Visiter Murcie et ses environs

Visiter Murcie et ses environs

Murcie s’étend au milieu de la vallée de la rivière Segura et, grâce à ses terres fertiles et grâce à son climat, c’est l’un des grands “jardins d’Europe” à côté de sa voisine Almería. Mais il n’y a pas que des cultures et des champs d’arbres fruitiers par ici. Si vous lui donnez une chance, cette ville vous accueillera avec quelques surprises. Vous voulez savoir quoi voir et quoi faire dans la ville de Murcie ? Voici les meilleurs endroits à visiter dans la capitale de la région. Et pour connaître d’autres endroits à proximité, découvrez tout ce qu’il faut voir dans la région de Murcie, ainsi vous pourrez visiter Murcie et ses environs.

Visiter la ville de Murcie : que faire et que voir

Murcie est une ville chaleureuse, pas seulement au sens climatologique, mais au sens éthéré. Ses habitants sont ouverts et amicaux ; sa gastronomie variée et savoureuse ; ses fêtes et célébrations sont intenses ; et elle possède un beau centre historique à travers lequel il fait bon se perdre. Si vous souhaitez venir visiter Murcie, découvrez les choses à voir et à faire :

1. Cathédrale de Santa Maria

La ville a été fondée par les Arabes en 831, et son héritage est encore visible dans les rues étroites du centre, dans ce qui reste des murs et dans de nombreux vestiges archéologiques. Mais ensuite, les chrétiens sont arrivés et ont fait ce qu’ils faisaient le mieux : construire des églises. Et une seule d’entre elles, la cathédrale de Santa María, est le joyau de la ville.

cathédrale de murcie

Consacrée en 1467, elle se distingue par sa façade qui intègre les styles gothique, Renaissance et baroque, et par l’infinie tour Renaissance d’environ 90 mètres de hauteur. On peut y monter pour profiter d’une des plus belles vues de la ville (entrée à la Cathédrale : 5 € ; montée à la tour : 7 €). Découvrez plus d’informations sur cette page.

Après avoir admiré ses différentes façades extérieures (parmi lesquelles se distingue la porte principale, dans la vibrante et magnifique Plaza del Cardenal Belluga, communément appelée Plaza de la Catedral), ne manquez pas d’explorer son magnifique intérieur.

La cathédrale de Murcie, comme c’était le cas dans d’autres villes pendant la Reconquête, est construite sur une ancienne mosquée musulmane. La partie la plus ancienne de la cathédrale actuelle est son cloître, du 14ème siècle.

En déambulant dans les couloirs latéraux, on admire plusieurs chapelles dédiées à des familles puissantes de différentes époques, mettant en valeur celle des Vélez, dans un style gothique flamboyant ouvragé, et celle de Junterón, Renaissance.

2. Place de la Cathédrale

Ne quittez pas la Plaza de la Catedral (ou Plaza del Cardinal Belluga) sans regarder d’autres bâtiments emblématiques, tels que le palais épiscopal ou l’hôtel de ville. Les deux avec de belles façades dans des tons roses, la première de style rococo avec une immense arche d’entrée et la seconde de style néoclassique avec 4 grandes colonnes corinthiennes.

palais épiscopal murcie

3. Rues piétonnes

Tout près de là et au cœur de Murcie, il y a deux rues piétonnes où vous pouvez sentir l’atmosphère locale : Calle Trapería et Calle Platería. Si vous en avez la possibilité, allez-y de jour comme de nuit, lorsque l’éclairage les rend encore plus belles.

4. Real Casino de Murcia

Lorsque vous descendez la Calle Trapería, faites attention à l’un des bâtiments les plus remarquables de la ville : le Real Casino de Murcia. Il a été inauguré en 1847 et depuis lors, il est le point de rencontre des membres qui composent ce club de jeu privé. Même si si vous avez en tête des machines à sous et des tables de poker, sortez cette image de votre tête, ce bâtiment sert avant tout à célébrer des événements culturels et des rencontres.

Son architecture éclectique vous laissera sans voix, je vous dirai seulement que la salle la plus célèbre (Patio Árabe) est inspirée de l’Alhambra à Grenade. Et les surprises ne s’arrêtent pas là (mais je ne vous en dis pas plus)… Vous devez y aller car c’est l’un des bâtiments les plus intéressants et les plus beaux à voir à Murcie (c’est ouvert tous les jours et l’entrée coûte 5 €).

real casino murcia Patio Árabe

5. Place de las Flores

La Plaza de las Flores (place des fleurs) est un autre arrêt essentiel lors d’une visite de Murcie. Sur la même place et dans les rues environnantes, vous trouverez une bonne poignée de bars où vous pourrez prendre une bière ou une boisson fraiche, accompagnée de quelques tapas locales de qualité (vous ne pouvez pas manquer les fameuses “marineras”).

Les fleurs ne manquent pas non plus, cette place de s’appelle pas ainsi pour rien. Curiosité : autrefois il n’y avait pas de fleurs, ni de tapas… c’était une place pleine de boucheries !

6. Ponts sur la rivière Segura

La rivière Segura traverse la ville de Murcie d’est en ouest, séparant le quartier d’El Carmen du centre-ville. Parmi les différents ponts qui la traversent, deux attirent l’attention : le Puente Viejo (ou Puente de los Peligros) et le Puente Nuevo (ou Puente Hierro).

Le premier, le plus ancien conservé à Murcie, a été construit en 1742 en pierre et possède un petit temple sur son côté sud (Templete de la Virgen de los Peligros), culminant avec une cloche, qui sonnait pour avertir des inondations. Lorsque vous le traverserez, regardez son côté est : vous y verrez le Monument à la Sardine, qui rend hommage à l’une des fêtes les plus aimées de Murcie… El Entierro de la Sardina (L’enterrement de la Sardine). Le Puente Nuevo date du début des années 1900 et toute sa structure est en fer.

7. Place de Santo Domingo

Une autre chose à faire à Murcie est de se promener autour de la belle et toujours animée Plaza de Santo Domingo, où se trouvent l’église homonyme et un ficus des plus particuliers : ayant plus de 100 ans, c’est l’un des plus anciens de toute l’Espagne ! C’est l’un des meilleurs endroits pour prendre un verre sur ses terrasses et un célèbre point de rendez-vous.

8. Ancienne muraille

Autrefois, c’était une structure défensive qui entourait la ville, mais aujourd’hui, seules quelques sections restent encore debout. Si vous voulez en savoir plus sur cette partie de l’histoire de la ville, visitez le Centro de Visitantes Muralla de Santa Eulalia.

Le quartier de Santa Eulalia est devenu une référence pour l’architecture défensive arabe avec l’ouverture du Centro de Visitantes de la Muralla. Le projet consiste en un bâtiment de deux étages qui montre aux visiteurs l’histoire du mur trouvé à Santa Eulalia, ainsi que le développement de la ville du 9ème au 18ème siècle.

9. Art de rue

L’art urbain a trouvé une bonne toile à Murcie : depuis quelques années la ville montre une nouvelle facette artistique, notamment grâce au Collectif “Murcia Street Art Project” et à l’Office Municipal de Graffiti (oui, il y a un Office Municipal de Graffiti ? C’est pas cool ?).

Je vous dis seulement que Eduardo Kobra lui-même, l’un des plus grands artistes urbains au monde, a laissé une de ses œuvres ici, en particulier un “Visage de Salvador Dalí” sur la façade du centre Puerta de Castilla. Pour moi, c’est l’une des meilleures choses à voir à Murcie. Plus d’informations sur les travaux et les itinéraires sur cette page Facebook.

art de rue murcia

10. Cristo de Monteagudo

Si vous arrivez à Murcie en voiture, en vous rapprochant, vous sentirez la présence du Christ. Non, ce n’est rien de spirituel, je parle du Cristo de Monteagudo, une statue similaire au Christ rédempteur de Rio, qui domine une colline sur les vestiges du château de Monteagudo (d’origine islamique et avec mille ans d’histoire) . Vous devrez vous contenter d’observer à distance ses impressionnants 14 mètres de haut, car l’accès n’est pas autorisé.

Cristo de Monteagudo

11. Gastronomie de Murcie

En arrivant à la fin de votre visite de Murcie, il sera temps de profiter de la gastronomie de la ville. En 2020, Murcie était la capitale gastronomique de l’Espagne et cette région regorge de délices gastronomiques. Légumes, fruits comme la poire Jumilla, riz Calasparra, poisson, viandes et fromages, paprika, vins … La vérité est que si vous aimez manger, Murcie ne vous décevra pas. Une bonne idée est de faire une dégustation de tapas.

12. Visitez l’un de ses musées, idéal quand il pleut

Avez-vous déjà eu un jour de pluie ? Ahoooo cette malchance ! Alors profitez-en pour visiter un musée intéressant. Le musée des Beaux-Arts, le musée archéologique ou le musée Salzillo sont trois excellentes options.

Le musée de Santa Clara est également très intéressant, car il vous permettra de voir le monastère de Santa Clara la Real, qui était autrefois un Alcazar musulman du 13ème siècle. Au-delà du musée, où l’on peut admirer des œuvres d’art et de l’archéologie andalouse, l’essentiel est le bâtiment (le patio avec la piscine arabe est époustouflant). Ce complexe monastique de l’ordre des Clarisses est situé dans le centre historique de la ville.

Dans ses murs, il y a encore 6 religieuses clarisses cloîtrées. Les vestiges d’un palais arabe, d’un cloître et d’un chœur gothiques et d’une église baroque constituent une mosaïque historique et religieuse imbattable à Murcie.

Si vous aimez l’histoire, visiter le couvent de Santa Clara la Real devrait figurer parmi les positions d’honneur de votre liste de choses à faire à Murcie.

13. Paseo del Malecon

Murcie n’a pas la mer (même si elle n’est pas très loin), mais elle a le Paseo del Malecón, une promenade populaire créée au 15ème siècle offrant une vue sur un jardin voisin. Il est situé à côté de la rivière Segura et, bien qu’il ait été créé comme un “mur de soutènement” pour d’éventuelles inondations de la rivière, c’est aujourd’hui l’un des poumons verts de la ville, où c’est un luxe de se perdre dans ses jardins.

14. Mercado de Verónicas

Si, comme moi, vous êtes un grand fan des marchés locaux, alors le Mercado de Verónicas doit être sur votre itinéraire à travers Murcie. Oeuvre de Pedro Cerdán, il a été construit vers 1915 dans un style moderniste. La meilleure chose est qu’ici vous pouvez non seulement parcourir les étals de fruits et légumes, mais aussi manger un morceau dans les petits bars tout en sirotant une Estrella de Levante fraiche, bien sûr.

murcia Mercado de Verónicas

15. Théâtre Romea

Un bon plan pour terminer votre visite dans la ville de Murcie est d’assister à une pièce de théâtre au Teatro de Romea. En plus d’accueillir de grands spectacles, le bâtiment avec plus de 150 ans d’histoire est l’un des emblèmes de la ville. Alors avec ou sans spectacle, venez voir sa façade éclectique, où se détachent les bustes de Beethoven, Mozart et Liszt.

Teatro Romea

Il y a plus de choses à voir et à faire à Murcie, comme admirer le magnifique palais de l’Almudí, l’ancien palais de l’Inquisition, la Casa Díaz Cassou ou se promener sur la Plaza de la Cruz, mais ce sont ici les choses incontournables à faire lorsque l’on vient visiter Murcie et ses alentours. Et bien sûr, vous ne pouvez pas quitter la région de Murcie sans connaître d’autres lieux pleins de charme, comme Carthagène, Lorca, Cabo de Palos ou Las Gredas de Bolnuevo. Ici, je vous indique les endroits à visiter dans la région de Murcie.

Où dormir pour visiter Murcie et ses environs

À Murcie, vous trouverez un bon nombre de bons hôtels, pensions et appartements où vous pourrez passer la nuit. Voici quelques-unes de mes recommandations pour dormir à Murcie :

NH Amistad : j’ai séjourné dans cet hôtel et c’est, selon moi, l’un des meilleurs en termes de rapport qualité-prix et de fonctionnalité, car il est situé en plein centre-ville. C’est pour moi, le choix numéro 1 des endroits où dormir pour visiter Murcie.

Occidental Murcia Siete Coronas : idéal pour ceux qui recherchent un endroit spécial pour dormir à Murcie. Bon rapport qualité prix et à proximité du centre-ville.

Hotel Cetina Murcia : à seulement 400 m du pont Segura, cet hôtel trois étoiles propose un service exquis, des chambres confortables et spacieuses et un bon petit déjeuner.

Si aucune de ces options ne vous convainc, vous avez ici plus de 200 logements parmi lesquels choisir pour dormir à Murcie.

Comment se rendre à Murcie ?

Si vous voyagez depuis Madrid, le meilleur moyen est de le faire en train. La ligne est généralement desservie par les trains Altaria qui mettent environ quatre heures.

Comme c’est mon moyen de transport préféré (et aussi parce que je n’ai pas de voiture) j’ai aussi pris les Cercanías pour me rendre à Murcie depuis Alicante. Le trajet dure un peu moins d’une heure et demie et coûte 5,75 (aller simple).

Depuis le sud, les communications avec les transports en commun sont assez mauvaises et il vaut mieux conduire. Vous pouvez prendre un ALSA, mais ils prennent généralement beaucoup de temps pour presque n’importe où plus au sud de Grenade.

Murcie possède un aéroport, Murcie-San Javier. Il est situé à environ 50 km et constitue un bon endroit pour rejoindre la ville si vous venez de loin. Sinon, prendre l’avion pour Alicante n’est pas non plus une mauvaise option.

Ajouter un commentaire