Parc naturel de la Sierra d'Irta

Parc naturel de la Sierra d’Irta : randonnée, vélo, baignade, etc…

La province de Castellón est l’une des plus montagneuses d’Espagne et, grâce à cela, elle préserve de nombreux espaces naturels où vous pourrez profiter des forêts et des vues depuis les hauteurs. Ci-dessous, je vais vous dire quoi faire dans le parc naturel de la Sierra d’Irta, l’un des parcs les plus importants où vous pourrez profiter à la fois des montagnes et de la mer Méditerranée. Le Parc est situé au nord de la Communauté Valencienne, entre les villes de Peñíscola, Santa Magdalena de Pulpis, Alcalà de Xivert et Alcossebre.

Le parc naturel de la Sierra d’Irta, avec la réserve marine d’Irta, est une zone protégée de 12.000 hectares. Sa flore est celle d’une zone semi-aride au climat méditerranéen. Sa roche blanche calcaire rend le littoral spectaculaire, avec des falaises qui alternent avec de petites criques. Vous ne devez pas le manquer si vous venez en vacances dans la région.

Si vous êtes en vacances dans la région et souhaitez avoir des renseignements sur les randonnées ou autre, je vous conseille de passer par le centre d’interprétation situé sur la commune de Peñíscola (adresse : Pozos de Iryda. Carretera CV-141 Km 1.5, 12598 Peníscola).

Qu’est-ce que la Sierra d’Irta et où est-ce ?

La Sierra d’Irta est un petit massif montagneux de la province de Castellón. Il est situé entre les municipalités de Peñíscola, Alcalá de Xivert et Santa Magdalena de Pulpis dans la région du Baix Maestrat. C’est une zone naturelle côtière qui s’étend sur 12 kilomètres le long de la mer Méditerranée et a été déclarée parc naturel en 2002 pour la protéger.

Cette petite chaîne de montagnes a une altitude maximale de 572 mètres au-dessus du niveau de la mer. Bien que cela ne semble pas énorme, c’est plus que suffisant pour avoir une vue extraordinaire sur l’environnement et les alentours depuis ses zones les plus élevées. Sur toute sa longueur, vous trouverez de nombreuses forêts, ainsi que de belles criques et falaises où la montagne rencontre la mer. C’est un endroit de nature apaisant !

Comment se rendre au parc de la Sierra d’Irta ?

Le parc naturel de la Sierra d’Irta a de nombreux accès depuis les municipalités voisines. Ainsi, vous pouvez facilement le visiter depuis Peñíscola, Santa Magdalena de Pulpis, Alcalá de Xivert ou Alcossebre. La sierra étant une zone protégée, les moyens de l’explorer sont principalement à pied ou à vélo, bien qu’il existe des zones où vous pouvez aller en voiture.

=> Se rendre à la Sierra d’Irta en voiture

Si vous prévoyez de vous déplacer dans la région en voiture, l’autoroute AP7 et la route N340 sont parallèles aux montagnes de la Sierra d’Irta (ou Sierra de Irta). Par conséquent, pour vous y rendre, vous n’aurez qu’à prendre les sorties des villes voisines mentionnées ci-dessus. Vous verrez également le parc naturel indiqué par des panneaux.

Il y a des zones qui peuvent être parcourues en voiture (par exemple, il y a un large chemin fait caillasses et de béton dans les pentes qui longe la côte près des plages et des criques). Si c’est ce que vous avez en tête, vous disposez de plusieurs petits parkings répartis dans tout le parc naturel, en particulier dans les zones proches des principales criques et plages ou des points d’intérêt culturel, tels que le château de Xivert ou l’ermitage de Santa Lucía. Pour l’instant, il n’est pas nécessaire d’obtenir des permis, mais il n’est pas exclu qu’il s’agisse à l’avenir de réguler les capacités d’accès aux véhicules afin de protéger l’environnement.

=> Se rendre à la Sierra d’Irta en transports en commun

Si vous dépendez des transports en commun, sachez qu’il n’y a pas de lignes qui circulent à l’intérieur du parc naturel de la Sierra d’Irta. Si vous n’avez pas de voiture, vous devrez y accéder à pied ou à vélo depuis les communes voisines. Depuis Alcossebre, Alcalá de Xivert et Santa Magdalena de Pulpis et depuis les environs de Peñíscola, il y a des sentiers et des pistes cyclables jusqu’au parc. Le vélo étant un très bon moyen d’explorer toute la côte !

La façon la plus simple de se rendre au parc de la Sierra d’Irta en transports en commun est de passer par la gare d’Alcalá de Xivert, la plus proche. Il existe des lignes depuis d’autres villes de la région. Depuis la ville, vous pouvez emprunter l’un des sentiers qui traversent le parc ou un bus jusqu’à Alcossebre, d’où partent également de nombreux autres itinéraires.

panneaux randonnée sierra d'irta

Conseils pour visiter le parc naturel de la Sierra d’Irta

Le parc naturel de la Sierra d’Irta est parfait pour des excursions d’une journée. Selon ce que vous voulez faire ou ce que vous voulez voir, vous pouvez prévoir de passer une matinée, un après-midi ou même une journée entière à profiter de la nature.

Quelle que soit l’activité que vous allez faire, je vous recommande de vous y préparer. C’est encore un espace naturel dans lequel il n’y a pas de services comme dans une ville. N’oubliez pas d’apporter un petit sac à dos dans lequel transporter suffisamment d’eau pour toute la journée, de la nourriture si vous prévoyez de passer de nombreuses heures à l’extérieur, une petite trousse de premiers soins en cas de chute et un téléphone portable avec suffisamment de batterie ou même une batterie externe supplémentaire.

De plus, si vous envisagez de faire de la randonnée dans la Sierra d’Irta, il est important de porter des chaussures et des vêtements appropriés. Pour les chaussures, il est préférable de porter des chaussures de trekking ou au moins des chaussures de sport, et quant aux vêtements, je recommande qu’ils soient adaptés à la météo du jour, légers et respirants. En guise d’accessoires, pensez à apporter une casquette pour vous couvrir la tête et des lunettes de soleil si la journée est ensoleillée. Des bâtons de trekking peuvent également vous aider.

De plus, si vous allez passer une journée de crique en crique, n’oubliez pas votre maillot de bain, une serviette de plage, de la crème solaire, des lunettes de soleil ou même un parasol si vous comptez passer un bon moment sur la plage. La plupart des criques sont en galets, il est donc conseillé d’apporter des tongs ou des chaussures de baignade. Bien sûr, si vous allez à vélo ou à pied jusqu’à la plage, pour le trajet, je vous recommande fortement de porter autre chose que des chaussures de baignade ou des tongs pour la marche.

plage de pebret sierra d'irta

Que faire dans le parc naturel de la Sierra d’Irta ?

La Sierra d’Irta et tout l’environnement de son parc naturel sont parfaits pour faire de nombreuses activités. La plupart d’entre elles ont à voir avec la nature, mais la vérité est que cette zone a toujours été habitée et que certains bâtiments valent également le détour.

1. Profitez des plages et des criques

La Costa Azahar, c’est ainsi que la côte de la province de Castellón est connue, est une destination de vacances choisie par de nombreux touristes en haute saison. Avec les bonnes températures du climat et de l’eau de mer, il y a des conditions parfaites pour profiter d’une bonne baignade en Méditerranée. Et le parc est un endroit idéal pour le faire.

Beaucoup de gens se rendent sur les plages des principales destinations touristiques, mais dans la Sierra d’Irta, il est possible de profiter de la mer de manière beaucoup plus calme et dans un environnement naturel. Il y a plusieurs criques et plages le long du parc naturel de la Sierra d’Irta, toutes faites de pierres et de rochers ou de sable fin, vous pouvez donc vous rendre sur l’une d’entre elles ou même faire des sauts de puce pour en voir plusieurs.

Parmi les plus connues se trouvent les plages de sable de Russo et Pebret, avec un parking, qui se situent plus ou moins à mi-chemin entre Peñíscola et Alcossebre. De pierres et de galets, se démarquent les calanques de Mundina, Ribamar et Argilaga, plus proches d’Alcossebre, ou les calanques de Volante et Porto Negro, plus proches de Peñíscola.

2. Faites une randonnée à travers la Sierra d’Irta

Si vous avez envie d’une journée plus active, je vous recommande fortement de mettre vos chaussures et d’aller vous promener dans le parc. Il existe de nombreux itinéraires et la plupart d’entre eux sont parfaits pour une matinée ou un après-midi, bien qu’il existe également des itinéraires plus longs pour passer une journée complète de randonnée.

Un matin, vous pouvez faire le trajet jusqu’à l’ermitage de Santa Lucía depuis Alcossebre, et l’après-midi, faire un trajet entre Peñíscola et Alcossebre en longeant les criques et les plages. En partie, cet itinéraire est couvert par un sentier pédestre, mais la plupart du temps vous suivrez un itinéraire à vélo, qui est également l’endroit où circulent les voitures qui vont aux calanques, mais il n’y a aucun problème à le faire à pied.

Si vous voulez voir le parcours à travers les criques, voici la piste Wikiloc.

randonnée sierra d'irta

3. Itinéraires de randonnées pédestres et à vélo dans la Sierra d’Irta

Il y a 8 sentiers de randonnée et 3 pistes cyclables pour explorer le parc naturel de la Sierra d’Irta et avec eux, vous atteindrez les principaux points d’intérêt. Ce sont les suivants et vous pouvez télécharger un plan général avec une brève description sur cette page :

Itinéraires de randonnée à pieds :

  • Itinéraire de Font Nova (Peñíscola) à travers Mas del Senyor, Clot de Maig, Dunas del Pebret et Torre Badúm.
  • Itinéraire du Faro de Irta (Alcossebre) à Font de la Parra en passant par des criques.
  • Itinéraire depuis Santa Magdalena de Pulpis jusqu’à son château.
  • Itinéraire d’Alcalá de Xivert, montant jusqu’à son château.
  • Itinéraire de l’urbanisation Montemar (Alcossebre) à l’ermitage de Santa Lucía.
  • Itinéraire depuis l’urbanisation Nerea (Peñíscola) à travers l’intérieur du Parc Naturel et l’ermitage de Sant Antoni.
  • Itinéraire à travers les crêtes de la Sierra d’Irta, traversant les zones les plus élevées du parc depuis l’ermitage de Santa Lucía (Alcossebre) avec de superbes vues jusqu’à l’ermitage de Sant Antoni (Peñíscola).
  • Itinéraire d’Alcalá de Xivert au pic des Campanilles.

Itinéraires de randonnée à vélo :

  • La ruta del Cranc (13km) : le long de la côte entre la plage de Las Fuentes (Alcossebre) et Cala del Volante (Peñíscola).
  • La ruta del Fardatxo (13,5 km) : entre la plage de Las Fuentes (Alcossebre) et l’urbanisation Font Nova (Peñíscola), alliant côte et montagnes.
  • La ruta del Xoriguer (17,3 km) : entre Santa Magdalena de Pulpis et Alcalá de Xivert passant par le château de Xivert.

vélo sierra d'irta

4. Visitez l’ermitage de Santa Lucía

L’un de ces itinéraires allie parfaitement nature et culture. Il s’agit de l’itinéraire de randonnée 5 qui monte à l’ermitage de Santa Lucía. C’est un peu raide, mais court, environ 30 minutes d’ascension. Bien sûr, si vous n’avez pas envie de marcher, vous pouvez aussi monter en voiture (par la route) depuis Alcossebre (il y a un petit parking près de l’ermitage).

L’ermitage de Santa Lucía a été tout au long de l’histoire un lieu clé pour contrôler le territoire. Il est situé à environ 300 mètres au-dessus du niveau de la mer, dans la partie sud de la Sierra d’Irta, et de là, il y a une vue incroyable sur la région. Il y avait déjà des colonies depuis l’âge du bronze et les Arabes y ont également construit un bâtiment.

