penta di casinca

Entièrement classé site pittoresque en 1973, Penta di Casinca est perché sur un piton rocheux dominant la plaine à 400 mètres d’altitude. Le village se caractérise par de hautes maisons aux toits de lauze et aux portes sculptées. De conception antique, le village est bâti le long d’une rue principale avec d’étroites ruelles pavées passant sous des voûtes de pierre et s’ouvrant par endroits sur de petites terrasses avec des vues magnifiques !

Si vous aimez les anciens villages corses, je vous conseille de visiter également Loreto di Casinca, Venzolasca et Vescovato situés à quelques kilomètres de Penta.

Comment venir à Penta di Casinca

Le village se trouve à une trentaine de kilomètres au sud de Bastia. Sur la T10 qui longe la côte, il faut prendre la D206 à San Pancrazio et suivre cette route jusqu’à Penta.

carte penta di casinca

Juste avant d’arriver au village, il y a quelques places pour se garer sur le bas-côté et il existe également un parking sur la gauche mais il faudra aller faire demi tour un peu plus loin pour y venir car on ne peut pas tourner directement à gauche pour y aller.

Explorer le village à pied

À l’entrée du village, vous découvrirez tout d’abord la charmante piazza di a Chjappa avec sa belle fontaine, une belle vue sur la vallée et quelques arbres procurant un peu d’ombre aux locaux qui aiment venir s’y détendre pour discuter ou pour jouer aux boules.

fontaine penta di casinca piazza di a chjappa penta

Prenez ensuite la rue qui entre dans le village et prenez la première petite ruelle à droite. Vous pénétrez ici dans la partie la plus ancienne de Penta di Casinca. Les bâtiments sont accrochés à un promontoire difficile d’accès et dont les hauteurs naturelles constituent des éléments défensifs. Les maisons sont concentrées autour du petit sommet (a Cima) où, dès le 12ème siècle, se serait dressée la tour seigneuriale des « gentilshommes » fondateurs de Penta. Leur construction s’adapte au relief selon un plan semi-concentrique. Ce regroupement au pied d’une fortification semble avoir formé l’amorce du village.

maison roche penta di casinca

Dans cette partie où l’habitat est très concentré, les maisons mitoyennes sont de petite dimension et ont rarement plus de deux niveaux avec des ouvertures étroites.

ruelle penta di casinca

Quelques éléments d’architecture à caractère utilitaire méritent quelque peu une attention particulière : les fours en pierre intérieurs débordant en saillie sur les façades, les niches mangeoires, les pierres d’évier, les escaliers et perrons et les cheminées.

four en pierre penta di casinca

Légende locale : on raconte qu’à cet endroit du village de Penta di Casinca, un habitant qui passait aurait été arrosé par le jet d’un pot de chambre. Afin de ne pas s’exposer à la même mésaventure, avant de passer, celui-ci s’écriait désormais : « O donne, attenti chi cola Petru Fani ! » (Mesdames !! Attention ! C’est Petru Fani qui monte !).

En continuant votre chemin, vous allez arriver devant (ou derrière) l’église Saint Michel. La date à laquelle débutent les travaux de construction de l’église au centre du village n’est pas connue. De style baroque, son édification fait suite à l’abandon de la chapelle romane également dédiée à San Michele, construite dans le cimetière et trop éloignée du village.

eglise saint michel penta di casinca eglise saint michel penta

L’église paroissiale de style baroque, flanquée d’un campanile carré achevé en 1695 (il permet un accès direct aux cloches depuis le chœur de l’église), a été consacrée en 1760 par Mgr Crescenzio de Angelis. Elle est inscrite à l’inventaire des monuments historiques depuis le 30 janvier 1990. À l’intérieur de cet édifice qui présente un mur allongé formé d’une nef à trois vaisseaux et d’un chœur voûtés en berceau à lunettes, on peut y contempler différentes chapelles, dont celles de Saint Antoine de Padoue, de l’Immaculée Conception, de Saint Joseph, ainsi qu’un tableau de la Vierge offert par Napoléon III.

interieur eglise saint michel penta

Après l’église, vous pouvez continuer votre exploration de Penta et aller jusqu’au bout du village où vous trouverez une sorte de terrasse / belvédère d’où vous aurez un superbe panorama sur la côte, Bastia et les villages alentours (il y a d’autres petites terrasses dans le village) ! Vous devrez ensuite revenir par le même chemin (pas d’autre issue ici, c’est vraiment le bout du village et la fin de la route). Au retour, vous pourrez alors prendre le temps d’explorer les ruelles et les maisons de l’autre côté de la rue centrale.

belvédère penta di casinca terrasse penta di casinca

Une fois revenu à l’entrée du village, si vous aimez la marche, il y a un sentier du patrimoine d’1 kilomètre facile à parcourir (très peu de dénivelé donc peu de pente) : 50 minutes aller-retour d’où vous aurez de belles vues sur le village, la côte et les environs.

sentier du patrimoine penta di casinca

D’autres photographies prises dans le village

Booking.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici