Parc national de Gombe Stream en Tanzanie : guide de visite

Parc national de Gombe

De l’autre côté du pays par rapport à des destinations touristiques plus populaires comme le parc national du Serengeti et Zanzibar se trouve le parc national de Gombe Stream, l’un des secrets les mieux gardés d’Afrique de l’Est. Situé près de la frontière du Burundi, il comprend 52 km2 de collines boisées luxuriantes et de vallées escarpées, entrecoupées de ruisseaux qui plongent vers les rives préservées du lac Tanganyika. Ses forêts tropicales montagneuses abritent des groupes de chimpanzés, rendus célèbres par les travaux de recherche et de conservation du Dr Jane Goodall. Gombe est peut-être le deuxième plus petit parc national de Tanzanie, mais c’est aussi l’un des plus sauvages et des plus gratifiants.

Gombe et Jane Goodall

Gombe a été classée pour la première fois en tant que réserve de gibier en 1943. En 1960, la primatologue britannique Jane Goodall est arrivée dans la réserve, avec l’intention de suivre les groupes de chimpanzés résidents de la forêt pour en savoir plus sur leur mode de vie. Son expédition a été financée par l’anthropologue renommé Dr. Louis Leakey, qui pensait que le comportement des chimpanzés pourrait fournir des informations précieuses sur la vie des premières espèces d’hominidés qu’il découvrait dans les gorges d’Olduvai en Tanzanie.

Jane Goodall a finalement été acceptée par l’un des groupes et a pu avoir ainsi un aperçu rare de leur société. Ses recherches sont à la base d’une grande partie de ce que nous savons des chimpanzés aujourd’hui. Elle a réfuté la théorie selon laquelle les humains sont la seule espèce à utiliser des outils lorsqu’elle a observé des chimpanzés utilisant des brindilles pour pêcher les termites. Lorsqu’elle a vu les chimpanzés chasser et manger des primates plus petits, elle a prouvé qu’ils n’étaient pas végétariens, comme on le pensait auparavant. Et surtout, son étude de leurs structures et relations familiales complexes a démontré que les espèces non humaines sont capables de sophistication intellectuelle et émotionnelle.

En 1965, Jane Goodall a fondé le Gombe Stream Research Center (GSRC) pour permettre l’étude continue des chimpanzés. Les scientifiques continuent d’observer la désormais célèbre communauté de chimpanzés de Kasakela, faisant des chimpanzés le sujet de la recherche continue la plus approfondie au monde sur tous les animaux dans leur habitat naturel. Les chercheurs du GSRC ont produit plus de 400 articles scientifiques, 35 doctorats. thèses et 30 livres. En 1968, la réserve de gibier de Gombe est passée au statut de parc national à la suite des recherches et de l’activisme de Jane Goodall.

La faune du parc national de Gombe

Aujourd’hui, le parc abrite plus de 100 chimpanzés de l’Est en voie de disparition, y compris ceux de la communauté de Kasakela. Les chimpanzés ne sont cependant pas les seuls primates à avoir trouvé refuge dans les forêts denses de Gombe. Vous êtes également susceptible de voir des babouins olive en quête de nourriture sur les rives du lac, des colobes rouge d’Ouganda et des cercopithèques ascagne en voie de disparition se balancer de la canopée de la forêt. Les colobes sont principalement ciblés comme source de nourriture par les chimpanzés et font donc tout leur possible pour rester à l’écart. Les singes bleus et les vervets sont également fréquemment repérés, tandis que les autres habitants de la forêt comprennent les cochons, les hippopotames et les léopards.

Gombe abrite également plus de 200 espèces d’oiseaux et 250 types de papillons différents, ce qui en fait un paradis pour les photographes de la nature. Faites du snorkeling dans les eaux chaudes du lac Tanganyika, et vous verrez également des poissons cichlidés colorés, qui se trouvent presque tous nulle part ailleurs.

Les meilleures choses à faire dans le parc

Aucune route ne traverse le parc national de Gombe; seulement des sentiers boisés. La façon la plus populaire d’explorer le parc est une randonnée guidée pour voir les chimpanzés, qui vous emmène au plus profond de la forêt à la recherche de rencontres rapprochées avec l’un des groupes habitué à voir du monde. Les observations sont pratiquement garanties (même si vous devrez peut-être marcher pendant plusieurs heures pour trouver les chimpanzés). Ces animaux intelligents partagent plus de 98% du même code génétique que les humains, et les similitudes sont évidentes dans leurs personnalités uniques et leurs interactions familiales. Une fois que vous avez trouvé le groupe, vous pouvez passer jusqu’à une heure à les regarder jouer, se chamailler, se nourrir et se toiletter.

Les autres activités comprennent la visite du GSRC, des promenades guidées pour observer les oiseaux et des randonnées vers le Jane’s Peak et la cascade de Kakombe. Votre hébergement peut également organiser des croisières en bateau vers un village de pêcheurs voisin ainsi que du kayak et du snorkeling dans le lac Tanganyika.

Où séjourner dans le parc de Gombe Stream

La logistique et les frais pour se rendre au parc national de Gombe signifient que presque tous les visiteurs choisissent d’y séjourner au moins une nuit. Il n’y a qu’une seule option d’hébergement, un lodge écologique appelé Mbali Mbali Gombe. Situé sous des arbres ombragés sur les rives du lac, il est composé de sept tentes luxueuses pour un maximum de 14 personnes à tout moment. Chaque abri est construit sur une plate-forme en bois surélevée et dispose de sa propre salle de bains et d’un balcon privé meublé. Les tarifs sont tout compris et couvrent vos repas, boissons non alcoolisées, certaines boissons alcoolisées, frais de concession, kayak et une randonnée par jour pour aller voir les chimpanzés. Un transfert aller-retour en bateau depuis Kigoma est également inclus.

Étant donné que l’hébergement est limité, il est nécessaire de réserver des mois à l’avance pour un séjour au Mbali Mbali Gombe.

lodge parc gombe

Meilleur moment pour visiter le parc

Le parc reste ouvert toute l’année; cependant, la plupart des visiteurs préfèrent éviter de voyager pendant la saison des pluies de novembre à la mi-décembre et de février à avril. Pendant ces mois, les sentiers de randonnée sont glissants et l’humidité est élevée, tandis qu’une abondance de moustiques augmente le risque de paludisme. Plus important encore, les chimpanzés sont souvent plus difficiles à trouver lorsqu’ils gravissent les montagnes à la recherche de nourriture. Par conséquent, la longue saison sèche (juin à octobre) est la période de pointe pour visiter le parc national de Gombe Stream (ou torrent de Gombe). Vous pouvez vous attendre à des journées ensoleillées et sèches pour des randonnées confortables et d’excellentes opportunités photographiques, tandis que les chimpanzés sont plus faciles et plus rapides à trouver à des altitudes plus basses.

Si vous aimez les oiseaux, envisagez de vous rendre au parc de décembre à mars lorsque les espèces migratrices inondent le parc et que les oiseaux résidents arborent leur plumage nuptial coloré. Contrairement à d’autres régions du pays, les taux restent constamment élevés toute l’année et les foules ne sont jamais un problème, même en haute saison. Des précautions antipaludiques sont recommandées tout au long de l’année.

Comment venir au parc national de Gombe

Le parc national de Gombe est situé à une quinzaine de kilomètres au nord de Kigoma : c’est dans cette ville qu’il faut prendre un bateau pour atteindre la réserve. Vous pouvez choisir de vous y rendre en voiture, mais avec 20 heures de trajet depuis Dar es Salaam et 15 heures de trajet depuis Arusha, la plupart des visiteurs choisissent plutôt de prendre l’avion pour l’aéroport de Kigoma (TKQ). Air Tanzania propose un service quotidien au départ de Dar es Salaam qui prend un peu plus de deux heures. Quel que soit votre choix pour vous rendre à Kigoma, le seul moyen de vous rendre à Gombe ensuite est le bateau. Selon que vous voyagez en hors-bord ou en boutre de pêche local, le voyage le long du rivage du lac Tanganyika peut prendre entre 2 et 4 heures et peut être difficile par mauvais temps.

bateau gombe

Règlements et tarifs du parc

Des règles strictes s’appliquent aux « randonnées chimpanzés » afin de minimiser l’impact humain. Vous devez être en bonne santé pour visiter les groupes de singes, afin d’éviter le transfert de maladies. Les groupes de randonnée sont composés d’un maximum de six personnes et une distance de quelques mètres doit être maintenue en tout temps. Une fois un groupe de chimpanzés localisé, vous pouvez passer au maximum une heure à les observer avant de commencer le trajet de retour au camp.

Les visiteurs doivent être âgés d’au moins 15 ans pour participer à un trek. Tous les visiteurs de Gombe doivent payer des frais de conservation quotidiens, qui avec 100 $ (83 €) par adulte non-résident est le plus cher de tous les parcs nationaux tanzaniens. Les enfants âgés de 5 à 15 ans paient 20 $ (16 €) par jour et c’est gratuit pour les plus jeunes.

entrée parc national gombe stream

Laisser un commentaire