Parc national Queen Elizabeth

Parc national Queen Elizabeth en Ouganda : guide complet

L’Ouganda est un trésor de faune et de flore. En fait, la réputation de l’Ouganda en tant que refuge pour la faune est de renommée mondiale. Et pourtant, beaucoup sous-estime ce pays en terme de destination de safari. Le parc national Queen Elizabeth est sans doute le plus grand joyau de ce pays. Près de 2000 kilomètres carrés d’Afrique magnifique et naturelle s’étendent, abritant des milliers d’animaux et d’oiseaux.

De tous les parcs ougandais (il y en a plusieurs, dont Kidepo Valley, Murchison Falls, Bwindi et autres), le parc national Queen Elizabeth offre le plus de choses en termes de variété. Cela est dû à la gamme impressionnante d’habitats dans le parc lui-même. Il y a des lacs, des prairies, des savanes et même des forêts. Une visite bien planifiée de ce parc cochera de nombreuses cases pour observer les animaux. Vous pouvez même suivre un célèbre groupe de chimpanzés dans le parc et repérer quatre des 5 Big Five : il n’y a pas de rhinocéros ici.

Toujours pas convaincu ? Découvrez c-dessous pourquoi vous devriez visiter le parc national Queen Elizabeth, l’une des attractions les plus anciennes et les plus connues d’Ouganda.

En savoir plus sur le parc national Queen Elizabeth

Queens a une faune incroyable ! Et ce n’est pas une observation dans le célèbre arrondissement de New York. Queens est le nom populaire du parc national Queen Elizabeth. Certains habitants l’appellent simplement “The Queen”.

En 1952, l’Ouganda a créé le parc national Kazinga et le parc national Murchison Falls. Le gouvernement a ensuite rebaptisé le parc Kazinga, l’appelant Parc national Queen Elizabeth deux ans plus tard, pour commémorer une visite royale.

Dans les années 1970, le parc national Queen Elizabeth était souvent appelé à tort parc national Rwenzori pour une raison inconnue. Le parc national des monts Rwenzori se trouve au nord-ouest et est un parc complètement séparé.

Au fil des ans, des groupes de peuples autochtones ont migré vers et depuis la zone où se trouve maintenant le parc. Aujourd’hui, le parc national Queen Elizabeth est le parc le plus populaire et le plus visité d’Ouganda. Il possède une liste impressionnante d’oiseaux de plus de 600 espèces et abrite les célèbres lions grimpeurs aux arbres de l’Ouganda.

Parc national Queen Elizabeth oiseau

Où se trouve le parc national Queen Elizabeth ?

Le parc national Queen Elizabeth se trouve dans l’ouest de l’Ouganda, à environ 400 km de Kampala. Il se trouve à côté de quelques autres réserves. Kyambura se trouve à l’est et Virunga, qui se trouve en République démocratique du Congo, à l’ouest.

Le parc s’étend sur 4 zones : Kasese, Kamwenge, Rubirizi et Rukungiri. Avec d’autres parcs de la région, il entoure le lac Édouard, le plus petit des sept Grands Lacs africains.

Il contient également de plus petites étendues d’eau.

Comment se rendre dans ce parc ougandais ?

Le parc Queen Elizabeth étant une attraction majeure, s’y rendre est relativement facile. La plupart des visiteurs internationaux arriveront en Ouganda via l’aéroport international d’Entebbe. À partir de là, c’est une question de choix sur la façon dont on se rend au parc.

Par avion : réservez l’un des nombreux vols locaux au départ d’Entebbe ou d’un autre aéroport de Kampala, l’aérodrome de Kajjansi. Envolez-vous pour Kasese, Mweya ou Ishasha. Les vols réguliers conventionnels sont une option, mais vous pouvez opter pour un vol privé si vous préférez. Les vols durent entre une et deux heures. Ces vols valent la peine pour une expérience familiale supplémentaire en petit avion.

Par la route : de Kampala, il y a deux routes principales. Rendez-vous à Mbarara, à une distance d’environ 400 km, pour aborder le parc par l’est. Vous pouvez également vous rendre du côté nord du parc via Fort Portal. C’est à environ 15 km plus loin. Un des avantages d’y accéder par la route est la possibilité de s’arrêter en chemin pour voir quelques autres parcs. Allez observer les chimpanzés à Kibale, pour un délicieux moment.

Depuis le parc national Queen Elizabeth, vous pouvez également vous rendre à Bwindi, au parc national des monts Rwenzori ou au parc national de Semuliki, si cela ne vous dérange pas de passer quelques heures sur les routes de terre.

Pour savoir où séjourner pour visiter le parc, allez voir cette page !

La reine d’Ouganda (un peu d’histoire)

Comme de nombreux autres pays, l’Ouganda faisait partie du Commonwealth britannique au début du 20ème siècle, avec le monarque anglais comme souverain reconnu. Au début des années 1960, la reine Elizabeth II a utilisé le titre de reine d’Ouganda.

L’Ouganda est devenu un État indépendant en 1962 et une république au sein du Commonwealth en 1963. Le parc national Queen Elizabeth, nommé d’après la reine en 1954 lors d’une visite là-bas, a conservé son nom.

Découvrez aussi :
Visiter Kampala : que faire et que voir dans la capitale ougandaise

La reine Elizabeth était de nouveau en Ouganda en 2007, pour assister au sommet de la réunion des chefs de gouvernement du Commonwealth.

Une faune ougandaise extraordinaire

Commençons par ceci : les lions qui grimpent aux arbres ! Oui, le célèbre lion grimpant aux arbres de l’Ouganda parcourt les terres du parc national Queen Elizabeth, en particulier le secteur d’Ishasha, qui est une partie sud quelque peu éloignée.

lion arbre parc queen elizabeth

Il est à noter que la partie sud du parc compte moins de lodges et de points d’hébergement. Si vous souhaitez spécifiquement voir ces animaux, demandez si votre hébergement prévu propose des trajets pour aller les voir, ou si vous êtes dans la zone en général. La plupart des lodges et des camps se trouvent au nord du parc.

L’autre attraction la plus populaire est les chimpanzés, que l’on voit parfois dans les gorges de Kyambura. Il n’y a aucune garantie de les voir, bien que les rangers puissent les suivre s’ils sont dans la région. Vérifiez à l’avance si ce sera disponible pour vous.

Si cela ne suffit pas, le canal de Kazinga offre une merveilleuse option pour explorer la faune autour de la rivière et du lac. Le canal relie deux lacs (le lac Edward et le lac George) et est si plat qu’il est difficile de dire dans quel sens il coule ! Pour la petite histoire, il coule vers l’ouest, vers le lac Edouard et descend de 40 cm sur ses 32 km pour s’y rendre.

canal de kazinga

Hippopotame, croco, oiseaux : ils sont tous là, offrant une toile de fond pour des safaris en bateau inoubliables. Les crocodiles étaient absents de la région pendant plus de 8 000 ans après que l’activité volcanique les ait tous tués. Ils ont récemment fait leur retour !

Le meilleur moment pour observer la faune dans le parc

La saison sèche est souvent recommandée si vous voulez avoir de meilleures chances de repérer plus d’animaux sur vos trajets. C’est aussi mieux pour se lancer dans des randonnées avec des chimpanzés. Avril à juillet est la haute saison pour ces activités.

Il y a deux saisons humides : ou plutôt des périodes de l’année où il y a plus de précipitations. De mars à mai et d’août à décembre. Vous verrez probablement plus d’oiseaux actifs à ces périodes. L’inconvénient est que les zones forestières sont luxuriantes et plus denses, ce qui rend certains animaux plus difficiles à repérer à distance.

Les plus de 600 espèces d’oiseaux extraordinaires du parc national Queen Elizabeth en font une destination de choix pour les ornithologues amateurs. Certains des oiseaux communs observés ici, en particulier le long des voies navigables, comprennent :

  • La tourterelle pleureuse
  • La glaréole à collier
  • Le flamant rose
  • Le martin-chasseur à tête grise
  • La veuve dominicaine
  • L’engoulevent de Reichenow
  • Le gobemouche des marais
  • Le pygargue vocifer

Le parc Queen Elizabeth signale plus de 50 variétés de rapaces dans la région. Et littéralement, des centaines d’autres espèces plus rares et migratrices y passent régulièrement. Bref, vous ne les verrez jamais tous, mais vous passerez un bon moment.

Pygargue vocifer

Les animaux du parc national Queen Elizabeth

Il y a une quantité extraordinaire d’animaux sauvages dans ce parc. Plus de 5000 hippopotames, 2500 éléphants et 10 000 buffles devraient vous donner une idée.

Depuis les safaris en bateau sur le canal de Kazinga, vous aurez 34 km pour observer hippopotames, éléphants, crocos et autres animaux au bord de l’eau. Même les léopards viennent ici. Ailleurs, vous pouvez faire des promenades pour voir d’autres mammifères dans le veld ou la forêt tropicale. Les gorges de Kyambura sont aussi appelées la vallée des singes pour une bonne raison. Voici tout ce à quoi vous pouvez vous attendre lors d’un safari dans les différents territoires du parc national Queen Elizabeth en Ouganda :

  • Buffles
  • Civettes
  • Colobes
  • Genettes
  • Hylochères
  • Léopards
  • Lions
  • Babouins olive
  • Cercopithèques ascagne
  • Servals
  • Guibs d’eau
  • Kobs et sassabis ougandais
  • Phacochères
  • Cobes à croissant

Heures d’ouverture du parc Queen Elizabeth

Il n’y a pas d’heures, en soi, dans le parc. Les lodges et les rangers guidant vos activités de safari choisiront probablement quand faire les safaris. La plupart du temps, vous en ferez deux par jour : un tôt le matin et un en fin d’après-midi. La plupart des animaux font une pause déjeuner et font la sieste à midi. Il fait trop chaud pour faire autre chose.

Visitez la Reine des parcs de l’Ouganda

Vous savez maintenant pourquoi le parc national Queen Elizabeth est l’une des meilleures destinations de safari dans toute l’Afrique de l’Est. La faune y est abondante et dans certains cas inhabituelle. Vous pouvez en faire l’expérience à pied, en voiture ou sur un bateau, dont beaucoup ne peuvent s’entendre sur le meilleur. Une excellente façon de découvrir ces incroyables lions qui grimpent aux arbres ou la troupe de chimpanzés itinérants est de réserver un superbe safari et de les voir dans leur habitat naturel au meilleur prix possible.

En chemin, vous découvrirez également à quoi ressemblent d’énormes troupeaux de buffles, sans parler des milliers d’hippopotames qui patrouillent dans les cours d’eau.

hippopotame ouganda

Ajouter un commentaire

Booking.com
chasse voyage