visiter stade olympique berlin

Visiter le stade olympique de Berlin : guide complet

Massif et imposant, l’Olympiastadion a été construit à l’origine à Berlin pour les Jeux Olympiques de 1936. Aujourd’hui, il est toujours utilisé. Voici comment visiter le stade olympique de Berlin pour assister à un excellent exemple (mais qui donne à réfléchir) de l’architecture privilégiée par le Parti national-socialiste, imaginer les victoires record de Jesse Owen ou assister à l’un des plus grands festivals ou concerts d’Allemagne.

Histoire de l’Olympiastadion

La construction du stade a commencé au début des années 1930, sur le site d’un ancien centre d’athlétisme. Il devait être la pièce maîtresse de tout un complexe sportif : le Reichssportfeld (connu aujourd’hui sous le nom d’Olympiagelände Berlin), qui abritait d’autres structures comme l’amphithéâtre Waldbühne. Adolf Hitler espérait que la conception imposante de l’architecte Werner March ouvrirait la voie aux nazis pour prouver leur supériorité totale aux Jeux olympiques. Officiellement inauguré le 1er août 1936 lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux, l’Olympiastadion pouvait accueillir 100 000 personnes.

Malgré la tentative d’Hitler d’utiliser les Jeux pour démontrer la suprématie aryenne, l’athlète afro-américain Jesse Owen a dominé l’athlétisme; il a remporté quatre médailles d’or au 100 mètres, au 200 mètres, au saut en longueur et au relais 4 × 100 mètres.

Depuis les Jeux olympiques de 1936 à Berlin, l’Olympiastadion a subi de nombreux changements. Au début de la Seconde Guerre mondiale, une partie du complexe a été transformée en bunker souterrain et en unité de stockage pour les munitions, la nourriture et le vin. En 1972, il a subi d’importantes rénovations (y compris l’ajout de deux toits partiels) pour se préparer à la Coupe du monde de 1974.

Dans les années 1990, le stade avait à nouveau besoin de travaux. Il y a eu un débat pour savoir s’il devait être reconstruit en tant que stade dédié au football, ou simplement rénové en tant qu’espace polyvalent. Il a été décidé qu’il devrait rester fidèle à sa forme et réorganisé avec de meilleurs sièges, des suites de luxe, un nouveau toit et une capacité totale de 74 475 personnes. Le 1er août 2004, 68ème anniversaire du stade, le site a rouvert ses portes.

Aujourd’hui, le site est utilisé pour des concerts et des sports; les anciennes compétitions organisées ici incluent le championnat allemand de football de 1937, la Coupe du monde de la FIFA 2006, les Championnats du monde d’athlétisme IAAF 2009, la Coupe du monde féminine de la FIFA en 2011 et la finale de la Ligue des champions de l’UEFA 2015.

Bien sûr, le stade olympique de Berlin est une attraction à part entière. Il abrite le club de football Hertha BSC, avec des visites disponibles des zones VIP, des vestiaires et de la salle d’entraînement souterraine d’échauffement. Même les jours sans événement, environ 300 000 visiteurs viennent à l’Olympiastadion.

Que voir au stade olympique de Berlin

Ostkurve : la section “Tribune Est” du stade est toujours réservée aux fans de Hertha. Attendez-vous à ce qu’elle soit remplie de fans enthousiastes bleus et blancs.

tribune stade olympique de berlin

Clocher (Glockenturm) : construite en calcaire, cette tour d’observation de 77 mètres de haut a également été conçue par Werner March. Les visiteurs peuvent prendre l’ascenseur jusqu’au point le plus élevé du site et obtenir la meilleure vue sur l’Olympiagelände (Olympiapark). L’entrée coûte 4,50 euros pour les adultes.

Langemarck-Halle : entre les colonnes de la passerelle extérieure, il y a une exposition sur l’histoire du site et un mémorial dédié aux soldats tombés au combat de la première guerre mondiale (et tout spécialement aux régiments de volontaires, qui, insuffisant entraînés et armés, payèrent un très lourd tribut en vies humaines lors de l’attaque de Langemarck).

visiter le satde olympique de berlin

Visites guidées : elles peuvent durer d’une heure à 120 minutes. Vous avez quelques options disponibles : vous pouvez faire une visite des points forts, une visite dédiée à l’équipe de football Hertha ou une visite premium (qui explore la culture, les sports et l’architecture de l’Olympiapark). Les visites sont proposées en plusieurs langues. Notez qu’il y a des visites les jours avec des événements programmés. Si vous manquez la visite, profitez de l’application gratuite avec des conseils d’initiés, des fichiers vidéo et audio et une visite détaillée.

Finale DFB-Pokal : chaque printemps, le stade olympique accueille la finale de la coupe d’Allemagne de football, nommée DFB-Pokal.

Rencontre internationale d’athlétisme de l’ISTAF : tenue chaque septembre dans le stade.

Concerts : chaque été, le stade se transforme en l’une des meilleures scènes en plein air du pays. Parmi les artistes ayant joué ici, on trouve les Rolling Stones, Madonna et Coldplay.

Courrez sur la piste : vous n’avez pas besoin d’être un athlète professionnel pour courir sur la piste légendaire. Il y a des événements pour les amateurs comme B2RUN ou BIG25.

Comment visiter le stade olympique de Berlin

Si vous assistez à un événement comme un match de football, vous pouvez vous promener dans le stade à votre guise et profiter du stade olympique comme il se doit. Pour venir ici les jours sans événement, vous devez acheter des billets visiteurs. L’entrée coûte 8 euros, ce qui comprend l’entrée au clocher. Il existe également des tarifs familiaux de 19 euros ainsi que des réductions individuelles. Les visiteurs munis de la carte WelcomeCard (vous pouvez en savoir plus ICI) de Berlin bénéficient d’une entrée gratuite sans guide.

Les heures d’ouverture sont de 9h à 19h, et en hiver (novembre à mars) de 10h à 16h.

L’Olympiastadion est situé à l’ouest de Berlin, à 7 km à l’ouest du Kurfürstendamm et à 10 km de la porte de Brandebourg et de la gare principale de Berlin (Hauptbahnhof). Il fait partie du parc olympique, qui comprend d’autres installations sportives.

Le stade est facilement accessible en métro (U-Bahn). Prenez la ligne U2 ou U12, qui peuvent toutes deux être prises à plusieurs endroits du centre-ville. Descendez à l’arrêt Olympia-Stadion. Il faut environ 25 minutes pour rejoindre le stade depuis la Potsdamer Platz et environ 15 minutes depuis la Zoologische Garten.

Vous pouvez également vous rendre au stade en train de banlieue (S-Bahn). Prenez la ligne S5 ou S75 jusqu’à la station Olympiastadion. Les deux lignes relient le stade aux principales gares ferroviaires de Berlin dans le centre, ainsi qu’à la gare Spandau à l’ouest.

Si vous vous rendez au stade olympique en voiture, un grand parking est disponible les jours sans événement. Notez que lors d’événements, le stationnement est beaucoup plus limité.

Adresse : Olympischer Platz 3, 14053 Berlin

Que faire à proximité de l’Olympiastadion

Si vous venez visiter le stade olympique de Berlin, n’oubliez pas que le stade est entouré de bois. Vous y trouverez divers parcs, des installations sportives et un sentier historique qui sillonne le site olympique. Doté de 45 panneaux en anglais et en allemand, le sentier couvre les origines et le développement de l’Olympiapark sous le régime nazi.

À côté du stade, il y a une piscine en plein air (Sommerbad) qui a un design fascinant et des installations de premier ordre.

Il y a un peu de choix de nourriture et de boissons à l’extérieur du stade; Et il est facile de rentrer dans la ville où vous pouvez trouver de tout, des restaurants de rue aux restaurants raffinés, accessibles via les transports en commun.

Ajouter un commentaire

Booking.com
chasse voyage