villages perchés de balagne

Villages perchés de Balagne : lesquels faut-il visiter ?

Lors d’un séjour dans le nord-ouest de l’île de Beauté, il faut absolument visiter les villages perchés de Balagne, cette région étant une excellente introduction à la Corse !

Roulez vers l’intérieur des terres, dans les contreforts inférieurs des montagnes de Corse en passant par une vue imprenable sur les plages et les magnifiques eaux turquoises en dessous de vous. Conduisez sur les routes de montagne qui serpentent jusqu’aux villages forteresses accrochés aux collines et admirez la vue imprenable sur les montagnes recouvertes de maquis jusqu’à la côte en contrebas. Vous pouvez aussi suivre la route des artisans “Strada di l’Artigiani” et déguster les spécialités locales en cours de route.

Visiter les villages perchés de Balagne : les incontournables

Il y a des dizaines de ces petits villages perchés en Balagne, chacun avec son propre attrait et son cadre particulier, et presque toujours sa propre petite église.

carte des villages perchés de balagne

En raison de la nature des routes et du temps dont vous disposez ou non, il est difficile de recommander un itinéraire particulier ou une série de villages à visiter. Les “groupes” intéressants de ces villages perchés qui peuvent être visités ensemble sont :

  • Monticello, Corbara, Santa Reparata di Balagna, Pigna et Sant’Antonino au nord.
  • Aregno, Lumio, Cateri, Muro, Zilia, Feliceto et Speloncato un peu plus au sud.
  • Belgodère, Palasca, Olmi-Capella, Mausoléo et Vallica un peu plus à l’est.
  • Novella, Urtaca, Lama et Pietralba encore plus à l’est.

Il en existe d’autres encore, je ne vais pas tous les citer (vous les trouverez tous sur cette page) mais plutôt vous présenter ceux que je trouve incontournables :

1. Corbara

Le village de Corbara est niché dans un léger creux dans les collines, avec l’église de l’Annonciation de style baroque s’élevant au-dessus des toits des maisons environnantes. Construite entre 1641 et 1751, ce n’est qu’une des nombreuses églises et chapelles du village. Cela vaut la peine de monter jusqu’à la Chapelle de Notre-Dame des Sept Douleurs du 18ème siècle pour sa vue imprenable sur la côte et les environs. Vous verrez des panneaux pour ce trajet disséminés à plusieurs endroits du village. À l’intérieur de la petite chapelle, vous trouverez une statue de la Vierge à l’enfant du 15ème siècle.

La ville s’étale sur plusieurs niveaux, de façon désordonnée, suivant les plans incertains du terrain qui devient progressivement de plus en plus pentu. La ville serpente dans un labyrinthe de rues étroites en pierre, qui se défilent dans un dédale avec la vallée qui s’élève de plus en plus haut, atteignant presque les montagnes et le ciel, et qui a son cœur battant dans l’église de l’Annonciation, qui porte la marque baroque indéniable.

2. Pigna

Dans le village de Pigna, vous explorerez des ruelles pavées et pourrez visiter des ateliers d’artisans. C’est un village traditionnel avec ses fenêtres aux persiennes bleues, ses gouttières typiques de la région et ses maisons imbriquées les unes à côté des autres.

Le village a été délaissé pendant de nombreuses années (au milieu du 20ème siècle), jusqu’à ce qu’une association coopérative (la Corsicada) soit formée dans les années 1960 pour rénover les maisons selon les techniques anciennes que les maçons se sont réappropriées : terre glaise alliée au tuf. Elle a aussi formé une communauté de musiciens et d’artistes. Cela a conduit à la rénovation de nombreuses maisons du village, et à une tradition musicale qui survit aujourd’hui autour des chants et de la musique polyphonique.

3. Sant’Antonino

Voici un autre charmant village perché au sommet d’une colline, peut-être le plus beau. Les vues d’ici sont incroyables. La colline verdoyante, parsemée d’oliviers centenaires, descend jusqu’à la vallée avec une chaîne de montagnes lointaine au-delà. Dans le village, explorez les ruelles sinueuses qui grimpent sans cesse et passent devant un certain nombre de restaurants, de boutiques, de maisons traditionnelles de vues exceptionnelles.

Explorez les rues étroites de Sant’Antonino, le plus ancien village habité de Corse et labellisé “l’un des plus beaux villages de France”. Le village offre une vue à 360° sur la campagne environnante et la côte. Vous y trouverez également la célèbre “maison du citron” (Clos Antonini); si vous venez faire une pause au Clos Antonini, créée en 1984 par Pierre-Louis et son épouse Monique, n’oubliez pas de déguster la spécialité de Monique : une dose de jus de raisin et une de jus de citron. Fraîcheur garantie !

4. Lumio

Baigné de lumière comme son nom l’indique, le village perché de Lumio, recouvert de bougainvilliers magnifiques qui fleurissent même en hiver, offre un belvédère sur le golfe de Calvi. Il fait partie de ce groupe de charmants villages que l’on peut admirer dans l’arrière-pays de la Balagne. Depuis Lumio, vous pouvez suivre une belle promenade pour rejoindre Occi, un village construit pour échapper aux raids sarrasins puis abandonné en 1918 !

Lumio bénéficie d’une position privilégiée sur une colline avec une vue imprenable sur la baie en direction de la citadelle de Calvi. Pas étonnant que la ville soit souvent la destination de vacances des footballeurs, top-modèles et artistes… Laetitia Casta a gagné le concours de Miss Lumio en 1993, marquant le début de sa carrière de mannequin !

5. Belgodère

Des vestiges d’anciens monuments témoignent de l’histoire médiévale de Belgodère, et les superbes paysages aux alentours offrent la possibilité de faire de belles excursions dans cette région de l’île. Belgodère est un village qui ne manque pas de charme et permet d’apprécier l’architecture typique de l’île. Au milieu de cette nature préservée, monuments et autres vestiges historiques offrent un cadre unique pour des vacances en Corse.

L’enceinte constituée par les façades des maisons accolées ne peut être franchie que par trois passages sous voûtes. De là, des petites ruelles conduisent à la « Torra a la Cima » où subsistent quelques vestiges de constructions anciennes dont une vieille bâtisse fortifiée. L’attrait principal de ce site est le magnifique point de vue que l’on y découvre.

6. Lama

Perché sur un éperon rocheux à 450 mètres au-dessus de la vallée de l’Ostriconi, Lama est considéré comme l’un des plus beaux villages du nord de la Corse. Et c’est largement mérité, c’est un joyau médiéval d’architecture rurale qui conserve également de belles demeures bourgeoises des 18ème et 19ème siècles, jadis celles des riches producteurs. Lama en Corse est une pépite architecturale de Balagne très agréable à visiter…

Lama est un petit village avec des rues pavées, de petites ruelles, des arches, quelques restaurants et des paysages époustouflants. Il attire de nombreux visiteurs qui souhaitent avoir un aperçu de la personnalité de l’île, ainsi que des randonneurs enthousiastes qui veulent monter jusqu’au Monto Astu (1 535 m d’altitude) pour admirer la vue extraordinaire sur le magnifique littoral et les hauts sommets du nord de la Corse !

Ces 6 villages perchés de Balagne sont, selon moi, les villages à ne pas manquer dans cette région !

Ajouter un commentaire