visiter aiello calabro

Aiello Calabro est un petit village perché sur les collines de l’arrière-pays tyrrhénien, depuis les pentes duquel vous pourrez admirer un splendide panorama qui descend jusqu’à la mer. Considérée comme l’une des villes les plus caractéristiques de la province de Cosenza, Aiello se caractérise par de petites rues pavées qui bifurquent entre des maisons et des palais nobles, qui, avec leurs nobles armoiries et riches en trésors architecturaux, mènent à un saut dans l’histoire. La ville, qui a une longue histoire derrière elle, présente sur son territoire les signes distinctifs de la présence de différentes dominations, comme celles romaine, grecque, sarrasine, byzantine et normande qui l’ont occupée à différentes époques. Ne manquez pas de visiter Aiello Calabro lors de votre séjour dans la région.

La municipalité d’Aiello Calabro se trouve dans la région Calabre dans la province de Cosenza et compte environ 1 800 habitants. La ville se dresse sur les pentes d’une colline avec une vue magnifique sur les environs. Au fil des siècles, Aiello Calabro a été un fief des Angevins et des Cybo-Malaspina. Le saint patron est San Geniale Martire.

Un court séjour, dans ce village à mi-chemin entre la mer (à 10 minutes de la côte) et les montagnes, ne suffit pas pour savourer et profiter des beautés qui s’offrent au visiteur. Avec le calme nécessaire vous pourrez découvrir toutes les particularités de l’ingéniosité locale et les produits de la gastronomie de cette terre : saucisses, fromages, cornichons, pâtisseries, figues transformées de Cosenza. Les occasions de manger ces délices ne manquent pas lors d’une visite à Aiello Calabro. En commençant par les points de restauration de certaines entreprises d’agrotourisme, jusqu’aux restaurants du centre.

Visiter Aiello Calabro : que faire et que voir

Les signes de l’histoire de cette petite mais charmante ville de Calabre sont clairement visibles. Les origines (bien que certains aient prétendu qu’il s’agissait de la mythique Tilesio, une ville grecque) remontent aux Romains (le nom Agellus, petit champ, dont le nom actuel dérive est un témoignage clair). Situé dans un endroit stratégique, pour le contrôle des voies de communication (une déviation de la Via Capua-Rhegium est passée juste à partir d’ici), Aiello a été au centre de luttes de pouvoir amères au cours des siècles.

Aiello Calabro est un ancien village situé à 550 mètres d’altitude, il est entouré d’une belle et vaste montagne avec une pinède comparable à celle du Sila mais plus petite. Village peu connu et peu apprécié, il cache quelques belles choses à explorer. Aiello est un beau village avec des palais nobles. Mais les beautés ne s’arrêtent pas là : ces dernières années de nombreux travaux ont été réalisés qui ont encore accru la beauté du village :

Le Belvédère ‘U PIZZUNE’ : de là-haut, vous pouvez profiter d’une vue spectaculaire à 360° de la montagne d’Aiello à la mer Tyrrhénienne avec vue sur les îles Éoliennes et Lipari et le volcan Stromboli. Pour trouver le belvédère, traversez le village et continuez de monter sur la route, l’entrée du belvédère se trouve un peu plus loin, à la sortie du village.

Le château : la ville et la splendide nature environnante sont dominées par les vestiges du château du 15ème siècle, lieu clé de l’événement historique intense vécu par la ville, dont subsistent des vestiges de murs, de remparts et de tours avec des traces de rénovations du 16ème siècle. Il a atteint son apogée aux 15ème et 16ème siècles, alors qu’il était le siège des puissantes dynasties Siscar et Cybo, devenant l’un des châteaux les plus grands et les plus remarquables du sud de l’Italie. Vous pouvez monter au château pour explorer ses ruines et ses environs, le sentier débute en face du belvédère.

castello di aiello

D’ici aussi vous aurez une très belle vue sur le village, les montagnes et même le belvédère juste en face. Personnellement c’est surtout pour la vue que j’ai apprécié de monter jusqu’au château car il faut avouer que du château il ne reste pas grand chose !

Le centre historique : le centre historique est particulièrement pittoresque avec ses rues étroites et ses beaux bâtiments du 17ème au 18ème siècle, parmi lesquels le puissant palais Cybo-Malaspina datant du 16ème siècle, qui était le siège des marquis de Massa et de Carrare, Cybo Malaspina. Les autres bâtiments importants sont : Palazzo Giannuzzi – Viola, Palazzo Viola, Palazzo dei Belmonte, Palazzo Civitelli, Palazzo De Dominicis et Palazzo Di Malta. Je vous recommande vivement de marcher dans les rues du vieux Aiello pour mieux profiter de l’ambiance, les anciens bâtiments vous surprendront ! Et ne restez pas sur la route qui traverse le village, allez explorer les ruelles perpendiculaires !

Parmi les bâtiments historiques dont Aiello se vante, il y a aussi plusieurs églises, dont la plus importante est certainement l’église mère dédiée à S. Maria Maggiore. Située sur la Piazza S. Maria, l’église a été fondée peut-être avant l’an 1000, selon d’autres en 1321 et plus tard élue paroisse en 1417. À l’intérieur, vous pourrez admirer l’autel dans le pur style baroque avec marbre polychrome. Parmi les autres églises, soulignons : l’église de S. Giuliano, du 15ème siècle; l’église de S. Maria delle Grazie, d’un grand intérêt architectural; et l’église de Santi Cosma e Damiano. À visiter également la belle chapelle Cybo dans l’ancien couvent des Observants (Convento degli Osservanti), de 1597, un joyau authentique et un témoignage extraordinaire de la Renaissance calabraise.

D’autres photos prises lors de notre visite d’Aiello Calabro

D’AUTRES ARTICLES A DECOUVRIR EGALEMENT :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici