PARTAGER
Petaloudes

La vallée des papillons, aussi connue comme la vallée Petaloudes, est située sur le côté ouest de l’île grecque de Rhodes, à environ 25 kilomètres de la ville. La vallée abrite des milliers de papillons de la sous-espèce Tiger Moth (Euplagia quadripunctaria), qui font leur apparition annuelle après la saison des pluies, vers la fin mai, recouvrant l’ensemble du paysage de la région d’une couverture épaisse. Pendant la période des pluies, les papillons vivent dans les fourrés pour s’alimenter au stade de chenille sur le feuillage. À la fin de la saison des pluies, les chenilles se métamorphosent en papillons. À l’approche de la saison sèche, les papillons migrent, voyagent de nuit à la recherche d’humidité, en suivant le cours de l’eau, et se retrouvent dans la vallée. Les papillons sont attirés par l’arôme de la sève spéciale des arbres de la vallée. Une fois qu’ils atteignent leur destination, ils s’installent légèrement sur les troncs d’arbres et les rochers en nombre.

Petaloudes

Les papillons passent tout l’été dans la fraîcheur, de l’habitat humide de la vallée. Puis ils s’accouplent au cours des dernières semaines d’août et en septembre. La plupart des femelles volent loin de la vallée, dans certains cas, elles volent pour plus de 25 km, pour pondre leurs œufs dans des endroits sombres et sûrs, de préférence parmi les buissons et les plantes, et puis meurent. Les papillons bébé sortent de leur cocon au printemps et se répandent dans la région environnante. En juin, ils deviennent des papillons à part entière. La chaleur et l’odeur des arbres les attirent de retour dans la vallée, et l’ensemble du cycle se répète une fois de plus.

vallée de Petaloudes

Malheureusement, la vallée est ouverte aux visiteurs et le fort trafic à pied met à rude épreuve la population de papillon. Ces papillons n’ont pas d’estomac, à la place ils vivent entièrement de leur graisse corporelle qu’ils ont stocké au cours de leurs vies antérieures de chenilles. La perturbation constante des visiteurs comme les applaudissements ou les sifflements font sursauter les papillons, les forçant à s’envoler souvent de leur lieu de repos. L’activité consomme de l’énergie précieuse qui ne peut être réapprovisionnée. Beaucoup de papillons à court d’énergie meurent avant d’avoir pu se reproduire.

Petaloudes

Les visiteurs sont invités à passer dans la vallée, mais ils sont aussi prévenus de ne pas perturber les papillons ou de faire des bruits forts sur le lieu.

Petaloudes

Source : Petaloudes – The Valley of Butterflies.
Crédits photos : Anita, PlaceRating, Archway Andres.

PARTAGER