PARTAGER
Ek Balam au Mexique

Le grand site d’Ek Balam au Mexique était connu des archéologues dès le 19ème siècle; cependant, les fouilles et la cartographie n’ont pas vraiment commencé avant les années 1990, ce qui en fait l’un des « nouveaux » complexes Mayas découverts.

Ek’ Balam est une ancienne ville maya située sur la péninsule du Yucatan au Mexique. Les ruines d’Ek Balam sont surtout connues pour les panneaux de stuc étonnamment bien conservés du Templo de los Frisos. Un masque géant couronne son sommet et ses frises contiennent de magnifiques sculptures de personnages souvent appelés « anges » (parce qu’ils ont des ailes), mais qui représentaient plus probablement des nobles en tenue de cérémonie.

Le temple, aussi connu sour le nom de Acropole, était un mausolée pour le souverain Ukin Kan Lek Tok, qui a été enterré avec des objets funéraires inestimables, comme des coquillages, du jade, des pendentifs en nacre et de petits masques osseux à mâchoires mobiles. Aux bases à chaque extrémité du temple, le nom du chef est inscrit sur la langue fourchue d’un serpent sculpté : la culture maya n’a pas attribué de connotation négative au serpent. Du même âge qu »Uxmal et Cobá, la ville aurait pu être une ville satellite de Chichén Itzá, qui a pris le pouvoir au fur et à mesure qu’Ek Balam a décliné.

Ek Balam au Mexique

 

Ce site est également remarquable par ses murs concentriques (une configuration rare dans le monde maya) qui entourent les 45 structures du secteur principal. Ils fournissaient peut-être une défense ou symbolisaient l’élite dirigeante qui vivait à l’intérieur. En outre, Ek Balam au Mexique a un terrain de jeu de balle et de nombreuses stèles (piliers de pierre sculptés avec des glyphes ou des images commémoratives). Des groupes convergent parfois ici pour des prières et des séminaires, mais le site est généralement assez peu visité, ce qui ajoute au mystère et à l’attrait.

C’est l’un des rares sites mayas où les visiteurs sont autorisés à escalader les structures. Soyez conscient, cependant, que la tendance dans le Yucatán est d’interdire une telle activité, de sorte que la situation pourrait changer à tout moment. Certains visiteurs rapportent une sensation vertigineuse lors de la descente ici; pour des raisons évidentes de sécurité, l’escalade n’est pas du tout recommandée sur le site d’Ek Balam.

ek balam

 

Les ruines mayas d’Ek Balam au Mexique

Ek Balam au Mexique a été occupé pendant environ un millier d’années, de la période précolombienne (100 – 300 avant JC) à la période tardive de la civilisation maya (700 – 900 avant JC). Ek Balam était à son plus haut niveau et a eu sa plus forte population entre 700 – 1000 après JC, quand la plupart de ses structures ont été construites. L’architecture est différente des sites à proximité, bien qu’ils aient été occupés à la même époque. Le nom Ek’ Balam signifie « Jaguar Noir » dans la langue maya.

De loin la structure la plus impressionnante à Ek Balam est le Templo de los Frisos. C’est la plus grande structure maya du Yucatan, mesurant 146 mètres de longueur, 55 mètres de largeur et 29 mètres de hauteur. Le temple a six niveaux, et une sculpture ressemblant à un monstre à l’entrée (peut-être un jaguar) avec d’énormes dents sculptées qui garde l’entrée du monde souterrain. Le monde souterrain est l’endroit où les anciens Mayas allaient après la mort. A l’intérieur de la pyramide se trouve le tombeau du souverain Ukin Kan Lek Tok. Il y a beaucoup de sculptures et de guerriers qui décorent les murs.

Ek Balam

 

L’une des grandes choses à propos de ce site est que vous pouvez toujours grimper sur toutes les ruines. Un autre avantage est que le site n’est pas aussi visité que d’autres ruines dans la région, et si vous y allez tôt, vous pouvez même être seul.

Le Cenote X’Canche

Comme la plupart des sites mayas, Ek Balam est également proche d’un cénote, ouvert récemment au public. Juste à côté des ruines d’Ek Balam se trouve un cénote appelé X’Canche, un trou rempli d’eau douce. Ce cénote est à environ 1,5 km de distance. C’est génial de nager dans le cénote car il y a un pont suspendu et une balançoire de corde.

Et si vous êtes sur le site lors une journée chaude (ce qui signifie à peu près n’importe quel jour dans cette région), cela vaut la peine d’y aller pour se rafraichir.

cenote ek balam

 

Le cénote est ouvert de 9H à 17H. Il y a un chemin de l’entrée principale d’Ek Balam qui y mène, et il y a souvent des pousse-pousse qui vous y conduiront moyennant un petit supplément. Le chemin de 1,5 km est ombragé par les arbres. Les cénotes sont des dolines d’eau douce à des dizaines de mètres de profondeur, et étaient considérés comme sacrés pour les Mayas. Le cénote d’Ek Balam a des escaliers menant à l’eau. C’est génial pour nager par une chaude journée ou simplement regarder les poissons-chats.

Ce cénote est maintenant exploité par un tour-opérateur. Vous payez 50 pesos pour l’entrée, 40 pesos en sus si vous voulez également utiliser un vélo et 250 pesos pour le « package complet » qui comprend les vélos, le saut à la corde et le rappel. Mais les gars sur les pousse-pousse coûtent moins que la compagnie d’excursion et vous pouvez sans doute utiliser les cordes gratuitement ou simplement sauter des escaliers dans l’eau.

cenote ek balam

 

Informations pratiques pour visiter Ek Balam

Comment y aller :  de Cancun, prendre la route pour Valladolid, puis tourner à Ek Balam. Le site est à environ 30 kilomètres de la ville de Valladolid.

Site internet : www.ekbalam.com.mx

Horaires : le site peut être visité tous les jours de 8h00 à 17h00.

Prix : les prix d’entrée est de 197 pesos depuis février 2017, mais ce prix n’inclut pas le cénote qui est un supplément de 50 pesos.

La petite ville d’Ek Balam au Mexique est près du site et a au moins un restaurant (italien).

Il n’y a pas de musée sur place. Le petit centre d’accueil encaisse les droits d’entrée et dispose de toilettes pour les visiteurs.

Conseil : si vous montez sur les ruines d’Ek Balam au Mexique, sachez que la descente peut être plus difficile. Ne grimpez pas sur l’Acropole si vous êtes sujet au vertige. Les escaliers sont petits et inégaux. Et prenez beaucoup de précautions lors de la descente, car l’aide médicale peut mettre un certain temps à arriver si vous tombez et êtes blessé.

Les ruines peuvent facilement se visiter à pied, mais prévoyez beaucoup d’eau. Pour atteindre le cénote, vous pouvez marcher (1,5km), louer des vélos, ou payer un taxi-vélo.

Combien de temps pour visiter Ek Balam

Il faut une heure et demie à deux heures pour visiter le site d’Ek Balam, sauf si vous êtes archéologue. Ek Balam peut facilement être combiné avec des visites sur d’autres sites.

PARTAGER