visiter minori

Située dans une charmante et tranquille crique entre Capo d’Orso et Conca dei Marini, Minori est la ville de la côte Amalfitaine surnommée le narcisse de la côte pour la particularité de son territoire et la fertilité de ses terres. La zone habitée, de petites maisons blanches qui serpentent le long de la côte ou qui s’adaptent aux terrasses ensoleillées des collines derrière, se plongent dans le vert des potagers ou des citronniers. Le paysage enchanteur, visiter Minori c’est découvrir de précieux monuments et œuvres d’art médiévaux. La petite mais confortable plage de galets équipée d’installations de baignade (parasols et chaises longues) et surtout l’odeur des fleurs d’oranger, le goût de la mer et la douceur du climat font de Minori un lieu de villégiature très apprécié.

À l’époque romaine, la ville était surnommée Rheginna Minor, pour la différencier de Rheginna Maior, l’actuel Maiori. La ville de Minori abrite aujourd’hui un rare exemple de villa balnéaire, considérée comme l’un des monuments romains les plus importants de la côte Amalfitaine, à savoir la splendide Villa Marittima Romana. Pendant des siècles, Minori a été la seule ville de la côte amalfitaine à conserver les restes de Santa Trofimena, à qui la basilique est dédiée. Santa Trofimena a longtemps été la patronne de toute la côte Amalfitaine et de la République maritime d’Amalfi, ainsi que fortement vénérée dans la ville sicilienne de Patti. Autrefois la ville de Minori était riche en moulins, de cette tradition reste aujourd’hui la forte vocation pour la production de pâtes, utilisées dans diverses recettes de Salerne et proposées dans les menus des petits restaurants caractéristiques de Minori.

Visiter Minori : que faire et que voir dans la ville

Alors, que faire et que voir à Minori ? N’hésitez pas à explorer Minori à pied, la ville n’est pas très grande et facile à découvrir. Voici les attractions à voir dans cette ville :

La basilique de Santa Trofimena

Tout d’abord, lorsque l’on vient visiter Minori, on remarque très vite que la ville s’est développée autour de la basilique de Santa Trofimena, une belle église qui vaut la peine d’être visitée et qui est déjà visible depuis le front de mer, près de la plage.

visiter minori

La basilique de Santa Trofimena est le principal exemple d’architecture sacrée du 18ème siècle qui se situe au cœur de Minori. L’importance de l’église est due à la présence des reliques de sainte Trofimène, dont les ossements ont été retrouvés sur la plage entre les 7ème et 8ème siècles et déposés dans un petit temple non loin de la plage. En 987, Minori est devenu un évêché et une cathédrale a été construite au centre de la zone urbaine.

La détérioration architecturale qui a suivi a convaincu la population de complètement démolir l’église, qui a ensuite été entièrement reconstruite. De style néoclassique, avec une croix latine, la basilique de Santa Trofimena se caractérise par l’élégance de ses lignes décoratives et présente un intérieur marqué par trois nefs avec des autels latéraux.

basilique de Santa Trofimena

La crypte baroque actuelle de Santa Trofimena est accessible par deux volées d’escaliers. Elle mesure 13,60 m de long et 8,50 m de large. La dépouille mortelle de la Sainte est conservée sous le maître-autel dans une urne en marbre raffiné.

Sur le côté de la basilique, vous pourrez admirer le haut clocher du 19ème siècle avec un plan quadrangulaire dans le style néoclassique, il est divisé en hauteur en trois ordres décorés de pilastres et de grandes ouvertures cintrées dans lesquelles on peut voir les majestueuses cloches. La façade principale de l’église présente des éléments architecturaux et décoratifs typiques du 18ème siècle et fait face à la mer !

basilique de Santa Trofimena minori

La villa romaine

De Santa Trofimena, vous pouvez ensuite vous déplacer dans la rue principale de la ville et aller visiter la villa romaine (villa romana) voisine. En fait, on sait très peu de choses sur cette villa : elle remonte certainement au 1er siècle après notre ère. Mais le propriétaire n’est pas connu, on ne peut que supposer qu’il était un homme aux moyens financiers considérables et avec un haut niveau culturel.

villa romaine minori

Actuellement, il ne reste que la partie maritime dans son intégralité, entièrement exposée aux éléments. Entre autres, il y a une fontaine, des miroirs qui créent des jeux d’eau et des représentations réalisées avec la technique de l’écume de mer. Ce dernier consistait précisément à créer l’effet d’écume de mer, en utilisant du simple sel grossier ou fin.

La plage et le bord de mer

Le front de mer de Minori est caractérisé par une jetée à partir de laquelle vous pouvez voir toute la plage. Si la température le permet, louez un pédalo / bateau ou allez nager. Minori apparaît d’une autre façon de la mer et vous permet d’apprécier pleinement sa côte.

visite de minori

Avec celle de Maiori, la plage de Minori est parmi les plus belles de la côte Amalfitaine. Longue d’environ 250 m, elle est principalement composée de sable et de galets et, étant exposé au sud, elle profite des rayons du soleil toute la journée. L’espace est divisé entre la plage gratuite, qui est située sur les côtés, et trois grands établissements balnéaires situés au centre. Ceux-ci séduisent les adultes comme les enfants grâce à leur confort.

Le sentier des citrons (sentiero dei limoni)

Une chose qui, à mon avis, doit absolument être faite est le « sentiero dei limoni », un itinéraire de marche court mais fascinant qui relie Maiori et Minori et qui se caractérise par la présence des terrasses typiques avec des citronniers de la côte Amalfitaine. Le parcours commence à Torre a Minori et se termine devant l’église de Santa Maria a Mare à Maiori.

D’autres photos prises lors de notre visite de Minori

D’AUTRES ARTICLES A DECOUVRIR EGALEMENT :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici