parc national de nikko

Parc national de Nikko : guide

Plein de sanctuaires centenaires, de temples et de zones d’une beauté naturelle exceptionnelle, il est difficile de savoir par où commencer quand il s’agit de visiter le parc national de Nikko au Japon. La ville japonaise de Nikko se trouve dans le parc, ce qui en fait une destination unique en termes d’hébergement, de shopping et de restauration.

Alors que les sentiers ici conviennent aux randonneurs occasionnels et intermédiaires, les montagnes elles-mêmes offrent un défi supplémentaire. Oku-Nikko, qui se traduit par “Nikko profond”, est l’endroit où le terrain devient accidenté et montagneux avec un grand nombre de cascades. En raison de ce paysage, le parc national de Nikko est un lieu de sources chaudes et il existe des dizaines de stations thermales parmi lesquelles choisir.

Bien que vous puissiez faire une excursion d’une journée de Tokyo au parc national de Nikko, pour profiter pleinement de ses offres, vous aurez idéalement besoin de deux à trois jours. Voici tout ce que vous devez savoir lorsque vous visitez le parc.

Que faire au parc national de Nikko

En plus de la randonnée, il est indispensable de visiter les sanctuaires et temples bouddhistes et shintoïstes du parc national de Nikko. Tōshõ-gū, l’un des points forts de Nikko, est le dernier lieu de repos du premier shogun Tokugawa et est un complexe de sanctuaires ornés, d’art et de portes. De toutes les portes, la Yõmei-mon, avec plus de cinq cents sculptures, est la plus impressionnante et est classée trésor national japonais.

Nikko est un endroit fantastique pour essayer la nourriture locale. La cuisine des temples bouddhistes végétaliens, souvent servie dans un assortiment de plusieurs plats de petits plats de saison savamment et naturellement assaisonnés, est un excellent point de départ. Ne manquez pas le salon de thé Yuzawa-ya qui existe depuis 1804 et propose une exquise sélection de thés et de desserts traditionnels faits maison. Un autre endroit formidable est Gyoshintei, qui présente un bel intérieur traditionnel et une vue sur son jardin japonais.

Si vous voyagez en voiture, vous pouvez découvrir l’un des itinéraires les plus emblématiques de Nikko : la route sinueuse Iroha-zaka, qui offre une vue imprenable sur les montagnes et quarante-huit virages en épingle pour naviguer tout en admirant les paysages environnants. La route mène également au plateau d’Ackechi-daira, vous offrant une occasion idéale pour prendre l’air et profiter de la vue.

Meilleures randonnées et sentiers

Plaines de Senjō-ga-har : parfait pour les randonneurs occasionnels. Cette randonnée principalement plate à travers des sentiers en forêt vous emmène aux chutes Ryùzu-no-taki, l’une des plus belles cascades du parc, à travers les plaines marécageuses, les fleurs et les hautes herbes de Nikko. La randonnée se termine dans la ville thermale de Yumoto Onsen, où vous pourrez vous détendre et vous baigner. C’est la randonnée la plus populaire de Nikko et la plus fréquentée, surtout pendant la saison d’automne, lorsque les marais s’assèchent dans des teintes rouges et dorées. C’est également la randonnée idéale pour ceux qui font une excursion d’une journée à Nikko, car cela ne prend que deux heures et demie environ.

chutes Ryùzu-no-taki
Chutes Ryùzu-no-taki

Sentier naturel du plateau d’Odashirogahara : ce sentier de deux heures peut être effectué seul ou combiné avec la marche des plaines de Senjō-ga-har pour un itinéraire plus long. De l’autre côté des promenades, vous pouvez également profiter d’une vue sur la montagne et d’une flore et d’une faune plus locales.

Nantai-san : l’une des trois montagnes du parc national de Nikko et l’une des cent montagnes les plus célèbres du Japon, ce sentier est populaire en raison de ses vues incroyables sur le parc et le lac Chūzenji-ko depuis son sommet. Cette randonnée est considérée comme intermédiaire car elle est raide et rocheuse et peut donc facilement vous épuiser si vous n’y êtes pas habitué. Assurez-vous d’apporter beaucoup de boissons et de collations pour vous permettre de continuer. Le long du parcours, vous passerez par des portes torii marquant votre ascension et verrez le sanctuaire d’Okumiya, site du patrimoine culturel mondial de l’UNESCO, dédié à la montagne près du sommet. Cette randonnée dure environ 6h30 au total, elle est donc plus adaptée à ceux qui peuvent passer la nuit à Nikko.

Lac Chuzenji : formé par l’éruption du mont Nantai il y a environ 20 000 ans, le lac Chuzenji est sans nul doute  l’un des plus hauts lacs naturels du Japon. Il peut être apprécié soit depuis une plate-forme d’observation via le téléphérique Akechi-daira, soit en parcourant le sentier tout autour du lac, qui prend un peu plus de cinq heures.

