palais idéal ferdinand cheval

Palais Idéal de Ferdinand Cheval : 33 ans de travail solitaire

Ferdinand Cheval est né en 1836, dans la commune française de Charmes-sur-l’Herbasse, dans le département de la Drôme. Il a quitté l’école à l’âge de 13 ans pour devenir apprenti boulanger, mais il a fini par devenir facteur. Bien qu’il ne semble en aucun cas être un homme extraordinaire, il devient le créateur d’un des repères culturels de la France.

Informations pratiques pour visiter le palais de Ferdinand Cheval

  • Adresse du Palais Idéal de Ferdinand Cheval : 8, rue du Palais 26390 Hauterives
  • Site : www.facteurcheval.com

informations pratiques palais facteur cheval

Le Palais Idéal de Ferdinand Cheval lui est venu dans un rêve, comme il l’a rapporté en 1879. Selon ses écrits, il a fait un rêve dans lequel il construisait le château idéal mais a décidé de ne partager son rêve avec personne, parce qu’il avait peur qu’on se moque de lui. Quinze ans plus tard, il avait presque oublié son rêve jusqu’au jour où, sur sa route habituelle, il trébucha et faillit tomber. Quand il se retourna pour voir sur quoi il avait trébuché, il trouva une pierre de forme étrange. Il décida de la mettre dans sa poche et de l’admirer plus tard. Le lendemain, il retourna au même endroit et trouva encore plus de pierres, qu’il rassembla joyeusement sur place. Il décrit les pierres comme étant faites de grès formé par l’eau et durci par le passage du temps. Le facteur Ferdinand Cheval a tellement été impressionné par la « sculpture » de mère nature qu’il pensait que personne ne pourrait jamais la reproduire, il a alors décidé que, si la nature était le sculpteur, alors il serait le maçon et l’architecte.

Il a passé les 33 années suivantes à construire son palais idéal, en construisant les murs extérieurs dans les 20 premières années. Il ramassait des pierres sur sa route quotidienne, les portant d’abord dans ses poches, se déplaçant avec des paniers et éventuellement une brouette, travaillant même la nuit; il lia les rochers avec du ciment, de la chaux et du mortier. Ferdinand Cheval a voulu être enterré dans sa création, mais la loi française l’a interdit, ce qui l’a motivé à passer les huit années suivantes à se construire un mausolée dans le cimetière de Hauterives. Un an après avoir terminé son mausolée, le 19 août 1924, il est décédé.

visiter le palais du facteur cheval

Avant sa mort, Le Palais Idéal de Ferdinand Cheval fut même reconnu par des artistes contemporains comme l’écrivain et poète français André Breton et le célèbre peintre et sculpteur espagnol Pablo Picasso. Mélange d’inspirations et de styles variés, le Palais Idéal Ferdinand Cheval reflète parfaitement la façon dont le facteur Cheval voyait le monde, avec une grande variété de cultures et de religions. Aujourd’hui, le « Palais Idéal » est actuellement considéré comme l’un des exemples les plus extraordinaires d’architecture d’art naïf. Le ministre de la Culture, André Malraux, a déclaré que le Palais était un monument culturel en 1969, ce qui signifie qu’il était officiellement protégé.

Ajouter un commentaire