L’ermitage que l’on peut visiter aujourd’hui est plus récent, du 18ème siècle, et possède un petit musée qui retrace l’histoire du lieu. À côté, vous pouvez également voir les vestiges archéologiques de ces anciennes colonies. Sans aucun doute, une visite très complète pour connaître ce coin de montagne. Je vous donne ici l’itinéraire dans Wikiloc afin que vous puissiez le suivre (le chemin est un peu raide, surtout dans la partie finale, où il y a des cordes pour vous aider à monter, mais ce n’est pas trop long. Le chemin est bien balisé).

5. Admirez la vue près des tours Badúm et Ebrí

Une autre chose à faire dans le parc naturel de la Sierra d’Irta est de voir l’horizon depuis les anciennes tours de guet. Il y a longtemps, la Méditerranée a été attaquée par des pirates et l’un des systèmes de défense était ces tours d’où l’on pouvait voir tout danger possible arrivant par mer. De chaque tour, vous aurez de superbes panoramas !

Deux des tours qui gardaient la côte de la Sierra d’Irta peuvent être atteintes et certains des sentiers du parc passent à côté. La tour Ebrí est l’une d’entre elles et est située à près de 500 mètres d’altitude, donc de son emplacement, il y a une bonne vue sur toute la côte du parc. Elle se trouve dans la zone des montagnes les plus proches d’Alcossebre et peut être atteinte en suivant le sentier 7 depuis l’ermitage de Santa Lucía.

La tour Badúm, peut-être la plus connue, est située sur les falaises du parc naturel, à près de 100 mètres d’altitude. Elle peut être atteinte à la fois à pied et à vélo (route 1), ainsi qu’en voiture, car c’est le chemin principal qui longe la côte à l’intérieur du parc naturel.

6. Visitez les châteaux de Xivert et Pulpis

Enfin, en plus des tours et de ces beaux ermitages, sur le territoire de la Sierra d’Irta, vous pouvez également visiter deux châteaux. Ce sont les anciennes forteresses d’Alcalá de Xivert et de Santa Magdalena de Pulpis, situées dans les deux cas à quelques kilomètres de leurs villes respectives, en haut des sommets du cadre naturel.

Les deux châteaux ont leur origine au 11ème siècle, à l’époque de la domination islamique. Quelques siècles plus tard, la région a été conquise par les chrétiens et ils sont passés aux mains de l’Ordre du Temple, c’est-à-dire des Templiers. Quand ils ont perdu leur fonction stratégique de défense du territoire, ils ont été abandonnés, bien que maintenant leurs restes puissent être visités. Et ça vaut vraiment le coup, croyez-moi !

Dans le cas du château de Xivert, vous pouvez monter en voiture par le chemin du Castell (il y a un petit parking une fois en haut) ou à pied le long du même chemin ou du chemin 4 du parc naturel de la Sierra d’Irta. Pour voir le château de Pulpis vous pouvez suivre le chemin 3 ou le chemin du château, mais il n’est possible d’y monter qu’avec un véhicule 4×4.

Château de Xivert
Château de Xivert

Où dormir pour visiter le parc naturel de la Sierra d’Irta ?

La Sierra d’Irta étant une zone naturelle protégée, il n’est pas possible d’y dormir librement. C’est-à-dire pas de camping ni de camionnettes. Si vous voulez dormir à la montagne, il y a quelques appartements touristiques et le camping Ribamar, bien que le plus courant soit de dormir dans l’une des villes voisines et de visiter le parc pendant la journée lors d’excursions. Voici les possibilités d’hébergement dans les villes les plus proches du parc naturel :

Comme vous pouvez le voir, il y a beaucoup de choses à faire dans le parc de la Sierra d’Irta. C’est un très bel espace naturel qui allie parfaitement mer et montagne, mais aussi un peu d’histoire et de culture à travers les bâtiments qui ont survécu jusqu’à nos jours à partir d’autres siècles. Ce n’est pas encore une destination très connue, donc si vous cherchez un peu de tranquillité et passez quelques jours en vacances dans cette région, vous allez adorer.

D’autres photos prises dans le parc naturel de la Sierra d’Irta

plage d'irta
Plage d’Irta

Ajouter un commentaire

Booking.com
chasse voyage