Visiter Yaoundé : que faire dans la capitale du Cameroun

visiter yaounde

Si vous avez l’intention de visiter Yaoundé, voici une liste de ce qu’il est possible de faire et de voir dans la capitale en une journée ou le temps d’un week-end. Le tout accompagné de quelques conseils et considérations à prendre en compte, et qui je pense peuvent être utiles.

Comme toute capitale africaine, Yaoundé obéit aux mêmes paramètres que ses homologues du continent, se trouvant notamment dans l’espace sub-saharien. De plus, c’est ici que sont basées les ambassades et les organisations internationales du pays.

Comment se rendre à Yaoundé ?

Vous arriverez peut-être directement par avion depuis l’Europe ou d’une autre capitale africaine, mais la porte d’entrée la plus naturelle pour rejoindre le Cameroun est par Douala et par voie terrestre jusqu’à Yaoundé. Vous pouvez notamment prendre le bus depuis Douala, mais il est aussi possible de faire le trajet sur n’importe lequel des quatre trains quotidiens qui font le trajet avec la compagnie Camrail. Cela peut également se faire en taxi-brousse partagé, comme tant d’autres qui couvrent tous les coins du pays.

Où séjourner à Yaoundé ?

A Yaoundé, il est difficile de trouver des logements de « milieu de gamme ». Ou vous logez au Hilton, Sheraton, ou autre pour du haut de gamme, ou vous optez pour un logement typique moyen. Je ne dis pas qu’il n’y en a pas de décents, mais le type pas cher, central et propre ne sera pas facile pour vous. Et les auberges et lodges ne sont pas très étendus culturellement.

Pour un logement intéressant et à bon prix, je vous conseille de séjourner à la congrégation catholique CASBA, juste en face du centre commercial Mahima. Il n’y a pas de site internet, mais pour ceux qui veulent s’y rendre, n’importe quel chauffeur de taxi vous y emmènera sans problème, si vous le référez à ce centre commercial. => L’adresse exacte de la congrégation CASBA est : rue Joseph Essone Balla (Tél. +237 6 94 23 67 08).

Rester dans une congrégation catholique est une solution très intéressante. A un prix très abordable et dans des chambres très simples mais propres. Vous pouvez d’ailleurs le faire dans d’autres capitales africaines et ça marche très bien. Contrairement à d’autres types d’hébergement, vous vous réveillerez au rythme du gospel, ce qui est plutôt sympa. Ils fournissent aussi des repas, des recettes très simples mais saines et locales.

Pour trouver d’autres logements à Yaoundé, vous pouvez regarder ICI. Il y a quelques options intéressantes en terme de résidences et villas.

Visiter Yaoundé : que faire et que voir dans la capitale

Yaoundé est également connue comme la « ville aux 7 collines » et est située au centre du pays. La ville possède de belles attractions touristiques et des milliers de touristes la visitent chaque année. Voici ce que vous pouvez faire si vous venez visiter Yaoundé :

1. Balade dans le centre de Yaoundé

Fondamentalement, toute première promenade que vous ferez se fera autour de ce qu’on appelle le centre de Yaoundé. Le cœur de la ville où se trouvent le marché central, le boulevard John F. Kennedy, la place Ahmadou Ahidjo et le boulevard du 20 Mai, qui aboutit à l’hôtel Hilton. Cette zone, sans être quelque chose qui éblouit le visiteur, est l’endroit où vous pouvez trouver des choses intéressantes à faire et à voir.

La place Ahmadou est le point de convergence de la majeure partie du trafic et ressemble même à une ville moderniste avec un bâtiment en verre brunâtre. Tout près de là, un autre endroit qu’il faut voir à Yaoundé, c’est la Cathédrale Notre Dame des Victoires. Ce n’est pas exactement un exemple d’architecture baroque, mais c’est un endroit idéal pour se détendre à l’extérieur grâce à sa position élevée avec une belle vue sur la place Ahmadou.

que voir à yaoundé

Le boulevard du 20 Mai semble conçu pour les défilés militaires en raison de ses tribunes permanentes. Très surveillé d’ailleurs, où vous devez traverser les bonnes zones piétonnes, sinon un policier de mauvaise humeur vous sifflera pour sortir. Sur ce boulevard se trouve un petit musée ethnique : La Blackitude. Christian, son directeur, explique avec beaucoup de zèle l’origine de nombreuses pièces qui sont exposées et la région du Cameroun d’où elles proviennent. Cela vaut la peine de visiter et de voir ce petit musée à Yaoundé.

Si vous manquez l’effervescence vous manque, vous pourriez la trouver dans l’endroit le plus fréquenté de la ville, sur le boulevard J. F. Kennedy. Cette petite avenue dédiée au célèbre président américain, avec son buste inclus, possède de nombreux commerces, bars et boutiques, ainsi que des vendeurs ambulants sur les trottoirs. Ils n’ont hélas pas grand chose d’intéressant, ils vendent presque tous des pièces détachées pour petits électroménagers et téléphones portables. C’est la zone où vous devez être un peu plus prudent pour le vol.

Si ce que vous voulez, c’est le contraire, la paix et la tranquillité. Il y a quelques espaces verts soignés et accessibles. Surtout le Bois Sainte Anastasie, très central, dans lequel vous aurez l’occasion de voir et de connaître la flore typique du Cameroun.

Je vous conseille aussi d’aller explorer le jardin du monument de la réunification. Le monument de la réunification se compose d’une tour en forme de spirale conique et de la statue réalisée par le français Salomon, le sculpteur camerounais Gédéon Mpando et le père jésuite Engelbert Mveng. Tout autour du monument de la réunification il y a un espace vert dont l’ensemble découpé par des rampes et escaliers d’accès venant de l’extérieur.

2. Le quartier de Bastos

Ce quartier est pour ceux qui ont besoin de voir une oasis de vie plus occidentale à Yaoundé, pour ainsi dire. C’est dans ce quartier que se concentrent les bars, les cafés et les lieux de divertissement. Gardez à l’esprit qu’il s’agit de la zone des ambassades et des maisons où vivent des expatriés qui travaillent au siège international. Le quartier de Bastos est ainsi devenu leur point de rencontre, vous aurez un peu l’impression d’être en Europe.

3. Le Mont Fébé

Non loin de Bastos et pour terminer la visite de Yaoundé, un autre endroit à voir est le Mont Fébé. Un taxi peut vous y emmener. En plus d’une vue très impressionnante sur la ville, il y a le monastère des Bénédictins et le sanctuaire Notre Dame de Lourdes

Les alentours du monastère sont très calmes et en plus de la belle vue sur la ville de Yaoundé, le coucher de soleil à plus de 1000 mètres d’altitude est unique.

Quoi et où manger à Yaoundé ?

Ne quittez pas Yaoundé sans essayer le ndolé et le miondo. Le premier est un mélange d’épinards amers servies avec du poisson. Le miondo se compose de manioc préalablement enveloppé et compressé dans des feuilles. Sur la rue Joseph Essone où se trouve la congrégation, il y a quelques restaurants à essayer, c’est que vont généralement les habitants. Ce sont des restaurants qui sont assez propres et plutôt bon marché.

Pour autre chose, il y a un vietnamien devant la congrégation qui, je vous assure, ne vous décevra pas. Ou allez dans le quartier de Bastos si vous avez une envie de pizza.

Si vous aimez les sucreries, ne manquez pas de vous arrêter à la Boulangerie Selecte, juste en face de la Cathédrale. L’héritage colonial français est bien évident dans chaque bouchée que des croissants qu’ils font là-bas. Il n’y a plus beaucoup d’endroits de ce style à Yaoundé.

Ndolé

Visiter Yaoundé : quelques conseils pour se déplacer

Voici quelques conseils pour se déplacer en ville, et qui me semblent largement suffisants pour quiconque a un peu voyagé à travers l’Afrique noire :

Donnez l’impression que vous y habitez ou que vous travaillez dans une organisation internationale ou une ambassade. Portez des pantalons longs et portez un dossier ou autre chose à la main et marchez d’un pas rythmé. Comme si vous saviez où vous allez et sans trop temporiser. Bien entendu, n’affichez pas d’appareil photo, encore moins de type reflex.

Et soyez très prudent lorsque vous prenez des photos dans des lieux publics. Il existe de nombreux points sensibles tels que les bâtiments gouvernementaux, les casernes, les postes de garde, etc., où cela ne vaut pas la peine de s’exposer à une arrestation et à l’extorsion de la part de la police et de l’armée corrompues.

Quant à la ville, ce n’est pas vraiment une ville plate. Mais avec envie, vous pouvez parfaitement marcher sans utiliser les rares transports en commun.

Pour le reste, Yaoundé présente une atmosphère très différente du reste du pays. Plus insouciant et relaxant.

Laisser un commentaire