visiter cefalu

Visiter Cefalù : itinéraire d’un jour ou deux jours

Cefalù, sur la côte nord de la Sicile à 60 km de Palerme, est un splendide village déclaré site du patrimoine mondial par l’UNESCO en 2015. Avec de forts caractères arabo-normands dans son architecture et ses traditions, cette ville est connue pour sa belle cathédrale normande, le Parco delle Madonie qui l’entoure et la mer magnifique. Pendant la saison estivale, de nombreuses personnes viennent visiter Cefalù et la petite ville parvient à tripler sa population et remplir les places et les rues les plus importantes de la ville.

L’atmosphère est vraiment suggestive, parmi les maisons anciennes face à la mer, les couchers de soleil à couper le souffle et l’architecture intemporelle. Voici tout ce que vous devez savoir pour profiter d’une visite à Que voir à Cefalù et ses environs : itinéraires d’une journée et d’un week-end. Découvrez 10 choses à visiter, les meilleurs restaurants et quoi faire le soir. Infos et conseils sur Cefalù : choses à voir et restaurants où manger.

Visiter Cefalù en deux jours : 10 choses à voir

Que voir à Cefalù en deux jours ? Découvrez ci-dessous 10 choses à visiter sur Cefalù :

1. Le Duomo (la cathédrale)

La cathédrale de Cefalù est une basilique mineure située dans le centre historique dont l’architecture suit le modèle des grandes basiliques bénédictines, avec un style roman lié au nord de l’Europe et enrichi d’influences arabes. La construction débuta en 1131 et a été agrémentée au fil des années de mosaïques byzantines réalisées par des maîtres amenés directement de Constantinople par Roger II, qui la fit ériger après avoir fait le vœu d’échapper à une tempête. Elle n’a été consacrée qu’en 1267.

  • Lieu : accessible à pied depuis Corso Ruggero, dans le centre-ville (plan).
  • Horaires : tous les jours de 10h00 à 13h00 et de 15h00 à 19h00.
  • Prix du billet : 10€ pour l’itinéraire rouge (visite des tours, une passerelle extérieure côté sud donnant sur les mosaïques, la salle du Trésor, l’épiscopio, la chapelle épiscopale et le cloître canonique); 7€ pour le bleu (visite des tours, une passerelle extérieure côté sud et une vue sous les mosaïques); 6€ pour le vert (visite de la salle du Trésor, l’épiscopio, la chapelle épiscopale et le cloître canonique).

cathedrale de cefalu

2. La Rocca (la forteresse)

La Rocca culmine à 268 mètres d’altitude et à sa base se trouve la ville historique de Cefalù. La partie inférieure ouest est plutôt caractérisée par les ruines d’une série de moulins. De là commence le chemin qui mène au sommet de la forteresse. De l’autre côté, côté ouest des murs, s’ouvre la porte à laquelle arrive le chemin d’accès. Pendant la montée, à mi-hauteur, il y a les restes du Temple de Diane, une construction datant du 9ème siècle avant notre ère. Dans la partie nord des murs surplombant le précipice au-dessus de la cathédrale, une croix métallique de plusieurs mètres de haut a été érigée qui s’illumine la nuit pour dominer le panorama. Pour vous y rendre, il faut emprunter l’une des ruelles qui s’ouvrent au début du Corso Ruggero, comme le Vicolo dei Saraceni, qui mène à un chemin qui monte jusqu’à l’entrée monumentale de la Rocca.

3. Museo Mandralisca (musée Mandralisca)

À Cefalù, il n’y a qu’un seul musée, le Museo Mandralisca, commandé par le baron Enrico Pirajno de Mandralisca. Pirajno collectionna, au cours de sa vie, de nombreux objets d’art, pièces de monnaie, livres et archéologues et, en fervent partisan des idées du Risorgimento, il les mit à la disposition de la ville à sa mort par testament. Parmi les différentes œuvres multidisciplinaires (archéologie, numismatique, peintures, …), la pièce la plus précieuse est certainement le Portrait du marin inconnu d’Antonello da Messina, ainsi que d’autres œuvres d’attribution flamande et autre caravaggesque.

  • Lieu : depuis la gare, continuez en direction de via Ruggero, puis via Mandralisca. Vous arriverez dans environ 15 minutes. Voir le lieu sur le plan.
  • Horaires : 9h00 – 19h00 tous les jours, 9h00 – 24h00 en juillet et août.
  • Prix ​​du billet : plein 6€ / réduit 4€

visiter cefalu

4. Lavatoio medioevale (lavoir médiéval)

Dans la via Vittorio Emanuele se trouve le lavoir public connu sous le nom de “Lavatoio medioevale”, dans le palazzo Martino. Les travaux de restauration ont été achevés en été 1991. Le lavoir a un escalier en pierre de lave qui mène à un sol lissé par le temps et à une série de bassins remplis des eaux qui coulent de vingt-deux bouches en fonte (dont quinze têtes de lion) disposées le long des murs. À travers une petite grotte, l’eau atteint la mer. Dans les bacs, les supports utilisés pour frotter les vêtements sont évidents. Le lieu est toujours accessible et gratuit d’accès. Vous pouvez l’atteindre depuis la Piazza del Duomo en 5 minutes à pied via XXV Novembre jusqu’au Palazzo Martino (plan).

cefalu lavoir médiéval

5. Porta Pescara (porte Pescara)

Seule survivante des 4 portes qui s’ouvraient le long des murs de la ville, elle s’appelle Porta Pescara du nom du vice-roi qui la fit réparer en 1570. Elle est située dans la partie ancienne de la ville, à proximité de la plage et de l’ancien port, où elle encadre le spectacle de la mer à travers son arche gothique surmontée des armoiries des rois de Sicile. Belle et d’importance historique, c’est l’un des endroits préférés des touristes pour des photos et des vidéos suggestives. Vous pouvez vous y rendre de la Piazza del Duomo en passant par via Mandralisca en 5 min à pied (plan). L’accès est totalement libre et gratuit.

cefalu porte pescara

6. Osterio Magno

L’Osterio Magno est un ancien palazzo de Cefalù qui s’élève dans le centre historique.
Construit par Ruggero au 12ème siècle, il a été agrandi et fortifié par la puissante famille de Vintimille qui l’a transmis de génération en génération jusqu’en 1602. D’une importance historique et structurelle considérable, il possède une grande citerne romaine, tandis que les murs quadrangulaires de la tour datent de l’époque normande. Le lieu n’est pas ouvert aux visiteurs. Mais occasionnellement, il accueille des expositions (pour les tarifs et les horaires, veuillez contacter l’agence de promotion touristique de Cefalù sur le site www.comune.cefalu.pa.it). L’Osterio Magno est accessible à pied en 10 minutes depuis la gare en prenant la direction Corso Ruggero. Il est situé au numéro 63 (plan).

osterio magno cefalu

7. Front de mer et plage de Cefalù

Des eaux claires et une large plage dorée sont le choix idéal pour les familles, grâce à ses fonds marins en pente douce et aux innombrables services qu’elle offre aux baigneurs, comme les points de restauration ou les bars qui garantissent des vacances de confort et de détente. Dès le coucher du soleil, le front de mer devient l’un des lieux de la vie nocturne : bars, restaurants et discothèques restent ouverts jusque tard dans la nuit.

que voir à cefalu

8. Autres plages : Mazzaforno, Settefrati, Capo Playa

Dans la région, il y a d’autres plages plus privées, certaines en galets, d’autres en sable. Parmi celles-ci, soulignons Mazzaforno, Settefrati et surtout Capo Playa, cette dernière est particulièrement appréciée des amateurs de surf, de voile et de kite, en raison des vents constants qui soufflent. Le fond marin de cette partie de la côte baisse rapidement, ce qui le rend impropre aux familles avec de jeunes enfants. Toutes ces plages gratuites d’accès se trouvent à un peu plus de 10 minutes en voiture de Cefalù.

9. Santuario di Gibilmanna (sanctuaire de Gibilmanna)

Le sanctuaire de Gibilmanna est situé dans le hameau homonyme du village de Cefalù. L’Église, du 11ème siècle, a été reconstruite de 1619 à 1624, et la chapelle de la Madone a été achevée en 1625 avec l’assemblage du spectaculaire autel en marbre mélangé de Pampillonia. Situé à environ 800 mètres d’altitude, ce monastère bénédictin est une destination de pèlerinage et un lieu de prière; il conserve de nombreuses œuvres d’art dont la statue de San Giovanni Battista, la statue de Sant’Elena et le précieux simulacre en marbre de la Madonna di Gibilmanna. Le sanctuaire est adossé au Monte S. Angelo à une dizaine de km de Cefalù et peut être atteint en voiture par la route panoramique S.P. 136 ou en bus depuis la gare (plan). Il est ouvert de 10h30 à 19h30 et est libre d’accès.

sanctuaire de Gibilmanna

10. Parco delle Madonie (parc des Madonie)

Le parc des Madonie est un parc naturel régional qui comprend le massif des Madonie, dont les sommets atteignent 2000 mètres d’altitude, derrière le village de Cefalù. Le parc abrite plus de la moitié des espèces végétales siciliennes, et en particulier la plupart de celles présentes uniquement en Sicile. Pour la faune, il y a plus de la moitié des espèces d’oiseaux et toutes les espèces de mammifères de la région. Il existe différents itinéraires de randonnée de toutes les difficultés, des parcs d’aventure et il est également possible de s’essayer à des sports plus extrêmes comme l’escalade libre. Depuis le centre de Cefalù, prenez la S.P. 136 jusqu’à Gibilmanna puis la S.P. 9 à la petite ville d’Isnello (plan). Pour réserver ou se renseigner sur les activités du parc, il est conseillé de contacter l’organisme responsable au 0917487186 ou via le site officiel www.parcodellemadonie.it.

parc des madonie

Visiter Cefalù une journée : itinéraire recommandé

Le matin, lorsque les plages ne sont pas encore bondées, la couleur de la mer et son calme deviennent une attraction très forte pour ceux qui recherchent la détente d’une belle baignade. Le Lido di Cefalù est la meilleure façon de commencer la journée, puis peut-être de la quitter tôt lorsque la foule des baigneurs commence à être trop pressante.
De la plage, vous pouvez ensuite partir pour l’excursion à la Rocca, qui dure environ 2 heures entre l’ascension et la descente à un rythme moyen. Vous pouvez vous reposer au Temple de Diane et profiter du magnifique panorama depuis le sommet. La descente sera plus rapide mais vous n’arriverez pas dans le centre historique avant le déjeuner.

L’après-midi, après avoir mangé dans l’un des nombreux restaurants de poisson du centre, vous pourrez visiter la cathédrale avec son style roman et ses mosaïques, puis vous diriger vers l’Osteria Magno et visiter le musée Mandralisca. De là, allez admirer le lavoir médiéval, l’ancien port et la Porta Pescara. Cette partie du village est la plus évocatrice, car on peut encore respirer l’air du travail, l’effort des pêcheurs et l’histoire passée et il est conseillé de se promener dans ses ruelles et ses rues en toute détente, sans trop penser à où aller, se laisser emporter par la chaleur du vent de l’après-midi.

En fin d’après-midi, vous pouvez opter pour une excursion à l’ancien sanctuaire de Gibilmanna, accessible en seulement 15 minutes en voiture, pour le dernier adieu à une journée bien remplie mais reposante, où le temps ne manque jamais et où les odeurs se mélangent aux couleurs incroyables d’un panorama à couper le souffle.

Visiter Cefalù en une journée, les différents points de cet itinéraire :

Petit-déjeuner au Bar Pasticceria Cannolì – via Cicerone, 17
Lido di Cefalù, toujours accessible – prix du billet : gratuit
La Rocca, toujours accessible – prix du billet : gratuit
Déjeuner au restaurant Triscele, via Umberto I, 34
Cathédrale, 8h30 – 18h30 – coût du billet : 3,00 €
Musée Mandralisca, 9h00 – 19h00 – plein tarif 6€ / réduit 4€
Sanctuaire de Gibilmanna, 10h30 – 19h30 – prix du billet : gratuit
Dîner au restaurant Al Capone – via Dei Mulini, 20

Où manger à Cefalù : les meilleurs restaurants

Triscele : restaurant dans le centre historique avec des spécialités de poissons. Environnement petit et intime où vous pourrez déguster des plats traditionnels locaux. Généralement bondé. Prix ​​moyen par personne : 35€
Adresse et contacts : via Umberto I, 34 (Itinéraire) / tel: (+39) 0921921571

Sutt’a Ràvia : restaurant en bord de mer avec un excellent rapport qualité / prix. Idéal pour un repas de fruits de mer sans dépenser une fortune. Prix ​​moyen par personne: 20€
Adresse et contacts : Piazza Cristoforo Colombo, 11 (Itinéraire) / tel: (+39) 0921820253

Bastione&Costanza : restaurant / pizzeria idéal pour les couples, il est conseillé de réserver sur la terrasse avec vue sur la mer. Excellente qualité notamment en ce qui concerne les pizzas, élaborées avec des céréales anciennes et exclusivement des produits locaux. Prix ​​moyen par personne : 45€ (18,00 € pour pizza + dessert)
Adresse et contacts: Piazza Francesco Crispi, 13 (Itinéraire) / tel: (+39) 0921571222

Al Capone : belle terrasse panoramique à la périphérie de Cefalù, sur la route de Gibilmanna. Spécialités de poissons dans un cadre élégant. Prix ​​moyen par personne : 45€
Adresse et contacts : via Dei Mulini, 20 (Itinéraire) / tel: (+39) 0921423900

L’Angolo delle Dolcezze : pâtisserie sicilienne et glacier qui propose des spécialités régionales à partir de matières premières de haute qualité. Les cannoli et cassata sont excellents. Cela vaut le détour. Prix ​​moyen par personne : 5€
Adresse et contacts: via Pietro Novelli, 2 (Itinéraire) / tel: (+39) 0921923047

visiter cefalu

Que faire le soir : zones de vie nocturne et meilleurs clubs de Cefalù

La ville de Cefalù offre de nombreuses possibilités d’amusements et de loisirs et, bien sûr, presque toutes en bord de mer. La vie nocturne commence généralement vers 18h00 lorsque les bars de plage commencent à servir des apéritifs et que les personnes en maillot de bain se mêlent à celles qui viennent de sortir pour la soirée. Pubs, clubs, DJ sets et discothèques se succèdent le long de la côte et dans les rues du village.

Les meilleurs pubs, clubs et discothèques :

Kalapinta : brasserie, avec une petite cuisine, qui propose également une sélection de bières artisanales. Adresse : via Carrettieri, 3 (plan) / Page Facebook

Maljk : établissement balnéaire qui dès la fin de l’après-midi se transforme en DJ set avec cocktails, apéritifs et musique live. Dès l’après-dîner, la musique accompagne les clients jusque tard dans la nuit. Adresse : Lungomare Giardina (plan) / Page Facebook

Le Petit Tonneau : bar à vins caractéristique où vous pourrez déguster un apéritif romantique sur une petite terrasse avec vue sur la mer (2 tables). Recommandé au coucher du soleil. Adresse : Via Vittorio Emanuele, 49 (plan) / Page Facebook

Calette Reef Club : la discothèque historique en plein air de Cefalù, célèbre pour ses soirées à thème et ses fêtes qui durent jusque tard dans la nuit. Toujours ambiancé et avec la possibilité de réserver une table. Adresse : Porto Presidiana (plan) / Page Facebook

calette disco club

Planifiez votre séjour à Cefalù : infos et conseils utiles

Comment s’y rendre : en bus avec Flixbus qui relie la ville de Palerme à Naples, Rome et Milan tous les jours à des prix très compétitifs. L’aéroport le plus proche est celui de Palerme, bien relié aux principales villes italiennes également par des compagnies aériennes à bas prix. Le trajet de train Messine – Palerme coûte 9,90 € et dure environ 1 heure.

Comment se déplacer : le village se visite facilement à pied, pour les environs la voiture est le véhicule idéal et il est possible de louer sur place, même dans certains hôtels.

Où se garer : tous les hôtels disposent de places de parking. Près du front de mer, il y a de nombreux parkings payants et couverts qui sont idéaux pour se garer.

Où dormir : hôtels et chambres d’hôtes à partir de 46€ par chambre !

À voir et à découvrir dans les environs de Cefalù : Palerme (60 km), Bagheria (55 km), Castelbuono (20 km), Capo d’Orlando (78 km).

Ajouter un commentaire