Lac Yunoko : idéal pour ceux qui manquent de temps, cette randonnée décontractée d’une heure vous emmène autour de la circonférence du lac Yunoko et présente une forêt primitive, une flore saisonnière et une faune indigène. Les sources chaudes sont abondantes dans cette région, elle possède même sa propre station balnéaire.

lac Yunoko

Takino’o Kodoō : ce sentier relaxant d’une demi-journée est idéal pour tous ceux qui recherchent une randonnée plus calme et plus spirituelle à travers les cèdres et au bord de la rivière Daiya. Traduit par “Vieux sentier Takino’o”, cette randonnée est pavée de pierre, passe par plusieurs petits sanctuaires et temples et mène à l’abysse de Kanmangafuchi, bordé d’un nombre prétendument incalculable de statues bouddhistes Jizō.

Kanmangafuchi

Où camper dans le parc national de Nikko

Si vous souhaitez camper dans le parc national de Nikko, vous devrez utiliser l’un des campings désignés. Il existe un certain nombre de campings où vous pouvez vous garer et planter votre tente avec quelques installations de base disponibles. Le camping principal du parc, cependant, est Shobugahama.

Site de camping de Shobugahama : de loin le plus populaire et le plus pittoresque des campings de Nikko, ce site au bord du lac Chuzenjiko est entouré de superbes chaînes de montagnes. Des installations de bain et de cuisine sont disponibles et des collations et des boissons de base sont vendues à la boutique, qui propose également une connexion Wi-Fi. D’autres activités disponibles ici incluent le kayak et la pêche.

Où séjourner pour visiter le parc de Nikko

Nikko ne manque pas d’options d’hébergement, des auberges économiques aux hôtels cinq étoiles et aux ryokan japonais. Les meilleurs quartiers où séjourner incluent Nikko Town, Chuzenjiko Onsen, Yumoto Onsen et Kinugawa Onsen, qui disposent tous de nombreuses installations et ne manquent pas de choses à faire.

Si vous manquez de temps une fois sur place, séjourner dans la ville de Nikko est idéal, car vous pouvez facilement rejoindre les principaux sites touristiques et la gare. Si vous souhaitez passer du temps à vous ressourcer dans un cadre naturel avec un accès facile aux sentiers de randonnée, l’une des villes Onsen sera le meilleur choix.

Certaines des meilleures recommandations d’hébergement incluent :

  • Nikko Hoshino Yado : dans la ville de Nikko et à deux pas du célèbre sanctuaire Nikko Toshogu, cette auberge de milieu de gamme dispose également d’un onsen sur place.
  • Okunikko Park Lodge Miyama : un lodge avec une vue imprenable sur la montagne et un accès facile aux pistes de la station de ski de Yumoto, le petit-déjeuner et le dîner japonais sont servis et il y a un accès à un bain de source chaude.
  • Hotel Shikisai : une auberge ryokan traditionnelle mais luxueuse à Chuzenjiko Onsen, entourée d’une forêt épaisse et de cascades. Des bains de source chaude privés sont disponibles ainsi que des expériences gastronomiques.

Comment se rendre à Nikko

L’accès le plus facile est en train, le train à grande vitesse Shinkansen relie directement la gare de Tokyo à la gare de Nikko en environ une heure et demie. Une fois sur place, il est facile de se déplacer dans le parc national de Nikko grâce aux transports en commun et aux bus réguliers qui relient la gare et le parc. Vous pouvez retirer un pass Nikko All Area au centre d’information touristique, qui couvre tous les trajets en bus vers et depuis et dans le parc.

Le bus touristique vous fera visiter les principaux sites, mais beaucoup de gens choisissent également de louer une voiture. Il y a de petits parkings à proximité de la plupart des sites populaires et des magasins de location de voitures se trouvent près de la gare de Nikko.

Conseils pour votre visite

  • Les sanctuaires sont très fréquentés l’après-midi, en particulier le sanctuaire Toshogu, alors venez tôt et visitez d’abord ces zones si vous souhaitez prendre des photos.
  • Assurez-vous de retirer de l’argent lorsque vous arrivez à la gare pour vous déplacer dans le parc. En effet, vous aurez plus de mal à le faire une fois à l’intérieur.
  • La pluie peut être soudaine à Nikko et pourrait donc vous surprendre à tout moment, alors emportez une veste de pluie légère quelle que soit la saison.
  • A quelques minutes à pied de la gare, se trouve le centre d’information touristique de Nikko qui vous fournira des brochures de randonnée gratuites et d’autres infos utiles.

Ajouter un commentaire

Booking.com
chasse voyage