PARTAGER
que faire à capesterre

Capesterre-Belle-Eau (anciennement Capesterre-de-Guadeloupe, appelée en créole Kapestè) est principalement agricole, dédiée aux plantations de bananes et abrite la plus importante communauté indienne de Guadeloupe. Les incroyables chutes du Carbet constituent l’attraction touristique la plus importante de la région. La distillerie Longueteau est également intéressante. Découvrez dans l’article ci-dessous, que faire à Capesterre-Belle-Eau en Guadeloupe.

Ci-dessous, découvrez que faire à Capesterre en Guadeloupe

Plage de Bananier : le sable noir de la plage de Bananier, située entre Capesterre-Belle-Eau et Trois-Rivières, contraste joliment avec les arbres luxuriants qui bordent la plage. C’est un endroit populaire pour le surf et le bodyboard, et les habitants et les visiteurs de tous âges viennent ici pour pratiquer la glisse ou sauter par-dessus les vagues. D’autres construisent des châteaux de sable, s’ébattent dans les vagues ou traînent dans les restaurants sur place en dégustant un repas tout en admirant la plage et ses surfeurs.

que faire à capesterre

Plage de Roseau : une plage protégée par une barrière de corail et qui possède plusieurs bassins séparés par des digues. Certains bassins permettent aux enfants en bas âge d’évoluer sans danger, le plus éloigné permet de nager en eau de mer sans vagues ! La plage est bordée de cocotiers et de carbets procurant une ombre bien agréable.

découvrir capesterre

Chutes du Carbet : Capesterre est un bon point de départ pour aller admirer les chutes du Carbet. Découvrez mon article sur les chutes du Carbet pour en savoir plus.

que voir à capesterre
2ème chute du Carbet

Temple de Changy : en traversant la Guadeloupe, vous verrez des tombes hindoues, notamment en Grande-Terre. Le temple indien de Changy dédié à la déesse Mayinmen, à quelques km de Capesterre, est le plus grand et le plus important de l’île. L’arrivée des premiers Indiens, datant du milieu des années 1800, pour « remplacer » les travailleurs esclavagistes dans les champs de canne à sucre, a donné naissance à la communauté indienne, estimée actuellement à environ 60 000 personnes, concentrée principalement à Capesterre Belle-Eau, Le Moule, Petit-Canal et Port Louis, qui étaient autrefois des zones importantes pour la production de canne à sucre. L’intérieur du temple n’est pas accessible mais l’extérieur vaut le coup d’œil si vous passez sur la N1 à environ 3 km au nord de Capesterre. Il y a des cérémonies ouvertes à tous le samedi et le dimanche.

activités capesterre

Grand Étang : un très beau lac situé sur le territoire de Capesterre-Belle-Eau qui fait partie du parc national de la Guadeloupe. C’est le plus vaste plan d’eau naturel des Petites Antilles et il est accessible par la route de l’Habituée menant aux chutes du Carbet. Vous pouvez faire le tour complet du grand étang en une heure. Ce n’est pas une randonnée très difficile, même pour les enfants, mais il vaut mieux avoir de bonnes chaussures car le sol peut être parfois glissant. Il existe aussi une boucle complète des étangs. Une randonnée un peu plus difficile d’environ 2H30 qui vous fait découvrir le Grand Étang (moyen), l’étang Madère (difficile), l’étang Roche (difficile) et l’étang As de Pique (moyen).

que faire à capesterre belle eau

Distillerie Longueteau : fondée par Henri Longueteau en 1895 sur le « Domaine du marquisat » à Sainte-Marie, la distillerie Longueteau est la plus ancienne distillerie encore en activité en Guadeloupe, elle distille des rhums agricoles sous l’appellation Longueteau. La visite guidée de la distillerie vous apprend tout sur la fabrication du rhum et se termine par une dégustation de rhum et une visite de la boutique si vous voulez en acheter.

que voir à capesterre

Jardin de Cantamerle : un îlot de douceur niché entre la mer et les montagnes, sur la route des Chutes du Carbet, au lieu dit « L’Habituée ». Michelle et son fils Marc sont des passionnés qui partagent leurs connaissances avec les visiteurs. Dans cet espace de 8000m2, vous découvirez plusieurs centaines d’espèces de plantes et lors de la visite guidée du jardin botanique, Marc se fera un plaisir de vous initier à la découverte de multiples senteurs d’épices (vanille, cannelle, etc), de plantes aromatiques et médicinales. 

jardin de cantamerle

Allée Dumanoir : ce n’est pas vraiment un site à visiter mais une route à prendre. Si visitez Capesterre, ne manquez pas le passage sur cette route bordée de palmiers royaux plantés vers 1850 par la famille Pinel-Dumanoir qui possédait une habitation ici.

allée dumanoir capesterre

Bassin Paradis : le bassin Paradis et sa cascade sont faciles à atteindre sur un bras de la rivière Grosse corde si l’on sait où descendre car l’entrée du chemin n’est pas très visible. Le départ se trouve à environ 500 mètres avant le parking des chutes du Carbet. Le chemin est peu visible, regardez bien près du passage piéton. Il vous faudra une quinzaine de minutes pour atteindre le bassin aux eaux turquoise. Un bassin de plus de trois mètres de profondeur, idéal pour les plongeurs. Un peu plus plus bas, le long de la rivière Grosse corde, on arrive à une jolie petite cascade d’eau chaude. Compter 25 minutes A/R.

visiter capesterre

Cimetière des esclaves : non loin de Capesterre, vous trouverez des tombes anonymes décorées de coques de lambis typiques (Strombus gigantis). Certaines tombes sont ornées de plantes vert-blanc appelées neiges, d’autres de fleurs, mais toutes sont orientées vers l’Afrique. À 1 km. Au nord de la rivière après Capesterre, empruntez la route pour arriver à l’Habitation-Bois Debout, puis tournez à droite. Après environ dix mètres, traversez le bois en direction du sud. Le cimetière est à environ dix mètres.

visiter capesterre belle eau

Jardin de la rencontre : un jardin tropical de 1 hectare et demi orné d’une grande variété de fleurs tropicales, dont des dizaines sont disponibles à la vente. Au jardin de la rencontre, vous pouvez visiter la bananeraie, la maison et son jardin « pharmacie ». Vous y trouverez des plantes médicinales, Alpinia, Strélicia, Bec de Perroquet, etc., et toutes sortes de bananes (banane poteau, banane serpent, banane rose, fleurs de banane…).

visites capesterre

Plantation Grand Café : située dans la petite commune de pêcheurs de Sainte Marie à Capesterre, la Plantation Grand Café vous réserve de nombreuses surprises autour de la fameuse banane de Guadeloupe, mais également du café et bien d’autres. Au rendez-vous lors de votre passage : visite de la plantation à pied et en tracteur, visite de l’ancienne demeure coloniale, et dégustation de café, de bananes, de jus, de punch et autres.

visite capesterre guadeloupe

Chutes de Moreau : à une centaine de mètres de hauteur, elles sont aussi belles (voir plus) que celles du Carbet et sont entourées d’épaisses forêts verdoyantes. Après environ 2 km de traces dans la forêt, le sentier bifurque : prenez la bonne direction vers la cascade de Ravine Mangle. À Douville, à 10 km au nord de Goyave, empruntez la route forestière pendant environ 10 km pour accéder au parking. À partir de là, traversez la forêt à pied. La randonnée de difficulté moyenne dure environ 5 heures aller-retour.

que faire à capesterre

Jardin d’Eau : situé non loin de Capesterre à Blonzac, Goyave, le Jardin d’Eau est un lieu dédié à Manman Dlo (princesse du Royaume de l’Eau). Ce jardin est un hommage à l’eau, source de vie, ainsi qu’à la femme qui donne cette vie. Ce n’est pas un jardin botanique, mais plutôt un cadre enchanteur pour une belle promenade en famille. De nombreux guadeloupéens viennent ici passer une journée avec leurs enfants : les enfants s’amusent dans l’eau de la rivière ou font du canoé sur l’étang pendant que les parents préparent le barbecue. Mais la découverte est là, grâce à la pépinière, aux espaces parfumés et à tous les endroit ayant l’eau pour thème : roche qui pleure, carpes koï, bassins, rivière.

Cette liste de que faire à Capesterre n’est qu’une liste exhaustive des meileures choses à faire et à voir à Capesterre-Belle-Eau. Il y a encore de nombreuses autres activités nautiques ou de randonnée à découvrir par vous-même dans cette région de Guadeloupe.

PARTAGER