PARTAGER
plage les saintes

Ces petites îles situées à 10 km au sud de Basse-Terre sont le point fort de la Guadeloupe, car elles permettent aux visiteurs de profiter d’une tranche de la vieille Caraïbe, loin du développement et de l’étalement urbain qui ont affecté le continent. Avec de superbes plages, les Saintes ne sont peut-être pas un secret pour les nombreux excursionnistes de Basse-Terre, mais elles sont probablement le coin le moins exploré de la Guadeloupe et l’un de ses plus beaux. En plus des magnifiques plages, il y a de la plongée de première classe et de merveilleux restaurants. Découvrez tout ceci (et bien d’autres choses) à travers ce guide pour Les Saintes

L’archipel des îles des Saintes représente les eaux de la côte sud de la Guadeloupe. Les Saintes se composent de deux îles très montagneuses, Terre-de-Haut et Terre-de-Bas, auxquelles viennent s’ajouter sept autres îlets inhabités : Ilet à Cabrit, Grand-Ilet, La Redonde, La Coche, Le Pâté, Les Augustins et les Roches percées. Christophe Colomb les découvrit le 4 novembre 1493 et les baptisa Los Santos (Les Saintes) pour la Toussaint.

Seules Terre-de-Haut et Terre-de-Bas sont habitées, avec une population combinée d’un peu plus de 3 000 habitants. Beaucoup de Saintois sont des descendants aux cheveux blonds et aux yeux bleus de marins bretons et normands. La pêche demeure leur principale source de revenus et ils sont fiers de leur travail. Les rives sont bordées de leurs bateaux et filets bleus (filets bleus parsemés de bouées de couleur orange).

guide pour les saintes

Terre-de-Haut accueille de nombreux touristes à terre pour la journée. Terre-de-Bas a seulement une plage et quelques criques facilement accessibles, elle est de loin moins fréquentée et a su conserver son charme et sa tranquillité et donne l’impression d’une autre époque. Restez-y au moins une nuit pour profiter de l’authenticité du lieu et du calme, après le départ du dernier ferry à 16h30. Les îles des Saintes, grâce à leur isolement au cours des siècles, ont conservé un caractère unique. Elles offrent à leurs visiteurs de nombreuses plages différentes, qui à mon avis sont parmi les plus belles de la Guadeloupe, de nombreuses promenades avec des vues inoubliables, similaires à celles des îles voisines comme la Dominique. Pour les amateurs de plongée, les Saintes sont un véritable paradis, les sites de plongée font partie des plus belles îles de la Guadeloupe.

Guide pour Les Saintes : COMMENT VENIR

EN AVION : tout vacancier sur les îles des Saintes ou souhaitant voyager en avion peut bénéficier des services de l’aérodrome départemental de Terre de Haut. Il n’y a pas de transport aérien régulier mais certaines compagnies privées assurent le transport de passagers sur demande. Notez également qu’il est possible d’organiser des vols depuis l’aérodrome de Terre de Haut jusqu’aux îles voisines des Antilles.

EN BATEAU : ce guide pour Les Saintes vous dit tout sur comment venir dans cet archipel dont le coût de la traversée en bateau pour Les Saintes dépend entièrement de votre point de départ. De Trois-Rivières pour une traversée de 20 minutes comptez environ 20€ (+2€ pour le parking). Billets en vente au Syndicat d’Initiative. Le bateau navigue une fois tôt le matin et revient en fin d’après-midi. De Pointe-à-Pitre, station maritime Bergevin, 1-2 traversées le matin, cela va vous coûter environ 20€ de plus (+6€ pour le parking) et il faut une bonne heure pour faire la traversée jusqu’aux Saintes.

De Saint François, le bateau navigue tous les jours avec une escale à Saint Louis (Marie Galante). Les billets sont en vente à la marina, d’où part également le bateau. La traversée dure environ 90 minutes. Environ 30€. Le bateau revient en fin d’après-midi.

De Sainte Anne, le bateau navigue tôt le matin une fois par semaine depuis le port de pêche de Galbas. Le billet coûte environ 30€ et est en vente en bord de mer ou au village des artisans locaux. Retour en fin d’après-midi, là encore, une fois par semaine.

De Marie-Galante, vous pouvez prendre les bateaux venant de Saint-François et Sainte-Anne, partant tôt le matin. Les traversées durent environ 45 minutes pour 25€.

Centrer
Circulation
A vélo
Transports

Guide pour Les Saintes : SE DÉPLACER

Si vous aimez la circulation, Les Saintes ne sont pas pour vous ! La marche, le vélo, le scooter et les voiturettes électriques sont les rois des Saintes. Seuls quelques véhicules utilitaires (Gendarmerie, Pompiers, Hôtel de Ville) partageront les routes avec vous.

En arrivant à Terre de Haut, vous trouverez de nombreux mini-bus locaux, qui offrent diverses excursions autour de l’île. Vous pouvez également facilement louer un scooter. Terre-de-Haut est une petite île, mais elle est plutôt vallonnée, les scooters normalement 100cc fonctionnent bien comme moyen de transport surtout sur les routes étroites et venteuses de Terre de Haut. Si vous arrivez en avion, vous trouverez aux Saintes de nombreux taxis et un service de navette reliant l’aéroport aux principaux points d’escale de l’île. Les Saintes n’ont pratiquement pas de voitures, et le scooter est le moyen de transport le plus courant, d’autant que l’île est petite. Plusieurs agences de location de scooters et de motos peuvent être trouvées autour de l’hôtel de ville et de la jetée. Le prix moyen de location pour la journée est de 20 Euros, 25-30 pour 24 heures. Posez beaucoup de questions concernant les prix et le temps de location. Les petites motos sont peu nombreuses et vous devrez penser à le réserver en avance, les scooters sont plus nombreux, mais un permis de conduire sera exigé au-dessus de 50cc.

visiter les saintes

Le centre-ville de Terre de Haut a quelques restrictions de circulation, en particulier en ce qui concerne les motos, alors soyez prudent et faites attention aux panneaux. Si vous prévoyez d’aller à Terre de Bas, il n’y a pas de sociétés de location. Pour les plus sportifs, vous pouvez louer un vélo pour 10€ par jour ou 4€ par heure. La navette vers Terre-de-Bas part chaque matin de Terre-de-Haut et prend 15 minutes de traversée. Elle part du quai principal. L’aller-retour coûte 6 euros, se renseigner au bar pour confirmer les horaires : départ 7h30, 8h30, 9h30, 11h20, retour 10h45, 11h45 et 15h15.

Guide pour Les Saintes : SE LOGER

Il y a quelques options de chambres d’hôtes à Terre-de-Bas, le mieux est de vous informer à l’office de tourisme de Terre-de-Haut. Les prix des hôtels varient entre 70 et 300 euros la nuit selon la saison et le type de chambre. Les bungalows, maisons de vacances et appartements sont nombreux, comme sur toutes les îles des Antilles françaises, mais faites votre réservation longtemps à l’avance, ce n’est pas pour les vacanciers de dernière minute. Une façon d’être immergé dans la réalité des Saintes et d’économiser sur les coûts d’hébergement est de trouver une chambre ou un appartement chez un Saintois local qui souvent loue aux vacanciers. Les prix commencent à partir de 30€ pour une chambre, jusqu’au bungalow d’au moins 50€ la nuit.

Vous pouvez faire votre choix sur Airbnb (si c’est votre premier logement avec Airbnb, profitez de cette réduction de 25€ proposée dans ce guide pour Les Saintes).

Guide pour Les Saintes : QUE FAIRE

Terre-de-Haut peut être visitée en une journée en scooter : elle vous gâtera avec des vues fantastiques comprenant le Pain de Sucre, les plages et le fort. Le centre-ville de est également très agréable à visiter. Malgré l’invasion quotidienne des touristes au centre-ville, il n’en a pas moins conservé son charme de village de pêcheurs typique, avec ses maisons en bois et son église locale construite en pierre volcanique locale.

Terre-de-Bas est relié à Terre-de-Haut par un service de bateau, et peut être visité en une demi-journée. C’est une île de pêcheurs très tranquille. Il y a quelques restaurants et plusieurs options de couchage. Terre-de-Bas dispose d’un service de navette reliant le port d’Anse Muries et le village de Petites Anses au sud. Petites Anses conserve encore son atmosphère de village traditionnel avec ses maisons modestes, une église et un cimetière. Du port, vous pouvez continuer à pied jusqu’à Grande Anse, où vous trouverez la seule et unique plage de l’île : une promenade d’environ 30 minutes. Environ 15 minutes plus loin à pied vous atteindrez Grande Baie, pas particulièrement impressionnante comme baie, mais remarquable pour les ruines d’un four antique présentes sur la rive.

VISITER LE FORT NAPOLÉON : situé à 114 mètres d’altitude, à environ un quart d’heure de marche de l’embarcadère, le Fort Napoléon peut être atteint à pied en 20 minutes, (avec une pente raide,) ou en scooter. Il surplombe les Saintes et sa célèbre baie.
Le fort Napoléon a été construit entre 1844 et 1897 sur les ruines d’un fort existant, Fort Louis, détruit par les Anglais en 1809. Il a accueilli une garnison jusqu’en 1889 sans jamais connaître de tir ennemi, le fort est devenu une prison et a servi de centre de détention pour les prisonniers politiques pendant la seconde guerre mondiale. Finalement abandonné, la restauration du fort a été entreprise en 1980 et aujourd’hui le fort est un musée dédié à l’histoire et aux traditions des Saintes et aux batailles navales anglo-françaises dont son littoral témoigne. Le jardin exotique à l’intérieur des terres du fort, planté en 1984, met en valeur la diversité de la flore des Saintes. Les visiteurs seront étonnés par la collection de cactus et amusés par les iguanes qui parcourent le parc.

PROFITER DES PLAGES À TERRE-DE-HAUT : la plage du Pain de Sucre est une petite baie avec des cocotiers et des eaux cristallines, idéal pour le snorkeling. Vous pouvez l’atteindre à pied en suivant les indications pour Anse Crawen. Protégée de l’Atlantique par l’Ilet Roche Percées, la plage de Pompierre est une plage de sable blanc bordée de palmiers et de raisiniers sous lesquels se trouvent des tables de pique-nique et des abris. Une plage très populaire avec plusieurs snack-bars et restaurants. La plage de Grande Anse est une longue plage d’environ 1 km. La natation est interdite en raison des courants forts mais elle est idéale pour le kite surf. La plage de la Colline (ou Fond Curé) est une plage de sable blanc, au sud du hameau et à une courte distance du centre-ville. Elle est parsemée de palmiers avec un restaurant, un bar et un centre de plongée. La plage de l’Anse Crawen est une plage de sable sombre avec des rochers. Ancienne plage nudiste, elle est aujourd’hui prisée pour son calme et son espace assez restreint à l’abri des regards indiscrets. Le nudisme est de nos jours interdit sur Les Saintes ! La plage du Figuier est une large plage avec du sable sombre juste en face de Grand Ilet : depuis le Pain de Sucre, prenez la direction de Fond curé puis de l’Anse Figuier.

guide les saintes
Baie de Pompierre

LES AUTRES PLAGES DE L’ARCHIPEL : Grande Anse est la seule plage de Terre de Bas. Elle tire son nom du hameau de Grande Anse et se trouve à seulement 10 minutes de l’embarcadère. C’est du sable blanc et il y a quelques bars et restaurants à proximité. Devant le hameau de Terre-de-Haut, retrouvez l’îlet à cabri, dont les seuls habitants sont des iguanes et des chèvres. C’était une propriété militaire jusqu’au 20ème siècle. Elle a été utilisée comme prison et auparavant comme hôpital de lépreux. Il y a les restes du Fort Joséphine qui a été construit au 19ème siècle sur les ruines d’un bâtiment précédent.
C’est une île idéale pour la plongée avec tuba et elle peut être atteinte par bateau.

FAIRE DE LA PLONGÉE : pour les plongeurs, les Saintes ont de très beaux endroits tels que Le Paté-Sec, l’un des sites phares des Caraïbes. De nombreux plongeurs viennent aux Saintes juste pour plonger sur ce site où il y une montagne sous-marine qui mesure 185 mètres de haut, culminant avec trois pitons. Ce guide pour Les Saintes vous invite à prendre contact avec le club de plongée local : Dive Bouteille aux Saintes !

ACTIVITÉS AQUATIQUES : comme vous avez pu le découvrir dans ce guide pour Les Saintes, les côtes des Saintes sont ponctuées de criques rocheuses et de baies paisibles qui créent un terrain de jeu fantastique pour les amateurs de pêche, de voile, de natation, de plongée et de snorkeling. Le snorkeling est excellent sur l’île, avec deux des meilleurs spots à la plage de Pompierre et à la baie du Pain de Sucre. Des excursions en catamaran à fond de verre et une variété d’excursions de voile et de snorkeling sont proposées. Des kayaks transparents et des planches de paddle ainsi que de la planche à voile sont disponibles. Il y a également une école de kitesurf. La voile est une activité très populaire et les bateaux arrivent de partout pour se détendre et profiter des magnifiques baies.

ACTIVITÉS TERRESTRES : la randonnée est le principal sport terrestre pratiqué aux Saintes, avec le trek le plus difficile au sommet du Chameau (point culminant de l’archipel des Saintes à 309 m d’altitude). Des randonnées moins pénibles d’environ 2 heures chacune au Morne Morel et à la Trace des Crêtes offrent de superbes vues et conduisent à travers un terrain naturel mettant en vedette la vie végétale indigène de l’île. Des VTT sont aussi disponibles à la location et une école d’escalade est située dans la baie de Marigot. Il n’y a pas de parcours de golf dans ces petites îles mais le tennis est disponible.

guide pour les saintes

FAIRE DU SHOPPING : vous devriez être en mesure de trouver la plupart des choses que vous voulez ou avez besoin dans les boutiques de l’île de Terre-de-Haut. Vêtements, souvenirs, savons uniques et parfums de l’île sont tous disponibles. Les petites galeries présentent également de magnifiques œuvres d’art réalisées par un certain nombre d’artistes locaux. Il y a aussi plusieurs épiceries et une pharmacie ainsi que des marchés de légumes et de poissons frais en plein air le long du front de mer.

ÉVÈNEMENTS LOCAUX : les îles des Saintes ne publient pas de calendriers annuels, bien que certains événements très spéciaux aient lieu. Je ne peux donc rien vous proposer dans ce guide pour Les Saintes, mais pensez à jeter un œil sur le site de l’office du tourisme pour savoir si un évènement aura lieu durant votre passage.

J’espère que ce guide pour Les Saintes vous aura donné envie de visiter ce magnifique archipel de la Guadeloupe !

PARTAGER