédrale de la Piazza Guglielmo I.

Que voir à Monreale en plus de la cathédrale

La plupart des touristes viennent visiter Monreale de Palerme dans le seul but de voir le Duomo (la cathédrale). Et c’est certainement une raison plus que suffisante pour venir ici, mais pendant que vous y êtes, pourquoi ne pas rester un peu plus longtemps :

La Piazza Vittorio Emanuele II dominée par la célèbre cathédrale, mais aussi la mairie, est parfaite pour se promener, s’asseoir pour regarder les gens passer ou boire un café en admirant la fontaine en marbre du Triton (Fontana del Tritone), œuvre de Mario Rutelli.

fontaine du triton monreale

Musée diocésain : près de la cathédrale se trouve aussi l’intéressant musée diocésain (plus d’info sur cette page), qui abrite des collections de peintures, de vêtements sacrés et d’objets liturgiques, ainsi qu’un beau cycle de fresques des années 1700.

Le belvédère : derrière la mairie, il y a un ancien bâtiment qui servait autrefois de séminaire, puis le Belvédère, un jardin public d’où l’on peut admirer la Conca d’Oro (oro = or), c’est la plaine où se trouve Palerme et toute sa métropole. Cette belle plaine tire son nom des couleurs de ses fruits, principalement d’agrumes, qui ont des reflets dorés !

belvedere monreale

Les grottes : juste en face de la célèbre cathédrale de la Piazza Vittorio Emanuele se trouve l’entrée des grottes de Monreale, des criques naturelles dans lesquelles vous pouvez entendre le flux des eaux souterraines. Hélas, les grottes ne peuvent pas être visitées; elles sont parfois ouvertes au public, généralement avec des excursions guidées faites par le groupe spéléologique de la section CAI (club alpin italien local).

Si vous venez visiter Monreale en été, vous pourrez vous remettre de la fatigue des visites en vous rafraîchissant avec une sortie à l’Acqua Park, le plus grand parc aquatique de Sicile avec 22000 mètres carrés de piscines, toboggans et autres installations. Enfin, pour un rafraîchissement culinaire, vous pouvez compter sur les produits typiques de Monreale qui comprennent les très célèbres cannoli, les pâtisseries aux amandes et la cassata sicilienne.

Aux alentours de Monreale

Pour profiter d’une belle vue sur la ville de Monreale, montez jusqu’au hameau de San Martino delle Scale, sur une colline de plus de 500 mètres de haut. Vous pouvez profiter de la fraîcheur des bois et visiter un ancien monastère bénédictin du 13ème siècle.

L’extension de la zone municipale de Monreale signifie qu’elle est entourée de nombreux hameaux qui sont souvent des villages autonomes. Parmi ceux-ci, Malpasso mérite une visite, pour la vue qu’il offre sur la Conca d’Oro et pour une importante tour sarrasine. Signalons également Tagliavia, avec son complexe monastique de Maria Santissima del Rosario, et San Martino delle Scale, avec le complexe bénédictin dont je vous ai parlé.

Festa del Crocefisso (Fête du Crucifix)

La fête traditionnelle la plus importante de Monreale est la Fête du Crucifix, qui a lieu chaque année les trois premiers jours de mai. Pendant la fête, des rites religieux solennels ont lieu à l’intérieur de la cathédrale, tandis que les rues et les places de Monreale sont remplies de stands et de spectacles qui se terminent par des feux d’artifice.

Le moment le plus excitant est la procession qui commence en fin d’après-midi du dernier jour de la Festa del Crocefisso, au cours de laquelle un crucifix artistique est porté de la cathédrale à travers les rues du centre par les membres de la Confraternité des frères du Crucifix, tous vêtus de blanc avec un mouchoir sur la tête. Si vous êtes dans cette région de la Sicile au début du mois de mai, ne manquez pas ce festival typique !

2 réflexions au sujet de “Visiter Monreale en Sicile : que faire et que voir”

  1. Faut-il réserver à l’avance les visites des sites?

    Répondre
    • En été oui mais hors saison pas besoin 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire