visiter l'italie en train

Voyager en train en Italie est un moyen pratique et peu coûteux de visiter une grande partie du pays, en particulier ses principales villes et villages. Le système ferroviaire national a été mis en place dans les années 1800 et s’est considérablement développé sous le régime fasciste de Mussolini, qui avait « fait circuler les trains à l’heure ». Le bombardement pendant la Seconde Guerre mondiale a dévasté les voies ferrées, mais la reconstruction s’est déroulée dans le cadre du plan Marshall de l’après-guerre. Les premiers trains à grande vitesse ont fait leurs débuts dans les années 1970 et, aujourd’hui, l’Italie continue à moderniser et à développer son système ferroviaire.

Voyager en train est généralement la meilleure option pour visiter les grandes et moyennes villes, où conduire est éprouvant pour les nerfs et où se garer est rare et coûteux. Dans les grandes villes, la gare est généralement située dans le centre-ville ou à proximité. Dans les villes moyennes et petites, en particulier celles situées à des altitudes plus élevées (comme Sienne ou Orvieto, par exemple), la gare est située à une altitude inférieure et est reliée au centre par un bus, un funiculaire ou une courte promenade à pied ou en taxi. Il est à noter que si vous voulez voir la campagne italienne et visiter ses villes plus isolées des collines, le train n’est pas l’option la plus idéale, car de nombreuses villes n’ont pas de gare à proximité. Et parce que les voies ferrées ont souvent des remblais des deux côtés, vous n’avez pas toujours une vue idyllique sur la campagne par la fenêtre. Voici quelques conseils simples pour visiter l’Italie en train.

Types de trains en Italie

À quelques exceptions près, tous les trains font partie de la ligne de chemin de fer nationale, Trenitalia.

Frecce (trains rapides) : les Frecce sont les trains rapides italiens qui ne circulent qu’entre les grandes villes. Les réservations de places dans les trains Frecce sont obligatoires. Les billets pour les lignes à grande vitesse Frecciarossa, Frecciargento et Frecciabianca (Frecciarossa est la plus rapide) sont disponibles sur le site Web de Trenitalia – vous remarquerez tout de suite en cherchant que les trains rapides sont beaucoup plus chers et, bien, plus rapides que d’autres trains Trenitalia. Différentes classes de voyages sont disponibles, mais même le service de base Freccia est propre et confortable.

train frecce italie

Trains Intercity et Intercity Plus : les trains Intercity sont des trains relativement rapides qui sillonnent l’Italie et desservent les villes et les grandes villes. Un service de première et deuxième classe est disponible. Les wagons de première classe offrent des sièges légèrement meilleurs et sont généralement moins bondés. Les réservations de places sont obligatoires dans les trains Intercity Plus et les frais sont inclus dans le prix du billet. Il est également possible de réserver des places pour la plupart des trains Intercity.

train intercity italie

Regionale (trains régionaux) : les trains italiens Regionale ce sont les trains locaux, qui passent souvent aux horaires du travail et des écoles. Ils sont peu coûteux et généralement fiables, mais il peut être difficile de trouver des sièges sur les principaux itinéraires. De nombreux trains régionaux ne disposent plus de places en deuxième classe, donc si vous le pouvez, envisagez d’acheter un billet en première classe. C’est beaucoup moins susceptible d’être plein, surtout à certaines horaires, et ça ne coûte pas beaucoup plus cher que la seconde classe. Pour être honnête, les trains régionaux, bien que peu coûteux et fréquents, peuvent aller de propres et confortables (avec la climatisation par temps chaud) à sales et même malodorants (avec des toilettes où vous ne voudrez peut-être pas y mettre les pieds). Mais cela ne signifie pas que c’est toujours le cas, mais sachez que les trains Regionale sont un peu comme un lancer de dés.

train regionale italie

Italo : cette compagnie de chemin de fer privée, exploite des trains rapides sur des liaisons entre plusieurs grandes villes. Au cours des dernières années, Trenitalia a pris une part active dans ses activités, notamment dans la concurrence avec les trains Freccia. Italo dispose d’une flotte extrêmement moderne de trains propres et confortables, avec des classes de services allant du Smart (standard) au Club Executive (classe VIP).

train italo italie

Certaines petites compagnies de chemin de fer privées desservent des villes situées dans une région, comme Ente Autonomo Volturno, qui relie Naples à des villes comme la côte amalfitaine et Pompéi ou le Ferrovie del Sud Est qui dessert le sud des Pouilles.

N’hésitez pas aussi à aller consulter des sites spécialisés comme l’Officiel des vacances pour trouver un billet de train pas cher et partir visiter l’Italie en train à tarif réduit ! Vous pouvez par exemple trouver des bons plans grâce à Ouigo ou la SNCF à partir de Paris jusqu’à Milan en passant par Turin et Oulx.

Trouver les horaires de votre train

Les horaires des trains sont affichés dans les gares, tant pour les départs que pour les arrivées. La plupart des gares ont soit un grand panneau, soit une petite chaîne de télévision répertoriant les trains qui arriveront ou qui vont bientôt arriver et quelle voie ils utilisent. Même si votre train est répertorié à l’écran, vous devrez peut-être attendre un moment avant de voir la voie indiquée et de vous diriger vers la bonne plate-forme.

Acheter un billet de train italien

Il y a plusieurs façons d’acheter un billet de train en Italie ou avant de partir :

  • Recherchez les horaires et achetez des billets de train en ligne et consultez les horaires des trains Trenitalia ou Italo. C’est une bonne méthode d’achat, que vous pouvez imprimer ou enregistrer sur votre smartphone pour la montrer au contrôleur.
  • Accédez à un guichet de la gare indiquant l’heure et la destination du train que vous souhaitez prendre, le nombre de billets dont vous avez besoin et la classe de billets.
  • Utilisez un distributeur de billets si la gare en a. Celles-ci sont assez faciles à utiliser et vous pouvez éviter les files au guichet, mais il faudra peut-être payer en espè

Remarque : sauf si vous faites vraiment quelque chose à la dernière minute, je vous recommande fortement d’acheter vos billets en ligne.

Monter à bord de votre train

Une fois que vous avez un billet, vous pouvez vous diriger vers votre train. En italien, les voies sont appelées binari (les numéros de voie sont indiqués sous bin sur le tableau des départs). Dans les petites gares où les trains passent par la gare, vous devrez vous rendre dans le sous-sol en empruntant le sottopassagio pour atteindre une voie autre que Binario uno (voie numéro un). Dans les grandes gares comme Milano Centrale, où les trains entrent dans la gare plutôt que de passer, vous verrez les trains s’y diriger, avec des panneaux sur chaque voie indiquant le prochain train prévu et l’heure de départ.

Mais avant de prendre votre train, validez votre billet de train ! Si vous avez un billet de train régional ou un billet pour l’une des petites lignes privées (ou tout billet sans numéro, date et heure spécifiques), juste avant de monter à bord de votre train, trouvez la machine verte et blanche (ou, dans certains cas, machines jaunes à l’ancienne) et insérez la fin de votre ticket. Ceci imprime l’heure et la date de la première utilisation de votre billet et le rend valide pour le voyage. Il y a de lourdes amendes pour ceux qui ne valident pas leur billet. La validation s’applique aux billets de train régionaux ou à tout billet ne comportant pas de date, heure et numéro de siège spécifiques.

Notez que si vous avez un billet électronique ou un fichier PDF, ou un billet imprimé avec un code QR, il n’est pas nécessaire de le valider : montrez-le simplement au contrôleur lorsqu’il passe dans le train. Si vous n’avez pas de siège assigné, montez simplement dans l’un des wagons du train pour votre classe de voyage. En général, des porte-bagages au-dessus des sièges ou des étagères dédiées aux extrémités de chaque wagon pour vos bagages plus volumineux. Il est de coutume de saluer les autres passagers lorsque vous vous assoyez. Un simple buongiorno fera très bien l’affaire. Si vous voulez savoir si un siège est vacant, dites simplement Occupato ? ou E libero ?.

Visiter l’Italie en train : derniers conseils !

Les gares sont des lieux animés, en particulier dans les grandes villes. Faites attention à vos bagages et à votre portefeuille. Ne laissez personne vous proposer de vous aider à porter vos bagages une fois que vous êtes sorti du train ou vous offrir un moyen de transport. Si vous cherchez un taxi, dirigez-vous vers la station de taxis ou les arrêts de bus. Dans les villes avec le métro, il y a généralement une station de métro à l’intérieur de la gare. Gardez tous ces conseils en tête, et vous êtes prêt à visiter l’Italie en train, mais aussi à éviter par exemple le piège des zones à trafic limité de la « Botte ».

Booking.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici