van aménagé occasion

Les points à connaître avant d’acheter un van aménagé d’occasion

Avec les récents confinements qui nous ont contraints de rester cloitrés chez nous durant une longue période, cela a donné des envies de voyage à bon nombre de Françaises et Français. C’est pourquoi la demande en van et en camping-car a littéralement explosé et qu’acheter un véhicule neuf sans devoir attendre près d’un an est devenu compliqué. Reste alors la possibilité d’acheter un van aménagé d’occasion : quels sont les points à connaître pour ne pas se faire avoir ?

Le prix moyen d’un van aménagé de seconde main

Avant même d’envisager l’achat d’un van d’occasion, il faut avoir en tête une idée du prix moyen en fonction de l’âge et du nombre de kilomètres du véhicule. Cela vous évitera ainsi de foncer sur une offre trop alléchante (qui cache quelque chose) et à l’inverse de payer trop cher pour un modèle de plus de 10 ans.

Tout d’abord, sachez qu’à moins de 10 000 euros, vous ne trouverez normalement rien du tout d’intéressant, sauf peut-être parmi les vans de plus de 20 ans qui ont différents éléments à changer et qui ont besoin d’être rénovés à l’intérieur. Nous vous conseillons ainsi de mettre 25 000 euros au minimum si vous souhaitez avoir un campervan qui soit utilisable immédiatement et qui puisse encore durer quelques années.

Rappelons au passage qu’un modèle neuf dépasse les 50 000 euros, donc si vous souhaitez obtenir un modèle d’occasion récent et dans un excellent état, il faudra débourser plus de 40 000 euros. Cela commence à faire cher et il va falloir être sûr de vous avant de dépenser cette somme, d’autant plus que la décote va assez vite avec les vans.

Découvrez aussi :
Comment choisir un bagage pour voyager

Les éléments à vérifier lors de votre visite

Une fois que vous aurez fait une liste de vans d’occasion qui pourraient potentiellement vous intéresser, il vous reste l’étape de la visite. Déjà, comme pour tous les véhicules à moteur, il va falloir que vous vérifiiez l’état des roues et que vous regardiez sous le capot. Même si vous n’y connaissez rien, une fuite importante se remarque du premier coup d’œil. La carrosserie est également un élément important à observer : vérifiez bien qu’il n’y a pas de traces de corrosion laissant penser à une dégradation générale qui toucherait aussi aux parties internes du van.

Enfin, comme il s’agit d’un campervan, testez bien chaque équipement et accessoire (plan de cuisson, frigo, robinet…) afin d’être certain qu’il n’y a rien à changer ou à réparer. Si le van dispose d’un toit ouvrant, il va aussi falloir bien évidemment l’ouvrir et le refermer pour voir. Voilà, il ne vous reste plus qu’à partir en vacances dans toute la France !

Ajouter un commentaire

Booking.com
chasse voyage