que faire en polynésie française

Un voyage en Polynésie française ne signifie pas que vous devez être confiné aux plages pendant toute la durée. Bien que ce soit tout à fait acceptable, vous manqueriez toutes les autres aventures et activités passionnantes. La Polynésie française est un chapelet d’îles de jungle montagneuses au milieu de l’océan. Et les îles au milieu de l’océan se traduisent évidemment par de superbes destinations tropicales dignes des meilleurs Instagram de voyage. Si vous souhaitez savoir que faire en Polynésie française, voici un guide des principales activités et visites à faire sur ce magnifique territoire d’Outre-mer.

Que faire en Polynésie française : les incontournables

J’ai voyagé à Bali, à Lanzarote et même en Guadeloupe, mais il y a cette petite magie avec un Voyage Polynésie Française, je ne saurais pas trop expliquer pourquoi j’ai tant aimé : peut-être ce délicieux mélange de culture authentique et de nature intacte ! C’est le meilleur de la Guadeloupe mixé au meilleur de Bali, mais avec un petit charme en plus…

Allez voir la vague légendaire de Teahupoo

Si vous n’êtes pas surfeur, vous n’avez probablement jamais entendu parler de Teahupoo. En gros, c’est la deuxième vague (de surf) la plus grosse au monde ! La raison pour laquelle les vagues sont si hautes est qu’il y a un anneau de récif corallien au large qui provoque une houle massive ! La bonne nouvelle est qu’il n’est pas nécessaire d’être un surfeur pour voir cette vague géante ou pour profiter de la magnifique région qui l’entoure (plus d’informations sur cette page wikipedia). Des eaux chaudes, calmes et cristallines se balancent doucement avant de se transformer en houle près du récif. La couleur bleu profond de l’océan crée un contraste saisissant avec les contours vert mousseux des montagnes sur le rivage, qui sont complétés par un voile de brouillard blanc et vaporeux.

que faire en polynésie française

Explorez la presqu’île de Taiarapu

Après avoir vu la vague gigantesque de Teahupoo (si vous avez la chance de passer à la bonne saison), je vous conseille de continuer l’aventure le long de presqu’île de Taiarapu. Vous découvrirez une zone uniquement accessible par bateau; y compris les cascades au bord de l’océan, les randonnées dans la roche volcanique et, bien sûr, le saut à la falaise ! Il n’y a pas de routes dans cette région, ce qui signifie qu’elle est encore dans son état naturel et n’est pas envahie par les bâtiments et les habitants. De temps en temps, il y a une maison et quelques chambres d’hôtes à la montagne pour ceux qui veulent se déconnecter complètement ! Vous ne pouvez accéder à ces endroits que par une sortie guidée, sinon la zone est inaccessible : renseignez-vous sur les excursions possibles.

Goûtez l’incroyable cuisine polynésienne

Si vous aimez le poisson frais et cru, vous allez adorer voyager en Polynésie française. Chaque repas que vous ferez aura probablement du poisson frais en option. Ne manquez pas aussi le pain à la noix de coco si vous en avez l’occasion, c’est vraiment délicieux. Pour découvrir le meilleur de la nourriture polynésienne lisez que manger à Tahiti.

Découvrez les îles Tuamotu

L’archipel des Tuamotu (78 atolls de récifs coralliens répartis au nord et à l’est de Tahiti) est suffisamment isolé pour ne pas être gâté par un tourisme excessif. Il y a quelques hôtels haut de gamme, mais juste quelques uns. Au lieu du tourisme de masse, l’économie locale reste centrée sur des entreprises datant de plusieurs siècles : la pêche, la noix de coco et les perles noires, beaucoup de perles noires. Ici, pas de montagne, pas de verdure, pas de végétation tropicale, pas d’humidité étouffante. Juste des petits bans de sable posés sur des myriades de bleus plus étonnants les uns que les autres : bienvenue sur les atolls de Tuamotu, vestiges coralliens de volcans engloutis.

Et ne manquez pas l’atoll de Tikehau

Tikehau (aussi appelé Tikahau ou Porutu-kai) est un atoll de forme ovale faisant partie du groupe d’îles des Tuamotu. Cet atoll est recouvert de sable blanc et rose et entouré d’un lagon turquoise d’une beauté stupéfiante qui est considéré comme le meilleur endroit pour voir les plus belles plages de toute la Polynésie française. La plupart d’entre elles sont vides avec une ambiance de Robinson Crusoé et sont encore peu développées. Au-delà du sable, c’est le paradis du snorkeling (randonnée palmée) et même du surf dans les endroits où le récif se brise. Pour faire de la plongée sous-marine, dirigez-vous vers le magnifique col de Tuheiva, où vous rencontrerez probablement requins et raies manta.

que faire en polynesie française

Prenez le temps de vivre à Maupiti

Maupiti est la plus petite et la plus isolée des îles de la Polynésie française. Elle ressemble à un terrain de jeu tropical où la tranquillité l’emporte sur tout le reste avec des plages de sable blanc étincelantes et désertes. Les meilleures plages se trouvent sur les cinq motus du lagon, où des petits bancs de sable abritent des pensions. Parmi les cinq motus, le Motu Tiapaa possède de loin les meilleures plages. Pour le surf et le kite-surf, vous devez vous rendre au Motu Tuanai, qui abrite également l’aéroport. Mais l’île de Maupiti n’est pas pour tout le monde, le temps passe très lentement sur cette île et le centre de villégiature est axé sur de petites « pensions » gérées par une famille, et non sur des complexes de luxe cinq étoiles avec plusieurs restaurants et une connexion Wi-Fi gratuite.

Allez nager dans le lagon de Bora Bora

Du turquoise le plus pâle au plus profond indigo, le lagon de Bora Bora reflète toutes les nuances de bleu grâce à ses eaux exceptionnellement claires et à son fond sableux chaleureux. Laissez la chaleur des bas-fonds tournoyer autour de vos chevilles à mesure que vous avancez lentement, jusqu’à ce que vous soyez complètement immergé dans des vagues douces et veloutées. Même le spa ne peut se comparer à la sensation de la mer chaude massant légèrement votre peau. Combinée à la brise parfumée aux fleurs et au baiser d’humidité, cette expérience est une expérience de bonheur sensuel.

que voir en polynésie française

Expérimentez le farniente à Huahine

Huahine est composé de deux îles : Huahine Nui (la plus grosse) au nord, et Huahine Iti (la plus petite) au sud. Il n’y a pas grand chose à faire ici, mais l’ambiance sans prétention et détendue séduit les voyageurs à petit budget et les surfeurs. Huahine possède également des plages intactes, des criques isolées, des lagons d’azur enchanteurs et le plus vaste complexe de marae (un marae est un espace cultuel et social de la société préeuropéenne de Polynésie française).  Huahine abrite aussi d’excellents sites de plongée, notamment un canyon où vous pourrez voir des barracudas, des carangues noires, des raies et des requins. Pour faire du snorkeling, dirigez-vous vers Fare, qui possède une jolie plage de sable juste au nord de la ville et un vaste lagon translucide plein de poissons multicolores.

Faites de la randonnée à Moorea

La petite ’île de Moorea possède des lagons multicolores, des cascades et une jungle florissante. La masse de jungle recouvrant son intérieur semble dépourvue de traces humaines. Mais en fait, elle cache une myriade de sentiers de randonnée. Les sentiers peuvent être difficiles à choisir, je vous conseille donc de partir avec un guide, même pour la plus courte des randonnées. Des sentiers de niveau inférieur traversent des plantations de café et des cocoteraies, en passant par une petite ville occasionnelle. Ces sentiers conviennent également au VTT. Enfoncez-vous dans la jungle pour parcourir des sentiers plus longs, où vous pourrez faire une pause pour vous baigner dans des piscines alimentées par des cascades. Rejoignez le point de vue du col des Trois Cocotiers pour une vue panoramique sur la jungle et la mer qui l’entoure. Vous pouvez vous rendre au belvédère et rejoindre le sentier de randonnée qui dure environ trois heures.

Faites du snorkeling dans les jardins de corail de Taha’a

La Polynésie française regorge d’innombrables sites de snorkeling, mais l’île de Taha’a est la meilleure pour ses jardins de coraux préservés. Avec une eau si claire que vous pouvez tout voir en détail, la variété de coraux est facile à apprécier.  Vous ne verrez pas de grandes créatures marines ici, mais la plus petite vie est sans doute plus fascinante.

Et profitez-en pour découvrir cette île de la vanille

La vanille de Tahiti est mondialement connue pour son goût délicat utilisé dans la pâtisserie et la fabrication de parfums. L’île de Taha’a produit environ 80% de la vanille de la Polynésie française. De nombreuses sorties sont proposées par l’intermédiaire des hôtels et comprennent une visite à une plantation suivie d’une visite à une installation de traitement. N’oubliez pas que la plupart de ces plantations sont artisanales et familiales. Taha’a est une île luxuriante au climat humide, propice à la culture de la vanille. L’île est parsemée de centaines de plantations de vanille entourées de filets. La culture de la vanille est un processus long et délicat. Il faut environ un an de production, de la fleur à la gousse de vanille commerciale, ce qui justifie en partie son prix élevé. Achetez des gousses de vanille lorsque vous êtes à Taha’a, elles seront chères, mais beaucoup plus abordables (et nettement meilleures) que ce que vous pouvez trouver ailleurs.

Participez au Heiva et découvrez la danse tahitienne

Aucun voyage en Polynésie française n’est complet sans un spectacle de danse tahitienne. Mais venez entre fin juin et fin juillet et vous découvrirez que la plupart des îles de la Polynésie française sont entraînées dans l’incroyable frénésie de la danse qu’est le festival Heiva. La danse tahitienne a été interdite par les missionnaires de la London Missionary Society dans les années 1820, car elle était jugée trop érotique. Une fois que les Français ont pris le contrôle des îles six décennies plus tard, la danse était de nouveau à l’ordre du jour, mais pas sous sa forme d’origine. Dans les années 1960, une institutrice de Papeete, Madeleine Moua, a fait revivre la danse traditionnelle et le Festival de Heiva est né. Les représentations et les compétitions ont lieu à la Maison de la Culture de Papeete; d’autres ont lieu à Bora Bora, Moorea et Huahine. Ceux qui veulent enfiler un soutien-gorge en noix de coco et une jupe d’herbe et se serrer vigoureusement les hanches peuvent apprendre les mouvements avec l’école de danse tahitienne Ori Tahiti International.

Explorez les îles Marquises en cargo

Les îles Marquises sont appelées la « Terre des hommes » pour leurs habitants robustes, connues pour leurs tatouages, leur équitation et leur capacité à apprivoiser la nature sauvage. Si vous vous demandez que faire en Polynésie française, une excursion dans ces îles isolées et escarpées peut être fait confortablement tout en conservant leurs caractéristiques authentiques et en rencontrant les habitants. Le cargo Aranui 3 effectue le trajet de Tahiti aux Marquises 17 fois par an, en visitant six des îles. Pendant que des hommes costauds déchargent des vivres pour les habitants de l’île et achètent du copra, les passagers partent en excursion dans des villages, des sites archéologiques et sur la tombe de l’artiste français Paul Gauguin, décédé sur l’île de Hiva Ora en 1903. Le voyage de 14 jours comprend deux jours de détente en mer, laissant suffisamment de temps aux passagers pour assister à des conférences ou s’allonger au bord de la piscine.

que voir en polynesie française

Visitez les anciens temples

Les récits de sacrifices humains et de jungles parsemés de tikis de pierre et de vestiges de temples antiques constituent une véritable aventure à la Indiana Jones. La Polynésie française compte de nombreux sites où les premiers habitants de l’île adoraient leurs nombreux dieux. Les temples de pierre appelés marae étaient également des enceintes et des lieux de rencontre royaux, alors que la légende dit que des sacrifices humains ont été accomplis jusqu’au milieu du 18ème siècle. Les îles de Raiatea et de Huahine sont les plus étendues et les mieux préservées. Raiatea est connue comme l’île sacrée; son immense marae Taputapuatea, qui remonte à 1000 an après notre ère, était le temple central de l’est de la Polynésie à cette époque. Le marae de Huahine, situé à proximité, est encore plus ancien et abritait les huit chefs royaux de l’île. Si vous vous demandez que faire en Polynésie française, vous pouvez explorer ces îles vous-même, mais si vous préférez une visite, Island Eco Tours propose des visites en 4×4 d’une demi-journée ou d’une journée dirigées par l’anthropologue Paul Atallah, qui explique les riches sites culturels de Huahine.

Goûtez à Papeete

On ne peut pas se demander que faire en Polynésie française sans penser à aller acheter des sarongs, des chapeaux de paille, des paniers, des sculptures et des perles : c’est une expérience multisensorielle à vivre sur le marché public de Papeete. Les arômes sucrés de vanille et de noix de coco sont omniprésents, tandis que les musiciens jouent de leurs ukulélés et que les couleurs vibrantes des étals de fleurs et de fruits sont parfaits pour les séances de photo. Le marché est ouvert toute la journée, mais il est plus actif tôt le matin lorsque le poisson frais arrive et le dimanche matin lorsque les dames achètent des plats préparés pour les grands déjeuners familiaux. Quand le soleil se couche, les connaisseurs se rendent au bord de l’eau, Place Vaiete, pour dîner aux roulottes, ou food trucks, qui vendent une variété de plats allant du poisson cru (poisson cru mariné au lait de coco) aux sautés asiatiques et aux crêpes. C’est la nourriture la meilleure et la moins chère.

Allez voir le lagon bleu de Rangiroa

Quelles images évocatrices sont évoquées par les mots « Lagon Bleu » ? À Rangiroa, le plus grand atoll de Tuamotu, les voyageurs trouveront non pas un mais deux lagons. Rangiroa abrite un lagon si vaste que toute l’île de Tahiti pourrait s’y glisser. Rangiroa est un groupe long et étroit de 415 petits motus enfilés dans un cercle difforme. Et dans cette vaste dépense d’eau se trouve un tout petit coin de paradis appelé le Lagon Bleu qui devrait sans nul doute être sur votre liste de « que faire en Polynésie française ». C’est à une heure de bateau de la ville principale d’Avatoru et, une fois sur place, le bonheur est assuré. L’eau est aigue-marine, le sable doré et de petits requins de récif. Plusieurs opérateurs organisent des sorties d’une journée avec pique-nique dans ce lieu sublime.

lagon bleu de Rangiroa

Levez-vous tôt pour admirer les levers de soleil

J’ai toujours chassé les couchers de soleil pendant mes voyages car je n’ai jamais été une lève-tôt, mais je me suis surprise à courir après le lever du soleil lors de mon voyage en Polynésie française. J’étais étonnée de me trouver naturellement éveillé chaque matin avant le lever du soleil. Il y a quelque chose de magique à voir le lever du jour sur cette tranche de paradis depuis votre terrasse ou depuis une plage. Le ciel prend des teintes incroyables de roses, de jaunes, d’oranges et de rouges qui se reflètent magnifiquement dans les eaux calmes du lagon. C’est comme assister à la naissance d’une œuvre d’art incroyable. Alors si vous vous demandez que faire en Polynésie française, ajoutez les levers de soleil à votre liste. Les couchers de soleil sont moins impressionnants mais tout aussi agréables, surtout quand ils se passent derrière le mont Otemanu de Bora Bora.

Que faire en Polynésie française : conclusion

Vaste territoire, les 118 îles de la Polynésie française s’étendent sur 4 millions de kilomètres carrés. Je dirai donc pour conclure cette liste de « que faire en Polynésie française » qu’il ne faut pas hésiter à aller d’île en île car les paysages, les récifs, les plages et la culture sont distincts d’une île à l’autre. Moorea possède le cadre le plus pittoresque, Bora Bora le lagon le plus photogénique et Huahine est un reflet de la vraie et authentique culture polynésienne. Mais au-delà, chaque groupe d’îles est unique, que ce soit pour cultiver les perles les plus recherchées, pour perpétuer les anciennes traditions de tissage ou pour les innombrables rangées de sables semblables à des rubans. Fondamentalement, les diverses îles de la Polynésie française sont trop belles pour rester au même endroit.

Mais visiter plusieurs îles lors de votre séjour en Polynésie française peut rapidement coûter cher, alors la meilleure façon de visiter quelques-unes des 47 îles dotées de pistes d’atterrissage consiste à prendre un billet d’île Air Tahiti où un avion reliera des îles du même archipel ou reliera deux groupes d’îles. Le pass Bora Bora-Tuamotu comprend 10 îles en boucle (au départ de Tahiti) et coûte environ 570€. Si vous préférez le bateau, le Maupiti Express assure la liaison entre Bora-Raiatea-Maupiti et Bora Bora.

Vous savez que faire en Polynésie française !

Booking.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici