visiter capo vaticano

Capo Vaticano est l’un des reliefs côtiers italiens les plus intéressants et l’une des stations balnéaires les plus populaires de Calabre, depuis plusieurs années maintenant.

Ce promontoire, appartenant à la municipalité de Ricadi, sépare le golfe de Santa Eufemia du golfe de Gioia Tauro et de sa hauteur il est possible de profiter de vues à couper le souffle, allant des îles Éoliennes au détroit de Messine. Il est à seulement 10 kilomètres de Tropea et est particulièrement apprécié par ceux qui aiment la mer sauvage, la nature préservée et la tranquillité. Voici des informations si vous souhaitez visiter Capo Vaticano.

L’une des choses à voir à Capo Vaticano est sans aucun doute le belvédère qui, avec ses 124 mètres de haut, permet de voir une myriade de baies, de plages et de jolies criques, caractérisées par du sable blanc et une mer extraordinairement cristalline et transparente.

Visiter Capo Vaticano : la Costa degli Dei (la Côte des dieux)

Une expérience vraiment merveilleuse est une excursion en bateau sur toute la côte de Capo Vaticano à Tropea. Toute la côte est si splendide qu’elle est connue sous le nom de « Côte des Dieux » et en bateau, vous pouvez découvrir de petites baies de sable blanc et des fonds marins étonnants, propices au snorkeling (tuba et masque) et à la plongée.

bateau capo vaticano

Visiter Capo Vaticano c’est découvrir 7 km d’eaux cristallines teintées de toutes les nuances de couleurs allant du turquoise au bleu profond en passant par le bleu clair. Cette portion de la Costa degli Dei est synonyme de superbes panoramas. C’est une succession de criques aux fonds sableux et cristallins, découpées entre des éperons rocheux, des falaises de tuf lisses et des falaises de granit acérées surplombant la mer, avec des gorges et des grottes accessibles uniquement par des bateaux de pêcheurs experts.

Selon le célèbre magazine Les Grands Voyageurs : « Capo Vaticano est considérée comme la troisième plus belle plage d’Italie et parmi les 100 plus belles plages du monde ».

Explorer les plages de Capo Vaticano

Le promontoire rocheux de Capo Vaticano offre principalement de petites plages isolées, souvent accessibles uniquement par des sentiers étroits, certains même accessibles uniquement par la mer. Certaines plages de Capo Vaticano sont aussi équipées de parasols et de transats, faciles d’accès et équipées de bars et de restaurants.

Parmi celles-ci, la plus connue et la plus appréciée lorsque l’on vient visiter Capo Vaticano est la plage de Grotticelle, longue plage de sable blanc et formée en fait de trois plages attenantes. La mer incroyablement bleue et transparente et les eaux peu profondes font de cette plage un paradis authentique, un lieu incontournable de Capo Vaticano.

plage groticelle capo vaticano

La plupart des plages de Capo Vaticano sont protégées par une végétation sauvage qui rend l’environnement encore plus suggestif. Certaines des plages les plus connues de Capo Vaticano sont la plage de Tono, la plage de Santa Maria, la plage de Torre Ruffa, la plage de Praia di Fuoco, la plage de Formicoli et la plage de Riaci.

capo vaticano visite

Si vous êtes amateur de plongée ou de snorkeling, Capo Vaticano offre un fond marin incroyablement fascinant, riche en faune et en flore. Surtout autour des rochers de Mantineo, Vadaro et Galea, il est possible de voir une grande variété de poissons.

C’est un coin de la Méditerranée à découvrir… « Il faut une fois voir ce spectacle inconnu de mers sauvages, sombres et brumeuses » écrivait François Lenormant.

Que voir à Capo Vaticano en une seule journée

Visiter Capo Vaticano en une seule journée est un peu fou, j’en suis consciente. Les plages et les criques sont si belles que vous devriez rester au moins 10 jours pour toutes les découvrir. Mais je n’ai pas eu cette chance et j’ai dû me contenter d’un seul jour, principalement passé à me demander à quel point l’eau était transparente et la vue sur la mer magnifique, avec le bleu à l’horizon, les ombres des bateaux sur un fond marin très clair, les montagnes surplombant la mer, les sentiers qui descendent vers les plages…

1. Profiter du panorama

Comme je vous l’ai déjà dit, ce qui m’a le plus frappé, c’est certainement la vue d’en haut. J’ai passé beaucoup de temps au Belvédère de Faro Capo Vaticano, d’où part un des chemins menant à la plage et où il y a aussi un bar avec une terrasse panoramique.

Malheureusement, le parc du Belvédère, qui nous aurait permis d’admirer l’autre côté de la côte, qui borde la Sicile et les îles Éoliennes, est fermé pour construction. J’espère vraiment qu’il va rouvrir mais j’ai l’impression que c’est une fermeture permanente. Dommage, car d’après ce que j’ai pu apercevoir, c’était un très beau jardin.

Il y a certes une perspective différente mais très intéressante grâce aux nombreuses excursions en bateau qui partent de la plage et qui vous permettront d’admirer la côte depuis la mer et de vous arrêter dans de petites criques difficiles d’accès par voie terrestre. Malheureusement, nous n’avons pas eu l’occasion de le faire, ce qui est une raison de plus pour revenir à Capo Vaticano et peut-être s’arrêter pour quelques jours !

2. Les plus belles plages

Il est difficile de dire quelle est la plus belle plage de Capo Vaticano, je me limiterai donc à mentionner les deux qui, à mon avis, sont vraiment incontournables !

Praia i Focu : c’est une plage difficile d’accès par voie terrestre, entourée d’une nature sauvage et préservée. Le nom est lié à une légende selon laquelle le soleil battrait si fort qu’il créerait des incendies dans les buissons de la falaise.

visiter capo vaticano

Grotticelle : sûrement la plage la plus célèbre de la région, facilement accessible en voiture. C’est un tronçon de côte assez long, divisé en trois baies (certaines accessibles par des sentiers qui descendent directement de la montagne surplombant la côte), avec des portions de plage gratuites et des établissements balnéaires (transats et parasols).

3. Le musée de la mer

Le Museo del Mare fait partie du circuit MuRi (Musée Ricadi) et raconte le lien entre l’homme et la mer en terre calabraise et comment il a évolué et changé au fil des siècles. La Calabre est une terre de pêcheurs, de marins, de gens qui aiment sentir le sel sur leur peau et dans l’air qu’ils respirent. Vous y trouverez des outils de pêche anciens, des panneaux pédagogiques sur la biologie marine, les fossiles et les coquillages.

D’AUTRES ARTICLES A DECOUVRIR EGALEMENT :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici