Visiter le désert des Bardenas

Visiter le désert des Bardenas Reales : guide complet et conseils

L’une des choses les plus surprenantes que vous puissiez faire lors d’un voyage touristique à travers la Navarre est de visiter le désert des Bardenas Reales, que vous pouvez trouver dans le sud-est de la région, non loin de la ville de Tudela. Vous trouverez ci-dessous les informations de base et nécessaires pour organiser votre visite du désert des Bardenas.

Il ne fait aucun doute que l’une des images emblématiques de la Navarre sont les paysages magnifiques et verdoyants des Pyrénées navarraises, qui atteignent leur expression maximale dans des endroits tels que la forêt d’Irati ou la ville d’Ochagavia.

Mais en Navarre, vous pouvez également trouver des paysages plus typiques de l’Arizona, avec des formations rocheuses spectaculaires telles que la tête de Castildetierra.

Mais avant de continuer, quelque chose de très important : le paysage et les formations géologiques sont une partie essentielle du Parc Naturel et, en tant que visiteurs, nous ne devons pas gravir les pentes et les sommets des formations, car nous pouvons les dégrader. Il s’agit d’un écosystème extrêmement fragile dont nous devons prendre soin.

Les caractéristiques des Bardenas Reales

La principale caractéristique des Bardenas Reales sont ses paysages semi-désertiques.

Constitué d’argiles et de grès qui ont subi les effets de l’érosion pendant des millions d’années, le résultat géologique est que l’on peut maintenant voir de curieuses formations rocheuses, comme des plateaux ou des têtes caractéristiques.

Mais si vous visitez les Bardenas Reales en hiver ou au printemps, vous serez surpris par les paysages verdoyants des plaines, en grande partie dus aux plantations de céréales et de riz.

Meilleur moment pour visiter les Bardenas Reales

Le meilleur moment pour visiter les Bardenas Reales est l’automne et le printemps, car les températures de ces mois seront plus agréables.

En hiver, il fait très froid et, étant un terrain dégagé, il peut y avoir beaucoup de vent et vous gelerez. En été, la chaleur est assez forte, atteignant même 40º et il n’y a pas de zones ombragées. Il vaut donc mieux éviter cette saison.

Histoire du désert des Bardenas

Peuplés depuis l’âge du bronze, les Bardenas Reales portent ce nom car à leur époque ces territoires étaient la propriété des rois de Navarre.

En effet, aux 9ème et 10ème siècles, ils sont devenus une zone frontière entre le royaume naissant de Navarre et les territoires occupés par les Arabes qui ont envahi la péninsule.

Vous serez surpris de savoir que parmi les propriétaires actuels des Bardenas Reales se trouvent les vallées pyrénéennes de Roncal et Salazar.

En effet, ce territoire semi-désertique de Navarre n’appartient pas à une municipalité spécifique, puisqu’en fait vous ne trouverez pas de centres urbains. La propriété appartient à la communauté dite des Bardenas, composée de 22 communes et conseils de vallées.

Bardenas Reales

Ce sont, en particulier, les réunions des vallées susmentionnées de Roncal et Salazar, étant celle de Roncal la première à avoir eu le droit d’utiliser les Bardenas, en l’an 882, en remerciement pour l’aide apportée au roi de Navarre Sancho García pour combattre les Arabes. Au cours des siècles successifs, les droits d’utilisation de ces terres royales ont été accordés à d’autres municipalités. Cette mission a été faite en remerciement pour les services rendus, pour avoir amené des habitants sur les terres occupées par les Arabes, ou en retour, pour les dons financiers faits à la Couronne.

Une fois la Navarre incorporée au royaume de Castille, il n’y a eu aucun changement pour les 22 communes et vallées considérées comme congozantes des Bardenas Reales.

Et, enfin, après la guerre de Succession au 18ème siècle, le peuple de Congoza acheta au roi Felipe V la cession à perpétuité des Bardenas Reales.

Parc naturel et zone de conservation des oiseaux

Traditionnellement, les Bardenas Reales étaient des terres d’éleveurs de bétail et étaient des lieux très importants pour la transhumance des moutons. Mais dans les années 50 du siècle dernier, des agriculteurs sont venus planter des céréales et du riz.

Actuellement, ces terres de Navarre sont, depuis 1999, un parc naturel et depuis 2000, une réserve de biosphère. De même, les Bardenas Reales disposent de deux zones spéciales de conservation des oiseaux (ZEPAS).

Bien sûr, vous serez peut-être surpris d’apprendre qu’il existe aux Bardenas une zone réservée à un terrain militaire avec un champ de tir de l’Aviation.

Comment visiter le désert des Bardenas

En raison du niveau de protection des Bardenas Reales, de grandes restrictions ont été établies pour votre visite, de sorte que vous ne puissiez vous déplacer que dans certains espaces dans le but de protéger l’environnement.

La visite de cette zone de paysages semi-désertiques se fait par des chemins de terre que l’on peut parcourir en véhicule à moteur sans pouvoir sortir de ces pistes.

Mais vous avez aussi l’alternative de faire de la randonnée ou de parcourir le parc en VTT en suivant les itinéraires établis à cet effet. Vous pouvez également opter pour une visite guidée en segway, je vous en reparle plus tard. La principale zone à visiter dans le parc naturel des Bardenas Reales est connue sous le nom de La Blanca, à laquelle vous accéderez depuis le sud-est, depuis la route N-134 qui relie Tudela à Arguedas.

Au kilomètre 15,1 de cette route, vous trouverez l’entrée aux Bardenas Reales, qui vous mène directement au Centre des Visiteurs par la route du Polígono de Tiro qui se trouve dans le parc, où vous aurez les informations nécessaires pour effectuer la visite.

Heures de visite des Bardenas Reales

Le parc des Bardenas Reales peut être visité tous les jours de 8 heures du matin à une heure avant la tombée de la nuit.

Les heures de visite du Centre d’accueil des visiteurs de Bardenas Reales sont : d’avril à août de 9h à 14h et de 16h à 19h ; et de septembre à mars de 9h à 14h et de 15h à 17h (à Pâques le centre est ouvert en continu de 9h à 19h).

La visite normale se fait par le chemin de terre qui, dans un parcours circulaire, vous permet de voir les coins les plus caractéristiques de la région de La Blanca, entourant le champ de tir de l’aviation. Lors de votre visite en voiture, vous devez respecter certaines règles, comme la vitesse limitée à 40 kilomètres heure, ou devoir vous arrêter uniquement dans les aires de stationnement désignées et balisées.

De plus, vous ne pouvez pas emprunter des routes qui sortent de l’itinéraire établi.

Vous pouvez visiter le site officiel pour de plus amples informations.

Que voir dans les Bardenas Reales

Le désert des Bardenas Reales est devenu à la mode sur Instagram. Maintenant, nous voulons tous une photo avec la célèbre formation rocheuse Cabezo de Castildetierra, mais il y a d’autres points d’intérêt à voir dans les Bardenas Reales, en voici quelques uns :

  • Cabezo de Castildetierra : c’est l’icône des Bardenas Reales par excellence. Sa forme curieuse s’appelle une cheminée de fée. Ne tardez pas à le visiter, car il pourrait casser.
  • Los Tres Hermanos : ces trois têtes faisaient partie de la même montagne, mais l’érosion l’a divisée en trois parties. La tête de gauche est destinée au bétail et a un enclos à sa base. Celui du milieu, semblable à celui de Castildetierra, il y a une ferme de récupération pour les espèces de gibier. A droite, une caserne militaire.
  • Pisquerra : c’est l’une des parties les plus belles et “sauvages” du parc. Bien que ce soit l’une des formations les plus fragiles, elle peut être parcourue par des chemins peu balisés, il faudra donc être prudent et bien s’orienter.
  • Mirador de las Bardenas Blancas ou de Aguilares : à quelques mètres du centre des visiteurs, vous trouverez ce belvédère. De là, vous aurez une large perspective.
  • Cabezo de las Cortinillas : vous pouvez y différencier parfaitement les différentes couleurs des strates. C’est la seule tête où vous pouvez monter au sommet, par des escaliers en béton. Du sommet, vous aurez une bell vue sur l’ensemble du parc.
  • Cabañas : dans tout le parc, vous trouverez quelques cabanes en pierre abandonnées. Celles-ci étaient, en leur temps, des maisons pour abriter les agriculteurs et servaient également au stockage des semences et du matériel.

Itinéraires pour visiter le désert des Bardenas en voiture

La visite des Bardenas Reales s’effectue le long de chemins de terre parfaitement balisés (à faire en voiture, à vélo ou à pied). Il y a 7 itinéraires dédiés aux voitures, en voici 5 :

Ruta circular : c’est la visite la plus recommandée car elle passe par les points les plus intéressants des Bardenas Blancas. La boucle complète fait 34 km de long et il vous faudra une à deux heures pour la faire, selon les arrêts que vous faites et le temps que vous souhaitez rester à chaque endroit. Cet itinéraire commence à l’entrée d’Arguedas et vous devez ensuite vous diriger vers la Castil de Tierra.

Ruta de El Fraile : cette route est longue de 4 km et demi et comprend une visite à Cabezo del Fraile d’où vous avez une vue sur l’ancienne forteresse. Cet itinéraire commence dans les Corrales de Bea et est l’un des paysages les plus désertiques de toute la Navarre.

Ruta del Barranco de las Cortinas : c’est la visite de l’un des plus beaux ravins des Bardenas. Ici, vous pouvez visiter la partie interne, bien qu’il soit préférable de le faire avec un guide.

Ruta de Sur a Norte : cet itinéraire comprend toute l’extension des Bardenas Reales mais au lieu d’aller à gauche (comme la ruta circular), vous devez continuer vers le nord jusqu’à Carcastillo, une petite ville navarraise. Sur cet itinéraire, vous pouvez visiter la Castil de Tierra, la piste du Caldero, les gorges de Roncaleses et le monument au pasteur Bardenero.

Ruta al Cabezo de las Cortinillas : sur cette route, vous pouvez atteindre le sommet de Cabezo de las Cortinillas. De la base, c’est à environ 500 mètres, mais vous montez quelques escaliers. Lorsque vous atteignez le sommet, vous aurez une vue spectaculaire sur l’ensemble du parc naturel des Bardenas Reales. C’est le seul que l’on puisse escalader.

Bien qu’il s’agisse de chemins de terre, ils sont très compacts, vous n’aurez donc pas besoin d’un 4 × 4. N’importe quelle voiture peut empreunter ces chemins.

visiter bardenas reales

Itinéraires pour visiter les Bardenas Reales à pied et à vélo

L’office de tourisme de Bardenas Reales a préparé un réseau d’itinéraires pour tous les types de voyageurs, qui vous permettent de connaître l’ensemble de l’environnement :

Pistes cyclables (BTT) : il existe 10 itinéraires dédiés aux cyclistes qui sont répartis dans les Bardenas qui vous permettent de connaître et de visiter le parc naturel dans son intégralité. Des informations sur chacun des itinéraires peuvent être demandées au centre des visiteurs situé à l’entrée du parc. Il est recommandé de ne pas pénétrer dans les zones non autorisées ou sur les itinéraires dédiés aux véhicules motorisés.

Promenades pédestres : il y a 3 itinéraires pédestres dédiés aux touristes qui veulent découvrir le désert des Bardenas Reales à pied. Ce sont des itinéraires courts qui vous permettent de visiter divers points d’intérêt du parc. Tous les itinéraires sont bien balisés et peuvent être demandés au centre des visiteurs à l’entrée du parc.

Vous pouvez aussi opter pour une visite guidée en segway

Oui, vous pouvez visiter les Bardenas en segway ! La société de visites guidées Nataven offre la possibilité de visiter le parc naturel en segway, avec un groupe minimum de 2 personnes et maximum 6. La visite commence par une prise en charge avec un fourgon tout-terrain à une station-service de la ville d’Aguedas, la plus proche de l’entrée principale des Bardenas, à l’ouest du parc. Avec le fourgon susmentionné, vous commencez à explorer l’intérieur du parc, et à découvrir sa configuration paysagère très curieuse.

De cette façon, vous visiterez certains des points les plus caractéristiques de ce parc, tels que l’Alto de Aguilares ou la formation rocheuse de Cabezo de Castildetierra.

Ensuite, vous arriverez à l’une des zones spécialement aménagées pour le stationnement des véhicules à moteur, où pendant environ 10 minutes vous pratiquez la conduite du segway. Lors de la visite guidée (ils parlent français, c’est top) en segway des Bardenas Reales, vous accéderez à des zones inaccessibles avec votre propre véhicule et vous pourrez découvrir des coins vraiment surprenants.

Après avoir fait le tour en segway, qui dure environ 2h30, vous retournerez au fourgon et finirez de visiter cet espace naturel, jusqu’à ce que vous atteigniez le point de départ.

La durée totale de la visite en Segway à travers les Bardenas Reales est d’environ quatre heures, y compris le temps de trajet en van. Le prix la visite guidée en Segway à travers les Bardenas Reales est de 89 euros par personne.

Où dormir près du désert des Bardenas

Si vous recherchez la meilleure fin à une journée parfaite, vous pouvez réserver votre nuit de repos dans l’un des hébergements de la région. Il y en a pour tous les goûts. Néanmoins, voici deux sites qui peuvent beaucoup vous plaire et qui sont un must :

Si vous voyagez en famille : un lieu original que vous allez adorer sont les Cuevas de las Bardenas. Des habitations troglodytes situées à côté du Parc Naturel, les différents logements sont parfaitement équipés pour le plaisir de toute la famille.

Si vous voyagez en couple : un hôtel récompensé pour son architecture dans un cadre d’un romantisme impressionnant. L’endroit idéal pour profiter de votre soirée en couple et de belles vues sur le désert des Bardenas est l’Hôtel Aire de Bardenas.

Si vous venez en groupe : choisissez n’importe quel hôtel de la ville voisine de Tudela.

Recommandations et règlements pour visiter les Bardenas

  • Les véhicules à moteur et les vélos ne peuvent circuler que sur les itinéraires balisés
  • La vitesse maximale pour circuler dans le parc naturel est de 40 km/h
  • Vous pouvez vous promener librement dans les Bardenas Reales, à l’exception des endroits non autorisés
  • Ne pas endommager le patrimoine, la faune, la végétation ou le bétail.
  • Si vous venez avec votre animal de compagnie vous devez toujours le tenir en laisse pour éviter de le perdre ou de déranger du bétail ou d’autres visiteurs.
  • Il est interdit de camper dans le désert ou d’y passer la nuit en camping-car.
  • Dans les Bardenas, il n’y a pas de toilettes ni de restaurant, alors soyez prêt.

Ajouter un commentaire