Visiter Volterra : que faire et que voir en un jour ou deux

visiter volterra

Volterra, village perché aux murs imposants, vous coupera le souffle. Si vous êtes allé à Sienne et à San Gimignano, vous constaterez que cet endroit enchanteur a aussi son propre charme caractéristique ; Volterra conserve encore des traces évidentes de son passé étrusque (c’était l’un des 12 centres les plus puissants du 4ème au 6ème siècle avant JC) et romain, que vous pourrez admirer lors de votre visite de la ville, à commencer par ce qui reste des anciennes murailles, d’origine étrusque, dont la construction s’est toutefois prolongée jusqu’au Moyen Âge. Visiter Volterra, c’est entrer dans un autre monde !

Volterra est beaucoup moins connue (et, par conséquent, visitée) que sa voisine San Gimignano, une raison de plus de l’inclure dans votre itinéraire en Toscane, parfait à visiter tout au long de l’année mais surtout pendant les mois d’été, quand les lieux les plus célèbres sont bondés de touristes. Vous trouverez ci-dessous les lieux à ne pas manquer lors d’une visite à à Volterra lors d’une excursion d’au moins un jour (mais aussi deux ou trois).

Visiter Volterra : que faire et que voir

La meilleure façon de découvrir Volterra est de se promener les mains dans les poches et les yeux bien ouverts. Tôt ou tard, vous vous retrouverez sur la Piazza dei Priori, la plus importante de la ville et l’une des plus belles places italiennes. Voici les trois monuments civils et religieux les plus importants de la ville toscane : le Palazzo dei Priori, le Duomo et le Baptistère. De là, tournant au hasard, se succèdent d’élégants palais Renaissance, dont le Palazzo Minucci (aujourd’hui Solaini) siège de la Galerie d’art civique et le Palazzo Incontri-Viti, liés à l’histoire de l’albâtre racontée dans l’écomusée voisin de l’albâtre. Les yeux levés, vous rencontrerez tôt ou tard une maison-tour, une construction typique de Volterra : c’étaient des maisons-fortes, appartenant à de riches familles de Volterra qui se défendaient et défendaient leurs biens avec ces maisons pratiquement inviolables.

1. Piazza dei Priori

Lors de notre visite de Volterra, je suis littéralement tombée amoureuse de ses rues étroites et de sa place centrale, présidée par la beauté du Palazzo dei Priori du 13ème siècle et du Palazzo Pretorio. La place a été conservée intacte, tout comme en 1208, lorsque commença la construction du Palazzo dei Priori puis progressivement les autres bâtiments. Jusque-là, en effet, cet endroit appartenait à l’évêque qui gérait le marché et percevait les impôts.

La construction du Palazzo a donc donné naissance au pouvoir civil de Volterra en contraste avec celui de l’église. Sans surprise, le Palais et la Tour ont été construits juste devant la Cathédrale et le Baptistère, pour réaffirmer la suprématie de la Commune sur le pouvoir religieux. Le Palazzo dei Priori est le plus ancien bâtiment municipal de Toscane et est entièrement construit en pierre. La façade, avec trois rangées de fenêtres à meneaux, est décorée des plaques en terre cuite des familles florentines qui ont régné sur Volterra depuis le 15ème siècle. A l’intérieur, la salle du Conseil entièrement décorée de fresques mérite une visite. Ne manquez pas la montée à la tour du bâtiment d’où vous pourrez admirer une vue splendide sur la ville et le Val di Cecina. Une curiosité qui attire les visiteurs depuis quelques années : le bâtiment est mentionné dans le deuxième tome de la série Twilight et a servi de décor à certaines scènes. La place est complétée par le Palazzo Pretorio avec la Torre del Porcellino à côté, qui tire son nom de la sculpture qui fait saillie sur la façade (en fait un sanglier) et le palais épiscopal, un ancien grenier public.

2. Duomo (cathédrale de Santa Maria Assunta) et le baptistère

Datant de 1120, l’intérieur de la cathédrale a été massivement modifié à la Renaissance (plus précisément en 1584, après le Concile de Trente). Ceci explique la raison du mélange d’architecture romane (la façade) et Renaissance, notamment dans le plafond richement décoré et doré et les différentes chapelles ornées de fresques.

La cathédrale abrite de nombreuses œuvres d’art d’artistes italiens de renom dont Andrea della Robbia, Mino da Fiesole et Benozzo Gozzoli, auteur d’une belle fresque datée de 1479.

Le baptistère, du 13ème siècle, est situé sur le côté opposé de la cathédrale et a une base octogonale, avec une façade décorée de marbre blanc et vert foncé. Il est assez petit et simple mais conserve à l’intérieur de beaux fonts baptismaux en marbre à plan octogonal, sculptés en 1502 par Andrea Sansovino.

3. Museo etrusco Guarnacci (musée étrusque Guarnacci)

Le musée étrusque Guarnacci abrite des centaines d’urnes funéraires de la période hellénistique et archaïque trouvées dans la région, dont beaucoup ont été obtenues à partir d’albâtre et de tuf ; c’est l’un des plus anciens musées publics de toute l’Europe, inauguré en 1761 par le noble Mario Guarnacci avec le don de sa grande collection archéologique, résultat d’années et d’années de recherches et d’achats. Le don, qui comprend également une bibliothèque de plus de 50 000 volumes, a non seulement permis à Volterra d’avoir un riche patrimoine culturel à offrir à ses habitants et visiteurs, mais a également assuré que la collection reste dans la « maison » plutôt que d’être vendue et expédiée qui sait où.

Les principales œuvres qui valent le détour sont : la statuette en bronze « L’Ombre de la nuit », la célèbre figure élancée et longue, le couvercle de l’urne cinéraire datant du 1er siècle après JC dite « l’Urne des époux », également très célèbre et représentant une sculpture en terre cuite d’un couple âgé allongé sur un lit et la stèle d’Avil Tite. Il est conseillé de s’arrêter et d’admirer les nombreuses autres œuvres réalisées en terre cuite, en albâtre et en pierre.

4. Murs étrusques et portes d’accès

Il y a six portes d’accès à la ville le long des murs étrusques, avec de nombreuses sections appartenant à la période du 13ème au 16ème siècle. La Porta all’Arco (ci-dessous) est la plus ancienne et la seule qui reste en grande partie intacte et présente des détails appartenant au 5ème siècle, tels que les décorations à trois têtes. La Porta San Francesco possède encore des traces de ses fresques d’origine, tandis qu’à la Porta San Felice, vous pourrez profiter d’une vue magnifique sur la campagne environnante.

Porta all'Arco volterra

5. Acropole étrusque

L’acropole étrusque est située au sommet de la colline située à une extrémité du parc près de la forteresse des Médicis, appelée Parco Enrico Fiumi. C’est une zone qui comprend des bâtiments de différentes époques, des étrusques aux romains et médiévaux, tous construits à des fins religieuses. On y trouve les vestiges d’une citerne de collecte d’eau de pluie, d’un bassin augustéen et de deux bâtiments en forme de temple surnommés A et B : le premier rectangulaire remonte au 2ème siècle avant notre ère.

Le parc archéologique Enrico Fiumi est l’espace vert le plus important de Volterra, mais ce n’est pas seulement un lieu de détente. Le parc comprend les fouilles archéologiques de l’Acropole de la cité étrusque ainsi que la forteresse des Médicis.

6. Forteresse des Médicis

Du haut de sa position dominante, l’immense forteresse des Médicis semble contrôler Volterra et la campagne environnante. L’imposant bâtiment est clairement visible même à des kilomètres et caractérise le profil de la colline sous laquelle se développe la ville de Volterra. La forteresse a été construite en 1474, exactement deux ans après la conquête de Volterra par Florence, à la suite d’une violente bataille pour le contrôle des mines d’alun de potassium, un minéral important utilisé dans la production textile. La forteresse avait pour but non seulement de protéger la ville, mais aussi et surtout de garder Volterra sous contrôle strict et d’empêcher ainsi toute révolte contre les nouveaux seigneurs.

Le bâtiment se compose de deux parties : l’ancienne forteresse, construite par le duc d’Athènes Gualtieri VI de Brienne (gouverneur de Florence) en 1342 et plus tard modifiée par Laurent le Magnifique, et la Nouvelle Forteresse, également construite par Laurent le Magnifique en 1475, reliés par un mur rideau.

Aujourd’hui, il abrite une prison à sécurité moyenne, il ne peut donc pas être visité, mais vous pouvez le voir de l’extérieur dans toute sa majesté. Il est intéressant de savoir que les détenus participent à un projet de réhabilitation qui a donné lieu à des soirées à thème appelées « cene galeotte », au cours desquelles la forteresse se transforme en une sorte de restaurant ouvert au public, où les détenus eux-mêmes cuisinent des plats spéciaux.

forteresse des medicis volterra
La Porta a Selci adjacente mène à la ville par une simple arche : elle a été construite au 16ème siècle pour remplacer l’ancienne entrée détruite lors de la construction de la Nouvelle Forteresse.

7. Amphithéâtre romain et zone archéologique

Situé juste à l’extérieur des remparts près de la Porta Fiorentina, le théâtre romain est le premier arrêt à faire si vous venez visiter Volterra et que vous vous garez à proximité.

Construit au 1er siècle après JC, l’amphithéâtre se dresse sur un site étrusque plus ancien et est l’un des exemples les mieux conservés et les plus beaux de toute l’Italie. Il est ouvert tous les jours de mars à novembre, tandis que le reste de l’année uniquement le week-end.

Derrière le théâtre, se trouvent les vestiges des thermes romains du 4ème siècle et du forum romain ; au Moyen Âge, le site servait de décharge, il fut donc entièrement recouvert pour n’être découvert qu’en 1951 à la suite de fouilles archéologiques.

S’il vous venez visiter Volterra en hiver lorsque la zone est fermée, entrez par la porte à l’intérieur des murs, tournez à droite et vous pourrez voir toute la zone depuis la terrasse au-dessus de Via Lungo Le Mura del Mandorlo (gratuitement !).

D’en haut, il vous sera plus facile d’apercevoir les couloirs voûtés qui relient la scène aux coulisses du théâtre, ainsi que la zone couverte derrière le théâtre où les plus de 2000 spectateurs pouvaient se rassembler à l’entracte.

8. Pinacothèque – Galerie d’art

La Pinacothèque, ou galerie d’art, située à l’intérieur du Palazzo Minucci-Solaini (un splendide exemple d’architecture de la fin de la Renaissance attribuée à Antonio San Gallo l’Ancien) ne peut pas manquer dans la liste des choses à voir à Volterra. Avec le musée civique, la galerie d’art conserve des chefs-d’œuvre incroyables, mais ce qui est généralement considéré comme l’un des plus importants et des plus célèbres est la Deposizione di Rosso Fiorentino.

Les deux musées exposent au public des œuvres d’art renommées appartenant à diverses institutions qui ne sont plus en mesure de les conserver avec le soin et l’attention adéquats. La Deposizione di Rosso Fiorentino est certainement la plus importante, mais il en existe de nombreuses autres importantes et tout aussi belles telles que les peintures de Taddeo di Bartolo, Alvaro Pirez et Cenni di Francesco, la Pietà de Francesco Neri di Volterra, une prédelle de l’histoire de la Vierge Marie de Benvenuto di Giovanni, deux sculptures en bois de Francesco di Valdambrino, un retable du Christ en gloire de Domenico Ghirlandaio et la Conversation et l’Annonciation sacrées de Luca Signorelli de Cortona. Il existe également une précieuse collection de sculptures et de céramiques médiévales, ainsi que des médailles et des pièces de monnaie, appartenant principalement à la collection Médicis.

pinacothèque volterra

9. Ecomusée de l’Albâtre, une vraie découverte

En visitant et en déambulant dans les rues de Volterra, vous verrez un peu partout différents objets en albâtre dans les vitrines des magasins, une ancienne tradition citadine qui puise la matière précieuse dans les carrières voisines depuis l’époque des Etrusques. Il y a plusieurs choses à acheter comme souvenirs à ramener à la maison, des bols aux cadres photo, des boîtes aux sculptures, toutes faites à la main par des artisans locaux qui suivent encore les anciennes méthodes d’artisanat, transmises de génération en génération.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la tradition du travail de l’albâtre à Volterra, je vous recommande une visite à l’écomusée de l’albâtre : c’est une exploration intéressante de tout ce qui concerne cette roche, de l’extraction à la production et de la sculpture à la commercialisation. Volterra conserve jalousement une prestigieuse collection de sculptures en albâtre, il suffit de considérer que celles exposées à l’Écomusée ne sont qu’une partie de ce patrimoine inestimable. Vous pourrez visiter les ateliers reconstitués des artisans et admirer plus de 300 sculptures allant de l’époque étrusque à l’époque contemporaine.

La visite de l’écomusée ne peut être considérée comme complète sans une visite au musée Guarnacci, où est exposée une riche collection d’œuvres d’albâtre sculptées à l’époque étrusque, et au Palazzo Viti, une résidence historique qui offre une splendide exposition d’objets anciens en albâtre.

10. Palazzo Viti et musée diocésain

Si vous voulez voir comment et où vivaient les riches entre 1500 et 1800, le Palazzo Viti est une visite à ne pas manquer. Le Palazzo Viti-Incontri a été construit à la fin du 16ème siècle par le noble de Volterra Attilio Incontri, ministre du Grand-Duc de Toscane. La façade est un exemple d’architecture de passage entre la Renaissance et le Baroque. Au début des années 1800, l’Accademia dei Riuniti a acheté la cour du bâtiment pour construire le théâtre Persio Flacco, l’un des plus beaux de Toscane, toujours en activité aujourd’hui. En 1850, Benedetto Giuseppe Viti, un riche marchand d’albâtre, acheta le reste du bâtiment, construisit le deuxième étage et le décora selon la mode de l’époque. Tout est resté intact, donc lors de la visite des 12 salles du Palazzo Viti-Incontri, vous pourrez admirer les objets présents dans ces salles depuis 1500. On y trouve évidemment des albâtres anciens, des livres précieux, des objets chinois et orientaux des 18ème et 19ème siècles, des meubles italiens de divers siècles et aussi une collection de peintures.

Dans ce Palazzo Luchino Visconti a tourné le film Vaghe stelle dell’Orsa qui en 1965 a remporté le Lion d’or à Venise. À la sortie du bâtiment, vous pouvez prendre la via dei Sarti en direction de Piazzetta San Michele et d’ici Via di Sotto qui mène en quelques minutes à l’église de Sant’Agostino où se trouve le musée diocésain d’art sacré. Environ 900 œuvres religieuses dont une Vierge intronisée entre les Saints Jean-Baptiste et Bartolomeo de Rosso Fiorentino et une Madonna delle Grazie de Nero di Bicci.

Visiter Volterra : optez pour la Volterra Card

Si vous décidez d’organiser une excursion à Volterra d’un ou plusieurs jours et que vous souhaitez visiter plusieurs des endroits que j’ai recommandés ci-dessus, vous devez prendre la Volterra Card qui est valable 3 jours (72 heures) et permet d’entrer aux : Musée étrusque Guarnacci, Pinacothèque (galerie d’art), Écomusée d’albâtre, Palazzo dei Priori, Acropole et théâtre romain (tous mentionnés ci-dessus).

16 € plein
24 € famille (2 adultes et 2 enfants de moins de 16 ans)
13 € réduit (enfants 6-12 ans, plus de 60 ans, adhérents Coop et TCI)
6 € groupes étudiants (min 15 pers)
moins de 6 ans : gratuit

Principaux événements à Volterra

Volterragusto : a lieu à la mi-mars, fin octobre et début novembre; c’est un festival de produits locaux tels que les fromages, les truffes blanches, l’huile d’olive et le chocolat.

Volterra AD 1398 : les 3ème et 4ème dimanche d’août, les habitants de Volterra remontent le temps à environ 600 ans, protagonistes d’une fête médiévale, vêtus de vêtements d’époque. Recherchez les stands qui proposent des vêtements médiévaux, afin que vous aussi puissiez participer en tant qu’authentique Volterrano doc !

Plan pratique pour votre visite de Volterra

Téléchargez le plan de la ville, y compris les parkings sur cette page !

Que voir dans les environs de Volterra

La vue depuis Volterra nous amène jusqu’aux falaises (Balze di Volterra), parois verticales formées par l’effondrement du rocher, vraiment spectaculaires. Sur l’une des falaises se trouve une ancienne abbaye camaldule, avec son charme d’un lieu abandonné, aujourd’hui en récupération. Après la Balze, vous êtes dans le Val di Cecina, où les villages de Montecatini Val di Cecina et Pomarance méritent une visite.

Ne manquez pas également une visite du hameau de Larderello : vous êtes au milieu de la « Valle del Diavolo » qui a inspiré les paysages de l’Enfer de Dante. Ici, la terre produit de la vapeur depuis des millions d’années, utilisée pour produire de l’énergie thermique. De loin, la vapeur s’élevant à des centaines de mètres dans le ciel forme un spectacle magnifique mais inquiétant ! Volterra est dans la province de Pise, donc le premier itinéraire dans les environs nous mène directement à la Piazza dei Miracoli, à la Torre al Duomo et au Baptistère pour une visite de Pise. Mais certains joyaux siennois ne sont qu’à 20 km, vous pouvez donc facilement rejoindre Sienne, San Gimignano, Monteriggioni et les autres magnifiques villages de la province de Sienne. Ceux qui aiment la mer peuvent se déplacer vers la côte et profiter de Marina di Bibbona, Castagneto Carducci et Bolgheri.

Monteriggioni
Monteriggioni

D’autres photos prises lors de notre visite de Volterra

Laisser un commentaire