loreto di casinca

Nid d’aigle de la Casinca, Loreto di Casinca, au pied du mont Sant’Anghjuli, est un village (220 habitants) magnifique à explorer à pied. Se promener dans ses ruelles, c’est un peu comme remonter le temps. Si vous êtes en séjour en Haute-Corse, et notamment sur Bastia et les environs, je vous conseille fortement cette visite hors du temps !

Si vous aimez randonner, Loreto di Casinca est le point de départ d’un sentier balisé qui chemine à travers une forêt de châtaigniers et qui mène au sommet du mont Sant’Anghjuli (environ 3 heures A/R), où se trouvent de magnifiques chênes blancs.

Comment venir à Loreto di Casinca

C’est un village très facile à trouver : de Bastia, partez en direction du sud sur la T11 pour atteindre la T10 (au rond-point prendre la troisième sortie sur Arena / T10). Au rond-point de Cruciata, prenez la première sortie sur Chioso la Croce (D237) puis restez sur cette D237. Vous laisserez Venzolasca à un moment donné sur votre gauche, un autre beau village à explorer (pas autant que Loreto mais ce village traditionnel mérite aussi une visite). Quelques kilomètres plus loin, il faudra prendre à droite sur la D6 : le village de Loreto sera indiqué plus loin sur votre gauche. Une fois dans le village, vous pourrez facilement vous garer à l’ombre des platanes près de la grande place centrale, A Piana.

plan loreto di casinca

Explorer le village à pied

A Piana est le cœur vivant du village, c’est une immense place bordée de platanes centenaires et d’anciennes bâtisses qui se prête idéalement aux activités et animations diverses. Cette place a été aménagée pour les nombreux pèlerins qui venaient se recueillir le 8 septembre pour la fête de la Vierge. En 1480, on en a recensé jusqu’à 50 000.

place a piana loreto

Avant d’aller explorer les rues et ruelles du village, revenez vers l’entrée du village voir plus en détail la monumentale fontaine ‘a funtanone’, l’une des plus imposantes de Corse où l’eau coule en abondance en toute saison. C’est assez impressionnant toute cette eau qui coule en permanence ! La construction de cette fontaine-abreuvoir date du 19ème.

fontaine loreto

Sa couverture est à longs pans et ses arcades sont bâties en moellons de schiste. La fontaine de Loreto di Casinca est alimentée par 6 goulots de bronze à mufle de dauphin. L’eau est directement captée à la source située sous la fontaine. Elle a un débit continu de 101 litres à la seconde. Elle a été restaurée en 1876 grâce à un emprunt contracté par la commune auprès d’un particulier. Ce dernier ayant bénéficié d’une arrivée d’eau chez lui, a fait grâce du remboursement du solde de l’emprunt. Traditionnellement on y conduisait très tôt le matin les troupeaux et un ordre de passage strict à l’abreuvoir était respecté.

a funtanone loreto

Revenez ensuite sur vos pas pour aller explorer le village, en allant tout droit vous verrez de nombreuses anciennes bâtisses magnifiques et arriverez à l’église paroissiale baroque, Sant’Andria (Saint-André). Datant de 1760 et classée monument historique depuis 1976, elle présente un plan allongé formé d’une nef unique à vaisseau, prolongée par un chœur voûté et des chapelles latérales également voûtées. Elle conserve un nombre important d’ex-voto (tableau ou objet symbolique à la suite d’un vœu ou en remerciement d’une grâce obtenue), le plus ancien date de 1480, mais elle est en général fermée, hélas.

eglise saint andre loreto

À gauche de l’église, une ruelle conduit à une terrasse où se dresse un campanile de style baroque qui avait autrefois une « ciccona » dont le son très particulier était reconnu dans tout le canton, jusqu’en 1960, date à laquelle les cloches ont été refondues.

campanile loreto di casinca

De cette terrasse surplombant la plaine, dans un à pic impressionnant, la vue s’étend du Cap Corse au Fium’Altu, des îles de l’archipel toscan et par temps clair jusqu’aux côtes italiennes. Le mur de soutènement de ce belvédère exceptionnel a été construit dans les années 1885 à 1940. Sur la plateforme, on peut admirer une belle table d’orientation en céramique réalisée par Jacques Orsini, casincais, consacré meilleur ouvrier de France.

belvédère loreto

À 680 mètres d’altitude, ce belvédère d’origine médiévale s’accroche aux pentes du mont Sant’Anghjuli qui culmine à1218 mètres. De là, vous aurez également une très belle vue sur les anciens toits de lauze du village de Loreto di Casinca : magnifique !

toits de lauze loreto

Près de cette terrasse, se trouve un monolithe de 15 mètres de haut surplombant la Casinca. Nommé A Tozza, ce monolithe exemplaire façonné par la nature et le temps est en schiste, roche emblématique de la région. C’est un piton rocheux, qui selon l’angle de vue, prend la forme de la tête d’un sage vieillard qui semble veiller sur le village de Loreto di Casinca. On ne peut pas vraiment le voir de la plateforme mais revenez sur vos pas et prenez la première petite ruelle sur votre droite et vous pourrez mieux le voir !

monolithe loreto

Reprenez la rue principale pour aller ensuite explorer les ruelles perpendiculaires, vous découvrirez de nombreuses autres anciennes maisons toutes aussi belles les unes que les autres. Il y a aussi une petite épicerie où vous pourrez acheter de la charcuterie corse !

epicerie loreto maison loreto di casinca

Une fois que vous avez fini d’explorer le village, vous pouvez revenir sur la grande place A Piana pour faire une pause et boire un verre en terrasse avant de repartir !

village loreto di casinca

Pour repartir, vous avez deux options : soit reprendre la même route, soit prendre à gauche sur la D6 en direction de Silvareccio (vous pourrez ensuite redescendre par la D237). Sur cette route, vous êtes susceptible de croiser de nombreux animaux en liberté en bord de route (et sur la route aussi, faites attention) : cochons et vaches !

cochon route corse cochons corse cochon route corse vache route corse vaches route corse

D’autres photographies prises dans le village

a tozza loreto

Booking.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici