PARTAGER
visiter corte

La ville de Corte, située à 400 mètres d’altitude, est entourée des plus hautes montagnes et de certains des paysages les plus spectaculaires de Corse. Corte était autrefois la capitale de la Corse, sous le règne du très légendaire Pascal Paoli, et la ville garde toujours un air assez grandiose, quelque chose qui n’est que renforcé par le paysage montagneux monumental qui l’entoure. Ces dernières années, on aurait pu dire que Corte était en quelque sorte en déclin, mais depuis la réouverture de l’université de la ville dans les années 1980, elle a retrouvé un air florissant et cosmopolite, avec des centaines d’étudiants étrangers attirés par sa réputation académique croissante. Maintenant, vous trouverez dans la ville une foule de cafés et de bars sur le trottoir, qui sont un excellent moyen de se détendre après une journée passée à explorer les montagnes ou à errer dans les beautés escarpées de la citadelle.

Visiter Corte : explorer le centre historique à pied

Il est intéressant de visiter Corte en flânant dans ses vieux quartiers, riches en histoire et marqués par des impacts de balles et autres du fait du rôle vital que la ville a joué dans les nombreuses luttes pour la liberté menées en Corse. La plupart des constructions récentes de Corte présentent peu d’intérêt pour les visiteurs, oubliez-les et concentrez-vous plutôt sur le centre historique principal. C’est un quartier relativement petit, à peine plus grand qu’un village, et ce n’est donc pas très long à explorer par vous-même à pied.

que voir à corte

Le monument le plus visible de Corte est la citadelle, surnommée nid d’aigle, elle fût construite en 1419 et improbablement perchée au sommet d’un grand promontoire rocheux au centre de la ville, au-dessus du confluent des rivières Restonica, Orta et Tavignana. C’est un bon endroit pour commencer votre visite et c’est facilement accessible en suivant les rues étroites qui montent en passant par le centre de la ville haute.

citadelle de corte

Des six citadelles construites en Corse, c’est la seule qui existe à l’intérieur des terres. La citadelle est ouverte au public depuis 1984. La visite du Château permet d’accéder au point culminant de la ville d’où l’on jouit d’une vue panoramique sur les vallées.

La citadelle accueille également le musée de la Corse depuis 1997, dans la caserne Serrurier plus précisément. Si vous souhaitez le visiter, vous pouvez en savoir plus ici. Lors de cette visite, vous accèderez à trois espaces. Le premier est la galerie Doazan qui propose le regard d’un ethnologue sur la Corse rurale traditionnelle. Le deuxième est la galerie du « Musée en train de se faire » qui s’intéresse plutôt à la Corse d’aujourd’hui. Le troisième est un espace d’expositions temporaires où chaque année, une grande exposition permet présenter l’état des recherches sur un thème choisi.

musée de corte

Si vous cherchez à avoir une belle vue sur la citadelle, dirigez-vous vers le belvédère,  une plate-forme située au-dessus de la ville sur un piton rocheux. Depuis le belvédère, vous avez aussi une superbe vue sur les vallées et les montagnes, ainsi que les toits de Corte.

visiter corte
Le belvédère et haut à gauche.
citadelle corte
Et la vue du belvédère.

En redescendant du belvédère, autour de la place Gaffory, vous pourrez voir plusieurs des bâtiments les plus intéressants de Corte, comme l’église de l’Annonciation et l’oratoire de Saint-Théophile datant du 15ème siècle, mais l’église a été considérablement modifiée depuis. Sur cette même place, vous pourrez aussi découvrir une maison où Charles Bonaparte, combattant du mouvement indépendantiste Corse, a vécu.

que faire à corte

En face de l’église, vous verrez une statue de Jean-Pierre Gaffory, chef du mouvement de résistance en Corse avant Pascal Paoli, et derrière cette statue se trouve la Maison Gaffory. On raconte que les nombreux trous dans la façade de la Maison Gaffory sont des trous de balle résultant d’une bataille précoce pour l’indépendance contre les Génois.

visite de corte

Juste à l’extérieur de la place Gaffory, ne manquez pas de passer devant la charmante épicerie aux couleurs vives, qui serait le plus ancien magasin d’alimentation d’Europe, puisqu’il existe depuis 1800 ! Adresse de l’alimentation : 9 rue du vieux marché.

épicerie corte

De là, plutôt que de descendre au centre-ville, longez plutôt la rue du Colonel Feracci pour aller voir la chapelle Sainte-Croix. Elle est très sobre de l’extérieur, mais son intérieur est joliment décoré et comprend des peintures au mur du 17ème siècle, bien que ce soient le plafond et le mur peints derrière l’autel qui attirent votre attention au départ.

que voir à corte

En sortant de la chapelle, je vous invite à descendre la rue escarpée qui à la Place Paoli, où vous trouverez la plupart des bars, des restaurants et des boutiques du centre-ville.

Visiter Corte : que faire autour de la ville

Si vous venez visiter Corte, ne manquez pas sa magnifique campagne environnante. En effet, de nombreux sentiers et possibilités panoramiques vous permettront de la découvrir. Le bureau du parc naturel régional de Corse situé dans le bâtiment de la citadelle contient des informations sur tous les niveaux de randonnée dans la région.

La Castagniccia s’étend sur environ 100 km², allant du fleuve Golo au nord au fleuve Tavignano au sud et aux montagnes centrales à l’ouest. Cette région est célèbre pour les troupeaux de porcs qui sillonnent sa campagne luxuriante et tire son nom des forêts denses de châtaigniers (castagna). Beaucoup de beaux hameaux aux toits de schiste gris-vert et argent qui sont parsemés sur les crêtes de la région sont pratiquement abandonnés (ou presque) de nos jours. Mais la région est un paradis pour les explorateurs, particulièrement en automne, lorsque les vallées sont recouvertes de tapis d’or et de roux. Par temps clair, de nombreux villages de de cette région offrent une vue sur les îles toscanes et voire même les Alpes, sur le continent. Cela vaut la peine de prendre votre voiture pour aller flâner dans les hameaux isolés. Les villages sont reliés par des dizaines de sentiers (les anciens sentiers muletiers), généralement bien balisés et signalés par des panneaux en bois. Les randonneurs avertis ne doivent pas manquer la randonnée qui mène au mont San Pedrone, le plus haut sommet de la Castagniccia.

que faire autour de corte

En se dirigeant vers l’ouest après avoir terminé de visiter Corte, à travers les régions de Deux-Sorru et de Deux-Sevi, vous découvrirez une route plutôt difficile, mais très enrichissante, le long de la D84 en direction de Calacuccia. La partie sud de Castirla suit le tracé de la route du 19ème siècle qui s’accroche au bord du ravin vertigineux de la rivière Golo, qui s’enfile dans la pinède de Laricio du Valdo-Niellu. Le lac de Nino, situé au pied du Monte Tozzu, est une excellente randonnée pour les plus expérimentés. La route passe ensuite par le col de Vergio, à travers la forêt d’Aïtone, dans laquelle se trouvent des milliers de pins Laricio, dont certains dépassent 50 mètres de haut. L’éloignement de cette zone de l’île a permis de préserver certaines des espèces d’animaux sauvages les plus rares, notamment le sanglier, les aigles, le milan royal, la sittelle corse et le chat forestier, plus rarement vu. Il y a plusieurs randonnées balisées depuis la route et de nombreux bassins rocheux pour se baigner (suivez les panneaux indiquant « piscine naturelle »).

que voir autour de corte

La forêt de Tartagine est une fantastique région de campagne sauvage dans la région du parc national de Corse. Évadez-vous dans les montagnes et assoyez-vous au bord de rivières alimentées par la neige qui se précipitent sur des rochers de granit entourés de pins. Votre itinéraire vous mènera à travers Speloncato, à travers les vieux bois de châtaigniers du Guinssani, où vous pourrez vous arrêter à la mémorable église génoise et admirer la vue panoramique sur la vallée. Comme la route est sinueuse et étroite, le trajet vous prendra certainement plus de temps que prévu au départ (lorsque vous avez regardé sur la carte), alors prenez un pique-nique (il y a peu de visiteurs) ou visitez l’une des auberges locales à Olmi Cappella, Pioggiola ou sur le Col de Battaglia. Si vous préférez plutôt marcher que de rouler dans cette région, vous pouvez également prévoir une randonnée dans la forêt de Tartagine, comme la boucle des vieux ponts et moulins.

autour de corte

La vallée de la Restonica est probablement l’une des régions les plus belles et les plus spectaculaires de Corse, avec ses gorges glaciaires creusées dans les falaises de granit, qui sont couvertes de forêts de pins verdoyants. La vallée tire son nom de la rivière Restonica, qui traverse les falaises et les gorges jusqu’aux nombreuses piscines et lacs, parsemant les alentours, en faisant un lieu de promenade et de pique-nique populaire. Les deux lacs les plus connus, le lac de Melo et le spectaculaire lac de Capitello sont accessibles à pied par un sentier plutôt ardu et parfois escarpé. Voir les gorges de la Restonica.

corte Restonica

Les gorges du Tavignano valent également le détour. La randonnée dans la vallée du Tavignano vous fait traverser des gorges offrant des paysages magnifiques alors que le sentier se faufile dans le maquis. Les gorges sont accessibles uniquement à pied mais sont également très pittoresques et offrent diverses possibilités de baignade en rivière.

visiter corte

Aullène est maintenant un village relativement isolé des montagnes entouré de paysages magnifiques. Il compte aujourd’hui moins de 200 habitants permanents, mais autrefois, c’était une place importante avant la construction de routes modernes plus rapides le long de la côte. Seule la route reliant Ajaccio à Porto Vecchio passe par là. Entouré de forêts de châtaigniers et de pins, c’est un très bon endroit pour explorer les montagnes.

visite de corte

Ne manquez pas de visiter Corte !

PARTAGER