que voir à dijon

Les plus belles choses à voir à Dijon

Dijon est célèbre pour sa moutarde, mais les boutiques pittoresques vendant de la moutarde à l’ancienne ne sont que le début des attractions touristiques. Connue sous le nom de “Cité des Ducs“, Dijon était la capitale du duché médiéval de Bourgogne. Le centre historique de la ville, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, abrite des palais aristocratiques bien conservés et d’élégants hôtels particuliers, demeures des ducs de Bourgogne et d’autres propriétaires distingués.

1. Palais des ducs et musée des Beaux-Arts

Le Palais des Ducs et des États de Bourgogne est une attraction touristique incontournable du centre historique de Dijon, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le palais incarne un style néoclassique raffiné, grâce aux rénovations du 17ème siècle par l’architecte de Versailles, Jules Hardouin-Mansart. L’Office de Tourisme de Dijon organise des visites de la tour Philippe le Bon, qui offre des vues sensationnelles depuis une plate-forme au sommet (accessible en gravissant 316 marches). Pensez à utiliser un moyen de transport économique pour vous déplacer à Dijon.

Le Palais des Ducs abrite le Musée des Beaux-Arts, un musée des beaux-arts qui expose des expositions dans l’ancienne cuisine du palais, la salle des gardes et les grandes salles de réception (l’aile Est du palais).

Le musée des Beaux-Arts possède une collection exceptionnelle d’environ 13 000 pièces, des antiquités égyptiennes à l’art contemporain. Les points forts incluent des chefs-d’œuvre de la Renaissance italienne de Titien, Véronèse et Lorenzo Lotto; Peintures du XVIIe siècle de Rubens, Philippe de Champaigne et Georges de la Tour; Œuvres du XIXe siècle de Gustave Moreau et Eugène Delacroix; et des peintures impressionnistes de Claude Monet, Alfred Sisley, Edouard Manet et Camille Pissarro.

2. Cathédrale Saint-Bénigne

La cathédrale Saint-Bénigne dans le centre historique est le plus bel exemple d’architecture gothique bourguignonne de la ville, construite entre 1280 et 1314 sur le site d’une ancienne abbaye bénédictine. La cathédrale était dédiée à Saint Bénigne, martyrisé à Dijon à la fin du IIe siècle.

Le seul vestige restant de l’abbaye d’origine est la “Rotonde”, une crypte souterraine remarquable de trois étages, qui contient le tombeau de Saint Benignus. Datant de l’époque carolingienne, la Rotonde est un espace solennel en forme de dôme qui ressemble à l’architecture classique de l’église du Saint-Sépulcre à Jérusalem.

Aujourd’hui, ce monument emblématique à deux tours constitue toujours un lieu de culte spirituel pour les habitants de Dijon avec des célébrations de masse quotidiennes. L’une des choses les plus inspirantes à faire à Dijon est d’assister à l’un des concerts d’orgue de la cathédrale, interprétés par des musiciens renommés tout au long de l’année. La cathédrale abrite également un musée archéologique avec une excellente collection d’objets gallo-romains, de sculptures romanes et d’antiquités médiévales.

3. Église Notre-Dame

Construite entre 1230 et 1250, l’église Notre-Dame est la “Grande Dame” des églises de Dijon. Dans le centre historique (près du palais ducal), le bâtiment illustre l’architecture gothique bourguignonne, avec une façade frappante comportant trois rangées de gargouilles fantaisistes et un merveilleux intérieur voûté.

L’église possède un clocher créé en 1382 avec une charmante famille de jacquemarts, figures mécaniques qui sonnent les cloches de l’église. À l’intérieur de la chapelle de droite se trouve une précieuse Vierge noire du XIe siècle, l’une des plus anciennes figures en bois de France. Une sculpture de hibou à l’extérieur est considérée comme un porte-bonheur. La tradition locale est de caresser la chouette puis de faire un vœu.

4. Musée de la Vie Bourguignonne

Le Musée de la Vie Bourguignonne occupe le Cloître des Bernardines, splendide cloître d’un monastère du XVIIe siècle dans le centre historique de Dijon. Ce musée est un endroit idéal pour découvrir la culture de la région Bourgogne. Les collections se concentrent sur l’histoire de Dijon, les vêtements traditionnels du XIXe siècle et les objets du quotidien du XIXe au XXe siècle.

Une exposition de Faïence de Dijon révèle la beauté des faïences céramiques du XVIIe siècle (assiettes, plats, pichets, pots à moutarde, etc.) décorées de motifs délicats. Le musée possède également une bibliothèque-boutique qui vend des livres, des cartes postales et des jouets en bois de style vintage.



Ajouter un commentaire