Parc national Kruger en Afrique du sud : guide de visite

Sans doute la réserve animalière la plus célèbre de toute l’Afrique, le parc national Kruger est une vaste étendue de terre couvrant 19 633 kilomètres carrés dans le coin nord-est de l’Afrique du Sud. Il s’étend sur les provinces du Limpopo et du Mpumalanga et longe la frontière nationale avec le Mozambique. C’est la destination de safari ultime pour les visiteurs en Afrique du Sud, offrant des safaris autonomes et des safaris guidés.

Histoire du parc national Kruger

Le parc national Kruger a été créé pour la première fois en tant que refuge faunique en 1898, lorsqu’il a été proclamé réserve de chasse de Sabie par le président de la République du Transvaal, Paul Kruger. En 1926, l’adoption de la loi sur les parcs nationaux a conduit à la fusion du parc Kruger avec la réserve de gibier Shingwedzi voisine, créant le tout premier parc national d’Afrique du Sud. Plus récemment, le parc Kruger a fait partie du Greater Limpopo Transfrontier Park, une collaboration internationale qui rejoint le parc avec le parc national de Limpopo au Mozambique et le parc national de Gonarezhou au Zimbabwe.

En conséquence, les animaux peuvent désormais se déplacer librement à travers les frontières internationales comme ils l’auraient fait il y a des milliers d’années.

parc national kruger

Une flore et une faune incroyables

L’énorme taille du parc signifie qu’il s’étend sur un certain nombre d’écosystèmes différents, notamment la savane, l’épineux et la forêt. Cette diversité crée l’habitat idéal pour une étonnante variété de flore et de faune. 147 espèces de mammifères ont été recensées dans les limites du parc, en plus d’innombrables reptiles, poissons et amphibiens. Parmi eux se trouvent les Big Five : buffles, éléphants, lions, léopards et rhinocéros (noir et blanc). Les Little Five (musaraigne-éléphant, fourmi-lion, scarabée-rhinocéros, tisserin à bec rouge et tortue-léopard) sont également présents dans le parc national Kruger, tandis que les autres meilleurs animaux à observer ici incluent le guépard, le grysbok de Sharpe et le chien sauvage d’Afrique (lycaon) en voie de disparition. Le meilleur moment pour observer la faune est tôt le matin ou en fin d’après-midi, tandis que les excursions nocturnes guidées offrent une occasion unique de rechercher des espèces nocturnes.

En termes de flore, le parc national Kruger abrite certains des arbres les plus emblématiques d’Afrique, du majestueux baobab au marula indigène.

rhinoceros parc kruger

Les oiseaux dans le parc Kruger

De nombreux visiteurs sont également attirés par le parc Kruger pour son impressionnante avifaune. Le parc abrite pas moins de 507 espèces aviaires, dont les Big Six Birds (“Six Grands Oiseaux” : le calao terrestre, l’outarde kori, le vautour oricou, l’aigle martial, le jabiru d’Afrique et la chouette-pêcheuse de Pel). Il est également connu pour son incroyable variété de rapaces; et en particulier, pour ses aigles, qui vont du bateleur des savanes coloré au magnifique aigle ravisseur. Les points d’eau, les rivières et les barrages du parc sont des endroits particulièrement intéressants pour les ornithologues amateurs.

De plus, de nombreux oiseaux sont attirés par les sites de pique-nique publics et les camps de repos. Si l’observation des oiseaux est une priorité pour vous, prévoyez de séjourner dans l’un des camps de bushveld les plus éloignés, qui ont tous des plates-formes ou des cachettes d’observation et une liste des oiseaux à observer.

Activités à faire dans le parc national Kruger

Le parc national Kruger est l’emblème de l’industrie du voyage en Afrique du Sud. C’est l’endroit idéal pour rencontrer toutes les créatures de safari, grandes et petites : éléphant, buffle, girafe, lion, rhinocéros, léopard, une gamme éblouissante d’antilopes, et bien plus encore. Pour vraiment apprécier ce vaste écosystème et toutes ses attractions, il faut y passer au moins trois ou quatre jours. Voici les principales activités du parc Kruger :

1. Faire un safari pour observer la faune

Partez pour un safari tôt le matin à la recherche des Big Five. C’est le meilleur moment de la journée pour repérer les grands félins. Les lions marchent souvent ou même se reposent sur les routes avant de se diriger vers la brousse quand il fait chaud et que les mouvements des véhicules les dérangent. Vous pouvez participer un un safari encadré par des FIELD GUIDE de SANPARKS et qui sera organisé directement depuis le camp où vous logez. Ces safaris sont proposés uniquement aux clients qui y sont hébergé et se font en anglais. Alternativement, vous pouvez faire un safari avec votre propre véhicule, mais n’oubliez pas que vous devez rester dans votre véhicule, sauf dans les zones désignées.

safari parc national kruger

2. Faire un safari nocturne

Pour voir les créatures nocturnes de la brousse, rejoignez une sortie nocturne guidée du parc. La conduite autonome n’est pas autorisée après la tombée de la nuit, alors asseyez-vous et détendez-vous pendant que votre guide expérimenté utilise un projecteur pour trouver des animaux tels que la genette, le porc-épic, l’oryctérope du Cap et peut-être un léopard.

parc national kruger safari nuit

3. Participer à un bush braai

Lors de l’expérience du bush braai (à réserver dans votre camp), vous terminerez votre safari dans une clairière ouverte soigneusement préparée pour un barbecue inoubliable sous les étoiles. Vous dégusterez un repas traditionnel sud-africain composé de viandes grillées préparées sur des feux ouverts accompagnés de savoureux accompagnements et salades. Terminez votre dîner par un dernier verre autour du feu et réfléchissez aux moments forts de la journée tout en écoutant les bruits d’animaux éloignés dans la brousse.

4. Faire une promenade guidée

Des promenades guidées quotidiennes le matin ou l’après-midi sont organisées depuis la plupart des camps de Kruger. Vous sortirez avec un ranger armé pour vous concentrer sur les petites choses habituellement ignorées lors des safaris. C’est votre chance d’en apprendre davantage sur les plantes médicinales, les traces d’animaux et les Little Five !

5. Partir en randonnée de 4 jours

Pour une expérience vraiment authentique en pleine nature, partez pour une randonnée Kruger Park Wilderness Trails. Cette expédition de 3 nuits et 4 jours dans le territoire des Big Five consiste à être en phase avec la nature. Vous aurez la chance de voir, sentir, entendre, toucher et même goûter des choses sauvages avec vos compagnons de randonnée.

6. Participer à une excursion en VTT

Pour ajouter un peu de sensations sportives, pourquoi ne pas réserver une place pour une excursion sur les sentiers de VTT disponible au Olifants Rest Camp dans le centre du parc Kruger (deux circuits sont proposés). Faire du vélo à travers une nature vierge est une expérience exaltante. Deux rangers armés assureront votre sécurité et vous guideront afin de voir beaucoup d’animaux sauvages en cours de route.

vélo parc kruger

7. Faire du golf

Les adeptes du golf vont se régaler au parcours de golf de Skukuza. Ici, le parcours de golf n’est pas clôturé et les animaux tels que l’hippopotame, l’impala et le babouin sont des visiteurs communs. En fait, gardez les yeux ouverts car rien n’empêche les lions et les autres membres des Big Five de faire leur apparition lors de votre parcours.

golf parc kruger

8. Observer les oiseaux

Avec plus de 500 oiseaux enregistrés, le parc national Kruger est un haut lieu d’observation des oiseaux. Bien que vous puissiez cocher de nombreuses espèces lors d’une promenade le matin ou l’après-midi dans le parc, une promenade dans l’un des camps peut être tout aussi enrichissante. L’extrême nord du parc (Pafuri et Punda Maria) est l’une des zones d’observation des oiseaux les plus appréciées, avec de nombreuses raretés régionales. Les aigles sont particulièrement communs dans le parc et le bateleur des savanes, avec sa forme distinctive, est presque une présence constante quelque part dans le ciel.

vautour parc national kruger

9. Participer à une journée en 4×4

Roulez avec votre propre 4×4 sur un sentier guidé pour une excursion d’une journée. Un maximum de cinq véhicules, accompagnés d’un garde forestier dans un véhicule officiel, sont autorisés à emprunter ces sentiers autrement fermés au public. Vous devez venir entièrement équipé pour cette expédition exclusive. Profitez d’une belle aventure d’une journée à la découverte de la faune africaine et des paysages de brousse sur l’un de ces sentiers 4×4 du parc Kruger. N’importe lequel de ces safaris en 4×4 peut être entrepris par un groupe d’amis ou des groupes familiaux, alors préparez vos paniers de nourriture !

parc national kruger safari

10. Visiter les ruines de Thulamela

Pour un aperçu d’une ancienne civilisation africaine, visitez les ruines de Thulamela dans le nord du parc national Kruger. Faites une visite guidée pour vraiment apprécier les découvertes qui ont révélé un royaume prospère qui faisait le commerce de l’ivoire et de l’or entre 1200 et 1600 après notre ère. Les vestiges d’une citadelle en pierre sont considérés comme l’une des découvertes archéologiques les plus importantes d’Afrique du Sud.

Où séjourner pour visiter le parc Kruger

L’hébergement dans le parc national Kruger va des campings de tentes aux lodges de luxe. Il y a 12 camps principaux, qui offrent tous l’électricité, un magasin, une station-service, une laverie et un restaurant ou un café en libre-service. Quatre de ces camps principaux ont également leurs propres camps satellites. Pour un séjour plus calme, réservez un cottage dans l’un des cinq camps de bushveld du parc. Ceux-ci sont disposent de moins d’installations mais offrent une sensation unique d’éloignement.

Il existe également 10 camps de lodges privés et trois camps de tentes de luxe situés dans des concessions du parc. Ce sont des options 5 étoiles ultra-haut de gamme pour ceux qui veulent combiner des journées passées à regarder des animaux avec des repas gastronomiques, des installations de spa et un service impeccable. Quelle que soit l’option d’hébergement que vous choisissez, la réservation à l’avance est essentielle !

Informations pratiques pour visiter le parc national Kruger

Météo : le parc national Kruger a un climat semi-tropical défini par des étés chauds et humides et des hivers doux et chauds. La majorité des précipitations annuelles du parc se produisent pendant la saison des pluies d’été (généralement d’octobre à mars). À cette période, le parc est luxuriant et magnifique, l’avifaune est à son meilleur et les prix sont à leur plus bas. Cependant, l’augmentation du feuillage peut rendre le gibier plus difficile à repérer, tandis que l’abondance de l’eau disponible signifie que les animaux ne sont plus obligés de se rassembler aux points d’eau. Par conséquent, les mois d’hiver les plus secs sont traditionnellement considérés comme les meilleurs pour l’observation du gibier. Sachez qu’en hiver, les nuits peuvent être fraîches : faites vos valises en conséquence.

Paludisme : il est important de savoir que le parc national Kruger se trouve dans une zone de paludisme, bien que le risque de contracter la maladie soit généralement considéré comme faible. De nombreuses personnes choisissent de minimiser le risque d’infection en prenant des précautions contre les morsures (le paludisme est transmis par les moustiques). Cela signifie porter des manches longues et des pantalons après le crépuscule, dormir sous une moustiquaire et appliquer généreusement un répulsif. La meilleure façon d’éviter de contracter le paludisme, cependant, est de prendre une prophylaxie antipaludique. Il existe trois types différents qui peuvent être utilisés dans le parc Kruger, qui varient tous en termes de prix et d’effets secondaires. Demandez à votre médecin quelle est la meilleure option.

Accès : le parc est facilement accessible par la route pour les clients autonomes, avec des routes goudronnées menant aux neuf portes d’entrée. Assurez-vous de prévoir suffisamment de temps lors de la planification de votre voyage, car toutes les portes ferment la nuit (bien qu’une entrée tardive puisse être autorisée moyennant un supplément). Certains visiteurs choisissent de voler vers Johannesburg, puis de prendre un vol de correspondance vers l’un des quatre aéroports. Parmi ceux-ci, seul l’aéroport de Skukuza est situé dans le parc lui-même, tandis que l’aéroport de Phalaborwa, l’aéroport de Hoedspruit et l’aéroport international Kruger / Mpumalanga (KMIA) sont situés à proximité de ses limites. Des vols quotidiens existent également entre le Cap et les aéroports de Skukuza, Hoedspruit et KMIA; tandis que les visiteurs de Durban peuvent voler directement à KMIA. À votre arrivée à l’un de ces aéroports, vous pouvez louer une voiture pour aller au parc.

Shopping : la plupart des principaux camps ont des magasins, certains plus grands que d’autres. La plupart des magasins auront au moins quelques produits alimentaires de base, ainsi que des boissons, des articles sanitaires et médicaux. D’autres magasins auront une gamme complète de viande, de fruits, de légumes ainsi qu’une grande boutique de souvenirs. Ce sera principalement le cas dans les grands camps comme Skukuza et Satara. De plus, certaines aires de pique-nique plus grandes auront des magasins !

Manger : la plupart des principaux camps ont un restaurant. Certains des plus grands camps comme Skukuza ont même une petite gamme de restaurants franchisés, comme Mugg & Bean et Debonairs Pizza. Dans les principales aires de pique-nique, vous pourrez acheter des collations. Toutes les aires de pique-nique, ainsi que les camps ont des installations de braai (barbecue) pour préparer et griller votre propre déjeuner.

Arrêts sanitaires : vous ne pouvez pas vous arrêter n’importe où dans le parc lorsque la nature vous appelle et que vous souhaitez vous cacher derrière un buisson. Vous n’êtes peut-être pas seul derrière ce buisson et rencontrerez des animaux sauvages. Planifiez votre trajet dans le parc Kruger afin de faire une pause dans un camp ou une aire de pique-nique de temps en temps. Vous pouvez trouver une carte détaillée de ces arrêts sur les cartes du parc national Kruger que vous pouvez acheter partout dans le parc.

Prix d’entrée : les prix varient pour les internationaux, les sud-africains et les membres des pays de la SADC. Le prix d’entrée pour les internationaux est de 372 ZAR / jour (24 €). Lorsque vous prévoyez de visiter le parc national Kruger pendant quelques jours ainsi que d’autres parcs en Afrique du Sud, il est recommandé d’acheter une Wildcard. Elle vous donne une entrée illimitée d’un an dans plus de 80 parcs nationaux, réserves et complexes en Afrique australe. Pour en savoir plus sur la Wildcard, je vous invite à consulter cette page.

Portes du parc national Kruger : pour entrer dans le parc national Kruger, il y a un certain nombre de portes. Il est important de choisir la bonne porte d’entrée en fonction de votre hébergement dans le parc Kruger. Par exemple, si vous avez réservé un hébergement au centre ou au nord du parc Kruger, il est préférable de ne pas entrer par les portes sud, car la limite de vitesse est très stricte et il sera difficile d’atteindre votre hébergement avant le coucher du soleil lorsque les portes se ferment. Faites plutôt le tour du parc, entrez par la porte la plus proche et profitez du reste de votre journée dans le parc.

Horaires des portes du parc : il est également important de connaître les heures exactes d’ouverture et de fermeture des portes du parc Kruger, car elles varient en fonction de la période de l’année. Voici une liste mise à jour avec toutes les portes, les heures d’ouverture et de fermeture ainsi que les numéros de contact. Lorsque vous n’arrivez pas à temps à la porte ou à votre hébergement dans le camp, appelez plutôt la porte pour expliquer pourquoi vous serez en retard et vous pourrez peut-être éviter les frais supplémentaires.

Autres informations et conseils pratiques

Il est interdit de conduire dans le parc la nuit. Vérifiez toujours l’heure à laquelle ils fermeront la porte (au coucher du soleil). Il y a des amendes si vous n’êtes pas à l’heure. La seule façon de conduire de nuit est de participer à une promenade guidée.

Ne prévoyez pas de parcourir trop de distance en une journée. Il y a des limites de vitesse strictes (50 km / h sur route goudronnée et 40 km / h sur route en gravier). La vitesse moyenne à laquelle vous conduirez est d’environ 25 km / h en tenant compte des différents arrêts et observations d’animaux. Ceci est important lors de la réservation de l’hébergement à l’avance. Assurez-vous de pouvoir arriver avant la fermeture de la porte le soir.

Prenez une copie de toutes les règles et règlements de ce qui est autorisé dans le parc et ce qui ne l’est pas. Ils sont très stricts dans l’application de ces règles.

Achetez un guide du parc Kruger (ou une carte du parc national Kruger) à la porte ou dans n’importe quel camp ou plus grandes aires de pique-nique. Ce guide vous donnera une idée des distances, une carte routière détaillée et vous indiquera où se trouvent les camps et les aires de pique-nique. Ceci est important pour planifier une pause lorsque la nature vous appelle. Vous n’êtes pas autorisé à quitter votre voiture à tout moment !

Ne nourrissez jamais les animaux sauvages, en particulier les singes qui savent quand les gens ont de la nourriture et ils peuvent devenir agressifs après que les gens les ont nourris. Soyez prudent, surtout lorsque vous voyez des singes ou des babouins dans les aires de pique-nique. Ils essaieront de voler votre nourriture sur la table. Dans les logements, la plupart du temps la cuisine et le réfrigérateur se trouvent à l’extérieur sur la terrasse. Les singes et les babouins ont appris à ouvrir les portes des réfrigérateurs, car les gens les nourrissaient depuis leurs logements. Les frigos ont des serrures, utilisez-les.

Ajouter un commentaire