forteresses de Monte Argentario

Les forteresses de Monte Argentario sont : Forte Filippo, Rocca aldobrandesca, Forte Stella (à Porto Ercole) et la Fortezza (à Porto Santo Stefano). Elles remontent toutes à la période de domination espagnole et sont toutes dans un excellent état. Visiter une de ces forteresses c’est un peu comme un voyage dans le temps et vous pourrez admirer la vue sur la mer d’une incroyable beauté. Forte Stella accueille souvent des expositions mais elle est toujours ouverte aux visiteurs, la Fortezza abrite le musée des souvenirs immergés et est donc toujours ouverte, Forte Filippo et la Rocca sont des propriétés privées, mais elles peuvent être visitées en demandant des permis à la municipalité de Monte Argentario.

1. Forte Filippo

On y accède par une petite route qui s’ouvre sur le côté gauche de la route juste avant d’entrer dans Porto Ercole. Le fort a été construit avec quatre bastions et est profondément enfoncé dans un fossé creusé dans la roche. Le seul point d’accès est représenté par un pont-levis positionné du côté est. La puissance de feu de l’artillerie du Fort était complétée par la Batterie de Santa Caterina, une structure construite un peu plus bas, qui permettait de tirer avec des coups rasants et précis. Le Forte Filippo et la Batterie de Santa Caterina sont désormais des propriétés privées, mais il est possible de visiter le périmètre du fort d’où vous pourrez également admirer un magnifique panorama.

2. Rocca aldobrandesca

On peut y accéder en traversant la ville de Porto Ercole pour rejoindre la route panoramique, dès que vous avez laissé la Porta Pisana derrière vous, à la fin de la montée vous trouverez sur la gauche la route qui mène à Forte Rocca. La place devant la porte d’entrée vous permet d’avoir un magnifique panorama, mais rappelez-vous que pour visiter l’intérieur de la forteresse, vous avez besoin de l’autorisation délivrée par la municipalité de Monte Argentario (viale Caravaggio n. 78, tél. 0564 831019).

Cet ensemble fortifié n’est pas le résultat d’un seul projet contrairement aux deux autres fortifications, mais sa structure est le miroir de nombreuses rénovations effectuées par différents hommes sur une période allant du 13ème au 14ème siècle. Lorsque l’on visite la forteresse de la Rocca aldobrandesca (forteresse Aldobrandesque), on a l’étrange sensation de se promener dans une citadelle espagnole du 14ème siècle, où les rues étroites s’ouvrent sur des places et des cours. L’ensemble de la structure est parfaitement préservé et bien entretenu. Enfin, depuis les murs d’enceinte (si vous entrez pour une visite), la vue sur le port est époustouflante. A ne pas manquer !

3. Forte Stella

On peut y accéder en prenant la route panoramique (magnifique en passant; je parle de cette route plus en détail dans mon article pour visiter Monte Argentario), en laissant la ville de Porto Ercole derrière vous, et en admirant les falaises sur la gauche, après quelques kilomètres, vous rencontrerez un détour à droite qui vous mènera directement à Forte Stella. Ce fort construit en 1557 a sa particularité dans sa forme d’étoile; toute la structure est entourée d’un fossé et le seul point d’accès est formé par un pont-levis. Récemment entièrement restauré, le fort abrite aujourd’hui des expositions et des événements, même depuis ce point la vue est magnifique, ne la manquez pas.

Terminons par une curiosité : en marchant le long de la cour, vous remarquerez une ancienne erreur de conception. En fait, pour permettre la marche vers la patrouille sur tout le périmètre, il fallait aplanir trois points de l’étoile intérieure.

4. Fortezza Spagnola

La forteresse espagnole est un bel exemple de l’architecture militaire espagnole, elle a été construite au 17ème siècle par les Espagnols et domine la ville de Porto Santo Stefano.

En entrant à Porto Santo Stefano en voiture, vous longez le front de mer jusqu’à la Piazza dei Rioni, d’ici par la montée de via Martiri d’Ungheria vous atteignez la route panoramique, tournez à gauche à l’intersection à la fin de la montée et après à quelques centaines de mètres, vous vous retrouverez au pied de la forteresse espagnole.

Construit dans les premières décennies du 17ème siècle et récemment restauré, c’est un bel exemple de l’architecture militaire espagnole.

Composé de deux niveaux, la forteresse repose sur une base carrée de 35 x 35 mètres, l’entrée est située côté amont et se compose d’un escalier court et étroit se terminant par ce qui était un pont-levis. Après la porte d’entrée, nous trouvons une cour avec l’ouverture d’une citerne au centre et sur les côtés les six pièces de la garnison. En continuant, nous avons accès à la terrasse, en position dominante sur le port, dans laquelle les cercles de pierre qui permettaient la rotation des voitures des canons du 19ème siècle sont encore conservés. Au moyen de deux rampes latérales, nous montons à l’étage supérieur où nous trouvons une autre terrasse avec quatre fentes pour les canons qui pointaient vers la mer. De l’autre côté du fort, vers la montagne, il y a deux passerelles qui se chevauchent avec de petites fentes pour la petite artillerie.

Le panorama que l’on peut admirer depuis ses terrasses est d’une beauté unique, de plus ce bâtiment historique accueille une exposition permanente des Maestri d’Ascia : le maestro d’ascia (constructeur naval / charpentier) était une profession importante des anciens chantiers navals, lorsque les bateaux étaient encore principalement construits en bois.Il y a également une autre exposition appelée « Memorie Sommerse » avec quelques-unes des découvertes archéologiques récupérées dans les eaux de l’archipel toscan.

D’AUTRES ARTICLES A DECOUVRIR EGALEMENT :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici