Parc national de Ruaha

Parc national de Ruaha en Tanzanie : guide de visite

Quiconque a déjà envisagé de participer à un safari en Tanzanie aura forcément déjà entendu parler des icônes du nord tels que le parc national du Serengeti et la zone de conservation du Ngorongoro. Mais très peu de gens connaissent le parc national de Ruaha, une nature sauvage vierge dans la partie sud-centrale du pays que les connaisseurs ont qualifié de secret de safari africain le mieux gardé de la Tanzanie.

Couvrant plus de 20 000 mètres carrés, Ruaha est le plus grand parc national d’Afrique de l’Est. Ses habitats vont des collines aux prairies ouvertes et des bosquets de baobabs aux forêts denses de miombo et d’acacias. Ces environnements vierges abritent une incroyable variété d’animaux sauvages, faisant de Ruaha une destination idéale pour les amateurs de safari qui souhaitent échapper à la foule et découvrir l’Afrique dans toute sa splendeur sauvage. Le parc porte le nom de la rivière Great Ruaha, qui coule le long de sa frontière sud-est et fournit une source d’eau vitale pour les animaux pendant la saison sèche.

L’incroyable faune du parc de Ruaha

Le parc national de Ruaha est particulièrement célèbre pour ses observations de prédateurs. Les recherches menées par le Ruaha Carnivore Project, créé en 2009, ont montré que le parc abrite un énorme 10% des lions d’Afrique, y compris de grandes fiertés comptant 20 membres ou plus. Il soutient également l’une des quatre populations de guépards d’Afrique de l’Est comptant plus de 200 adultes et possède la troisième plus grande population au monde de chiens sauvages d’Afrique (lycaons) en voie de disparition. Ruaha est également une excellente destination pour les observations de léopards et de hyènes tachetées, tandis que les chacals et les renards à oreilles de chauve-souris sont relativement communs.

Bien sûr, tous ces prédateurs doivent manger et le parc de Ruaha leur propose un menu complet. Les espèces d’antilopes sont variées et abondantes, y compris le cobe à croissant, le koudou, l’antilope rouanne et l’antilope noire. Le parc abrite également l’une des plus importantes populations d’éléphants de Tanzanie, avec plus de 10 000 animaux magnifiques qui se promènent librement dans sa vaste étendue. La rivière Great Ruaha offre un habitat idéal pour les créatures aquatiques, notamment les hippopotames et les crocodiles du Nil. La seule absence notable dans la liste de la faune du parc est le rhinocéros, qui a été braconné jusqu’à extinction ici au début des années 1980.

Parc national de Ruaha tanzanie

Un paradis pour les oiseaux

Les ornithologues amateurs devraient également visiter le parc national de Ruaha. Plus de 570 espèces différentes ont été repérées dans le parc, y compris un mélange passionnant d’espèces d’Afrique australe et orientale. En particulier, gardez un œil sur les oiseaux endémiques passionnants comme l’inséparable masqué, le choucador cendré et le calao à bec rouge tanzanien. Les rapaces sont présents en abondance et les vautours sont une spécialité. Au total, il existe six espèces de vautours dans le parc national de Ruaha, y compris le vautour charognard, le vautour à dos blanc, le vautour à tête blanche et le vautour de Rüppell, tous en danger critique d’extinction.

La saison des pluies est une période particulièrement enrichissante pour l’observation des oiseaux dans le parc national de Ruaha, car c’est à ce moment-là que les espèces migratrices arrivent d’Europe, d’Asie et d’Afrique du Nord. La montée des eaux dans les zones humides d’Usangu et autour de la rivière Great Ruaha attire une pléthore d’oiseaux d’eau, y compris de grands troupeaux de cigognes blanches et d’Abdim. Les oiseaux de proie plus petits et rares sont un autre point fort de l’été dans le centre de la Tanzanie. Les faucons concolore, les faucons d’Éléonore, les faucons de l’Amour et les faucons hobereau font leur apparition à cette période de l’année tandis que les oiseaux résidents arborent leur plumage nuptial.

calao à bec rouge tanzanien
Calaos à bec rouge tanzanien

Activités à faire dans le parc national de Ruaha

Le parc a été créé en 1910 en tant que réserve de chasse Saba par l’Allemagne, en 1946, les autorités coloniales britanniques ont changé le nom en réserve de chasse de Rungwa et en 1964, une petite partie de la partie sud-est de la rivière Great Ruaha a été incorporée dans un parc national. Le parc national de Ruaha couvre une superficie totale de 20226 kilomètres carrés qui est composé de différents types de végétation. Il y a 5 choses intéressantes dans lesquelles vous pouvez vous engager pendant votre séjour dans le parc national de Ruaha :

1. Faire un safari en 4×4

Le safari est l’une des principales activités du parc national de Ruaha où vous vous déplacez dans parc en suivant différentes pistes dans un véhicule de safari à 4 roues motrices avec un guide / chauffeur expérimenté. Il est préférable de faire des safaris dans le parc très tôt le matin lorsque la faune est encore active et tard dans l’après-midi. Pendant le safari, vous pourrez voir de grands troupeaux d’éléphants, buffles, antilopes rouannes et noires, zèbres, girafes, impalas, grand koudou, voir des prédateurs comme des lions, des léopards, des lycaons, des guépards avant de retourner dans leurs cachettes. Vous longerez également la rivière Ruaha où vous aurez une vue imprenable sur une faune abondante.

safari ruaha

2. Faire un safari de nuit

Le parc national de Ruaha est l’une des zones protégées de Tanzanie qui proposent des safaris de nuit où vous ferez le tour du parc pour voir les animaux nocturnes. Pendant le safari de nuit, vous serez accompagné d’un chauffeur professionnel dans un véhicule de safari à 4 roues motrices avec des torches de projecteur et un guide de parc armé qui vous aidera à repérer les animaux nocturnes comme les chats sauvages, les léopards, les lions, les bébés de la brousse, les renards à oreilles de chauve-souris, les genettes, les oiseaux nocturnes, les civettes, les hyènes tachetées et les servals, entre autres. Vous pourrez également voir des hippopotames en train de paître, découvrir de belles étoiles, etc.

safari nocturne ruaha

3. Faire une balade guidée dans la nature

C’est une activité incroyable où les touristes ont l’occasion d’explorer le parc à pied en compagnie d’un garde forestier armé qui connaît bien différents sentiers de randonnée. Le parc propose de courtes promenades qui durent entre 1 à 4 heures, de longues promenades de plus de 5 heures et pendant les promenades guidées dans la nature, les touristes se rapprocheront des animaux dans leur habitat naturel, des espèces de plantes et d’arbres, observeront des papillons colorés. Ils peuvent ainsi profiter de l’environnement paisible, détendre leur esprit, admirer la vue magnifique sur le lever / coucher du soleil et les espèces d’oiseaux qui volent dans les airs, écouter les sons des oiseaux, et prendre de belles photos.

ruaha mangouste rayée

4. Observer les oiseaux

Le parc national de Ruaha est l’une des principales destinations d’observation des oiseaux en Tanzanie en ce sens qu’il abrite plus de 470 espèces d’oiseaux, y compris des espèces endémiques qui ne se limitent qu’au centre de la Tanzanie, des espèces migratrices et des espèces aquatiques. L’observation des oiseaux dans le parc peut être effectuée très tôt le matin avec un guide d’oiseaux expérimenté dans la savane d’acacia et les bois de miombo où les amateurs d’oiseaux pourront apercevoir différentes espèces d’oiseaux telles que le bateleur des savanes, l’aigle pêcheur d’Afrique, le barbican promépic, le héron goliath, la tourterelle masquée, le choucador cendré, le calao à bec rouge tanzanien, le touraco à ventre blanc, le cichladuse à collier, martin-pêcheur géant, l’oie-armée de Gambie, le rollier à raquettes, la chouette-pêcheuse de Pel, l’aigle fascié, et l’irrisor moqueur, entre autres.

calao à bec rouge

5. Faire une visite culturelle

La visite culturelle est une activité supplémentaire incroyable où les touristes peuvent visiter le peuple Hehe dans les villages voisins. Au cours de la visite culturelle, vous pourrez interagir avec la population locale où vous en apprendrez davantage sur leur mode de vie, leur culture, leur code vestimentaire, leur histoire, voir leurs propriétés, écouter leurs histoires anciennes, goûter leur nourriture, visiter leurs terres agricoles, voir leurs écoles et acheter des objets d’artisanat. Le musée Mkwawa, le site d’Isimila Stone Age et son pilier naturel, la tombe de Mapenza, la peinture rupestre de Nyanywa, Ganga la Mafunyo et Idinda ajouteront des moments inoubliables lors de votre visite du parc de Ruaha.

Isimila Stone Age
Isimila Stone Age

Où séjourner pour visiter le parc de Ruaha

Il y a plusieurs choix en matière d’hébergement dans le parc national de Ruaha. Ruaha River Lodge et Jabali Ridge sont deux des meilleurs lodges du parc. Le premier se trouve sur les rives de la rivière Great Ruaha et comprend 24 chalets en pierre, chacun avec une terrasse pour regarder les animaux. Le deuxième est perché sur un éperon rocheux surplombant le parc et dispose de huit suites de luxe, d’une piscine à débordement et d’un spa. Il existe également plusieurs camps de tentes. Les meilleurs choix incluent Kigelia Ruaha et Jongomero Camp, tous deux avec salle de bains privative et salle à manger en plein air.

Tanzania Parks propose également une gamme d’options d’hébergement plus abordables, y compris des cottages indépendants, des bandas et des campings. Ces derniers sont divisés en campings publics (Tembo, Kiboko et Simba) et campings spéciaux (Mbagi et Ifuguru). Les terrains de camping publics disposent d’installations de base, notamment des toilettes, des douches et des cuisines. Les campings spéciaux sont des camps sauvages sans installations et devraient théoriquement être réservés à l’avance, mais ce n’est pas toujours nécessaire.

Ruaha River Lodge
Ruaha River Lodge

Informations pratiques pour visiter le parc national de Ruaha

Le parc national de Ruaha suit les mêmes modèles météorologiques généraux que le reste de la Tanzanie, avec une saison sèche principale (juin à octobre) et deux saisons des pluies. Les courtes pluies durent de novembre à décembre tandis que les longues pluies durent de mars à mai. Pour la plupart des visiteurs, le meilleur moment pour visiter le parc de Ruaha est pendant la saison sèche, lorsque le temps est ensoleillé et sec mais pas trop chaud et que les routes sont relativement faciles à parcourir. C’est également le meilleur moment pour observer le gibier car les animaux ont tendance à se rassembler autour des sources d’eau du parc et sont donc plus faciles à repérer.

Cependant, le parc est vert et beau pendant la saison des pluies. L’observation des oiseaux est meilleure à cette période de l’année, même si certaines des régions les plus reculées de Ruaha peuvent être inaccessibles.

Le parc national de Ruaha est accessible par la route ou par les moyens de transport aérien et lorsque vous utilisez la route, vous conduirez de Dar es Salaam au siège du parc, ce qui prend environ 9 heures sur une route poussiéreuse et cahoteuse.

Le parc de Ruaha est également accessible par transport aérien, vous permettant de réserver des vols réguliers ou charters de Dar es Salaam et Arusha vers les pistes d’atterrissage de Jongomero ou Msembe, ce qui prend environ une heure et les vols peuvent être réservés par votre voyagiste.

Tous les visiteurs doivent payer des frais quotidiens : 25 € pour les plus de 16 ans, 8 € entre 5 et 15 ans et gratuit pour les moins de 5 ans. Les véhicules avec une plaque d’immatriculation tanzanienne ou est-africaine sont facturés d’un droit d’entrée de 20 000 TSh, tandis que les voitures étrangères payent 40 dollars (33 euros).

Ajouter un commentaire

Booking.com
chasse voyage