guide de trek au bhoutan

Si vous avez l’intention de faire du trekking au Bhoutan, une chose est sûre : vous êtes sur le chemin d’une grande aventure ! Petite nation située à l’est de l’Himalaya et connue comme le « pays du Dragon-Tonnerre », le Bhoutan est mondialement connu pour être le lieu le plus heureux de la planète. Ce petit bout de terre semble perdu dans le temps.

Caché dans l’Himalaya, c’est l’isolement du Bhoutan qui a préservé ses anciens modes de vie traditionnels et culturels et qui fait de la randonnée une expérience unique; le genre de trek qui est moins fréquenté et permet l’exploration de sentiers anciens et intacts.

Avec la majorité du pays recouvert de forêts, il existe de nombreuses possibilités de treks sur des sentiers pouvant durer de deux jours à presque un mois. Les itinéraires de trekking varient de facile à difficile, en fonction de la longueur, de l’altitude et des niveaux de difficulté. Ce qui suit est un guide de trek au Bhoutan avec toutes les bases que les randonneurs débutants devraient connaître avant de partir sur les sentiers du pays.

Meilleur moment pour faire un trek au Bhoutan

Mars à mai et septembre à novembre sont la haute saison touristique pour le tourisme au Bhoutan, et ce sont les meilleures saisons pour faire du trekking (printemps et automne).

Il est important que les randonneurs évitent la saison de la mousson en été. La saison estivale commence vers la mi-avril, même s’il peut y avoir des averses occasionnelles jusqu’à fin juin. De juin à fin septembre, le Bhoutan connaît des conditions météos défavorables pour la randonnée, particulièrement le long de la frontière sud-ouest.

Si vous voyagez au Bhoutan en hiver (de décembre à mars), vous ne devriez opter que pour des randonnées à basse altitude. Les températures les plus chaudes sont observées dans l’est du pays, mais elles peuvent chuter à mesure que vous montez et, dans l’Himalaya, les précipitations de neige sont plus abondantes. Mais même si je recommande un trek au printemps, il est toutefois possible de faire un trek au Bhoutan toute l’année. Si vous pouvez planifier votre itinéraire de randonnée au Bhoutan de manière à ce qu’il coïncide avec les nombreux festivals et événements authentiques locaux, c’est un excellent moyen d’enrichir votre expérience sur place. Vous pouvez d’ailleurs réserver ce genre de trek au Bhoutan : l’agence Tamera en propose à l’occasion de nombreuses fêtes de monastères par exemple. C’est idéal pour découvrir la culture du pays.

temple bhoutan trekking

La taxe de séjour journalière

Lorsque je vous dis ci-dessus que la « haute saison » au Bhoutan est l’automne et le printemps, cela a une signification tout à fait différente du type de tourisme de pointe que vous pouvez attendre d’autres destinations, telles que les capitales européennes.

Le Bhoutan est un pays axé sur le tourisme « de faible volume et de haute qualité », ce qui signifie qu’ils limitent au maximum le nombre de visiteurs étrangers. Même en haute saison, vous n’y rencontrerez probablement pas beaucoup de monde.

Pour limiter ce nombre de visiteurs (50 000/an), l’un des moyens consiste à appliquer une taxe touristique de 250 dollars (223€) par jour et par personne. Vous pouvez organiser votre visa Bhoutanais par l’intermédiaire d’une agence spécialisée, comme l’agence Tamera dont je vous ai parlée plus tôt. Ce montant comprend généralement votre hébergement, vos repas, un guide touristique agréé, tous les transports internes, le matériel de camping et de transport pour les randonnées et une redevance de tourisme durable.

La redevance du tourisme durable sert à l’éducation, aux soins de santé, aux infrastructures, et plus encore, et cela signifie que vous contribuez directement à la communauté locale avec ces frais, et que le Bhoutan est préservé du tourisme de masse.

Itinéraires de trekking au Bhoutan

Presque tous les itinéraires de trekking au Bhoutan sont sur de bonnes pistes bien balisées. La plupart des randonnées à travers le pays commencent à Paro ou à des endroits similaires tels que Bumthang. Tous les treks sont classés et ne nécessitent aucun équipement d’escalade spécial. Cependant, vous devrez peut-être prendre en compte le temps nécessaire à l’acclimatation de certains extras, en particulier lors de randonnées à haute altitude. Il existe un grand nombre de sentiers de randonnée au Bhoutan et ils diffèrent tous par leur paysage, leur difficulté, leur longueur et leur altitude. Cependant, les itinéraires suivants sont parmi les plus populaires auprès des étrangers :

Druk Path Trek (trekking débutant) : ce trek au Bhoutan est idéal pour les débutants et constitue un très bon trek d’initiation dans le pays. Il couvre la petite chaîne de montagnes située entre les deux grandes villes du Bhoutan, Paro et Thimphu. La randonnée vous mènera à travers le magnifique paysage montagneux peuplé d’anciens lhakhangs (temples) et de villages. C’est une courte randonnée qui suit une ancienne route commerciale et qui vous prendra environ 5 jours / 4 nuits.

Snowman Trek (trekking difficile mais magnifique) : c’est l’une des randonnées les plus difficiles du Bhoutan, et en fait l’une des plus difficiles de l’Himalaya, mais c’est aussi l’une des plus belles et des plus mythiques. Le trek suit les frontières du Bhoutan et du Tibet, et traverse onze passages en altitude, dont certains à plus de 5 000 m d’altitude. En tant que tel, le mal d’altitude est une chose à prendre très au sérieux et les randonneurs doivent être prêts à s’acclimater correctement. Les sommets les plus importants le long de la frontière incluent le Masangang, la montagne du tigre, le molhari, le Jichu Drake et le Gangkar Puensum. Vous accéderez également à Lunana, la région la plus reculée du Bhoutan. Pour la nature difficile du trek, vous serez récompensé par une vue infinie des sommets himalayens parsemés de minuscules monastères bouddhistes et de villages retirés. Ce trek dure généralement 27 jours, en grande partie en camping.

Chomolhari Trek (aventure en haute montagne) : aussi connu comme Jomolhari trek, il est très prisé des randonneurs désirant passer du temps sur le mont Jomolhari. Généralement terminé en 11 jours, il s’agit d’une excellente option pour ceux qui souhaitent vivre une expérience de haute altitude sans avoir à y passer un mois entier. Il y a beaucoup de passes hautes difficiles, alors il faut être en bonne forme physique ! C’est l’un des treks les plus modernes du Bhoutan en termes d’installations; vous trouverez de l’électricité sur les traces de la vallée de Paro. Mais bien qu’il ne soit pas autant hors des sentiers battus que les autres treks, le magnifique paysage de montagne reste le même.

Bumthang Owl Trek (un trek populaire et facile) : c’est l’un des treks les plus faciles et les plus populaires du Bhoutan; une courte randonnée de 3 jours autour de Bumthang qui emmène les randonneurs dans des forêts de pins bleus et d’épicéas sur un paysage accidenté, doté d’une flore et d’une faune diversifiées. Vous serez récompensé par une vue imprenable sur le plus haut sommet non escaladé du monde (Gangkar Puensum). La randonnée commence à Menchugang et se termine au monastère de Tharpaling à Bumthang. C’est plus beau au printemps lorsque les rhododendrons sont en fleurs.

Dagala Thousand Lakes Trek (une journée) : commençant au village de Genekha et se terminant à Chamgang, dans Thimphu, il s’agit d’une excellente journée de randonnée de difficulté moyenne pour ceux qui ne sont pas intéressés par une randonnée de plusieurs jours. Mais il vous fait toujours sortir des sentiers battus (avec peu d’autres randonneurs) à travers des lacs scintillants à haute altitude, et constitue l’un des treks les plus pittoresques que vous puissiez jamais entreprendre le temps d’une journée. Profitez d’une vue imprenable sur les chaînes de l’Himalaya, sur des villages bhoutanais traditionnels et de magnifiques prairies. Vous pourrez voir certaines des plus hautes chaînes de montagnes de l’Himalaya au monde, notamment le mont Everest au Népal.

trekking bhoutan guide

Guide de trek au Bhoutan : quelques conseils supplémentaires

La plupart des sentiers de trekking ci-dessus vous feront traverser des cols de haute montagne et atteindre plus de 5 000 mètres d’altitude. Il est donc important de comprendre que vous marcherez avec très peu d’oxygène disponible à ce type d’altitude.

Le mal d’altitude est un risque très réel et, s’il n’est pas pris au sérieux, peut avoir des conséquences très importantes sur la santé et peut parfois mettre la vie en danger.

En fonction de l’itinéraire choisi, il est important de bien vous préparer et de vous assurer que vous disposez de tout le matériel de randonnée nécessaire à la sécurité.

Si vous faites une randonnée de jour, cela signifie des chaussures de randonnée appropriées (qui ont déjà été portées). Pour des randonnées plus longues, vous aurez peut-être besoin de bâtons de randonnée. Si vous faites un trek à haute altitude et que vous savez que vous avez des problèmes respiratoires, vous pouvez emporter un réservoir d’oxygène. Et des vêtements adaptés au climat sont toujours indispensables.

Sauf si vous êtes citoyen du Bangladesh, de l’Inde ou des Maldives, vous aurez besoin à la fois d’un visa et d’un permis de trekking d’une agence de voyage enregistrée au Bhoutan.

Le dzongkha est la langue officielle du Bhoutan, mais la plupart des Bhoutanais parlent anglais, la communication ne devrait donc pas être un problème si vous avez des bases.

Le ngultrum est la devise locale et les guichets automatiques ne sont disponibles que dans les principales villes. Il est donc sage de transporter de l’argent liquide avec vous.

Booking.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici